Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le syndrome du Joint Français, Appel à crosse en l’air générale
de : Jean-Yves Peillard
jeudi 21 février 2019 - 12h16 - Signaler aux modérateurs

1- ACH, nous Afons les moyens de ne pas vous crefer les yeux

Voir la vidéo sur ARTE du 12 février 2019 https://fr-fr.facebook.com/artetv/v...

Titrée « Pourquoi les scènes de violences policières que l’on observe en France ne pourraient-elles pas avoir lieu en Allemagne ? »

Voir l’analyse de Jobard qui évoque bien le passé colonial pour expliquer la violence policière. D’après l’impensée coloniale et passéiste des autorités françaises , « la foule est un seul grand être individuel et quand il rentre en colère, il faudrait l’arroser pour le calmer ». Mais le minimum de la pensée de la « psychologie des foules » des autorités pseudo démocratiques (moins pire que dans d’autres il est vrai) qu’elle soit française ou allemande devrait normalement remonter à l’origine de « la colère de la foule » qui est l’injustice. Mais cela est trop demander à un organisme qui reste le bras armé de l’État et assujettit au pouvoir dominant. Et comme tout organe de l’administration « libérale », il est soumit aux lobbies dans le cadre d’attribution de marché « public ». ici le secteur de la vente d’armes. (Comme d’autres ailleurs ont fait la fortune de quelques-un dans le bâtiment, les infrastructures, l’eau, les énergies, la pharmaco-chimie etc)

Et ainsi « le grand être individuel » ne sera pas confondu avec « le monstre » que décrivait Gramsci. Celui que laisse actuellement monter les puissants partout dans le monde car c’est leur dernier recours lorsqu’ils sont en trop grande difficulté, comme ils l’ont montré par le passé. Mais cette fois-ci, ils doivent comprendre qu’en conservant cette ligne de conduite monstrueuse ils régneront sur un tas de cendre planétaire

JPEG - 107.5 ko

2- Desarmons-les

De plus, il faut mettre cette « impensée » sur le compte de cet autre notion de la « parcellisation du travail » ; l’éloignement entre celui qui tire, « qui appui sur le bouton » et sa victime, sa violence liée à la vitesse, la technologie comme aliénation et aussi sur le fait que ce genre de « travail » n’attire pas les foules (pas encore assez en colère ?) et forcement cela dégénère...de haut en bas de la hiérarchie. Supprimons le poste en supprimant l’injustice et surtout désarmons-les. https://desarmons.net/

L’idéologie technocratique et impérialiste a mené la technologie au point de « non-rencontre » extrême et toujours sous-couvert de « civilisation » « mise en réseau »efficacité etc.La double pensée le double jeu ont pour résultat que l’homme a complètement raté le processus de la rencontre.

Il faut préparer le changement à venir, changer les politiques, LETAT, désarmer pour éviter le renforcement du monstre car le changement à venir a besoin d’organisations autonomes donc « dé-civilisées » et d’un minimum de temps.

Voir : « La dialectique de la civilisation, Figures de la barbarie moderne au XXe siècle » De Michael LOWY ...

« En quoi consiste le « processus de civilisation » ? Comme l’a si bien montré Norbert Elias, un de ses aspects les plus importants c’est que la violence n’est plus exercée de façon spontanée, irrationnelle et émotionnelle par les individus, mais est monopolisée et centralisée par l’Etat, plus précisément par l’armée et la police. Grâce au processus de civilisation, les émotions sont maîtrisées, la vie sociale pacifiée et la coercition physique concentrée dans les mains du pouvoir politique. (1) Ce qu’Elias ne semble pas avoir perçu, c’est l’envers dialectique de cette brillante médaille : le formidable potentiel de violence accumulée par l’Etat... »...

« Une autre différence avec Auschwitz est, sans doute, le nombre bien inférieur des victimes. Mais la comparaison des deux formes de barbarie bureaucratico-militaire n’est pas moins pertinente. Les dirigeants américains eux-mêmes étaient conscients du parallèle avec les crimes nazis »...

« ...aussi bien par la nouveauté scientifique et technologique représentée par l’arme atomique, que par le caractère encore plus distant, impersonnel, purement « technique » de l’acte exterminateur : presser un bouton, ouvrir la trappe qui libère la charge nucléaire. Dans le contexte propre et aseptisé de la mort atomique délivrée par voie aérienne, on a laissé loin derrière certaines formes manifestement archaïques du Troisième Reich, comme les explosions de cruauté, sadisme et furie meurtrière des officiers SS. Cette modernité se retrouve dans le sommet américain qui prend - après avoir mûrement et « rationnellement » pesé le pour et le contre - la décision d’exterminer la population d’Hiroshima et Nagasaki : un organigramme bureaucratique complexe composé de scientifiques, généraux, techniciens, fonctionnaires et politiciens aussi gris que Harry Truman, aux antipodes des accès de haine irrationnelle d’Adolf Hitler et ses séides. »...

 « Au cours des débats qui ont précédé la décision de lâcher la bombe, certains officiers, comme le général Marshall, on fait était de leurs réserves, dans la mesure où ils défendaient l’ancien code militaire, la conception traditionnelle de la guerre, qui refuse d’admettre qu’on massacre intentionnellement des civils. Ils ont été vaincus par un point de vue nouveau, plus « moderne », fascinés par la nouveauté scientifique et technique de l’arme atomique ; un point de vue qui n’avait que faire des codes militaires archaïques et ne s’intéressait qu’au calcul des profits et des pertes, c’est à dire, à des critères d’efficacité politico-militaire. (15) Il faudrait ajouter qu’un certain nombre de scientifiques ayant participé, par conviction anti-fasciste, aux travaux de préparation de l’arme atomique, ont protesté contre l’utilisation de leur découvertes contre la population civile des villes japonaises. »... 

« Le génocide des juifs et des tsiganes est aussi, comme l’observe le sociologue Zygmunt Bauman, un produit typique de la culture rationnelle bureaucratique, qui élimine de la gestion administrative toute interférence morale. Il est, de ce point de vue, un des résultats possibles du processus civilisatoire, en tant que rationalisation et centralisation de la violence, et en tant que production sociale de l’indifférence morale. »… 

« l’intuition du renversement de la raison occidentale en force destructrice. Son analyse de la bureaucratie comme machine « déshumanisée », impersonnelle, sans amour ni passion, indifférente à tout ce qui n’est pas sa tâche hiérarchique, est essentielle pour comprendre la logique des camps de la mort réifiée. »

(extrait de http://www.europe-solidaire.org/spi... et https://blogs.mediapart.fr/antoine-... (NB : efficacité))

JPEG - 187.2 ko

3- Aux bleus prompts à tirer dans le tas des hétérogènes de la Ripouxblique

- Sur le culte stupide et sanglant de la Nation

Braves soldats dormez tranquille, il faut rappeler que le régime de Vichy n’a jamais été réellement condamné ; la majeure partie des haut-fonctionnaires français ont été couvert par leur amis de classe i compris gaullistes, il n’y a pas que le trio Papon Bousquet Touvier, et il y a les résistants de la dernière heure Mitterrand Bettencour amis de Schueller et beaucoup d’autres sans doute. il y a aussi Charles Hernu, les Giscard etc c’est l’impunité du passé qui explique le présent.

 https://rebellyon.info/Le-20-septem...

 https://www.legrandsoir.info/domini...

 https://www.legrandsoir.info/domini...

Lorsque que l’on lit « l’étrange défaite de Marc Bloch » puis les ouvrages de Annie Lacroix Riz(« le choix de la défaite », « industriels et banquiers…etc) et que l’on se réfère aux ouvrages de Jacques R. Pauwels, ou Robert Paxton et que l’on visionne les documentaires de Gilles Perret « les jours heureux » « la sociale ». Puis on remarque les scientifiques du Reich réemployés par les US, par les russes et la France et GB aussi et tous les « repentis »relâchés ou jamais jugé pour « rendre service pour la guerre froide » etc les cas IG Farben, Ford etc « le big Business avec machin... » OPEL standard Oil etc continue. . Les affaires continuent car l’idéologie mortifère n’a pas été combattue, bien au contraire, planifiée avec le Plan. (cf Gaino ; celui du discours de Dakar aussi…).

Nous sommes toujours sous domination de ceux qui ont armé les monstres, et fabriqué des idéologies enseignées dès l’enfance.

Commencez par apprendre par coeur l’Énième rappel de Bernard Charbonneau sur « le culte stupide et sanglant de la nation » : « Le crime capital, la responsabilité qui les englobe toutes, c’est le vœu d’obéissance absolue à la société, l’abdication de sa responsabilité. Les monstres d’Oradour n’étaient que des soldats tenus d’exécuter les ordres, ils n’étaient pas responsables. Mais là fut précisément leur culpabilité qu’ils partagent avec tous les hommes qui acceptent la discipline de l’Armée, dont le culte stupide et sanglant de la Nation. En devenant de purs instruments ils avaient commis leur crime par avance. Mais tout le monde n’a pas la malchance d’être envoyé à Oradour. » Bernard Charbonneau (je fus-essai sur la liberté).

Une amie me dit : « Les gilets jaunes ont manifesté pour la 4ième fois à Paris. » Les parisiens les soutiennent-ils, ou seulement les parisiens qui dorment dans les combles et caves des quartiers devenues tous chics avec le temps de l’argent libéralement roi ?... « S’il fallait une preuve supplémentaire de la " gentrification" de Paris (Paris est passé en une quarantaine d’années de 30 % de professions libérales et cadres supérieurs à 65-70 % Cf la violence des riches et autres doc des Pinson-Charlot) . »...  « Quand Paris était encore une ville populaire, même ceux qui ne manifestaient pas, étaient à leur fenêtre ou sur le bord du trottoir pour se solidariser avec les manifestants, voire les encourageaient de la voix. Paris est devenu un musée où n’habitent que des gens riches, voire très riches à l’exception de deux ou trois arrondissements où les émigrés sont concentrés.....et bien sûr dans les banlieues " sensibles" où ils sont relégués. Retour sur la grève du Joint Français en 72 : Quand je vois les CRS et les gardes mobiles en face des Gilets jaunes, alors que leur salaire et leur condition sociale sont quasi identiques, je repense à la grève des ouvriers et ouvrières du Joint Français et t’envoie ces deux liens :

le Joint français en grève après mai 68 en Bretagne en 1972 : https://www.youtube.com/watch?v=EAo...

ou https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3...

et l’affiche mémorable de l’ouvrier du joint français et du CRS, son ex-copain d’école : http://bcd.bzh/becedia/fr/la-greve-...

A partir de cette grève et des risques que flics et classes populaires pactisent, les gardes mobiles et les CRS ont dû sillonner la France en cars grillagés (comme des lions en cage ) et intervenir dans une région dont ils n’étaient pas originaires.....Dont acte ! »

[Ndlr : Les CRS crées en Décembre 1944 suite à la dissolution des GMR crées sous le régime de Vichy sont passés par l’opération du saint esprit gaulien de milicien collabo à de bons gardes mobile républicain (ce n’était pas les mêmes (bien-sûr ?)(On voit sur wiki qu’une parti au moins des anciens ont été mêlés aux FFI…) Ensuite les « éléments communistes » ont été expurgés par le pouvoir en 47 et 48 pas seulement parce que Plan Marshall oblige. La ligne de conduite du CRS vis à vis de l’Etat est le même quelque soit le régime : l’obéissance (Voir Un si fragile verni d’humanité, Banalité du mal..du bien de Michel Terestchenko). Ce petit rappel historique est là pour faire une critique de l’obéissance, un appel à au moins désarmer les armes létales obtenue par des marchés public toujours douteux.

Le maintien de se roman national ne peut se maintenir que par l’esprit de résistance face à l’oppression, mieux vaut une crosse en l’air générale que la poursuite du déchiquetage des corps humains par la barbarie civilisée industrielle.

Et en 47 et 48 face aux grévistes, les « forces de l’ordre » ont eu ces mêmes « soucis »que leur ancêtres les GMR sur les Glières face aux maquisards.

suite sur

opendocument text - 84.8 ko
Syndrome du joint français

et sur wiki Grèves de 1947 en France et Grève des mineurs de 1948



Imprimer cet article





GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ?
dimanche 19 - 09h25
de : JO
Le peuple ? Quel peuple ?
dimanche 19 - 07h18
de : loulou
1 commentaire
Leçons de répression mal assimilées ?
dimanche 19 - 07h11
de : tirelire
1 commentaire
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
3 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
3 commentaires
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
1 commentaire
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1
MAKE ROJAVA GREEN AGAIN
dimanche 12 - 11h20
de : Ernest London
Il s’appelait Fiacre Gbédji. Il était guide dans le parc de la Pendjari, au Bénin. Il n’aura pas d’hommage, pas d’émission spéciale...
samedi 11 - 21h38
de : jean 1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action. Victor Hugo
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite