Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Continuer et construire ensemble


de : JEAN-LUC GONNEAU
samedi 4 juin 2005 - 13h32 - Signaler aux modérateurs

de JEAN-LUC GONNEAU

Nous pouvons nous accorder sur (au moins) deux points concernant le sens du vote non au référendum :

 il s’agit, pour le non de gauche, d’un vote d’espoir et pas de peur

 il traduit aussi une colère contre la destruction des acquis sociaux et des services collectifs, construits dans les luttes pendant des décennies.

Nous pouvons nous accorder sur (au moins) trois points concernant la dynamique de la campagne :

 les collectifs unitaires y ont joué un rôle majeur, à la fois réseaux militants et instruments d’éducation populaire
 dans la plupart sinon tous les collectifs unitaires, sont apparus le plaisir d’être ensemble, pour la première fois depuis longtemps, et le désir de poursuivre ce mouvement
 il ne faut pas se raconter d’histoire sur le spontanéisme : dans la plupart des cas, les collectifs unitaires ont été créés, animés, par des militants d’organisations politiques, associatives, syndicales, reflétant notre diversité.

Nous pouvons nous accorder sur (au moins) trois points concernant les attentes de celles et ceux qui, à gauche, ont voté non (partagées sans doute par certains votants du oui, vote de peur, pour le coup, sur l’avenir de l’Europe) :

 démontrer que nous sommes capables de proposer un projet de constitution alternatif. Ce n’est peut-être pas le plus important, mais c’est un gage de crédibilité. L’erreur serait de proposer une constitution « de gauche ». La raison serait de bâtir un texte qui nomme les principes et définit les mécanismes du fonctionnement de l’Union, bref, une vraie constitution.

 Proposer une vision claire de l’Europe que nous voulons. Nous disposons d’une bonne base de travail, avec le texte « Propositions pour une relance européenne » déjà élaboré, qui nous permet à court terme (avant le Conseil européen du 16 juin) d’interpeller le Président de la République.

 Construire une gauche antilibérale unie, lisible, crédible, porteuse d’un programme politique en vue des échéances à venir. Nos histoires sont différentes, nos fidélités fortes, et la convergence que nous avons constatée lors de la campagne demeure fragile. Nous ne serons crédibles que si nous sommes capables, ensemble, d’offrir une alternative politique au social-libéralisme qui pèse, en termes de suffrages, suffisamment pour passer des compromis positifs au niveau de toute la gauche. Faute de quoi nous risquons d’être condamnés, les uns et les autres, à des rôles de supplétifs façon gauche plurielle. Nous ne serons lisibles que si nous sommes capables, ensemble, sous une bannière commune, de porter cette alternative auprès de nos concitoyens. Cela suppose la continuation de notre travail en réseau, quasi gramscien, et la construction patiente de la bannière commune, dans le respect de l’identité de chacun. Il s’agit là d’un projet qui, à notre sens, va bien au-delà de l’idée de « pôle de radicalité », qu’il convient, toujours à notre sens, de dépasser : ce dont notre pays, et l’Europe, ont besoin, c’est d’une politique économique et sociale qui retrouve les chemins de l’intérêt général, de l’emploi, des grands projets. Nous ne devons pas nous laisser engoncer dans le costume de « gauche protestataire » que les libéraux de tous poils essaient de nous faire endosser.

Le non de gauche a été porté par diverses forces : nous en avons été, ensemble, la cheville ouvrière. D’autres, pour des raisons compréhensibles à divers degrés, ont préféré développer des stratégies propres. Nous ne saurions fermer les portes, mais au contraire rechercher les convergences.

Nous ne savons pas ce qu’il adviendra des débats au sein du Parti Socialiste. Il conviendra d’en tenir compte, mais ceci ne doit pas paralyser les suites de notre action. Nous savons que nous pouvons compter, dans ce parti, d’alliés qui ont démontré, lors de la campagne, leur détermination anti-libérale.

Constatons enfin une chose : dans cette phase intense de notre histoire politique, où nous avons tous, les uns et les autres, tenu notre place du mieux que nous pouvions et peut-être davantage, nous avons pu compter sur l’appui logistique et l’esprit d’ouverture du Parti Communiste. C’est l’honneur de sa direction, de ses élus, de ses militants. C’est encourageant pour la suite de notre histoire collective.

Ce texte reprend l’intervention de Jean-Luc Gonneau lors de la réunion de la coordination nationale de l’Appel des 200 du 1er juin



Imprimer cet article





Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite