Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
de : BERNARD DUPIN
mardi 19 mars 2019 - 15h59 - Signaler aux modérateurs

Le Débat d’Orientation budgétaire a pour but de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein du Conseil municipal sur les priorités et les évolutions de la situation financière de notre commune.

Il doit donc se concevoir comme un outil pédagogique, or il faut bien reconnaître qu’il faut faire preuve d’une grande ténacité pour débattre d’un document qui s’escrime à présenter vos intentions politiques sous la forme la plus aseptisée possible.

Force est de constater qu’une fois de plus ce DOB est noyé au milieu de 18 points à l’ordre du jour, comme s’il s’agissait d’une simple formalité administrative.

Nous le savons, les orientations budgétaires de la commune sont étroitement dépendantes du contexte national et vous ne pouvez pas résumer ce sujet essentiel en seulement 8 lignes.

On voudrait donc rappeler ici que le budget de la Nation pour 2019 confirme les véritables priorités du « Président des riches » qui s’attaque pour la deuxième année consécutive au pouvoir d’achat des Français tout en faisant de nouveaux cadeaux à la finance :

Une nouvelle baisse de pouvoir d’achat annoncée en 2019, avec : – Gel des pensions et des prestations sociales : -3,4 milliards d’euros ; – Un matraquage de taxes, – Diminution du dispositif pour la rénovation thermique : – 800 millions d’euros ; – Hausse des taxes sur le tabac : – 400 millions d’euros ; – Gel du SMIC et du point d’indice des fonctionnaires.

A ces mesures, il faut ajouter également la hausse du prix des mutuelles (800 millions d’euros en 2018), de l’électricité, du gaz et des assurances.

Le gouvernement ose même présenter la baisse de cotisations sociales comme une mesure favorable au pouvoir d’achat.

Les mesures annoncées, portant sur la taxe d’habitation et sur la CSG versée par les retraités, ne compenseront pas non plus ces multiples attaques contre le pouvoir d’achat.

La suppression de la TH remet en cause notre autonomie financière et va nous pénaliser à très court terme, pour pouvoir satisfaire les besoins des Jacoumards

Enfin, ce budget fait encore la part belle aux grandes entreprises. 2019 verra se cumuler le CICE, la baisse de cotisations sociales patronales et la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés. Coût total pour l’État : environ 42 milliards d’euros ! Une faveur, une nouvelle fois accordée sans condition ni ciblage avec en plus la suppression de l’ISF.

Vous voyez, çà c’est le contexte national que nous impose une majorité qui se targue de baisser fortement la dépense publique mais oublie qu’elle est le principal levier de redistribution des richesses.

D’autre part, on a l’impression à la lecture de ce Document d’Orientation Budgétaire qu’il ne se passe rien depuis des mois dans le pays.

Or on ne peut pas avoir une réflexion sur des orientations budgétaires en édulcorant un contexte politique fait de grande inquiétude pour le monde du travail, manuel et intellectuel, pour les retraités, les précaires.

Tout cela pour dire qu’un document d’Orientation budgétaire, ce n’est pas une simple formalité administrative que l’on est obligé de produire une fois par an. C’est surtout un document politique qui doit susciter une réflexion politique.dans une période où un ras le bol s’exprime durablement contre le refus de cette politique libérale qui creuse les inégalités et privilégie les 1% des Français les plus riches.

Ce débat d’orientation budgétaire pour le budget 2019 est donc bien percuté par l’actualité sociale.

Le discours gouvernemental que vous reproduisez en voulant faire croire qu’il y aurait une stabilité des dotations d’État est faux puisque l’inflation n’est pas intégrée dans la future dotation qui devrait être identique à celle de l’année précédente et que de plus, nous sommes confrontés à une inflation des dépenses et une augmentation de la population.

Et surtout comment parler de stabilité des dotations alors que nous continuons à subir les conséquences de leur diminution massive depuis 2014 instaurées lors du précédent quinquennat, du temps où M Macron était d’ailleurs ministre de l’économie.

Nous invitons nos collègues, certains l’ont sans doute fait, à comparer l’évolution du montant de notre dotation de fonctionnement. Il y a 10 ans en 2009, elle était de 943 000 €, alors qu’elle s’annonce pour ce budget 2019 à environ 465 000 €. Nous avons ainsi perdu plus de 478 000 € d’euros de dotation .

Si vous reportez cette DGF au nombre d’habitants de Jacou, le constat est terrible avec – 65,38 % soit pratiquement 2/3 de Dotation Globale de Financement en moins par habitant en 10 ans.

Cette année, comme les années passées ce budget se construit donc avec une dotation amputée et des conséquences négatives évidentes sur le fonctionnement des services de la ville, le service public que nous devons aux Jacoumards mais aussi sur notre capacité d’investissement pour répondre à leurs besoins.

La stabilité des dotations annoncée n’est donc qu’un trompe l’œil.

De plus, ces orientations budgétaires sont plombées par le projet de réhabilitation du château de Bocaud.

Nous contestons avec de nombreux jacoumards l’utilisation future que vous avez décidé et sans aucun débat de l’ensemble des surfaces utilisables. C’est pour cette raison que nous considérons que votre projet est sans ambition et dangereux pour la vie démocratique de notre commune.

– Sans ambition, parce que la priorité serait en effet d’ouvrir en grand le château et les jardins à la population !

Pour cela, nous devrions aborder toutes les propositions liées à des thématiques sociales, culturelles, économiques ou associatives de manière à pouvoir créer un lieu de qualité de vie autour du château qui doit avoir une vocation publique.

– Dangereux pour la démocratie de notre commune, car en installant le bureau du maire au château, celui des élus, celui des services généraux et ceux de certains services administratifs vous renvoyez une image détestable à la population qui contribue à nourrir la défiance grandissante entre une partie de nos concitoyens et les élus.

Depuis maintenant 4 mois une demande de proximité dans la mise en œuvre des politiques publiques avec une implication citoyenne dans les différents choix se développe comme une exigence.

Entendons ce qu’exprime le mouvement des gilets jaunes et bon nombre de nos concitoyens qui s’interrogent sur la bonne utilisation de l’argent public.

Pour répondre à cette demande, vous avez la possibilité d’organiser un référendum d’initiative locale.

Nous vous demandons donc aujourd’hui de faire le choix de cette démarche démocratique pour permettre à la population de s’exprimer sur l’avenir du château de Bocaud.

Cela permettra de faire la démonstration que nous n’acceptons pas que les lieux de décision s’éloignent toujours un peu plus et que le fossé se creuse entre les élus et les citoyens.

Cela nous concerne tous, quelles que soient nos appartenances.

En matière d’investissement, on pourrait comprendre une augmentation la dette au moins pour deux raisons :

1- Parce que nous avons hérité d’une situation financière saine due essentiellement à la bonne gestion d’une équipe qui travaillait dans l’unité avec le maire qui vous a précédé.

2 – Mais aussi si les investissement correspondaient à une réponse aux besoins sociaux des Jacoumards.

Malheureusement, ces investissements pour une utilisation du château de Bocaud inadmissible viennent faire exploser la dette avec une augmentation de + 148 % par habitant .

Dans le même temps, vos orientations budgétaires prévoient une correction à la baisse pour les subventions versées au Centre communal d’action sociale ainsi qu’aux associations locales. Pour ce qui nous concerne, il y a une chose qui nous tient autant à cœur que la qualité de nos services, c’est le soutien au tissu associatif. Il reste fondamental et nous lui témoignons tout notre soutien.

Nous n’avons visiblement pas la même vision de ce que devrait être une commune solidaire.

En politique, dire la vérité et faire ce que l’on dit est fondamental. Et puis, bien sûr, servir une éthique collective et une éthique individuelle.

Le rôle des élus, c’est aussi appliquer un programme ou un projet sur lequel ils ont été élus.et s’assurer que ce projet a sa cohérence.

Ce document d’Orientation budgétaire apporte à nouveau la preuve que nous sommes manifestement bien loin de ces principes.

Il vous reste donc deux mois pour constituer un budget qui ne corresponde pas à cette vision étriquée qui endette la commune sur plusieurs années pour vous installer au château.

Cela s’annonce cette année comme un défi car nous souhaitons voir se développer au contraire une politique volontariste au service de la population



Imprimer cet article





Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les hommes passent, les idées généreuses restent. Léo Ferré
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite