Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

GILETS JAUNES : Le monarque ne change pas de cap ?
de : JO
mercredi 9 janvier 2019 - 16h28 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Face aux Gilets jaunes, l’État met le pied sur le frein... sans changer de cap ! - Source : Sputnik .France 17:55 05.12.2018(mis à jour 14:26 07.12.2018) Elliot Lelievre

Les Gilets jaunes ont obtenu du gouvernement qu’il renonce à ses nouvelles taxes... temporairement. Car si Édouard Philippe a annoncé des « moratoires » et des « suspensions », il n’a encore renoncé à rien, mais plusieurs autres réformes potentiellement explosives sont ajournées. Entre bras de fer et coups de bluff, la partie est loin d’être terminée.

L’État En Marche arrière… pour le moment. C’est en substance ce qu’a dit Édouard Philippe le 4 décembre dernier, lorsqu’il a annoncé une « suspension pour une durée de six mois » des mesures fiscales les plus controversées qui devaient entrer en vigueur au 1er janvier prochain.

Gilets jaunes : les véritables attentes des Français, selon des sondages : La suspension en question prend la forme d’un moratoire sur la hausse de la taxe carbone sur le fioul et les carburants, la convergence de la fiscalité du diesel et l’alignement de la fiscalité du gazole pour les professionnels ; une bagatelle pour les Gilets jaunes, qui considèrent que le geste du gouvernement est insuffisant et trop tardif.

Pour autant, le discours officiel a changé ces derniers jours et Édouard Philippe a dû mettre de l’eau dans son vin. Alors qu’il déclarait que « le cap fixé est bon, nous allons le tenir » au lendemain de la première journée de mobilisation des Gilets jaunes, son ton s’est voulu beaucoup plus conciliant quelques jours après l’acte 3 du mouvement :

« Il faudrait être sourd et aveugle pour ne pas voir ni entendre cette colère. Je l’entends et j’en mesure la réalité, la force et la gravité. […] Fixer le cap et le tenir est une nécessité pour gouverner la France, mais aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation », a déclaré Édouard Philippe le 4 décembre dernier.

Outre ces mesures, deux autres augmentations sont gelées de manière temporaire. D’une part, l’énergie n’augmentera pas « durant l’hiver ». Les tarifs du gaz et de l’électricité, qui devaient être revus à la hausse au 1er janvier, sont gelés jusqu’au 1er mars, date à laquelle doit se terminer la phase de « concertation ».

Comment les maires perçoivent-ils le mouvement des Gilets jaunes ? D’autre part, la réforme du contrôle technique est elle aussi suspendue pour une durée de six mois, soit quelques semaines après les élections européennes qui s’annoncent tendues pour la majorité. Cette réforme, qui devait entrer en vigueur au 1er janvier, visait à limiter la pollution atmosphérique, mais elle aurait pu « obliger 15% des véhicules roulant au gazole à passer une contre-visite », engendrant d’autant plus de frais.

Face à la convocation d’une nouvelle journée de mobilisation le 8 décembre et au mécontentement suscité par l’annonce du moratoire de six mois proposé par Édouard Philippe, le gouvernement n’écarte pas la possibilité de faire davantage de concessions. Le Premier ministre lui-même a déclaré :

« Si nous ne trouvons pas [de mesures d’accompagnement justes et efficaces], nous en tirerons les conséquences », ouvrant ainsi la voie à une suppression pure et simple des hausses de la fiscalité concernées par le moratoire annoncé.

Benjamin Griveaux l’a confirmé en déclarant : « Si on ne trouve pas de solutions, on y renoncera. »

Mais le mouvement des Gilets jaunes pourrait bien arracher plus de concessions à l’exécutif qu’il n’y paraît ! En réponse à la contestation, le porte-parole du gouvernement a laissé entendre que ce dernier pourrait revenir sur la suppression de l’ISF, perçue comme un « cadeau aux riches », en expliquant que si l’impôt mis en place sur la fortune immobilière ne donnait pas de résultats probants, il pourrait évoluer… d’ici l’automne 2019.

Et le pire est peut-être l’effet du mouvement citoyen sur le programme politique : la grogne sociale rend difficiles plusieurs grandes réformes qui étaient prévues pour le début de l’année 2019 et qui pourraient être remises à plus tard, le temps que la tension diminue. C’est par exemple le cas de la réforme de la justice, vue comme une « fracture territoriale », que dénoncent les Gilets jaunes, ou de celle de la fonction publique. Alors que l’État entend réduire encore le nombre de fonctionnaires, certains craignaient que ces derniers se joignent aux Gilets jaunes.

« Selon les échos que nous avons eus ce week-end, d’aucuns s’interrogeraient en haut lieu sur la nécessité de tempérer sur la fonction publique », assurait un responsable syndical à nos confrères d’Acteurs Publics.

Pour l’instant, l’État fait marche arrière, mais si la contestation s’arrêtait, il enchaînerait certainement sur un demi-tour à droite. NDLR : Surtout pas s’arrêter pour l’emporter ! Et bien au contraire que la mobilisation s’amplifie ! En Mai 68 nous étions des millions avec la grève générale, c’est à ce prix que se fut gagné !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
GILETS JAUNES : Le monarque ne change pas de cap ?
9 janvier 2019 - 17h47 - Posté par jean-marie Défossé

Entendre dans la déclaration du 1er Ministre du 04/12/2018 :
« ... mais aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la Nation . »
Venant de sa politique (et accessoirement de celles de ses prédécesseurs) , parler de mettre en danger l’Unité de la Nation est tout simplement INDECENT et choquant par son caractère immoral .

Qui a favorisé et amplifie encore plus l’émergence en France d’une Caste Supérieure , privilégiée dans tous les sens du terme ?

Qui a favorisé et amplifie encore plus la paupérisation de la population française , voire , a en faire une Cour des Miracles comme au Moyen Âge ?

Qui utilise outrageusement l’arme médiatique pour désinformer , diviser la population française sur son soutien à la RESISTANCE des Gilets Jaunes , en pratiquant la démagogie de la manière la plus infâme ?

Qui donne les directives aux Forces de l’Ordre pour matraquer , asphyxier et mutiler à vie les pacifistes Gilets Jaunes en "omettant" les véritables casseurs ?

Qui , à partir de cette répression ordonnée abusive des Forces de l’Ordre provoque ainsi une fracture très dommageable entre la population française et les Forces de l’Ordre ?

Qui se choque d’une cagnotte de 120 000€ pour un boxeur Gilet Jaune , pas moi , symbole même de la solidarité d’un peuple ; et qui ne s’émeut pas le moins du Monde d’avoir voulu rémunérer Chantal Jouanno ... 176 400€/an

J’en passe et des meilleurs , ne voulant pas perdre plus de temps avec des gens qui au final ne méritent aucun intérêt .

Expliquez-moi votre notion de l’Unité de la Nation.

Vous êtes SINISTRE Monsieur le 1er Ministre !






L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar placé en garde à vue
mardi 26 - 14h51
de : JO
Régis Portalez, polytechnicien l’« X » homme du peuple des irréductibles gaulois "gilets jaunes"(vidéo)
mardi 26 - 14h40
de : nazairien
Le scandale bidon du « rapport-choc » sur le vrai temps de travail des fonctionnaires
mardi 26 - 14h01
Geneviève Legay n’a pas été touchée par les forces de sécurité ??? La preuve du contraire en video !!!
mardi 26 - 11h58
1 commentaire
Macron : "Quand on est fragile, on ne se met pas dans des situations comme celle-ci" (video)
mardi 26 - 11h41
Macron souhaite de la "sagesse" à la manifestante blessée à de Nice
mardi 26 - 10h09
de : Edwy Plenel
EELV, réveille-toi pour les élections européennes !
mardi 26 - 10h05
1 commentaire
Assurance chômage : l’explosion des CDD de moins d’un mois coûte un pognon de dingue
mardi 26 - 08h24
de : Stéphane Ortega
L’activisme de la CFDT locale fait polémique chez Casino, à Saint Etienne
lundi 25 - 19h08
de : Mathieu Nicolas
1 an de grève : concert de soutien aux postier-e-s du 92 (video)
lundi 25 - 11h33
Du 29 au 31 mars 2019, bloquons l’usine Alsetex et toutes les usines d’armement des forces de l’ordre ! (video)
lundi 25 - 08h47
de : jean 1
4 commentaires
SOS Démocratie en péril
lundi 25 - 08h37
de : Christian DELARUE
L’Oberfuhrer Lallement et le Gauleiter Castaner, n’ont pas entamé la combativité des "gilets jaunes" (vidéo)
dimanche 24 - 23h57
de : nazairien
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
dimanche 24 - 22h25
de : DUPIN Bernard
2 commentaires
Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice (videos)
dimanche 24 - 11h51
de : JO
2 commentaires
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits (video)
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite