Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part


vendredi 11 octobre 2019 - 08h12 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires
JPEG - 243.1 ko

Pour la troisième fois en trois ans, l’armée turque pénètre dans le nord de la Syrie, menaçant l’auto-organisation démocratique, féministe et multiethnique créée par les Kurdes dans la région. Malgré un intense ballet diplomatique, Recep Tayyip Erdogan conserve les mains libres, d’autant qu’il n’est pas le seul à souhaiter la disparition de cette expérience.

Pour les forces kurdes du nord de la Syrie, il y a d’abord les ennemis acharnés. Ce qu’il reste de Daech bien sûr, mais aussi la Turquie associée aux milices djihadistes qu’elle soutient et pilote. Et puis, il y a tous les autres : vrais adversaires ou faux amis. De la coalition internationale à la Russie, en passant par l’Iran ou le régime syrien, ils sont nombreux à jouer leur propre partition qui passe pour beaucoup par la fin de la tentative révolutionnaire au Rojava, nom de la région autoadministrée par les Kurdes au nord de la Syrie.

Lire la suite : https://rapportsdeforce.fr/linterna...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 09h24 - Posté par Christian DELARUE

Signification du soutien aux Kurdes

1 - Les faits : Les KURDES - très vieux peuple sans Etat - vivent sur une zone nommée Kurdistan et sur quatre Etats (minimum) : Turquie (au nord de la zone), Syrie (ouest de la zone), Iraq (sud), Iran (est). Il existe une autonomie kurde depuis 1991 dans le nord de l’Irak (reconnue par la Constitution irakienne de 2005). Un tel processus s’est engagé après 2011 dans le kurdistan syrien (nord est du pays) subdivisé en trois zones ou cantons.

Les cantons de Djézireh, de Kobané et d’Afrin se sont dotés d’une structure administrative fédérale regroupant les délégués des « conseils populaires », élus par les assemblées de communes. La fédération est chargée des commissions pour la défense, la santé, l’éducation, le travail et les affaires sociales. Chaque conseil gère les ressources agricoles et énergétiques de manière autonome, coopérative et écologique.

En janvier 2014, le Rojava s’est doté d’un Contrat social, qui fait office de constitution. Celui-ci « rejette le nationalisme et prône une société égalitaire, paritaire, respectueuse des droits des minorités. »

2 - Soutien au ROJAVA autogestionnaire

Contre les extrémistes musulmans, contre tous les impérialismes, vive le ROJAVA autogestionnaire ! Le Rojava est connu sous le nom de "la commune du Rojava » . La Commune çà vous parle les français !

Le marxisme-léninisme à contenu national-autoritaire et patriarcal a été abandonné au profit d’un marxisme libertaire et féministe fondé sur la démocratie à la base, sur l’égalité la plus large, sur l’empowerment inclusif.

Ecouter :

Addendum : écouter :

Mireille Court « Le Rojava est une expérience démocratique, révolutionnaire et féministe »

https://www.franceinter.fr/emission...

3 - Contre la répression culturelle venant de Turquie

Les gouvernements turcs successifs ont toujours nié l’existence des kurdes, avec la volonté d’effacer toute expression et toute résistance, de forcer une assimilation violente et illégitime. La Turquie persécute depuis des décennies le peuple kurde avec des interdictions de parler la langue, répression culturelle, répression physique et exactions diverses .



Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 10h43 - Posté par Serge54

Quand j’entends parler du ‘’rojava’’ par notre prestitude, mes poils se hérissent, car pour qui s’intéresse à l’histoire du Moyen-Orient sait que cette appellation ‘’marketing’’ de cette région de Syrie est un non-sens, pire, une falsification de l’histoire.
Cette partie de l’histoire du Moyen-Orient commence avec la première guerre mondiale et plus particulièrement en 1916 avec les accords Sykes/Pico, deux diplomates représentant le Royaume-Uni pour le premier, la France pour le second, chargés par leur gouvernement respectif de se partager l’Empire Ottoman ayant eu la fâcheuse idée de s’allier avec l’Allemagne lors de la première guerre mondiale (pour des raisons objectives qu’il serait bien trop long d’évoquer ici).
Sans rentrer dans le détail, ces accords prévoyaient, cartes à l’appui, le dépeçage de la dépouille ottomane en 5 zones d’influence française et anglaise. Parmi celles-ci, les zones bleues et A (sur les territoires de l’actuelle Turquie, Liban, Syrie et Irak) sous administration française. Au passage, signalons également la zone brune, d’administration internationale comprenant Saint-Jean-D’acre, Haïfa et Jérusalem, mais dans les faits sous administration de la Grande-Bretagne qui aura le contrôle des ports d’Haïfa et d’Acre (mais c’est aussi une autre histoire, celle qui verra commencer le martyre des palestiniens toujours d’actualité). Cet accord fut entériné par le traité de Versailles de 1919 et les traités de Saivres et de San Remo de 1920, nonobstant quelques modifications, notamment le transfert de la partie de la zone A située dans l’actuel Irak, car l’armée anglaise occupant cette zone voulait conserver le pétrole de Mossoul et Kirkouk (de mémoire, une compensation de 20% des bénéfices d’extraction fut accordée à la France comme compensation – ils n’allaient quand même pas se faire la guerre…).
Mais revenons à nos moutons : dans la zone A, il était prévu la création d’un état arménien situé entièrement sur Turquie et d’une région autonome /état kurde lui aussi ESSENTIELLEMENT sur l’actuel Turquie et l’Irak. Pourquoi cette région autonome/état était-elle ESSENTIELLEMENT prévue sur la Turquie et l’Irak ? He bien tout simplement parce que sur le prétendu ‘’rojava’’ syrien actuel vivaient très peu de kurdes, en tout cas, beaucoup moins que les 20% qui étaient le critère pour déterminer le futur territoire kurde.
Mais ce qu’avait prévu le traité de Sèvres en 1920 (ci-après, je résume à gros traits), ne fut pas confirmé par le traité de Lausanne de 1923 qui mit fin à la guerre avec l’Empire Ottoman, devant par la même occasion la Turquie ; car entre Sèvres et Lausanne, le sultan qui avait accepté les termes du traité de Sèvre, le Sultan donc, fut renversé par Atatürk qui fit la guerre aux français, français qui ne purent pas militairement imposer à la toute jeune nation turque les termes du traité de Sèvres. Adieu Arménie dans les limites prévues à Sèvres et adieu tout court au Kurdistan… …qui ne valaient pas un mort français ou anglais que le peuple de ces pays sortant de la ‘’grande guerre’’ n’auraient d’ailleurs pas accepté ! Il n’en fut cependant pas de même pour la partie arabe des accords Sykes-Picot confirmés à San Remo (actuel Liban et Syrie pour la zone A française), où les moyens militaires nécessaires furent mis en œuvre tant par la France que par l’Angleterre, allant même jusqu’à inaugurer le bombardement aérien de villes et de leurs civils (Damas fut la première ville au monde à subir un bombardement aérien massif – et aussi, des gaz furent utilisés dans cette guerre faites aux arabes, informations que vous ne trouverez pas sur la toile…), car là, les enjeux pétroliers étaient bien trop importants.
Bref, après la défaite française face aux turcs (appelons un chat un chat) et le traité de Lausanne de 1923, il y eut un exode massif des kurdes de Turquie vers le prétendu ‘’rojava’’ syrien actuel, exode encouragé et aidé par la France qui, sans doute prise de remords envers le peuple kurde envisageait la création d’un état kurde en Syrie dont elle avait le mandat (c’est une hypothèse de ma part et pas, à ma connaissance, un fait historique établi).
Faisons un peu de politique fiction : imaginez qu’à partir de 1923, il y eut un exode massif en Belgique de français du nord persécutés par l’état français et qu’aujourd’hui, ces mêmes français, à qui nous aurions accordé la nationalité belge, demandent leur indépendance en appuyant par les armes une armée étrangère occupant illégalement cette partie de notre pays, qu’en penseriez-vous (le YPG appuie les USA dans leur guerre larvée contre l’état syrien dont il occupe illégalement une partie du territoire), ceci malgré que ce mouvement soit communisant, car quand il y a du pétrole en jeu, au diable les détails idéologiques) ?
Ce qui n’est plus de la politique fiction : 3,5 millions de Syriens, sont actuellement réfugiés dans le sud de la Turquie, principalement des opposants au gouvernement (légitime au regard du droit international, rappelons-le), Trouveriez-vous normal que dans quelques dizaines d’années, ces 3,5 millions de syriens réclament l’indépendance sur cette partie du territoire turc au prétexte qu’au contraire des turcs ils sont arabes ?
Poser ces deux questions, c’est me semble-t-il y répondre. Et pensez à la réponse que vous faites à ces deux questions quand on vous bassinera encore avec le ‘’roaja’’ des malheureux kurdes syriens…
Et je m’adresse particulièrement à mes amis communistes, ce n’est pas parce que le YPG est communisant qu’il faut approuver des menées impérialistes qui n’ont d’autres buts que de déstabiliser la Syrie ! Parce que ne nous trompons pas, derrière la compassion apparente de la ‘’communauté internationale’’, c’est bien de ça dont il s’agit…



Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 11h13 - Posté par Pedro

En raisonnant comme ça, on peut aller loin. D’après la droite pro Iran (soraliens et autres) les Kurdes seraient des envahisseurs venus d’Iran dont les Ottomans auraient favorisé la "marche vers l’ouest". Les mêmes Ottomans auraient d’ailleurs favorisé la colonisation du Kosovo par les Albanais. Faut il renvoyer les Kurdes de l’Etat syrien vers une Turquie qui les nie et les opprime ?
Ce n’est pas le seul problème : il y en a eu avec le "marxisme-léninisme autoritaire"
https://blogs.mediapart.fr/danyves/...
Des gens de gauche rejoignent la bande à Soral en voyant dans les YPG des auxiliaires de l’impérialisme américano-sioniste.
https://www.middleeasteye.net/fr/en...
La LTF a carrément appelé de ses voeux une victoire de Daech à Kobané !
https://www.icl-fi.org/francais/leb...
Les cathos de droite accusent les YPG de persécuter les chrétiens assyriens. Traditionnellement il est vrai que les chrétiens, comme les musulmans hétérodoxes, sont plutôt pro Baas (Kurdes, Arméniens et Circassiens sont plutôt proches du (ou des) PC syrien).
L’Orient est toujours aussi compliqué !


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 13h20 - Posté par Serge54

La méthode est bien connue, lorsque l’on ne peut répondre aux arguments dans un débat, on disqualifie l’émetteur en l’associant au pire :
Je ne suis pas soralien qui ramène tout ou presque aux juifs et au sionisme, ce qui dessert la cause palestinienne. Cela dit, je n’ai jamais entendu ‘’la droite pro Iran (soraliens et autres) les Kurdes seraient des envahisseurs venus d’Iran dont les Ottomans auraient favorisé la "marche vers l’ouest".’’ Historiquement, c’est une ineptie et on a du mal à voir où fut l’intérêt des ottomans turcs à se constituer une minorité revendicative en Turquie ; faut m’expliquer. D’ailleurs, je n’ai retrouvé cette information dans aucun des liens que vous proposez.
Oui, objectivement les kurdes syriens sont les alliés et font le jeu de l’impérialisme américano-sioniste qui est de morceler le Moyent-Orient en une multitude de petits états pour conserver l’hégémonie d’Israël sur la région. Je ne vois pas en quoi quelqu’un qui constate ce fait établi est de facto un soralien – pas plus qu’un antisémite, dont je conteste l’allusion à l’avance. À moins d’être obligé de dire qu’il pleut lorsque Soral constate avec monsieur météo qu’il fait grand soleil… …mais peut-être que monsieur météo est soralien et/ou antisémite…
Ces gens de la LTF doivent être à côté de leurs basquettes s’ils ont voulu une victoire de Daech à Kobané. Au passage, signalons quand même qu’au début de l’ère Daech, les kurdes ne se sont pas pressés pour le combattre et n’ont en tout cas rien fait pour empêcher le trafic des camions citernes entre la Syrie, l’Irak et la Turquie ; les kurdes irakiens y ayant même participé activement.
Pour résumer, pas plus que je ne suis soraliens, je ne suis ni un catho de droite, ni trotskiste. Et quand ces gens dénoncent des faits avérés, comme eux je les constate et les dénonce car, comme a dit Mark Twain, les faits sont têtus et il ne sert à rien de les nier puisque tôt ou tard ils vous reviennent comme un boomerang dans la figure.
Oui, les territoires qu’ils contrôlent sont administrés d’une main de fer par les kurdes, obligeant notamment les arabes et les chrétiens à s’enrôler dans leur armée et imposant déjà le kurde dans l’administration et l’enseignement comme s’il s’agissait déjà de leur état.
Enfin, si dans certains endroits du pseudo ‘’rojava’’ les kurdes sont majoritaires, c’est une majorité relative dans la plupart des cas et de plus ils cohabitent avec une grosse minorité d’arabes et de chrétiens. Eux aussi ont droits à toute notre attention face à ce que leur imposent les kurdes.
Pour avoir étudié son histoire (et je le fais encore aujourd’hui, apprenant et apprenant encore) et y avoir fait deux voyages d’étude, je vous confirme effectivement que le Moyen-Orient est très compliqué. Cependant, lorsque j’y suis allé, j’ai constaté que musulmans sunnites et chiites, chrétiens et juifs cohabitaient, si pas en grande amitié, mais avec harmonie. À Bagdad, je me rappelle avoir entendu l’appel du muezzin en même temps que les cloches des églises chrétiennes et orthodoxes sonnaient à toute volée sans que cela ne provoque des remous dans la population. De même, j’ai pu y voir une synagogue accueillant des juifs portant la kippah, voire leur chapeau et redingote typiques dont je ne connais pas le nom, sans que cela ne provoque d’agitations dans le quartier. On est loin, très loin de cette cohabitation pacifique !
Pour le reste, je suis près à débattre point par point de façon argumentée comme je viens de le faire ; mais je n’accepterai pas d’amalgames m’associant à des mouvements et personnages douteux.


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 17h39 - Posté par Pedro

Je ne suis pas sûr que la population kurde en Syrie soit si récente que ça :
https://en.wikipedia.org/wiki/Kurd_...
L’octroi de la citoyenneté syrienne aux Kurdes est par contre très récente :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histo...
De mémoire, la réécriture de l’histoire kurde à laquelle je fais allusion est due à un texte commis par Youssef Hindi, l’intello de Soral (l’origine mède des Kurdes est pour lui une vue de l’esprit).
Les Ottomans ont vu un moment dans les principautés kurdes autonomes de fait dans des territoires de toute façon sous-administrés, une zone tampon contre la Perse.


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 21h25 - Posté par Christian DELARUE

Le président-dictateur de Turquie depuis cinq ans - ERDOGAN - n’a aucune légitimité pour les classes populaires ! Il n’est apprécié que par le 1% et une couche d’appui qui se moque de ses positions hyper-patriarcales et de son peu de gout pour les libertés publiques !
Nous sommes loin d’une politique de gauche et d’émancipation !

L’histoire des impérialismes et des Etats n’est pas la mienne !

Je défends le soulèvement de chaque peuple-classe contre sa classe dominante - le 1% - pour construire un nouveau socialisme qui s’oppose aux régimes staliniens et assimilés !

Je suis pour l’amitié entre les peuples d’abord et secondairement entre les Etats mais avec méfiance et vigilance à l’égard de leur bourgeoisies !

Au-delà de la défense du ROJAVA ou KURDISTAN SYRIEN | Le Club de Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/030318/au-dela-de-la-defense-du-rojava-ou-kurdistan-syrien

Mireille Court « Le Rojava est une expérience démocratique, révolutionnaire et féministe »
https://www.franceinter.fr/emissions/le-focus-de-la-semaine/le-focus-de-la-semaine-06-avril-2019


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 23h46 - Posté par Serge54

‘’Le Rojava est une expérience démocratique, révolutionnaire et féministe’’
On croit rêver ! Allez dire ça aux chrétiens et arabes qui doivent se plier au dictat, ne fut-ce que linguistique, des kurdes. Il ne faut pas tout ramener aux gentils qui défendent la place des femmes dans la société (en l’occurrence, ici, celle de mourir au combat) et la réalité sociologique de terrain.
Encore une fois, autant je peux avoir de la sympathie pour un mouvement idéologiquement de gauche, autant je m’insurge et combat un mouvement qui s’implante comme un coucou dans une nation qui n’est pas la sienne pour la dominer et l’asservir.
Rappelons quand même que, là où les kurdes sont majoritaires dans le pseudo rojava, ils ne le sont que de façon relative et cohabitent avec des chrétiens et arabes à qui ils veulent imposer leur loi par la coercition ! ! ! C’EST ÇA LA RÉALITÉ DU TERRAIN… …Faut aller sur place ou parler avec des gens qui y sont !


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 11h42 - Posté par Pedro

Dans le Rojava, l’arabe et le syriaque sont les langues officielles avec le kurde. Cela dit, il est vrai que je n’y vis pas.


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
11 octobre 2019 - 22h55 - Posté par Serge54

Il est évident que c’est sur wiki que vous prenez vos renseignements, vous allez avoir difficile d’obtenir des réponses fiables. Je vous conseilles plutôt d’aller fouiller sur les compte-rendus des discussions ayant accouché du traité de Sèvres et de Lausanne... ...ils sont très explicites ! ! !


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 04h57 - Posté par Serge54

Ci-après le lien donnant accès à une carte élaborée suite au traité de Lausanne qui montre les territoires peuplés de kurdes en 1923. Vous verrez que mis à part sur un petit territoire à l’extrême nord-est de la Syrie, les kurdes n’y sont pas recensés. Et encore, sur cette petite partie, les kurdes étaient moins de 20%. C’est pour cette raison que le territoire kurde imaginé en 1920 au traité de Sèvre n’englobait aucun territoire syrien, ni les territoires turcs, irakiens et iraniens dans lesquels il y avait moins de 20% de kurdes. Je n’imagine pas que les diplomates de l’époque étaient soralien. Cependant, que les archives diplomatiques des années 20 aient influencés les travaux de Youssef Hindi, dont je ne connaissais même pas l’existence avant la lecture de votre post, n’aurait rien d’étonnant.
Effectivement, la nationalité syrienne a été accordée tardivement aux kurdes après que celle-ci fut retirée par le gouvernement ‘’démocratique’’ syrien en 1962 (avant le coup d’état du parti Baas de 1963) à ceux qui ne pouvaient prouver qu’ils ou leur aïeux étaient présents avant 1923 (c’est-à-dire une très grosse majorité. C’est l’actuel président de la Syrie qui leur a restituée, mais je ne me rappelle plus en quelle année.
https://www.lhistoire.fr/portfolio/...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 12h55 - Posté par Christian DELARUE

A quoi sert de remonter à 1923 quand des résistances s’affichent lourdement !

Ce peuple kurde a le droit de parler sa langue et de vivre ! Les autres aussi d’ailleurs ! Les turcs parlent leur langue sans problème que je sache !

Les kurdes peuvent vivre en bonne intelligence avec des arabes ou des occidentaux si la laïcité (dont on ne parle pas sous couvert d’inclusivité) et les autres droits humains sont respectés !

Le problème qui n’est pas culturel mais social c’est le plein exercice des droits humains dont ceux économiques (indivisibilité des droits). Or le socialisme "communaliste" et féministe fait front aux capitalismes dominants et patriarcats pétris d’intégrisme religieux !

Vous devriez approuver (si vous êtes de gauche vraiment) au lien de vous entêter sur des justifications historiques lourdes d’injustices !


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 15h34 - Posté par Serge54

C’est vous qui vous entêtez à excuser le YPG qui est actuellement, sans aucun doute possible, le supplétif des menées des forces impérialistes étasuniennes qui, par ailleurs, se servent d’eux pour déstabiliser l’état syrien et contribuer ainsi à morceler tout le Moyen-Orient. Pourquoi ? Parce qu’ils sont d’obédience communiste ? Pour cette raison, ils pourraient malmener les arabes et les chrétiens sur une terre qui a accueillis leurs aïeux lorsqu’ils devaient fuir les turcs ?
Les kurdes du YPG ne veulent pas vivre en bonne intelligence avec les arabes et les chrétiens syriens, mais leur imposer leurs lois, leur langue, leur armée, leur administration, voler le pétrole syrien au sud de Deir ez-Zor sur la rive gauche de l’Euphrate au détriment de tout le reste du peuple syrien, sans même parler des impôts qu’ils lèvent là où ils sont.
C’est bien parce que je suis de gauche que je n’approuve ni l’opération militaire turque - qui n’aurait jamais eu lieu si à la place de fricoter avec les américains les kurdes avaient essayé de trouver une solution politique avec le gouvernement légal de Damas - ni le dictat des kurdes sur les régions syriennes qu’ils occupent.
Et si je rappelle qu’ils n’ont aucune légitimité historique, puisque arrivés dans le nord syrien après 1923 pour la toute grande majorité d’entre eux, c’est parce que justement ils se servent de façon mensongère et éhontée de ce pseudo encrage territorial historique pour justifier l’injustifiable et nous le faire accepter parce qu’issu d’un droit historique légitime… Déshabiller Paul (arabes et chrétiens) pour habiller Pierre (les kurdes) outre le fait que ça n’a rien de juste, c’est semer les graines de futurs conflits et n’honore pas ceux qui se revendiquent de lutter pour un monde plus juste ! Car tôt ou tard, les arabes et les chrétiens se révolteront...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 15h34 - Posté par Serge54

C’est vous qui vous entêtez à excuser le YPG qui est actuellement, sans aucun doute possible, le supplétif des menées des forces impérialistes étasuniennes qui, par ailleurs, se servent d’eux pour déstabiliser l’état syrien et contribuer ainsi à morceler tout le Moyen-Orient. Pourquoi ? Parce qu’ils sont d’obédience communiste ? Pour cette raison, ils pourraient malmener les arabes et les chrétiens sur une terre qui a accueillis leurs aïeux lorsqu’ils devaient fuir les turcs ?
Les kurdes du YPG ne veulent pas vivre en bonne intelligence avec les arabes et les chrétiens syriens, mais leur imposer leurs lois, leur langue, leur armée, leur administration, voler le pétrole syrien au sud de Deir ez-Zor sur la rive gauche de l’Euphrate au détriment de tout le reste du peuple syrien, sans même parler des impôts qu’ils lèvent là où ils sont.
C’est bien parce que je suis de gauche que je n’approuve ni l’opération militaire turque - qui n’aurait jamais eu lieu si à la place de fricoter avec les américains les kurdes avaient essayé de trouver une solution politique avec le gouvernement légal de Damas - ni le dictat des kurdes sur les régions syriennes qu’ils occupent.
Et si je rappelle qu’ils n’ont aucune légitimité historique, puisque arrivés dans le nord syrien après 1923 pour la toute grande majorité d’entre eux, c’est parce que justement ils se servent de façon mensongère et éhontée de ce pseudo encrage territorial historique pour justifier l’injustifiable et nous le faire accepter parce qu’issu d’un droit historique légitime… Déshabiller Paul (arabes et chrétiens) pour habiller Pierre (les kurdes) outre le fait que ça n’a rien de juste, c’est semer les graines de futurs conflits et n’honore pas ceux qui se revendiquent de lutter pour un monde plus juste ! Car tôt ou tard, les arabes et les chrétiens se révolteront...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 16h44 - Posté par Christian DELARUE

N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération - Christian DELARUE - BELLACIAO

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article162463


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 17h13 - Posté par Pedro

La Turquie envahit le Rojava (si j’ose dire !) parce qu’elle craint une contagion pour "ses" Kurdes, parce qu’elle ne veut pas plus entendre parler d’autonomie kurde en Syrie qu’en Iran ou en Irak (dans ce dernier cas, elle est forcée de s’en accommoder), ce n’est pas parce que les Kurdes ont fricoté avec les Américains. La prise de distance d’Ankara avec l’OTAN est récente.
Sinon, qu’est ce qui est plus progressiste et féministe aujourd’hui en Syrie ? Dans les milieux d’extrême gauche, le Baas a longtemps été considéré comme fasciste (on reprochait au PSU d’avoir des relations avec lui).
Il semble en effet que -comme les impérialistes anglo-français lors de la chute de l’Empire ottoman- l’impérialisme américano-sioniste veuille "remodeler" le Moyen Orient mais a priori, pourquoi les Kurdes s’interdiraient ils d’y voir une opportunité ?
Ne pas oublier non plus que Daech pourrait lui aussi en profiter pour renaître de cendres encore très chaudes.


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
12 octobre 2019 - 17h36 - Posté par Pedro

J’ai souvent raison, il faut m’écouter !
https://fr.news-front.info/2019/10/...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
13 octobre 2019 - 10h10 - Posté par Serge54

Évidemment que la Turquie ramène dans ses bagages les "rebelles modérés" (lire les terroristes qui coupent les têtes modérément, ceux que la "communauté internationale" soutient) pour déstabiliser un peu plus la Syrie. C’était d’ailleurs annoncé par Erdogan. Cela n’a pas empêché les kurdes à poursuivre leur politique sectaire dans le soi-disant "rojava", plutôt que de se rapprocher du gouvernement syrien donnant ainsi le prétexte aux turcs et appuyant la politique US. Pourquoi croyez-vous que l’armée US s’est retirée sur cette fameuse bande de 30 kilomètres ? Décidément, il n’y a pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
13 octobre 2019 - 10h20 - Posté par Serge54

Vous ne comprenez donc pas que les turcs sont occupés à établir un second Idlib sur une bande de 30 kilomètres le long de la frontière sous les moles et hypocrites protestations de cette "communauté internationale" (USA, UE, Australie, Nouvelles-Zélande et Japon en gros) qui loin des regards se frottent les mains ? Au sud de cette bande, à l’est de l’Euphrate, les kurdes pourront continuer à kurdiser cette partie de la Syrie avec la bénédiction de cette même "communauté internationale". C’est sa dernière chance de ne pas perdre complètement cette guerre qu’elle fait à la Syrie et à son peuple depuis 2011...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
13 octobre 2019 - 17h55 - Posté par Serge54

S’il fallait apporter une preuve supplémentaire !
https://fr.sputniknews.com/internat...

J’espère que le gouvernement syrien profitera de l’occasion pour reprendre Raqqa !


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
13 octobre 2019 - 23h38 - Posté par Serge54

Les kurdes semblent recouvrer la raison. Que ne l’ont-ils pas fait plus tôt !
https://fr.sputniknews.com/internat...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
14 octobre 2019 - 07h50 - Posté par Serge54

Derniers développements.
Les choses se précipitent Manbij, Tabqah et Raqqa sont investis par l’armée légale de Syrie en accord avec les kurdes qui semblent revenus à la raison et plus surprenant, en collaboration avec l’armée US ! Toute la rive droite de l’Euphrate est désormais sous contrôle du gouvernement légal syrien et de son armée sans que celle-ci ait dû tirer un seul coup de fusil pour la récupérer.
Si réellement l’armée US ne se cantonne plus qu’à Al Tanaf, cela voudrait dire que seule cette partie du territoire syrien avec Idlib et la bande des 30 kilomètres seraient occupées par des armées étrangères.
Reste comme inconnue ce que va faire l’armée turque face aux deux poches au nord est de la Syrie contrôlées par l’armée syrienne, voire même le rôle qu’elles vont avoir pour contrecarrer l’action militaire illégale des turcs : Hassaké et Qamechli ?
Cette offensive turque aura peut-être comme effet inattendu de redonner le contrôle de la presque totalité du territoire syrien au gouvernement légal !
Fameuse pilule que va devoir avaler la "communauté internationale" et motif de plus pour celle-ci pour vilipender Trump ce vilain populiste...
http://www.chroniquesdugrandjeu.com...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
14 octobre 2019 - 16h57 - Posté par Serge54

Suite et très certainement pas fin :
http://russiepolitics.blogspot.com/...


Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
18 octobre 2019 - 06h24 - Posté par Serge54

Voilà qui ravive mes craintes de voir déboucher l’opération militaire turque sur un second Idlib qui à terme pourrait se transformer en un sunnistan. Décidément, l’empire n’a pas renoncé au morcellement de la Syrie, un des objectifs du remodelage du grand Moyen-Orient voulu par George W. Bush afin de pérenniser l’hégémonie d’Israël dans la région. Pour rappel :
1) Sunnistan au nord avec Idlib déjà établi et au nord-est de Jarablus à la frontière irakienne, en construction, mais contrecarré par l’Armée Arabe Syrienne (AAS) qui, rappelons-le, selon le droit international est la seule armée avec celle de la Russie et du Ezbollah à s’y trouver légalement.
2) Kurdistan à l’Est de l’Euphrate sur des terres où pourtant il n’y a quasi jamais eu de kurdes et qui permet à ceux-ci de voler le pétrole de Syrie au détriment de tous les autres syriens.
3) Sans compter la région Al Tanaf, une bande de plus de 100 kilomètres sur 50 kilomètres de largeur au sud à cheval sur la frontière jordano/irakienne occupée par des terroristes appelés pudiquement ‘’rebelles’’ par la ‘’communauté internationale’’ et sous la protection de l’armée US.
4) Enfin, n’oublions pas le plateau du Golan occupé et annexé illégalement par Israël qui y envoie des colons, ceci malgré les résolutions de l’ONU (242 de 1967, 338 de 1973 et 497 de 1981). À quand des sanctions économiques et une intervention militaire internationale pour imposer à Israël le respect des résolutions de l’ONU ? Au passage, je signale que selon le droit international, les civils d’un pays envoyés par celui-ci dans un pays qu’il occupe militairement sont assimilés à des combattants qui peuvent faire l’objet d’opérations militaires tout comme l’armée occupante. Ce petit rappel pour la prochaine fois que l’on nous fera encore pleurer dans les chaumières sur le bombardement de malheureux civils désarmés.

https://fr.sputniknews.com/internat...

https://fr.sputniknews.com/internat...





Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO
Ce n’est pas avec des médailles qu’on résoudra les problèmes de l’hôpital
vendredi 15 - 11h23
de : JO
Création du CNNR : Conseil National de la Nouvelle Résistance
jeudi 14 - 22h12
Le capitalisme ne va pas s’effondrer tout seul, il faut s’en préoccuper !
jeudi 14 - 15h22
de : Eve76
2 commentaires
32 HEURES : ET SI C’ÉTAIT LE MOMENT ?
mercredi 13 - 20h56
de : Ch Delarue
Crise sanitaire sous contrôle ouvrier à la coopérative Scop-Ti
mercredi 13 - 10h11
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite