Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !


de : Jean Clément
samedi 16 mai 2020 - 18h21 - Signaler aux modérateurs

15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération ! “«  »”

Qui ne connaît pas cette date du 15 mai 1948 ? Elle est devenue aujourd’hui, pour tout homme épris de justice, de liberté et attaché à l’émancipation des peuples, un jalon historique incontournable.

Le 15 mai 1948 : date marquée du sceau indélébile et funeste de la Nakba (« la catastrophe » en arabe) - comme nouvelle étape de cette dépossession inique du peuple palestinien de ses propres terres, d’expulsions, de destructions, de pillages et de génocides de ce peuple ; mais date aussi devenue une nouvelle étape forte, depuis maintenant plus de 72 ans, dans la lutte acharnée que mène en continu le peuple palestinien contre le sionisme, l’impérialisme et les Etats réactionnaires arabes.

Inscrite dans un vaste plan initié dès la déclaration de Balfour qui a permis à plus de 480 000 colons sionistes de venir s’installer en Palestine de 1918 à 1948, la Nakba a jeté plus de sept millions de Palestiniens dans les camps de réfugiés et plus de 13 millions en exil et dans la diaspora. Pour les seules années 1947-1949, alors qu’environ 17 000 km2 de terres sont confisquées, près de 800 000 Palestiniens sont chassés de chez eux ;15 000 Palestiniens sont tués pour cette seule période ; plusieurs dizaines de massacres sont commis par les forces sionistes ; environ 500 villes et villages sont détruits et 700 passent sous contrôle de l’entité sioniste. Au total, 70% de la population palestinienne est déplacée de force et n’a dès lors pas d’autres choix que de s’installer à Gaza, en Cisjordanie, dans les pays frontaliers ou ailleurs.

Ce 15 mai 1948 appartient désormais à cette Histoire mais pas un jour ne passe sans que ce 15 mai 1948 ne soit rappelé à notre actualité dans cette poursuite inlassable par l’entité sioniste de son sinistre plan d’écrasement du peuple palestinien et de liquidation de sa cause juste et légitime de libération. Le droit collectif au retour des Palestiniens sur leur terre occupée et colonisée est toujours nié ; les assassinats se poursuivent, avec des moyens de guerre, contre des manifestants sans armes ; les exécutions sommaires sont quotidiennes, les emprisonnements sont massifs et touchent toutes les couches de la population : vieillards, femmes et enfants mineurs. Ghazza/Gaza, bombardé quotidiennement, est toujours sous blocus - cela depuis juin 2007, depuis 13 ans. En Palestine occupée, toute forme de vie politique, économique et sociale « normale » est rendue impossible. On ne compte plus les destructions de villages, de plantations, d’écoles, les confiscations de biens et de terres, les murs érigés alors que parallèlement, toute construction de logements pour les Palestiniens est strictement interdite. A tout cela s’ajoute la modification illégale du statut d’El Qods Jérusalem imposée désormais comme capitale du soi-disant « Etat » sioniste et la loi “Israël, état-nation du peuple juif “ du 19 juillet 2018. Ces crimes contre le peuple palestinien se réalisent selon les plans du projet sioniste depuis la fin du 19ème siècle et se perpétuent depuis 1948 et bien avant et de plus en plus violemment jusqu’à nos jours avec le soutien actif et inconditionnel sur le plan politique, diplomatique et militaire, des pays impérialistes nommés cyniquement « communauté internationale », sous couvert aussi de la complicité tacite des états réactionnaires arabes et de l’autorité palestinienne engagés dans la voie de la collaboration normalisée et coordonnée, - cela au vu et au su de tous. Et cela porte désormais aussi un nom emblématique : « l’accord du siècle ». Mais le 15 mai 1948 entre aussi dans l’Histoire et réactive constamment notre quotidien comme symbole de l’extraordinaire ténacité du peuple palestinien à résister, à combattre l’occupant sioniste et à perdurer dans cette guerre de libération nationale de longue haleine, juste et légitime, pour une Palestine à nouveau libérée de la mer au Jourdain. Ainsi, malgré les forces matérielles et les appuis politiques phénoménaux dont dispose l’entité sioniste pour dominer la région, tout cela, depuis maintenant 72 ans, ne lui a toujours pas permis de faire plier la résistance des Palestiniens et de la soumettre ; et cela pour une vérité fondamentale que la longue histoire et les expériences des luttes de libération nationale nous ont déjà apprise : la force de ces luttes est dans la légitimité et la légalité de leur cause ! Ainsi malgré la répression féroce déployée, force est de constater que la résistance du peuple palestinien s’est poursuivie depuis 1948 et se poursuit encore aujourd’hui, toujours plus héroïque et sur tous les fronts, en se réorganisant aussi notamment dans l’exil et sous l’occupation : par des mouvements de grèves, les deux grandes intifadas successives de 1987 à 1993 et de 2000 à 2005, les marches massives du retour, le feu d’opérations militaires ; à Gaza - par exemple en novembre dernier - ; dans les prisons de l’occupant où les prisonniers palestiniens - flambeaux criminalisés de ces résistants pour la liberté - ont fait reculer leur ennemi plus d’une fois avec la seule arme dont ils disposent : celle de la grève de la faim ; dans les campagnes où pas un jour ne passe sans que les paysans manifestent contre les colons armés et luttent contre l’expropriation de leurs terres.

72 ans déjà mais aussi 72 ans surtout ! De résistance et de lutte contre l’oppression et le colonialisme, pour la libération de la Palestine et pour le juste droit au retour, jusque-là nié même si, pourtant, reconnu à maintes reprises par le droit international et notamment par la résolution de l’ONU n° 194 du 11 décembre 1948 notifiant : « il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent le retour dans leur foyer le plus tôt possible ». 72 ans surtout ! De refus de toute forme de « normalisation » sous toutes ses facettes et par-là de liquidation de la cause palestinienne. 72 ans surtout ! D’appel à soutenir cette lutte héroïque de résistance, pour une solidarité internationale des peuples qui passe aujourd’hui notamment par des mouvements de manifestation de grande ampleur partout dans le monde mais aussi par un développement de plus en plus large du mouvement BDS de boycott des produits et intérêts de l’entité sioniste ainsi que de ses partenaires économiques.

72 ans après mais depuis 72 ans surtout, il nous appartient non seulement de nous souvenir mais aussi de soutenir et de populariser cette résistance du peuple palestinien, sous toutes ses formes y compris la résistance armée. Tout comme il nous revient aussi de démasquer, sur le terrain idéologique et politique, les mécanismes de propagande que déploie l’entité sioniste en permanence et de manière continue pour justifier l’injustifiable et victimiser le bourreau.

Depuis ce 15 mai 1948, si la mémoire palestinienne n’en reste pas moins vive, c’est bien que plusieurs générations se sont certes succédé, toutes marquées dans leur chair et dans leur sang par un désir de résistance, de retour et de libération. Cet engagement total et absolu pour la Palestine, cette résistance face à l’oppression et à l’injustice, un résistant, en particulier, en est l’emblème : c’est notre camarade Georges Abdallah dont le combat est celui de la résistance sous toutes ses formes y compris la résistance armée, celle à laquelle il a participé activement pour défendre le Liban contre l’agression sioniste et pour la lutte de libération nationale de la Palestine. Pour Georges Abdallah, le combat pour la libération de la Palestine est une cause centrale - cette lutte de libération nationale concentrant en elle-même toutes les luttes : en particulier les luttes anticoloniale, anti-impérialiste, anticapitaliste et contre les Etats réactionnaires arabes. Et s’il est bien une position que notre camarade a su tenir et réaffirmer, avant et pendant ses 36 ans de détention, c’est bien celle d’être au côté des peuples en lutte et en particulier du peuple palestinien.

Plus que par solidarité humanitaire ou par seul respect du droit et de la justice (laquelle, en dernier ressort, est celle du capital comme l’a si bien analysé Georges Abdallah), nous devons considérer la résistance du peuple palestinien comme notre propre combat : tout progrès de la lutte du peuple palestinien est un progrès dans nos propres luttes, ici même en France. C’est ce soutien que notre camarade Georges Abdallah - après l’avoir mené de manière effective en son temps – continue à exprimer à chacune de ses interventions et que nous portons avec lui. Or s’il est bien aujourd’hui un mot d’ordre qui a toute sa vérité, c’est bien celui que nous n’avons de cesse de crier haut et fort : Palestine vivra ! Palestine vaincra ! Libérez Georges Abdallah !

Vive la résistance du peuple palestinien !

Vive la résistance des peuples !

Libérez Georges Abdallah !

A bas le capitalisme, l’impérialisme, le sionisme et les états réactionnaires arabes !

Campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah Paris, le 15 mai 2020

La campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah appelle à participer activement à la semaine d’action, à l’initiative de Samidoun, pour mettre en évidence les voix et les luttes du peuple palestinien, à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine : de Haïfa à Nazareth, de Safad à Gaza, de Ramallah à Naplouse, du Caire à Amman et Beyrouth, de Paris à Berlin, de Bruxelles à Santiago et New York.



Imprimer cet article





AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite