Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel


de : Christian Haroble
mardi 5 novembre 2019 - 20h01 - Signaler aux modérateurs

En septembre 2018, le magazine L’Express classait Angers tout en haut de la liste des villes les plus attractives de France. Classement effectué selon 24 critères dont la sécurité, le logement, le cadre de vie etc., celui-ci est dû notamment aux grands projets d’aménagement urbains portés par la ville, Christophe Béchu à sa tête. Mais à l’heure des grands contrats publics, il serait bon de ne pas avoir la mémoire trop courte afin de ne pas s’allier demain avec ceux qui, hier, n’avaient pas toujours les intérêts de la ville à cœur.

JPEG - 80.5 ko
Biopole d’Angers

Des projets variés et enthousiasmants

Angers ne manque pas de projets urbains enthousiasmants en tout genre. En 2017 son maire Christophe Béchu avait lancé un appel à projets, « Imagine Angers », auprès d’investisseurs, promoteurs, architectes etc. En mars 2018 les lauréats ont été dévoilés, parmi lesquels on trouve des promoteurs déjà connus de la ville comme La Compagnie de Phalsbourg qui a construit le centre commercial L’Atoll situé en périphérie ouest d’Angers. Des promoteurs plus régionaux également comme Atao Promotion, chargé de la Tour de l’innovation de la Proue, en partenariat avec Open Partners. Ainsi que des poids lourds de la promotion immobilière comme Vinci qui porte le projet de la résidence Arborescence en bords de Maine. Ces projets sont en cours d’élaboration ou de construction et font partie des grands chantiers portés par la ville. Un autre projet tout aussi ambitieux est celui lancé par la ville en partenariat avec Angers Loire Métropole : celui de faire de la capitale d’Anjou une véritable ville intelligente. Pour ce projet la mairie n’a pas encore déterminé qui serait son partenaire privé mais l’adjoint à la politique de proximité Jean-Marc Verchère, tout en revendiquant une originalité angevine, ne dissimule pas ses sources d’inspiration, Nantes notamment. Parmi les candidats en lice pour ce projet de ville intelligente figure là aussi le groupe Vinci. Or ce n’est pas la première fois que Vinci aurait la charge d’un projet emblématique pour la ville d’Angers. Souvenons-nous.

Biopole, un fiasco coûteux

Mise en service en 2011 au nord d’Angers, l’usine Biopole construite par Vinci avait été fermée quatre ans seulement après son ouverture, sur la décision d’Angers Loire Métropole, présidée déjà à l’époque par Christophe Béchu. Cette usine de traitement de déchets présentait en effet d’importants dysfonctionnements et ne permettait de traiter que 35% des déchets qu’elle devait accueillir. De plus l’agglomération d’Angers avait dû débourser des sommes supplémentaires pour racheter plusieurs maisons environnantes car les riverains se plaignaient de trop de nuisances liées au fonctionnement de l’usine, en particulier des mauvaises odeurs. Enfin le site industriel, géré par Veolia Environnement, présentait un déficit de près de 2,5 millions d’euros par an. Autant de raisons qui ont poussé la ville à prendre des mesures et à fermer cette usine en juillet 2015.

Mais Vinci Environnement n’en est pas restée là puisque la société a ensuite demandé 30 millions d’euros à l’agglomération arguant que cette fermeture aurait coûté plusieurs marchés à l’entreprise française notamment en Pologne et en Angleterre. Après des mois de bras de fer entre Vinci et Angers Loire Métropole, c’est finalement l’entreprise qui versera plus de 6 millions d’euros à l’agglomération. Issue favorable à la ville dont Christophe Béchu avait toutefois du mal à se satisfaire en qualifiant cette affaire de « gaspillage d’argent public et de fiasco ». En effet, les 6 millions d’euros sont bien peu en comparaison des plus de 60 millions que la construction de l’usine a coûté à l’origine.

Un recyclage laborieux

Mais la saga continue. La communauté urbaine d’Angers s’est donc retrouvée avec une véritable friche industrielle qui a déjà coûté des millions d’euros au contribuable. Il n’était plus possible de faire fonctionner l’usine construite par Vinci, les pouvoirs publics se sont donc engagés à réhabiliter le site pour en faire d’abord un centre de tri des déchets recyclables. Mais a commencé alors une succession de promesses non tenues. Tout d’abord la mise en service de cette nouvelle usine devait intervenir en 2017. Puis en janvier 2018 la municipalité a fait un communique indiquant qu’un investissement de 16,4 millions d’euros supplémentaires allait enfin permettre sa réouverture en 2021 après avoir choisi un prestataire début 2019.

Plus d’un an plus tard, en juillet 2019, l’agglo semble avoir fait de nouveau un pas en arrière puisque la start-up Néolithe qui s’est positionnée pour exploiter le site affirme que son projet a été approuvé alors que, selon les mots de Christophe Béchu lui-même, cela n’est « pas si simple ». D’après l’élu, le dossier serait toujours en instruction…

Les leçons de l’histoire

Le feuilleton « Biopole » aura décidément coûté beaucoup de temps et d’argent. Sans compter le sort incertain des salariés qui, non content d’avoir travaillé dans des conditions déplorables voire dangereuses, ont vu leur avenir professionnel bringuebalé de promesses en promesses en ne sachant toujours pas à ce jour, ce que le site va devenir.

Christophe Béchu l’a reconnu lui-même, ce projet était mal pensé dès le départ et le fait de demander à une entreprise de construire le site (Vinci) et à une autre de l’exploiter (Veolia Environnement) était une erreur fatale. Les dysfonctionnements dus à la mauvaise construction de Vinci avaient en effet poussé Veolia Environnement à cesser d’accueillir les déchets « pour préserver la santé et la sécurité des salariés. » Alors que la ville continue de mener d’ambitieux projets pour faire d’Angers une ville attractive et durable et que son maire sortant vient d’annoncer qu’il briguait un nouveau mandat pour les élections de 2020, il serait judicieux de ne pas répéter les erreurs du passé en choisissant soigneusement les partenaires avec lesquels la ville a intérêt à travailler. Les yeux sont braqués sur la ville qui s’est engagée à faire de la « ville noire » une véritable ville verte. Mais cela ne pourra pas se faire si les partenaires privés ne jouent pas le jeu comme l’affaire Biopole l’a malheureusement démontré.



Imprimer cet article





Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
3 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite