Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public
de : via Ch DELARUE
vendredi 20 avril 2018 - 07h07 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public !

par Collectif des usager.e.s pour les services publics et solidaires des grévistes


XX

A Rennes, la grève des postier.e.s dure depuis de longues semaines maintenant. Ces postières et ces postiers ne se battent pas seulement pour des conditions de travail dignes mais aussi dans l’intérêt des usager.e.s. De la même manière, à la SNCF, les cheminot.e.s qui sont entré.e.s en grève depuis le 3 avril ne se battent pas seulement pour leur statut mais pour des transports publics de qualité.

Certes, en tant qu’usager.e.s nous sommes touché.e.s par ces grèves : nous ne recevons pas notre courrier chaque jour, nos déplacements sont plus difficiles. Pourtant, nous tenons à apporter notre soutien plein et entier à celles et ceux qui luttent et connaissent des fins de mois difficiles. Leur combat est aussi le nôtre.

S’il existe aujourd’hui dans ce pays des services publics (l’école publique, la santé, …) c’est parce qu’hier des travailleur.euse.s et des usager.e.s se sont battu.e.s ensemble. Ce à quoi nous assistons aujourd’hui, c’est au saccage systématique de ce qui a été construit et arraché de haute lutte. Le gouvernement s’en prend aux cheminot.e.s aujourd’hui, demain il s’attaquera à tous nos conquis sociaux !

Opposer de manière grossière les usager.e.s qui subiraient les grèves à ceux qui les mènent est absurde. Entendre en boucle dans les médias des témoignages d’usager.e.s instrumentalisés contre les grévistes est insupportable.

Les vrais responsables des grèves et de leurs conséquences sont ceux qui pensent les services publics en termes de rentabilité, qui voient les usager.e.s comme des client.e.s. Ils veulent s’accaparer les entreprises publiques pour engraisser les actionnaires.

Nous, usager.e.s, ce qui nous met en colère au quotidien, ce ne sont pas les grèves, mais la baisse des effectifs dans les bureaux de poste, dans les hôpitaux… C’est l’abandon des petites lignes ferroviaires, comme celle de Châteaubriant, et la disparition du frêt, à l’heure où l’écologie devrait être une priorité, un enjeu majeur pour la santé. C’est la fermeture des maternités, le manque de profs dans les écoles… C’est l’ouverture à la concurrence de l’énergie, des transports, de la poste. C’est de voir facturer aux personnes âgées le dialogue avec leur factrice ou leur facteur. C’est de voir les hôpitaux proposer aux patient.e.s des délais différents selon leur capacité à payer directement leurs soins. C’est d’être obligé.e de faire les démarches administratives en ligne sans avoir à faire à un être humain.

Le service public est notre bien commun, 
défendons-le contre la logique du profit !

XXX

Rejoignez-nous ! Nos prochaines rendez-vous : 
Dimanche 22 avril à 18h : distribution de tract dans la gare de Rennes (rdv devant la boutique du Stade Rennais)
 Mercredi 25 avril à 18h : réunion de rue sur l’esplanade Charles de Gaulle Et pour soutenir financièrement les grévistes d’Ille et Vilaine et d’ailleurs, il existe des cagnottes en ligne.

Collectif des usager.e.s pour les services publics et solidaires des grévistes


Pour nous contacter : usagers.solidaires35 aJp gmail.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Usager.e.s et grévistes, nous avons les mêmes intérêts :
 la défense d’un service public de qualité au service du public
26 avril 2018 - 23h53 - Posté par Christian DELARUE

Organiser et augmenter les droits des usagers du service public | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/260418/organiser-et-augmenter-les-droits-des-usagers-du-service-public

A l’heure de la convergence des luttes par en-bas, lors d’un débat animé par ATTAC 35, j’ai eu l’occasion de soumettre hier soir au débat, au nom de Convergence des SP (cf site et Manifeste des SP), ce point (condensé ici, sans les exemples et les problèmes). Il y a besoin de reprendre certains débats car la doxa médiatique les a effacé. A travers les débats issus des luttes de nouveaux arguments émergent et sont appropriés plus largement.

Puisqu’il existe sur Rennes un collectif des usagers solidaires des grévistes qui explique, à raison, que "l’usager du SP n’est pas un client", il faut ajouter qu’il y a deux rapports sociaux à distinguer

I - Deux rapports sociaux a distinguer.

 L’usager est une personne inscrite dans un rapport social spécifique, différent de celui du client

 Le client est face aux marchés des biens et services et ce faisant inscrit dans un rapport de solvabilité-insolvabilité . De façon sommaire on dira que le riche achète tout le pauvre rien. Et derrière le système capitaliste produira "tout plus le reste » pour le riche et rien pour le pauvre, laissé au bon vouloir du secteur caritatif religieux ou non.

On ne saurait ni confondre ni relativiser ces deux rapports sociaux. Ce serait faire comme si le capitalisme (et ses logiques marchandes et d’appropriation privée) avait recouvert toute la société dans son ensemble. Ce qui est en cours certes. Mais le service public dans sa logique profonde, non pervertie par le capitalisme s’y oppose. Il porte satisfaction des droits pour tous et toutes.

L’usager a des droits et des obligations mais la tendance est à lui imposer beaucoup d’obligations et il ne voit pas ses droits face aux structures.
Il y a besoin d’organiser les usagers face aux directions des SP et face aux gouvernements (dé)organisateurs des SP : marchandisation et mise en concurrence.

II - L’usager bénéficie d’une prestation hors du marché.

Elle est soit gratuite soit tarifée.

La tarification quoique monétaire n’a rien à voir avec le marché.

Elle peut être chère, opaque (informatisation) et bureaucratiquement organisée et il convient de s’organiser et lutter contre ces aspects par la démocratisation et la socialisation.

III - Deux aspects de l’usager comme rapport social mérite examen et soutien.

 Socialement tout usager même insolvable doit pouvoir disposer d’un droit d’accès aux biens et services sans surcout à égalité de droit. Avec les service public les pauvres et les modestes bénéficient des prestations offertes aux riches via le marché. Il ne s’agit pas d’une liste restreinte et de prestations bas de gamme.

 Territorialement, un usager éloigné du centre ville - loin en campagne et isolé - a droit aux mêmes prestations qu’un usager situé au centre-ville.

Face à la marchandisation des SP il convient de maintenir une diversité des SP dans les divers champs de production de biens et services. Partout ou il y a besoin social il doit y avoir service public.

NB : En outre il convient de se préoccuper de ce que fait la « main droite de l’Etat » , c’est une autre intervention (cf texte récent).

Christian Delarue
Convergence SP Rennes






Le soutien du néo-nazi David Duke, ex-chef du KU Klux Klan, à Bolsonaro
mercredi 17 - 16h53
de : Smaïl Hadj Ali
1 commentaire
FO : démission imminente pour Pascal Pavageau ?
mardi 16 - 18h53
Climat et effondrement : « Seule une insurrection des sociétés civiles peut nous permettre d’éviter le pire »
mardi 16 - 09h57
de : jean 1
3 commentaires
L’ANARCHIE EXPLIQUÉE À MON PÈRE
mardi 16 - 09h10
de : Ernest London
Brésil. Le suprémaciste Steve Bannon. L’ami public commun de Jaïr Bolsonaro et Marine Le Pen.
lundi 15 - 20h32
de : Smaïl Hadj Ali
CAPITALISME ET DESTRUCTION
lundi 15 - 20h21
de : Nemo3637
« Plus qu’une marche pour le climat », mais est-ce suffisant ?
lundi 15 - 14h41
Emission : 1938 – Accords de Munich – France et Angleterre pactisent avec les nazis
lundi 15 - 12h37
de : Emission Polémix et La Voix Off
Txetx Etcheverry : « Contre le changement climatique, nous devons agir comme si nous étions en guerre »
dimanche 14 - 09h24
2 commentaires
Main basse sur l’énergie
samedi 13 - 23h04
de : Eliot Nénesse
Comité de soutien à la grève des postie-r-es du 92
samedi 13 - 17h28
202 jours : Soutenons les Postiers du 92 !
samedi 13 - 11h46
LÉO FERRE - LES ANARCHISTES
vendredi 12 - 21h03
de : jean 1
Brésil : les bolsonazis sèment la mort et le terreur
vendredi 12 - 16h19
de : Smaïl Hadj Ali
1 commentaire
Carrefour-Casino : l’emploi sacrifié sur l’autel des « synergies »
vendredi 12 - 14h49
de : David André
LE CAPITALISME A-T-IL UN AVENIR ?
vendredi 12 - 12h48
de : Ernest London
Réforme des retraites : comprendre l’arnaque en 8 minutes
jeudi 11 - 14h56
1 commentaire
LE FLINGUEUR DE CES DAMES - C’est l’heure de l’mettre
jeudi 11 - 10h20
de : Hdm
les postier-e-s des 10ème et 19ème arrondissement en grève majoritaire depuis mardi !
mercredi 10 - 23h20
Le Brésil sur la voie du fascisme ?
mercredi 10 - 12h22
de : Smaïl Hadj Ali
2 commentaires
Olivier ROSAY, militant SUD PTT : nouvelle mise à pied prononcée !
mercredi 10 - 09h46
de : olivier
Bure la porte ferme mal
mardi 9 - 22h28
de : hibou
Le nombre de manifestants ville par ville
mardi 9 - 19h17
Emission : L’Amour et la Révolution
lundi 8 - 12h33
de : Emission Polémix et La Voix Off
Rapports de force se la raconte
lundi 8 - 08h08
SAUVEZ UN LIEU ASSOCIATIF PARISIEN A RAYONNEMENT NATIONAL
dimanche 7 - 22h41
de : frank
Analyse politique : Une ferme, un monde, une guerre, la nécessité d’un réseau de résistance internationale (EZLN)
dimanche 7 - 22h11
de : ZAPATISTE
5 X 73 = 365 / Relancer la lutte des classes dans toute l’Europe !
samedi 6 - 00h49
de : Marc ARAKIOUZO
Faut-il pendre les entrepreneurs ?.
vendredi 5 - 20h50
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
« MIGRATIONS » : POUR UNE POSITION INTERNATIONALISTE RESPONSABLE
vendredi 5 - 15h58
de : Jo-dez
Reprendre c’est Reprendre !
vendredi 5 - 15h21
de : C’est l’heure de l’mettre
2 octobre 1968 : LA NUIT DE TLATELOLCO - massacre d’État au Mexique
jeudi 4 - 11h06
de : Ernest London
Il faut sauver le pavillon Aquarius
jeudi 4 - 10h12
1 commentaire
Discussions sur L’Afrique l’Algérie La Syrie
jeudi 4 - 00h00
de : SAÏD Bouamama
être né sous le signe de l’hexagone.
mercredi 3 - 22h11
de : L’iena rabbioso
Dégradation, Présidence et Doigt d’Honneur.
mercredi 3 - 19h40
de : Claude Janvier
RADICALISATION EXPRESS - Du gaullisme au Black Bloc
mardi 2 - 19h06
de : Ernest London
Licenciements : quatre délégués syndicaux en grève de la faim contre le plan social de Happychic
mardi 2 - 17h27
Bolloré contre Bastamag : la saison 2
mardi 2 - 15h33
de : jean 1
La gratuité des Transports en commun, c’est non seulement possible mais nécessaire en Ile de France
lundi 1er - 13h11
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite