Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !


de : Christian DELARUE
dimanche 12 janvier 2020 - 21h09 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !

Ce qui devait arriver arriva ! Sans surprise pour beaucoup ! Ce ne fut pas le 10 janvier mais le samedi 11 après "l’abandon de l’âge pivot" , abandon à comprendre comme une fake news (lire Maxime Combes sur Mediapart)

Globalement il y a désormais risque d’un retour à "Hégémonie du capital et droitisation idéologique".

XX

suite de : Retraite : Syndicalisme contre bloc bourgeois.

Ou le syndicalisme de fin 2019 début 2020 était vu nettement comme de masse et de classe, et nullement "du stylo" et "modéré". Globalement il y a désormais risque d’un retour à "Hégémonie du capital et droitisation idéologique" (avec plus de répression ) alors que se construisait une "contre-hégémonie par un processus de démocratisation par en-bas", ie par les luttes des classes populaires et sous mobilisation des syndicats.

http://amitie-entre-les-peuples.org/Retraite-a-points-Syndicalisme-contre-bloc-bourgeois

I - CFDT et bloc bourgeois

La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois ! A dire vrai, sa direction ne l’a jamais quitté . Mais sa tâche foncièrement hypocrite est de donner le change.

* Deux mots sur syndicats et bloc social : La position des syndicats est décisive dans la formation d’un bloc social. Plus le syndicat est perçu spontanément et massivement par les salariés mais aussi par les experts (historiens du mouvement ouvrier) comme "modéré" ou "recentré" (Pierre Cours-Salies) et plus il participe au bloc élitaire, au bloc d’en-haut, au bloc bourgeois autour du 1%, classe dominante bicéphale. On dit qu’il s’agit d’un syndicalisme d’accompagnement social du néolibéralisme. C’est dans la pratique des 35 dernières années que l’on lit cette définition pas nécessairement dans les documents d’orientation.

* Partage des tâches, un jeu de rôle. Le gouvernement de droite ou de "fausse gauche" (PS) met en place les mesures économiques néolibérales sources de mécontentements au sein du peuple-classe et le syndicalisme d’accompagnement social se charge d’insérer des amendements au projet de la classe dominante pour que le bloc fasse bloc mieux soudé . L’idéologie de soumission aux intérêts de la haute finance est in fine décisive mais l’apparence de la lutte à son importance. Le jeu de rôle est un jeu de société qui a son importance pour cimenter idéologiquement un bloc des riches et moins riches. Relire aussi le Grand Hornu de George Labica sur le rôle de l’idéologie comme ciment.

II - La CFDT de la mi-janvier 2020 est dans son rôle.

La CFDT, à Paris ou en province, n’était guère restée dans un syndicalisme d’opposition à Macron et ce pour le simple fait qu’elle était favorable à une retraite universelle à points, mais un dispositif différent de celui de Macron-Philippe. Le problème c’est que ce n’est pas la CFDT qui va imposer sa version, soit disant « bonne » . Elle ne pourra qu’avaliser la version de Macron-Philippe moyennant ce qu’elle nomme à chaque fois une « conquête » et qui correspond en fait à ce que le gouvernement veut bien céder à la rue, aux grévistes et aux autres syndicats qui eux ne cèdent pas si aisément ou jamais.

La CFDT - sa base comme sa direction - doit persuader le monde du travail salarié, hommes et femmes, de toute origine, nationaux ou résidents, qu’elle agit pour la défense des intérêts matériels et moraux de ce monde, soit plus de 80% du pays. Ils et elles font globalement ce qu’ils peuvent en ce sens, mais dans le cadre d’une orientation générale qui place la négociation au coeur du dispositif. On peut écrire des pages et des pages d’orientation, c’est la négociation qui est la marque, la pierre de touche.

Mais , la CFDT n’est pas le seul syndicat à négocier . C’est évident. Pour autant la négociation n’est pas l’entièreté du paysage syndical. Les autres syndicats de FO à la CGT en passant par Solidaires ou FSU s’emploient eux aussi, effectivement, à négocier. Mais la négociation n’est pas pour eux l’essentiel de l’orientation et de la pratique syndical. Ils mobilisent pour refuser les projets du MEDEF et du gouvernement, main droite de l’Etat.

Pour le reste il faut distinguer la direction et la base mais aussi les différents secteurs.

La CFDT - sa direction surtout - montre depuis longtemps, bien qu’elle ait pu avoir jadis, il y a longtemps maintenant, « un passé porteur d’avenir » (Pierre Cours-Salies) un profil de « syndicaliste du stylo », profil qui se dédouble d’une part de « syndicat prêt à signer » et d’autre part de « syndicat refusant les grèves et les manifestations » .

Pour sa base, les choses sont plus compliquées et fonction des exigences des travailleurs et travailleuses ainsi que des rapports de force du moment tant du côté direction d’entreprise que du côté des autres syndicats. Elles pratiquent, soit un syndicalisme de lutte différent de la direction, soit un « syndicalisme du stylo » bien dans la ligne confédérale, soit un va-et-vient entre ces deux positions.

La CFDT va donner des alibis aux "chiens de garde" du système capitaliste qui vont aboyer désormais contre les autres syndicats . En allant plus loin il y a risque de répression pour les uns (celles et ceux qui continuent la lutte) et avantages indus pour les autres.

III - Le 1% a besoin pour former un bloc social d’une hypocrisie systèmique

Cela passe par un décalage voir une contradiction entre le discours et les pratiques. Je reprends ci-dessous des propos écrit il y a plus de 30ans, en 1986, par Patrick TORT dans « Etre marxiste aujourd’hui » :

"Il devrait être depuis longtemps admis au titre d’une vérité première que dans une démocratie libérale, une politique de droite - quelle qu’elle soit - ne peut se passer d’un discours de gauche, suivant un précepte tacite et très politique, justement, qui enseigne que la dynamique des démocraties à structure inégalitaire soucieuses de persévérer dans leur être est, précisément, la promesse d’égalité. Tel est le piège, infiniment retissé de la République bourgeoise, par exemple.

L’opposition entre discours de gauche et politique de droite a donc toute les chances de n’être qu’une formule à courte vue si l’on convient du fait que l’on doit plus sérieusement reconnaitre à sa place la réalité d’une combinaison fonctionnelle, d’un principe opératoire d’association.

Que signifie cette opposition dans le langage de ceux qui l’articulent ? Elle signifie, une fois débarassée de l’aspect « populaire » qui la rapporte à l’opposition simple entre les paroles et les actes (constat d’un désaccord entre eux, d’où accusation d’hypocrisie politique), que la tonalité égalitariste des discours et des déclarations d’intentions politiques entre en contradiction avec un mode de production, une économie et une société gérés d’une manière inégalitaire, et requérant simultanément un effort continué de séduction du patronat et de la classe capitaliste. En d’autres termes, il s’agit de faire percevoir une antinomie entre un discours politique « marqué à gauche », discours à forte polarité éthique, et d’autre part une pratique politique dictée en fait par des options économiques libérales entrainant d’inévitables convergences avec les attitudes objectivement droitières (soumission prioritaire aux « exigences » du marché). Or si l’on se montre conséquent avec le principe suivant lequel une démocratie libérale repose sur la combinaison très concertée de pratiques économiques et politiques inégalitaires, et d’un discours politique prometteur d’égalité, l’opposition s’efface sous la complémentarité et l’on ne peut plus prétendre fonder sur elle une critique spécifique et sérieuse du réformisme. L’accusation d’hypocrisie est elle-même hypocrite, car elle feint de ne pas voir que c’est à la démocratie libérale toute entière qu’elle s’adresse, et non spécifiquement à la « social-démocratie » réformiste. Il est clair que la ruse de toute politique libérale consiste à persuader ceux qui doivent l’être que l’économie travaille tendanciellement à l’égalitarisation de la société. Nul ne pourrait en, en démocratie défendre le libéralisme s’il n’affirmait qu’il porte en lui la source d’une redistribution sans cesse plus égalitaire. Dans une démocratie libérale, le grand mensonge politique est précisément la promesse d’une société plus juste comme conséquence de l’expansion.

L’analyse correcte eût été de dire qu’il y a en effet, chez les socialistes, « cohabitation » normale d’un discours politique « de gauche » et pratique politique de droite, comme il se doit dans la gestion politique d’une démocratie libérale, qu’elle soit gouvernée par la droite ou par la gauche réformiste. in - « Etre marxiste aujourd’hui » p126

Le passage était déjà cité ici : Démocratie libérale et hypocrisie : une combinaison nécessaire - Christian Delarue - Attac 35 Ille et Vilaine https://local.attac.org/35/dossiers-147/dossiers/Alterdemocratie/1-Democratie-liberale-et

IV - Vivre debout pour une société libérée le plus possible de l’emprise du capital !

Les autres syndicats - sauf UNSA probablement - vont nécessairement continuer la lutte pour une société qui tienne compte des intérêts de toutes les classes sociales sauf ceux du 1% qui tend lui à faire scission, à s’isoler de la société par sa richesse financière et patrimoniale élevée (parenthèse altermondialiste).

Faire société, ce n’est pas que se préoccuper uniquement et hypocritement des classes moyennes qui pourraient se présenter comme "gagnantes" ou des "inclus" - terminologie changeante mais qui visent toutes à soumettre les individus qui n’ont rien à gagner collectivement aux politiques "classistes" de destructruction de l’Etat social mais qui peuvent parfois, plus que d’autres, "s’accommoder" - à des fins carriéristes (lutte des places) - du "travaillisme" (soit le "faire travailler plus ceux et celles qui travaillent déjà"). Or ces politiques classistes, néolibérales, réactionnaires, régressives, participent, avec le discours tenu, de la formation du "bloc dominant" et dont les partis politique de droite et de la "fausse gauche" (PS) sont les relais avec le MEDEF.

Il est évident qu’il faut continuer. L’abandon de l’âge pivot est une fake news.

Le 14 janvier 2020 en grève avec manifestation. Et même, toute la semaine aux dernières nouvelles !

Christian Delarue

syndicaliste et altermondialiste rennais

NEOLIBERALISME : UN BLOC SOCIAL des gagnants et des forts | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/020120/neoliberalisme-un-bloc-social-des-gagnants-et-des-forts

JPEG - 16.9 ko
lutte


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
13 janvier 2020 - 00h45 - Posté par nazairien

Le "garçon de café" mal rasé, a bien compris et son berger lui servira à rien

« Nous allons aller au bout » de la réforme des retraites, a affirmé le Premier ministre dimanche 12 janvier au soir sur France 2, en appelant à la « responsabilité » ceux qui veulent poursuivre la grève et en estimant qu’« il fallait parfois utiliser la force pour ramener l’ordre ».

https://fr.sputniknews.com/france/2...



La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
13 janvier 2020 - 01h14 - Posté par Christian DELARUE

Catherine Perret, secrétaire confédérale CGT : Grève la semaine prochaine (pas que le 14 janv)

https://blogs.mediapart.fr/amitie-entre-les-peuples/blog/130120/catherine-perret-cgt-greve-la-semaine-prochaine


La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
13 janvier 2020 - 01h14 - Posté par nazairien

Edouard, nous pisse dessus et nous dit qu’il pleut, et il ose prononcer le nom de gardien de la paix" , en parlant de ses "hordes de mercenaires barbares" .

💬 📺 "Il faut parfois utiliser la force pour ramener l’ordre, et il ne faut pas en avoir peur", répond Edouard Philippe sur les violences policières. Le premier ministre rappelle qu’on peut aussi les qualifier de "gardien de la paix"

https://twitter.com/franceinfo/stat...



La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
13 janvier 2020 - 01h49 - Posté par jicé

Le scénario était déjà écrit bien avant ! Et la CFDT a accompagné déjà toutes les précédentes réformes des retraites.

La CFDT n’a été créée que dans l’objectif de social-démocratiser et démarxiser la gauche française. Dès l’arrivée de la gauche du programme commun la création de la fondation Saint-Simon se fait avec la coopération d’intellectuels conseillers ou proches de la CFDT tels pierre Rosanvallon , jacques Julliard ou plus tard Edmond Maire.

La fondation s’est dissoute après l’échec de la réforme des retraites de Jupé en 1995.

On ne s’étonnera pas de retrouver sous Sarkozy dans la commission Attali un ancien dirigeant de la cfdt Laskar. La commission prévoyait un système universel à points avec 11 Milliards d’économie.

Le rapporteur de la Commission était Macron !

Quand on regarde l’histoire sociale des 40 dernières années et le suivi des anciens dirigeants de la CFDT dans les salons de la bourgeoisie on ne s’étonnera plus du comportement de la CFDT et de la complaisance de nos médias à son égard



La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
14 janvier 2020 - 22h50 - Posté par Christian DELARUE

1) A propos de "droitisation idéologique pro-finance" , ajoutons à pro-financiarisation la capitalisation des retraites à commencer par le 10 % d’en haut, puis on descend (diffusion) avec en outre, côté syndicats, favoritisme individuel pour les serviles au néolibéralisme et financements "cadeaux" aux syndicats (fédérations cfdt) se trouvant partie prenante du bloc dominant autour du 1% et, de l’autre côté, plus de répression pour les syndicats opposés à ce bloc , autre côté que l’on peut aussi corrompre





AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite