Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre au Conseil national du PCF ,à Pierre Laurent, secrétaire national et Fabien Roussel
de : PCF SECTIONS ST QUENTIN GAUCHY ORIGNY
jeudi 25 octobre 2018 - 22h30 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Congrès départemental du PCF 02 : une seule voie possible : la démocratie.

Ensemble, faisons-la respecter !

Lettre ouverte des sections de Saint-Quentin, Gauchy et Origny, à la suite de leurs congrès de section du 20 octobre et de la réunion de la Commission des candidatures départementale du 22 octobre 2018

Cette lettre est adressée au Conseil national du PCF et, personnellement, à Pierre Laurent, secrétaire national et Fabien Roussel, chef de file du texte « Manifeste » au congrès

Camarades,

Nous sollicitons votre attention et votre intervention avant le congrès départemental du PCF de l’Aisne qui doit se tenir le 3 novembre 2018. Notre fédération du PCF connaît en effet une situation de blocage par entrave à la souveraineté des communistes. C’est particulièrement grave dans la situation nationale préoccupante du Parti qui a justifié la convocation d’un congrès extraordinaire et dans la situation de crise que traverse le PCF 02.

Dans l’Aisne, comme partout, il y a des sections du PCF qui vivent, d’autres qui vivotent, quelques-unes qui se développent. Et, depuis plusieurs années, il y a une direction départementale dont les membres se déchirent, rivée vers les combinaisons électorales, incapable de toute impulsion politique. Cette situation délétère a amené le secrétaire départemental et la trésorière à démissionner depuis le congrès de 2016. Des « faisant office » tiennent lieu de direction.

Nos sections, celles de Saint-Quentin, de Gauchy et du Val d’Origny, font partie de celles qui se développent.

Nos organisations se renforcent régulièrement, sur des années, sur la base de nos activités militantes. La section d’Origny s’est mobilisée sur la défense de la filière sucre menacée par les nouvelles directives européennes. Les camarades et la section de Gauchy agissent contre les fermetures d’école, le mal-logement dans le fil de la campagne des élections départementales de 2015. A Saint-Quentin, la section développe ses interventions dans les entreprises (papeterie, commerce, hôpitaux etc.) et dans les quartiers, notamment contre les expulsions et en lien avec notre élu.

Nos congrès de section ont été l’occasion de faire un bilan sincère de nos activités, d’envisager une meilleure mobilisation de nos adhérents, des nouveaux, dans leur diversité.

Cette année, la section de Saint-Quentin a été particulièrement active en soutien de la lutte des cheminots de la ville et du département. Ces actions pour le service public, comme celles pour l’hôpital public, appellent une coordination départementale et non des pratiques sectaires, bureaucratiques, sinon opportunistes.

Lors du vote des bases communes, les 4, 5 et 6 octobre 2018, les adhérents de nos sections ont choisi largement le texte « Reconstruire le Parti de classe – Priorité au rassemblement dans les luttes », comme d’autres camarades, plus isolés, dans les autres sections. Au total, ce texte a obtenu 59% des votes dans la fédération, dans un cadre où les effectifs cotisants, par section, dans un tableau, ont, pour une fois, été communiqués à tous, dans la transparence (texte 1 : 21%, texte 2 : 4%, texte 3 : 15%).

Cette situation semble littéralement paniquer les « faisant office » de direction. Plus éloignés que jamais des objectifs d’unité des communistes dans l’action et l’organisation, ils tentent lamentablement de contourner la souveraineté des communistes et les statuts du Parti.

Pour le congrès départemental du 3 novembre, les « faisant office » prétendent fixer le cadre des désignation des délégués des sections sur la base d’une liste de 2017, avec 2 délégués d’office par section et un par tranche de 20 cotisants (1 et 1 pour 10 en 2016). Ce tripatouillage permet d’attribuer 6 délégués pour 7 cotisants à la section unifiée de Léhaucourt-Bohain (2 sections comptées distinctes en 2017), et de réduire la représentation de nos trois sections, dont deux niées dans leur existence, à 11 délégués pour 256 (sur 459 cotisants reconnus dans la fédération).

Dans la situation de notre parti et de notre fédération, il n’est pas question pour nous de laisser faire. Il n’est pas question non plus d’accepter les diktats et l’arrogance du « faisant office » de secrétaire, Aurélien Gall. Nous rappelons gentiment à ce jeune transfuge d’EELV (fait qu’il n’a pas communiqué lui-même) que nous nous félicitons de sa conversion apparente au PCF mais que ce n’est pas une raison pour manquer de respect à des adhérents fidèles depuis 10, 20 ou 50 ans au parti révolutionnaire, pour lequel ils ont consenti bien des sacrifices qu’il n’imagine peut-être pas. Et nous restons troublés par le soutien qu’il a apporté aux législatives de juin 2017, dans la 4ème circonscription, au candidat EELV contre la candidate PCF, désignée par les communistes.

Dans notre détermination, nous appelons la direction nationale, et notamment les candidats au poste de secrétaire national du Parti, à prendre leurs responsabilités dans ce moment tendu, nationalement, de la vie du PCF. Ils doivent aider à faire prévaloir la souveraineté des communistes, les statuts et la démocratie dans le PCF 02. Nous appelons aussi les camarades des autres fédérations à intervenir et à rendre publiques, le cas échéant, les entraves éventuelles à la démocratie dans leur fédération. En ce qui nous concerne, mandatés par nos congrès de section, nous prendrons toutes les dispositions dans ce sens.

La revendication de Nelson Mandela, c’était « un homme, une voix ». Sa traduction pour les « faisant office » de direction du PCF 02, c’est « 1 communiste d’une section égale 24 communistes de Saint-Quentin, Gauchy ou Origny ». Plus c’est gros, plus ça passe ? Ou bien, comme disait Brecht : « Si le peuple vote contre la direction, il faut dissoudre le peuple ».

Les communistes de Saint-Quentin, Gauchy et Origny-Sainte-Benoîte ne sont pas solubles dans la bureaucratie et l’opportunisme, pas davantage dans le réformisme ! Mais ils sont décidés à ce que la fédération de l’Aisne du PCF, dans le rassemblement de tous les communistes, se reconstruise à partir du terrain de la lutte des classes.

Bien fraternellement,

Corinne Bécourt, Gauthier Ducos, Michèle Gabert,

Secrétaires de section, réélus démocratiquement, du PCF Saint-Quentin, du PCF du Val d’Origny, du PCF Gauchy.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre au Conseil national du PCF ,à Pierre Laurent, secrétaire national et Fabien Roussel
26 octobre 2018 - 07h14 - Posté par Thomas

Camarade, le PC dans son ensemble a toujours fonctionner comme ça, mais cela ne se voyait pas car il y avait beaucoup d’adhérents.



Lettre au Conseil national du PCF ,à Pierre Laurent, secrétaire national et Fabien Roussel
26 octobre 2018 - 09h21 - Posté par Corinne BECOURT

Ce n’est pas ce que j’ai connu à la section ces 30 dernières années, et heureusement.Mais effectivement, au niveau départemental et national
il y a des méthodes bien rodées...NOUS NE NOUS LAISSERONS PAS FAIRE !

fraternellement
Corinne BECOURT


Lettre au Conseil national du PCF ,à Pierre Laurent, secrétaire national et Fabien Roussel
26 octobre 2018 - 20h06 - Posté par Foolad

Le PCF aurait une toute dernière chance, si à son futur congres, ses membres et ses dirigeants pouvaient tirer des leçons sur les vrais raisons de ses échecs électoraux consécutifs, de sa baisse continue du nombre de ses militants, etc

Seulement avec des démocrates reformistes tels que Laurent ou Chassagne à la place des dirigeants marxiste et communistes , j’ai bien peur que la descente continuera.






MEXIQUE : Le Président élu invite Nicolas Maduro à son investiture !
mardi 13 - 17h45
de : JO
LES 5 ARNAQUES DES AUTOROUTES : CQFD !
mardi 13 - 17h07
de : JO
17 novembre : pourquoi les syndicats traînent-ils des pieds, alors que les politiques courent après ?
mardi 13 - 16h45
6 commentaires
Armes Européennes chez Daesch : Des langues se délient !
lundi 12 - 18h02
de : JO
Les grosses augmentations de certains ministres en 2018
lundi 12 - 11h58
de : JO
1 commentaire
Enfoirés de journalistes !
lundi 12 - 10h10
de : jean 1
5 commentaires
« Fêtons la gratuité ! » le samedi 5 janvier à Lyon !
lundi 12 - 09h18
de : Paul Ariès
1 commentaire
La Bible, les terres et les missionnaires du temps de la « pacification » des colonies.
dimanche 11 - 22h02
de : Christian DELARUE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL : Censurons les censeurs !
dimanche 11 - 14h56
de : JO
1 commentaire
LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien
dimanche 11 - 08h46
de : Ernest London
VENEZUELA : La Révolution se défend contre le terrorisme économique !
samedi 10 - 17h39
8 commentaires
Make Anti-Imperialism Great Again !
samedi 10 - 17h07
de : jean 1
1 commentaire
Réformes de l’éducation : « C’est un projet élitiste, autoritaire, réactionnaire et libéral »
samedi 10 - 06h08
Carburants ou pouvoir d’achat : les raisons de la colère
vendredi 9 - 20h44
de : Christian DLR (cgt fin pub)
Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…
vendredi 9 - 13h31
de : Emission Polémix et La Voix Off
rencontre nationale des secteurs en lutte samedi 10 novembre à Paris !
vendredi 9 - 11h17
de : SUD Poste 92
2 commentaires
Ce mensonge du gouvernement qui pourrait vous coûter très cher !
vendredi 9 - 11h07
de : JO
Les GM&S attaquent PSA et Renault en justice
jeudi 8 - 16h08
Gender Recognition Act : la lutte des femmes britanniques pour ne pas être effacées
jeudi 8 - 12h36
de : Female-
5 commentaires
#fachosphère / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 8 - 11h51
de : Hdm
Sortons du vrai-faux débat sur le prix du carburant. Défendons le droit à l’énergie élémentaire via sa gratuité !
jeudi 8 - 07h54
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
12 commentaires
Retraite Complémentaire : Très mauvaise nouvelle qui vous attend en 2019
mercredi 7 - 15h27
de : JO
Mélenchon : les limites juridiques, judiciaires et politiques de l’enquête préliminaire
lundi 5 - 16h00
de : Foolad
2 commentaires
Les approches libertaires de l’école du Rojava
lundi 5 - 12h06
de : jean 1
Suicide d’une factrice : ses collègues exigent le départ des encadrants depuis 10 jours
dimanche 4 - 13h37
L’abécédaire de Daniel Guérin
vendredi 2 - 14h03
de : jean 1
Arkéa : les épargnants en danger !
vendredi 2 - 12h15
de : Guirec
Détermination kurde - Retour à Kobané
jeudi 1er - 19h37
de : Pierre Bance
JAMAIS TROP TARD ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 1er - 12h46
de : Hdm
Macron, un économiste stupide ? Ou de classe...
jeudi 1er - 09h22
de : Allain Graux
1 commentaire
Les grèves de la faim se multiplient dans les conflits du travail
jeudi 1er - 07h22
APRÈS LE CAPITALISME - Essai d’écologie politique
mercredi 31 - 07h06
de : Ernest London
2 commentaires
Ce que l’élection de Bolsonaro au Brésil nous apprend ici en France
mercredi 31 - 06h37
de : Foolad
VIDEO EN DIRECT - Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille mardi 30 octobre 2018 à 19h00
mardi 30 - 12h00
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France fournisseuse officielle du carnage yéménite
mardi 30 - 10h29
de : jean 1
Les tribulations d’un Vampire sous l’Apartheid le 9 novembre
lundi 29 - 11h37
Lettre ouverte des communistes du PRCF
lundi 29 - 10h35
de : JO
2 commentaires
NANTES RÉVOLTÉE – Numéro 4 - Nos désirs font désordre
lundi 29 - 07h47
de : Ernest London
Brésil. L’élection d’un chef de gang psychopathe d’extrême droite, ouvre la voie à "un nettoyage jamais vu dans l’histoire du Brésil"
lundi 29 - 00h34
de : Smaïl Hadj Ali
4 commentaires
84% des Français ne font pas confiance à Emmanuel Macron pour redresser leur pouvoir d’achat
dimanche 28 - 14h00
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout ce que les hommes ont fait de beau et de bien, ils l'ont construit avec leurs rêves. Bernard Moitessier
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite