Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.


de : allain graux
dimanche 16 février 2020 - 12h22 - Signaler aux modérateurs

Les médecins cubains expulsés 

Dès le 13 novembre, quatre coopérants de la mission cubaine des services de santé ont été arrêtés à El Alto. Comme au Venezuela, en Equateur, au Nicaragua et bien d’autres pays, Cuba a envoyé des missions médicales, des médecins et infirmières, du matériel médical, pour soigner et former les services de santé locaux dans ces pays où ils étaient insuffisants, en particulier pour les quartiers populaires et les milieux ruraux. J’ai vu personnellement leur remarquable travail au Venezuela dans des centres médicaux très bien équipés, mis gratuitement au service de la population, en échange de la fourniture de pétrole par l’Etat. 

Les coopérants cubains ont été accusés d’utiliser de l’argent retiré à un distributeur pour « financer des protestations contre le nouveau gouvernement ». Faute d’éléments probants, les quatre coopérants ont dû être libérés. Mais le but de cette provocation ridicule a été atteint : puisqu’il s’agissait de construire un récit permettant d’expulser les coopérants cubains. Cela permettait de satisfaire, au-delà de la dimension idéologique de l’opération, une opération en faveur des intérêts des services privés de santé, mécontents de la récente réforme, le SUS[1] mis en place en 2019 par le gouvernement d’Evo Morales à la veille des élections. Ce système de santé universel et gratuit, élimine le paiement par les patients et concurrence l’ancien système semi-privé de soins.

Le système universel de santé

Il repose sur une Assurance de santé unique, à couverture totale, assumé par l’Etat, qui devait progressivement cesser de financer les compagnies d’assurances privées. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a considéré cette réforme de la loi de santé intégrale nº 475 qui datait de l’époque néolibérale comme un « tournant » pour la Bolivie. Afin de la mettre en place, Morales avait eu recours aux coopérants cubains pour qu’ils couvrent les déficits de personnels médicaux en Bolivie. Cela ne faisait pas les affaires des entreprises du Groupe national Vida (Vie) qui restait néanmoins la principale compagnie d’assurance du pays, prêtant des services aux secteurs privé et public. C’était lui qui, dans le cadre de ces modalités d’assurance financées par le gouvernement, touchait le plus d’argent de l’État. Ce consortium avait été bâti dans les années 90, condamnait l’État bolivien à financer une famille possédante très connue de Santa Cruz... Le président et propriétaire du Groupe national Vida est José Luis Camacho Parada, père de Luis Fernando Camacho, meneur du Comité civique de Santa Cruz, le dirigeant chrétien fondamentaliste, raciste et ultra-néolibéral, qui a pénétré dans le palais présidentiel, la bible à la main au lendemain du coup d’Etat. La réforme du nouveau système de santé aurait provoqué à moyen terme la disparition des privilèges de cette famille. L’abandon de cette réforme provoquerait la perte graduelle de droits pour cinq millions de Boliviens et particulièrement pour la population la plus vulnérable.

L’accès à la santé. Plus de 35 % des Boliviens n’ont aucun accès à la santé et dans les campagnes et presque 50 % des gens n’ont jamais vu de médecin de leur vie. C’est relativement normal, compte tenu du fait qu’il n’y avait en 2016 que 14,1 médecins pour 10 000 habitants et juste 1,8 lit d’hôpital pour 1 000 habitants. Le domaine de la santé représentait moins de 6,9 % du PIB de l’État en 2016.

Médecines locales. Pour plusieurs raisons, le Bolivien aura plutôt tendance à se faire soigner chez un guérisseur traditionnel que d’aller voir un médecin allopathe. Il y a avant tout une raison économique à ce choix, mais il ne faut pas oublier une raison culturelle : le médecin allopathe sera souvent une personne blanche et ne parlera pas la langue de son patient, qu’il soit quechua, aymara ou guarani. Ainsi le Bolivien sentira généralement de la crainte à se faire soigner chez un q’ara, le Blanc possédant de l’argent.

Protection sociale. Il existe le « seguro básico » ou « assurance de base » auquel a droit tout salarié. Le problème est que les sociétés préfèrent engager du personnel au noir et ainsi payer moins d’impôts. C’est pourquoi rares sont les Boliviens qui avaient droit à une couverture sociale.

Retraite

Il existe depuis peu un système de retraite nationale qui, malheureusement, ne concerne que la population de plus de 60 ans (l’espérance de vie est de 68 ans…) et dont le revenu est à peine de 200 US$ depuis 2003.

 

C’est tout cela qu’il s’agissait de réformer et qui risque d’être remise en cause par un gouvernement de droite. C’est contre cela que les personnels des services privés de santé manifestaient à Sucre le 7 octobre 2019, deux semaines avant les élections, aux cris de à bas la dictature...

 

 

[1] Le Système de santé unique (SUS) Sistema Único de Salud (SUS)

http://allaingraux.over-blog.com/20...



Imprimer cet article





Dans les favelas du Brésil, des habitants s’organisent pour freiner la progression du Covid-19
dimanche 29 - 08h46
Difficulté du confinement dans le mal-logement.
dimanche 29 - 00h00
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA 35)
Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : JO
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : JO
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
2 commentaires
Les usines non vitales doivent être mises à l’arrêt !
samedi 28 - 11h40
de : La CGT métallurgie Normandie
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
samedi 28 - 11h25
de : Lorène Lavocat
Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée
vendredi 27 - 23h04
de : nazairien
5 commentaires
Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
vendredi 27 - 19h24
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus, Confinement et Répression en Marche !
vendredi 27 - 17h27
de : Claude Janvier
1 commentaire
Des spécialistes russes commenceront à fournir une assistance aux patients atteints de Covid-19 en Italie (tr google vid
vendredi 27 - 16h48
de : nazairien
1 commentaire
Emeutes à Hubei après la quarantaine (Vidéo)
vendredi 27 - 16h46
CAPITALISME HONEYWELL et PRODUCTION de MASQUES en Bretagne
vendredi 27 - 15h35
de : Ch. DELARUE et S. LE QUEAU
1 commentaire
Macron : c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur...
vendredi 27 - 14h58
de : Christophe Prudhomme
1 commentaire
Le discours de la honte
vendredi 27 - 14h16
de : François Cocq
RTT : 32 ou 30 ou 28 heures hebdo à débattre dans chaque syndicat !
vendredi 27 - 11h23
de : Christian DELARUE
Gaza : la solidarité à l’oeuvre (video)
vendredi 27 - 08h26
de : Ziad Medoukh
Quand Donald Trump et Juan Guaido espèrent profiter du Covid-19 pour réaliser le rêve de l’extrême droite au Venezuela
vendredi 27 - 08h20
de : Thierry Deronne
CORONAVIRUS : CROISSANCE OU DÉCROISSANCE....
vendredi 27 - 07h57
de : Mickael Wamen
Coronavirus : les USA appellent les autres pays à refuser l’assistance médicale de Cuba !
vendredi 27 - 07h27
de : Michel Taupin
LE MASSACRE DES ITALIENS - Aigues-Mortes, le 17 août 1893
vendredi 27 - 07h17
de : Ernest London
Coronavirus : j’ai honte pour la France !
vendredi 27 - 07h05
de : Pierre-Marie Mauxion
1 commentaire
Coronavirus : Armani, conversion immédiate de ses usines dans la production de blouses jetables
vendredi 27 - 06h50
de : Rocco Femia
Colère nécrologique....
vendredi 27 - 00h30
de : Dés air/
J’ai la rage
jeudi 26 - 20h40
de : Claude Baniam - Hôpital de Mulhouse
Les effets secondaires du patronavirus - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 26 - 19h11
de : Hdm
Épandage agricoles et propagation des virus
jeudi 26 - 18h49
1 commentaire
INDECOSA - Cahier conso de mars 2020
jeudi 26 - 18h36
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA35)
Coronavirus : versements record aux actionnaires en 2020
jeudi 26 - 18h21
Masques FFP2 : les policiers menacent de suspendre les contrôles
jeudi 26 - 18h10
1 commentaire
La République tchèque a volé 680.000 masques et respirateurs destinés à l’Italie
jeudi 26 - 18h01
Coronavirus : préavis de grève dans les services publics du 1er au 30 avril 2020
jeudi 26 - 17h46
de : Fédération CGT des services publics
1 commentaire
Le gouvernement fait volte face et donne raison au professeur Raoult
jeudi 26 - 17h35
Pour le travail décent dans le monde agricole
jeudi 26 - 17h06
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite