Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Pour être riches : faites des pauvres !


de : Jean Dornac
lundi 6 juin 2005 - 15h10 - Signaler aux modérateurs

de Jean Dornac

D’abord une petite recette pour devenir riche ou le rester...

Citation :

 Prendre une grosse louche de politiciens de droite extrême et d’extrême droite (pour respecter le goût tout en évitant le « trop piquant, trop voyant »).
 Ajouter une petite louche de politiciens de gauche libérale. Ingrédient indispensable pour faire passer l’amertume.
 Ajouter une toute petite pincée de sauce sociale (surtout pas trop, c’est juste pour faire joli)
 Ajouter un kilo de levure chimique, la « spéciale idéologie néolibérale »
 Ajouter quelques kilos de farine « Bush certifiée »
 Mélangez le tout.
 Diluez les grumeaux dits du « droits du travail ».
 Supprimer les ersatz de « liberté ».

Battez, pétrissez bien ce mélange jusqu’à obtenir une pâte visqueuse à souhait. Faites cuire à feu très vif dans le four « patronal ». Lorsque l’odeur de roussi devient pénétrante, sortir du four... C’est prêt !

Avant de servir, pratiquez une publicité intense partout mais spécialement sur les télévisions affichant le label « cerveaux disponibles » en précisant bien que « c’est pour le bien des peuples, pour leur progrès social ».

Pour servir, ajoutez dans le plat le nectar libéral « no-conscience », prisé par tous les décideurs : politiciens, scientifiques, médiatiques au service de la finance.

Détail important : Mieux vaut éviter de saupoudrer avec du TCE. Nous avons constaté une sorte d’allergie qui agit comme un repoussoir... et transforme nos chers moutons blancs en sales moutons noirs...

* * *

Schématiquement, on nous fait manger de ce pain-là depuis la fin des années 70. Le résultat ne s’est pas fait attendre.

Une étude récente du Cerc montre que les Français qui ne disposent que de leur salaire pour vivre ont subi un recul social de cinquante ans ! « Depuis 25 ans, la progression du niveau de vie des ménages s’est considérablement ralentie. Les salariés ont été les plus touchés par ce mouvement. Le pouvoir d’achat des salaires a stagné depuis la fin des années 1970 et, depuis dix ans, les prestations sociales ne parviennent plus à compenser ce mouvement. Pour la majorité des salariés, qui ne peuvent compter que sur les revenus de leur travail, le niveau de vie relatif a considérablement chuté depuis 20 ans. Aujourd’hui, la condition salariale est comparable à ce qu’elle était il y a un demi-siècle. »

Source : www.bip40.org

A comparer avec ceci : « De 1988 à 2002 le pouvoir d’achat des revenus monétaires de la propriété a augmenté de 202 % alors que celui de la plupart des salaires stagnait. Cette évolution divergente a conduit à une aggravation des inégalités de revenus, puisque les revenus des ménages les plus fortunés sont plus particulièrement constitués de revenus de la propriété. »

Source : www.bip40.org

Marianne nous en dit plus...

12 millions de Français vivent avec moins de 843 euros (5530 francs) par mois soit environ 20% de la population.

Ces 12 millions se décomposent en :
 3,2 millions de Français qui vivent avec moins de 602 euros (3950 francs) par mois.
 7,2 millions de Français qui vivent avec moins de 722 (4736) euros par mois.

C’est la France très sociale d’aujourd’hui, la France très libérale. Ce qui n’empêche pas, évidemment, l’OCDE, le Medef et quelques politiciens de considérer que le Smic revient trop cher aux entreprises et bloque la croissance de ces dernières. Et ce qui n’empêche surtout pas tous ces profiteurs de réclamer toujours plus de libéralisme, c’est-à-dire de dérégulation sociale et de dictature de leurs règles.

Le rêve libéral des vrais fourbes

Un vampire, par définition, se nourrit du sang de ses victimes. Par définition également, il ne survit qu’en parasitant ses victimes. C’est exactement le schéma appliqué par un certain nombre de patrons que je me refuse catégoriquement de nommer des « entrepreneurs ». Ce mot est bien trop beau pour ce qu’ils sont et ce qu’ils font.

Pour illustrer ce propos, voici quelques extraits d’un article paru dans l’Express 30 mai 2005 sous la signature de Georges Dupuy. « ...Le portail Internet de Lycos a proposé à 34 de ses salariés d’être reclassés en Arménie pour 300 à 500 € par mois. De six à dix fois le salaire moyen local. La société Max Sauer, à Saint-Brieuc, avait, elle, offert de recaser certains de ses employés à l’île Maurice pour 117 € par mois. Mais l’alsacien Sem Suhner reste imbattable, qui a présenté des postes en Roumanie à 110 € brut par mois.

Les Roumains s’en sont encore plus scandalisés que les Français. (...) C’est bien là que le bât blesse. La Roumanie est de moins en moins la terre promise des délocalisations dévoreuses de main-d’œuvre bon marché, comme le textile ou les chaussures. (...)

Dès lors, la tentation est grande d’aller voir ailleurs. (...) Après les échecs de 1994, les entrepreneurs sont de retour en Ukraine, où la rémunération moyenne mensuelle frôle les 50 €. Mais le nouvel eldorado paraît être la Moldavie : le salaire moyen y varie entre 20 et 27 €. (...) Dans les années 1990, la vogue avait été la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie et la Pologne (...) Un groupe vite détrôné par la Roumanie, la Bulgarie et le Maghreb. Aujourd’hui, donc, la Moldavie. Et après ? Ce pourraient être la Géorgie ou, s’ils se calment, les « Stan » d’Asie centrale - l’Ouzbékistan, le Kirghizstan ou le Kazakhstan, riches en laine et en coton.

Il leur faudra cependant déployer des trésors de compétitivité pour battre le Bangladesh : l’heure de travail dans le textile n’y dépassait pas 26 centimes d’euro en 2001. Qui dit moins ? »

Notre sang ne leur coûte rien et nos vies ne comptent pour rien

« Selon les chiffres de l’Organisation internationale du Travail, trois fois plus d’êtres humains meurent d’accidents ou de maladies liées au travail à chaque année que dans toutes les guerres en cours. De plus, les chiffres ont presque doublé dans les dernières années et dépassent maintenant les deux millions de victimes. Face à des pertes en vies ouvrières aussi massives, il me vient à l’esprit les arguments des « bonnes âmes frileuses » qui questionnent la réalité de la lutte des classes ou encore les propos de « camarades rrrévolutionnaires » qui nient l’existence même de la classe ouvrière. Il n’y a pas de pires aveugles que ceux et celles qui ne veulent pas voir... »

Source : Groupe Internationaliste Ouvrier canada@ibpr.org

Conclusion

Comment respecter ça ? Comment ne pas être totalement écœuré par ces patrons, par ce grand nombre de patrons, qui ont en plus la prétention de nous demander de les admirer ? Outre le fait d’être exceptionnellement doués pour l’exploitation humaine, ces gueux ont des qualités extrêmes pour créer et alimenter sans cesse la haine. D’où la nécessité, du côtés des complices politiciens, des lois sécuritaires, de la multiplication, ici et ailleurs, d’une présence policière étouffante et naturellement dangereuse, des prisons surchargées, etc...

Le réveil des peuples par le NON au TCE est sans doute notre plus grande chance depuis des décennies.

Puisse cet élan ne pas s’affaiblir, mais tout au contraire s’intensifier et passer d’un pays à l’autre. Et puissions-nous avoir l’intelligence et la volonté, ici, de maintenir en vie très active les collectifs de combat et de les susciter dans tous les pays d’Europe.

Il y va de la paix, car il n’est pas possible que se poursuive une telle exploitation criminelle exercée par un petit clan d’humains contre tout le reste de l’humanité.

source : http://altermonde.levillage.org/art...

JPEG - 71.4 ko

@+



Imprimer cet article





MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
3 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)
Le Pr Raoult accuse des responsables sanitaires de conflits d’intérêts
vendredi 26 - 11h00
de : Ch Delarue (com demo)
2 commentaires
QUAND LA RAISON TONNE EN SON CRATERE
vendredi 26 - 10h55
de : Nemo3637
Environ 70 voitures de police et une vingtaine de motards devant la Maison de la radio à Paris (video)
vendredi 26 - 09h48
de : CGT TUIFRANCE
2 commentaires
Yasser Arafat déplore la grève à BFMTV
jeudi 25 - 23h35
de : Robert Ferraria
"La 5G, c’est l’avenir !" ( P. Martinez )
jeudi 25 - 11h04
de : Le CERCLE 49
2 commentaires
Un été de licenciements à prévoir dans l’aéronautique
jeudi 25 - 08h06
Soleil cherche futur, c’est l’heure de l’mettre !
jeudi 25 - 06h04
de : Hdm
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 - 23h00
de : Mickael Wamen
13 commentaires
Castaner décore d’une médaille certains policiers soupçonnés de violences contre des « gilets jaunes »
mercredi 24 - 17h35
de : jean1
24 Juin : Moscou : défilé militaire en l’honneur du 75e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie
mercredi 24 - 17h33
de : nazairien
2 commentaires
J’ai écouté le père de Cédric Chouviat... j’en ai eu les larmes aux yeux (video)
mercredi 24 - 12h25
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Combattre le racisme malgré nos divisions
mercredi 24 - 01h48
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Osons la gauche : comment Alain Guillard et son association secouent l’establishment malouin
mardi 23 - 19h03
de : Hélène
Guérilla judiciaire et parlementaire pour un retour au droit de manifestation
mardi 23 - 14h47
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite
Info’com : le syndicalisme virtuel pris à son propre piège
dimanche 10 mai
de Communistes Libertaires de la CGT
4 commentaires
Nous l’avons déjà écrit, le syndicat Info’com qui a pris la suite du syndicat historique des typographes parisiens (CSTP) est un objet paradoxal : La Chambre syndicale typographique parisienne était un des plus vieux syndicats français, très représentatif dans son métier, ultra corporatif et bastion du réformisme. Il est assis sur un magot financier impressionnant amassé au cours d’un siècle d’activité. La disparition du métier des typographes a conduit à une (...)
Lire la suite