Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !


de : Chiara Carratù via RF
mercredi 28 février 2018 - 09h46 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 234.9 ko

Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà pourquoi la proposition avancée par le centre social Je so’pazzo (je suis fou), qui a su saisir le bon moment et la bonne occasion pour mettre sur pied une proposition alternative après la faillite du Brancaccio a été très opportune. Une proposition qui va dans le même sens que celle que Sinistra Anticapitalista avait faite au début de l’été, mais qui à ce moment-là n’avait pas abouti parce que les conditions qui ont rendu disponibles d’autres forces politiques, en premier lieu Rifondazione, pour entreprendre un parcours unitaire radical, n’étaient pas encore mûres.

Le programme électoral de Potere al popolo ! contient une série de propositions radicales, qui se situent objectivement en contradiction par rapport au capitalisme et à ses institutions (L’Union Européenne), et qui répondent aux exigences ressenties par les masses des travailleuses et des travailleurs, exploité(e)s et opprimé(e)s. Citons en quelques unes : la réduction de la durée du travail à 32 heures avec maintien du salaire, la réintroduction de l’échelle mobile, le droit à la retraite à 60 ans ou après 35 ans d’activité, la création d’un revenu minimum garanti pour les chômeurs, la réalisation d’investissements et de postes de travail publics, la mise à disposition d’un million de logements sociaux publics, le blocage des privatisations de l’eau et des services publics et leur renationalisation, l’arrêt des grands projets et la planification participative en ce qui concerne l’environnement, comme alternative à la Green economy, l’introduction d’un impôt sur le patrimoine, la nationalisation de la Banca d’Italia et la création d’un pôle financier public, la restructuration de la dette publique.

La liste de Potere al popolo ! se présente de façon double : comme une coalition de la gauche de classe et en même temps comme résultat d’un important processus d’activation (et de réactivation) de militants sociaux et politiques qui ont participé en masse aux plus de cent assemblées qui se sont tenues en quelques semaines. Un front de classe entre des sujets organisés qui a su intercepter les revendications antilibérales et anticapitalistes de nombreuses et de nombreux militant(e)s qui s’étaient résigné(e)s à regarder la politique comme un corps étranger aux luttes qu’ils/elles doivent mener tous les jours sur leur lieu de travail, dans les quartiers et les territoires. Nous ne croyons pas que les élections soient la baguette magique qui renversera d’un jour à l’autre les très mauvais rapports de forces entre les classes, qui se jouent sur le terrain, mais l’expérience de Potere al popolo peut sans aucun doute constituer un outil de reconnaissance entre différents secteurs de la classe ouvrière et donc être utile à la reprise des luttes en Italie.

Qu’arrivera-t-il après les élections ? Nous sommes sûrs que cette liste obtiendra un bon premier résultat le 4 mars. Mais il faut continuer à s’élargir après aussi, en développant les propositions programmatiques dans un sens explicitement anticapitaliste, internationaliste, écosocialiste et féministe, en attirant d’autres énergies militantes présentes sur les terrains plus ou moins organisés de la gauche d’opposition, populaire et de classe, qui impulsent des luttes ou qui y participent. Nous souhaitons que Potere al popolo ! devienne dans le futur proche un pôle antilibéral et anticapitaliste capable de concurrencer dans la société les forces patronales de la droite (de celle qui est fasciste comme de celle qui est libérale), celles du Parti démocratique et de ses satellites, des bureaucraties syndicales complices. Nous croyons qu’un programme né des assemblées doit vivre non seulement pendant la campagne électorale mais surtout dans les luttes, sur les lieux de travail et dans les territoires, en favorisant à partir du bas la résistance à un capitalisme toujours plus féroce et l’auto-organisation des luttes. Comme le dit le slogan : lutter et créer le pouvoir populaire !

[1] Chiara Carratù est l’une des porte-paroles nationaux de Potere al popolo !, candidate aux législatives à Turin.



Imprimer cet article





Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO
Ce n’est pas avec des médailles qu’on résoudra les problèmes de l’hôpital
vendredi 15 - 11h23
de : JO
Création du CNNR : Conseil National de la Nouvelle Résistance
jeudi 14 - 22h12
Le capitalisme ne va pas s’effondrer tout seul, il faut s’en préoccuper !
jeudi 14 - 15h22
de : Eve76
2 commentaires
32 HEURES : ET SI C’ÉTAIT LE MOMENT ?
mercredi 13 - 20h56
de : Ch Delarue
Crise sanitaire sous contrôle ouvrier à la coopérative Scop-Ti
mercredi 13 - 10h11
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite