Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)


de : nazairien
mercredi 23 octobre 2019 - 12h38 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 64.5 ko

Merci, à vous tous.

Merci aux officiers, aux soldats, aux techniciens quelles que soient leurs spécialités.

Merci pour les énormes sacrifices consentis et que vous continuez à consentir face à cette guerre féroce dont vous vous êtes montrés à la hauteur.

Il est vrai que si vous rencontriez n’importe lequel de vos concitoyens, n’importe où, son premier mot serait « Mabrouk » ! [Félicitations doublées de bénédiction, NdT]. Mabrouk pour la victoire, surtout si cette rencontre a lieu ici, à « Al-Habit », région limitrophe de Khan Cheikoun récemment libérée.

https://reseauinternational.net/mes...

Mais moi, je ne dirai pas mabrouk pour la victoire, car il s’agit d’une série de victoires, étant donné que telle fut la progression de nos Forces armées tout au long de ces neuf années de guerre. En revanche, si nous devons vous féliciter, nous vous féliciterons pour l’essentiel et le fondamental : la « victoire de la volonté », tant il est vrai que sans cette volonté, il n’y aurait pas eu de victoires militaires. C’est cette volonté, la volonté du peuple, qui a remporté cette victoire et les Forces armées l’ont concrétisée de la meilleure façon qui soit.

La vérité est qu’actuellement nous vivons une étape que je qualifierai de « mise en scène ». Une mise en scène magistrale, en plusieurs actes, d’un même auteur, d’un même réalisateur et d’un même producteur. Chacune des étapes que nous avons vécues correspond à l’un des actes de la scénographie : l’auteur-réalisateur-producteur étant l’Américain, tous les autres n’étant que des acteurs avec pour chaque acte son héros, Erdogan étant celui qui a le plus souvent joué le premier rôle.

Je dis cela car nous assistons à un changement de la situation militaire et politique dans la région nord. Évidemment, Erdogan y joue son rôle d’acteur et nous, en Syrie, nous y avons aussi nos acteurs et notre art. Cependant, nous, nous offrons un art respectable, tandis qu’Erdogan est certes une star mais, à notre grand regret, d’un art en déclin, au point où il ne peut même plus convaincre de sa sincérité les plus proches de lui, au sein de son régime, quelle que soit l’action entreprise.

Dans la dernière mise en scène, il a déclaré : « Nous avons décidé d’entrer en Syrie », alors que cela fait neuf ans qu’il le dit, mais qu’il ne le peut pas, parce que cela lui était interdit. Il ajoute : « Nous avons prévenu les Américains que nous allions entrer en Syrie ». Par conséquent, toi Erdogan, tu préviens les Américains ; ce qui signifie que tu es un esclave. Ils t’ont dit : « Entre ! ».

Et les forces américaines se sont retirées, avant qu’il n’entre quelques heures après leur retrait. Puis, il a déclaré : « Je ne rencontrerai pas le vice-président américain et ceux qui l’accompagnent ». Moins d’une heure après, la présidence turque faisait savoir que la rencontre avec Erdogan aura lieu. Autrement dit, il a en reçu l’ordre et il les rencontrera.

Cette mise en scène que nous, nous vivons, est parfaitement claire depuis longtemps. Ce que je veux souligner ici est que lorsque nous traitons Erdogan de « voleur », nous disons qu’il a volé les usines, le blé, le pétrole avec la collaboration de Daech, etc. et que maintenant, il vole la terre. Devant ce constat d’un voleur qui circule en toute liberté dans notre quartier, nous les enfants d’une même famille, que devons-nous faire, sinon collaborer tous ensemble ?

Malheureusement certains Syriens ne l’ont pas fait, notamment les premières années [de cette guerre]. Nous leurs disions : « Pariez uniquement sur l’Armée syrienne. Pariez sur le peuple syrien. Pariez sur la Patrie et restez dans son giron », mais ils sont restés sourds à nos appels. Je parle de certains groupes du nord que nous connaissons tous.

Et dans une deuxième étape, après 2014, le pari s’est déplacé vers les Américains. Nous avons répété les mêmes recommandations : « Ne pariez pas sur les Américains, ils vous vendront un des ces jours. ». Nous l’avons dit et répété en public et en privé lors de nos rencontres à huis clos. Mais, ils sont restés aussi sourds.

Puis est arrivé ce qui est arrivé. En dépit de toutes leurs rodomontades du style : « Nous nous battrons… Nous nous défendrons… », il n’a fallu que 4 jours pour que le Turc occupe en grande partie la région qui leur était destinée selon les plans des Américains.

Mais, ce n’est pas le moment de blâmer autrui. Nous sommes maintenant au cœur de la bataille et le seul vrai travail consiste à rassembler les efforts pour atténuer les dommages de l’invasion et expulser l’envahisseur, tôt ou tard.

C’est pourquoi notre premier acte, dès le moment où les forces [d’invasion] ont pénétré le nord du pays, a été la promulgation d’une sorte d’amnistie dans le but de régler certaines situations, comme vous le savez, afin que tous soient prêts à résister à l’agression, en tenant compte du fait que le plus grand nombre de ceux qui se sont retrouvés en immersion avec les terroristes ou les groupes séparatistes n’avaient pas les capacités d’agir autrement. Tel fut le premier pas.

Le deuxième pas fut de nous entretenir avec les diverses forces présentes sur le terrain militaire et le terrain politique, pour décider des actions possibles face à cette agression. Et, nous sommes prêts à soutenir toute formation décidée à mener une « résistance populaire » contre l’agression turque. Ici, il ne s’agit naturellement pas d’une décision politique.

En cela, nous ne prenons pas une décision politique, car c’est un devoir constitutionnel et un devoir national. Nous n’avons pas besoin de discuter pour nous demander si nous devons, ou non, soutenir n’importe quelle formation qui résiste contre n’importe quel agresseur. Si nous ne le faisons pas, nous ne mériterions pas d’être présents en tant qu’État. Et si nous ne le faisons pas en tant que Syriens, si nous ne résistons pas à l’agression, nous ne mériterions pas notre patrie.

Par conséquent, notre priorité du moment est la résistance contre cette agression. Mais aujourd’hui, je suis venu à Idleb pour vous affirmer que ce front [du nord-ouest] est d’une grande importance et qu’il représente la même priorité [que le front du nord-est].

En effet, j’ai déjà dit que toutes les régions de Syrie sont d’une égale importance. Il n’y a pas une région plus importante qu’une autre. Néanmoins, ce qui ordonne les priorités est en premier lieu la situation militaire. Ce sont nos préparatifs, la distribution de nos forces, la nature de l’ennemi, la nature des actions que l’ennemi est susceptible de mener, et d’autres facteurs en rapport avec la scène des opérations qui nous nous permettent de définir l’importance d’une bataille. Mais nous savons tous qu’Idleb est, à leurs yeux, un avant-poste en première ligne.

Or, habituellement, un tel avant-poste est dirigé dans le sens des opérations militaires. Mais dans ce cas, la bataille se déroulait à l’Est tandis que l’avant poste se situait à l’Ouest, dans le but de disperser les forces de l’Armée arabe syrienne.

C’est pourquoi nous disions, bien avant les évolutions dans le nord et la région du nord-est, que résoudre la bataille d’Idleb est essentiel pour mettre fin au chaos et au terrorisme dans toutes les régions syriennes. Et c’est pourquoi, je suis venu vous dire que toutes les dernières évolutions ayant accaparé l’attention de la planète d’est en ouest, et en Syrie évidemment, ne détournent pas notre attention quant à l’importance du front d’Idleb.

De votre côté, vous vous prépariez très sérieusement, ce que je suis dans les moindres détails. Vous êtes désormais prêts à recevoir l’ordre et à l’exécuter au moment opportun.

Dr Bachar al-Assad,

Président de la République arabe syrienne

Transcription et traduction par Mouna Alno-Nakhal

... avec les hommes de l’armée arabe syrienne sur les lignes de front https://www.youtube.com/watch?time_...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)
23 octobre 2019 - 13h48 - Posté par nazairien

A la réunion, micron protégé par sa "garde prétorienne" , arrivée de métropole,
n’aura pas l’accueil du Président Syrien .

https://www.bfmtv.com/politique/pou...

Une cote de popularité en berne

Face aux difficultés de la vie courante, La Réunion a été le seul territoire d’outre-mer à connaître le mouvement des gilets jaunes pour dénoncer la crise sociale aigüe qui touche la péninsule. Dans ce territoire de plus de 850.000 habitants, 40% de la population vit sous le seuil de pauvreté, le taux de chômage atteint 24%, et même 42% chez les jeunes.

https://www.zinfos974.com/%E2%96%B6... (vidéo)



Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)
23 octobre 2019 - 17h23 - Posté par Pedro

https://www.mondialisation.ca/lotan...

https://fr.sputniknews.com/internat...

Difficile de savoir ce que manigancent les différents impérialismes. Dans la période actuelle, les alliances sont très volatiles.






Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO
Ce n’est pas avec des médailles qu’on résoudra les problèmes de l’hôpital
vendredi 15 - 11h23
de : JO
Création du CNNR : Conseil National de la Nouvelle Résistance
jeudi 14 - 22h12
Le capitalisme ne va pas s’effondrer tout seul, il faut s’en préoccuper !
jeudi 14 - 15h22
de : Eve76
2 commentaires
32 HEURES : ET SI C’ÉTAIT LE MOMENT ?
mercredi 13 - 20h56
de : Ch Delarue
Crise sanitaire sous contrôle ouvrier à la coopérative Scop-Ti
mercredi 13 - 10h11
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite