Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
de : Pierrick Tillet
lundi 22 avril 2019 - 13h29 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 135.3 ko

Omniprésente depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, la violence policière a encore augmenté d’intensité lors de l’acte 23 à Paris. Jusqu’à l’intolérable. Au point de provoquer des contre-réactions certes excessives (« suicidez-vous ! »), mais assez bénines en regard de ce qui les provoquait.

En regard de ces débordements organisés de violences physiques insupportables, la réaction de Gilets jaunes excédés appelant les policiers à se suicider apparaît comme un réflexe relativement bénin, certes inopportun, excessif, mais tout à fait compréhensible dans le feu de l’action.

Il se trouve que j’ai assisté via une vidéo live sur Facebook à l’ensemble de l’action incriminée, y compris les minutes précédant cette réaction collective spontanée, quand un déluge de lacrymos et de tirs de LBD s’abattit sur les manifestants. La vidéo qui circule en boucle sur les médias ne montre évidemment pas ce contexte préliminaire. Je ne retrouve pas la vidéo initiale complète, mais voici un extrait d’un autre reportage, tourné par Serge Faubert du Média, qui illustre très bien le climat de violence et les débordements verbaux qui s’ensuivirent.

Un communiqué qui ne s’imposait pas

Passe encore que la presse mainstream s’empare de l’affaire pour en faire ses choux gras, mais attribuer cette réaction de Gilets jaunes au « comportement de 10 abrutis », comme le fait Manuel Bompard (LFI) est à la fois faux et détestable :

De même, le communiqué publié par les principales figures du mouvement se désolidarisant des « propos d’une petite poignée d’individus », me paraît aussi relativement précipité et déplacé. À quel titre et de quel droit, au fait, ces leçons de morale ?

Les scènes de violences policières auxquelles il nous est désormais donné d’assister lors des actes de Gilets jaunes s’apparentent clairement à des scènes de guerre civile. Seule la retenue d’un des camps – celui en jaune – permet encore d’éviter le chaos. Mais cette guerre va devoir être menée… ou perdue.

Compatir à la fatigue de « fonctionnaires » éprouvés « par les fortes chaleurs » pendant qu’ils vous tapent dessus à bras raccourci, c’est un petit peu too much. Il sera toujours temps de plaindre les policiers et gendarmes quand ceux-ci auront déposé les armes.

La moindre des choses pour les figures notables d’un des camps, même si leurs arguments sont tout à fait recevables, c’est de pas tirer sur leurs propres troupes, de ne pas donner à l’adversaire des bâtons pour se faire battre – regardez l’exploitation qui est faite de ce communiqué bien malvenu dans les médias mainstream. La moindre des choses, si les Gilets jaunes veulent gagner cette guerre, aurait été au moins d’observer un devoir de réserve pour des faits encore une fois assez anodins, relevant manifestement du feu de l’action.

https://yetiblog.org/archives/16884



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs " LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 13h33 - Posté par nazairien

"Extrait du yéti blog, article précédent"

La journée cracha aussi son lot de victimes collatérales, comme le chanteur Bernard Lavilliers qui ruina toute sa réputation de chanteur « anarchiste » en une seule longue interview à Paris-Match – le journal du milliardaire Lagardère ! – où il taxa les Gilets jaunes de « poujadisme » et déclara ne connaître aucune « autre alternative politique » à Macron. Nul doute que cet anarchiste macronien est désormais promis à la même descente aux enfers que son collègue Enrico Macias depuis son célèbre « toi Sarko, tu m’as pris dans tes bras ! » ou qu’un autre révolutionnaire de plateau-télé, le célèbre « anarchiste allemand » de Mai 68, Daniel Cohn-Bendit.



Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs " LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 14h07 - Posté par nazairien

Castagnette, le voyou de Marseille, avait annoncé la venue des "blacks bocks"

Ils étaient bien là, c’était les "racailles de la B.A.C". , tout de noir vétu et les "stroopers" en casque intégral .



Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs " LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 14h42 - Posté par nazairien

Une photo parmi tant d’autres pour poser cette question : qu’est-ce qui est le plus choquant entre ce genre de scènes et le « suicidez-vous ? » entendus dans certaines manifestations.

https://twitter.com/PhilippePoutou/...



Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 15h56 - Posté par JOclaude

Un CRS matraque une Gilet jaune à la tête et la laisse inconsciente au sol (vidéo)
© REUTERS / Pascal Rossignol
via sputnik-France
13:15 22.04.2019(mis à jour 13:16 22.04.2019) URL courte
Dossier :
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (31)
8253

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre un CRS en train de courir en direction des manifestants et matraquer une Gilet jaune qui était sur son passage. Alors que la femme est au sol, ses collègues continuent de courir en l’enjambant.

Courant à vive allure vers les manifestants durant l’acte 23 des Gilets jaunes, un CRS a donné un coup de matraque à une manifestante qui était sur son passage en la faisant chuter au sol. Sans lui prêter attention, l’homme en uniforme a continué à courir.

La police française lors d’une manifestation des Gilets jaunes à Paris (archive photo)
© Sputnik . Irina Kalashnikova
Quelle est la réaction des figures des Gilets jaunes aux chants haineux contre la police ?
Sans hésiter, les CRS qui couraient derrière lui ont enjambé la Gilet jaune inconsciente sans s’arrêter.

L’acte 23 des Gilets jaunes s’est déroulé en France le samedi 20 avril.



Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 16h23 - Posté par nazairien

Gaspard Glanz, est un reporter de terrain (Taranis New) , pas un journaleux aux ordres, derrière un prompteur

Après avoir couvert nombre d’évènements, il fait peur au pouvoir macronien, et a ses "courtisans"

De la "Jungle de Calais", manifs "loi travail" à Gilets jaunes en passant, par les reportages sur la ZAD de NDDL, sans oublier " l’affaire benalla" , ses reportages de qualité ont inondé la toile, révélant au grand jour, ce qui se passait, lors de ces évènement, permettant ainsi, une plus grande mobilisation .

Que l’on soit pro ou anti #GiletsJaunes, comment ne pas être troublé par ces images de l’arrestation du journaliste #GaspardGlanz ? Les faits, rien que les faits. Regardez cette vidéo, et faites vous votre opinion. La mienne est faite. #FreeGaspard (vidéo)

https://twitter.com/RafikSmati/stat...



Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 21h56 - Posté par nazairien

Gaspard Glanz, courageux et déterminé, de vouloir continuer à informer (vidéo)

Premières réactions de Gaspard Glanz (@GaspardGlanz) à sa sortie du TGI. Il annonce notamment que malgré l’interdiction, il continuera de couvrir les manifestations des #GiletsJaunes les samedis et la manif du 1er mai. #GaspardGlanz #FreeGaspard

https://twitter.com/CharlesBaudry/s...


Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
22 avril 2019 - 18h11 - Posté par nazairien

"Suicidez vous" , à Paris, dans le tumulte des violences policières, mais on a omis cela,en début de manifestation à Rouen, ou il y a eu aussi de nombreuses "violences policières" .

🔴Pourquoi les médias d’état ont-ils enterré la minute de silence faite par les #GiletsJaunes de #Rouen face aux #FDO @PoliceNationale @Gendarmerie pour rendre hommage à celles et ceux qui se sont suicidés récemment ? #ActeXXIII #YellowVests #Acte23 (vidéo)

https://twitter.com/Circonscripti18...






L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
1 commentaire
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La question est de savoir dans quels cas et jusqu'à quel point nous sommes obligés d'obéir à un système injuste. John Rawls
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite