Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Nous ne démolissons pas des maisons sans raison"


de : Amira Hass
mardi 10 juin 2003 - 20h54 - Signaler aux modérateurs

BEIT HANOUN, Gaza - La maison d’Ahmed Za’anin ressemble désormais à quelque 1.200 autres maisons palestiniennes : un monceau de gravats. Le 18 mai, vers 19 heures, les bulldozers de l’armée israélienne ont abattu quatre maisons, dont une partiellement, qui appartenaient à la famille étendue Za’anin, à Ezbat Beit Hanoun, au nord de la Bande de Gaza.

D’habitude, le Bureau du Porte-parole des Forces Israéliennes de Défense (FID) indique la raison pour laquelle une maison a été démolie : parce que c’était la maison d’un terroriste qui a été arrêté, ou qui était recherché, ou qui a été tué, ou parce que la maison a été utilisée pour tirer sur des soldats israéliens, ou parce qu’elle abritait des hommes armés, ou des tunnels, ou parce qu’elle avait été bâtie sans permis.

Mais cette fois, le Bureau du Porte-parole des FID ne disposait d’aucun rapport à propos de la démolition des quatre maisons, de sorte qu’il ne pouvait fournir aucune explication quant à la raison pour laquelle les maisons de la famille Za’anin avaient été démolies. « Nous ne démolissons pas des maisons sans raison. Peut-être des tirs ont-ils eu lieu, peut-être existe-t-il un lien avec des activités terroristes », a-t-il été répondu à Ha’aretz. Mais les faits demeurent : les forces qui ont envoyé un ou deux bulldozers et, comme ont pu l’observer les propriétaires des maisons, les ont démolies, n’ont pas jugé nécessaire de rendre compte de leurs actes au Bureau du Porte-parole de l’armée.

De même, on ne trouve aucune trace de l’explosion que les membres de la famille Za’anin ont entendue le même jour, vers 18 heures, dans une rue contrôlée par des chars et des véhicules de transport de troupes. Quelque 20 minutes plus tard, la famille, rassemblée dans le living, entendait le vacarme des bulldozers s’approchant.

« Brusquement, nous avons vu des Juifs dans la maison », raconte Aman Za’anin. Un officier et des soldats sont entrés par la brèche qu’ils avaient ouverte dans le mur de la maison. Ils ont pointé leurs armes en direction de la famille, et leur ont ordonné de sortir. Selon la famille, ils n’ont pas été autorisés à emporter avec eux quoi que ce soit. Pas même le châle pour couvrir la tête de leur mère. La fille, étudiante, criait qu’elle ne partirait pas sans ses livres et ses notes. Ses parents racontent qu’ils ont dû l’entraîner de « sous le bulldozer ».

Hier, le Bureau du Porte-parole de l’armée a indiqué que « le 18 mai, une explosion s’est produite lorsqu’un char a roulé sur une mine. Des obus antichars ont été tirés vers les forces [israéliennes], à la suite de quoi l’unité a rasé les restes d’un immeuble qui était déjà démoli, et était inhabité. » L’information apparemment mise à jour est loin de la vérité, telle qu’elle saute aux yeux sur les lieux des faits.

Est-on supposé en déduire que la décision de démolir l’immeuble a été prise sur le coup par les forces armées, en réaction immédiate à l’explosion et aux tirs antichars, et que le Bureau du Porte-parole de l’armée n’en savait rien ? La société israélienne, y compris la Haute Cour de Justice, accepte les démolitions de maisons palestiniennes, les trouvant justes, et dès lors allant de soi. Partant de là, il n’y a pas loin au fait que trois maisons et demies ont pu être démolies par l’armée sans que le Bureau du Porte-parole, premier destinataire d’une telle information, en ait su quoi que ce soit. Est-ce la raison pour laquelle l’unité de démolition est sûre de ses actes et n’en rend pas compte ?

Ezbat Beit Hanoun est situé dans la banlieue orientale de Beit Hanoun, où les FID opèrent depuis le 15 mai, pour empêcher le tir de missiles Qassam sur Sderot. Dans les premiers jour de l’opération, dix roquettes ont été tirées depuis le secteur de Beit Hanoun, dont six en direction de Sderot. Au cours des dix derniers jours, les tirs de roquette ont cessé.

Les maisons de la famille Za’anin étaient construites à côté de la route principale Gaza - Salah al-Din, qui passe entre ce quartier et le centre de la ville. Un des bâtiments était encore en construction. Selon la famille Za’anin, pendant les démolitions, un abri pour les chèvres a été détruit ; quelques-unes des chèvres ont été écrasées sous les lourds engins. Des entrepôts ont été démolis, de même que du matériel agricole, dont un tracteur. Une Mercedes des années 60, encore en bon état, a été détruite, de même que des ruches, qui ont été traînées et écrasées, et gisent maintenant éparpillées parmi les décombres. Plus de 50 personnes vivaient dans les quatre maisons, qui s’entassent désormais parmi leurs proches et leurs voisins. Ils ne peuvent traverser la rue - pas même les plus âgés d’entre eux - pour aller en ville. Les chars leur bloquent le passage.

Cinq Palestiniens ont été tués par des tirs des FID au cours des premiers jours de l’opération menée à Beit Hanoun. Deux hommes armés ont été tués alors qu’ils tentaient de tirer vers les chars. Ils ont été tués en dehors de la ville. Deux jeunes, âgés de 15 et 16 ans, qui lançaient des pierres, ont été tués à l’intérieur de la ville. Et Mohammed Za’anin, 14 ans, a été tué. Lui et sa famille ignoraient que les forces israéliennes avaient pris position dans la maison voisine. À la fin de la première journée de l’invasion par les forces israéliennes, la famille Za’anin s’était rendue vers un petit pont qui relie les deux parties de leur domaine, pour voir ce qui se passait aux environs. Mohammed, le fils, a été tué - atteint à la tête par une balle. Le 18 mai, un autre garçon, lui aussi âgé de 14 ans, originaire du camp de Jabaliya, a été tué. Apparemment, il se trouvait parmi ceux qui lançaient des pierres vers les chars qui assiégeaient la ville.

Les enfants grimpent sur les remparts proches des chars. Certains font voler des cerfs-volants, d’autres s’essaient à une sorte de roulette russe : quand est-ce que le char va tirer en riposte à leurs jets de pierres ? C’est ainsi que, dans les premiers jours de l’opération,entre dix et vingt enfants étaient blessés chaque jour, parce qu’ils lançaient des pierres en direction des chars et des véhicules de transport de troupes. Le 3 juin, un policier palestinien a été tué à 400 mètres à l’ouest de la route Salah al-Din. Une balle l’a touché en pleine tête alors qu’il était en faction à son poste. Sa mission consistait à empêcher des Palestiniens armés de s’approcher des positions israéliennes.

Au cours des deux dernières semaines, les FID ont arraché les arbres dans les vergers et les oliveraies de Beit Hanoun. Le premier jour de l’opération, les FID ont dynamité quatre maisons dans Beit Hanoun. Deux d’entre elles appartenaient à un homme recherché ; deux autres, à des prisonniers détenus en Israël. Le Bureau du Porte-parole des FID en fait état. Six autres maisons ont subi des dégâts, dont deux très importants, mais officiellement, les FID n’en savent rien.

Amira Hass Traduit de l’anglais par Giorgio Basile



Imprimer cet article





polémique du jours beurette est-ce raciste ?
mardi 2 - 10h57
de : sôs
communiqué de sôs Soutien ô Sans papiers :États Unis France mème combat
mardi 2 - 09h52
de : sôs
Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
1 commentaire
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite