Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Osons la gauche : comment Alain Guillard et son association secouent l’establishment malouin


de : Hélène
mardi 23 juin 2020 - 19h03 - Signaler aux modérateurs

Le capitalisme sauvage semble encore aujourd’hui maître de la destinée des habitants de Saint-Malo. Mais la résistance s’organise autour de l’association Osons et de son leader charismatique, Alain Guillard. Vous allez voir, les combats ne manquent pas !

Bienvenu à Saint-Malo. Son port, ses écluses, ses fortifications, mais aussi ses usines nauséabondes et son personnel politique de notables claquemuré dans le siècle dernier. Voilà à quoi ressemble « la belle endormie », comme l’appelle le maire sortant Claude Renoult (divers droite), symbole de cet ancien monde arcbouté sur ses privilèges de caste. Saint-Malo a besoin de se réveiller et les Malouins de se mettre debout avec plus de justice environnementale et sociale.

Alain Guillard, l’homme de tous les combats

Dans le paysage de Saint-Malo, il existe heureusement des hommes et des femmes capables de bousculer les habitudes bourgeoises de l’establishment malouin. Car toute la clique politique locale semble bien se satisfaire du statu quo dans lequel tous les maires de la Ve République ont plongé la ville. Malheureusement pour elle, l’opposition politique et idéologique s’organise. Voici par exemple six ans que l’association Osons d’Alain Guillard porte un discours progressiste en phase avec notre époque. Et les combats ne manquent pas, aux niveaux environnemental, social et territorial.

Ancien directeur des services techniques de la ville, Alain Guillard sait de quoi il parle. Et comme il s’est affranchi des partis politiques, il clame haut et fort ce que bon nombre de contribuables n’ose pas dire. Ancien du Parti de gauche, il avait mené en 2014 une liste aux municipales réunissant le Parti communiste, le Nouveau Parti Anticapitaliste et le Front de gauche. Une expérience riche d’enseignements pour lui. Comme l’écrivait alors Ouest-France, cette campagne l’a amené à « une prise de conscience : celle que les partis ne répondent pas à la réalité et aux besoins des citoyens ». Il faut donc aller plus loin, taper plus fort et plus à gauche pour faire entendre le ras-le-bol et la contestation des citoyens ! D’où la naissance d’Osons qui se bat sur tous les fronts.

Pollution, la Timac en ligne de mire

Le 11 juin dernier, Alain Guillard et ses 12 soutiens citoyens étaient par exemple au tribunal de Saint-Malo pour l’audience en référé concernant leur plainte contre l’entreprise Timac, justement accusée de « troubles anormaux de voisinage », une formule juridique en guise d’euphémisme pour dire que ce sont des gros pollueurs ! Le jugement a été placé en délibéré, les militants ont rendez-vous au même tribunal le 2 juillet prochain pour savoir si la justice leur donnera raison face à l’entreprise pollueuse. Me Le Roy, l’avocate de l’association, est confiante, le dossier étant suffisamment épais malgré les accusations fallacieuses de la partie adverse. « Les plaignants ont osé mettre un scandale malouin sur la place judiciaire, explique l’avocate. Ces nuisances sont insupportables, des odeurs chimiques empêchent d’ouvrir les fenêtres, des poussières provoquent des irritations des yeux, du nez. » Me Van Cauwerlaert, l’avocat de la Timac, a même osé affirmer qu’il n’y avait « aucun risque sanitaire ». On croit rêver. A l’heure du combat contre le réchauffement climatique et des défis environnementaux, nous verrons le 2 juillet si la justice est aux ordres des puissances d’argent ou si elle est réellement indépendante !

« On n’est pas prêt de le lâcher ! », a tonné Alain Guillard à la sortie du tribunal le 11 juin. Guillard sait qu’il dérange. Il en a l’habitude. C’est un homme de conviction que rien n’arrête. Le cœur bien campé à gauche, il est de tous les combats citoyens. Au sein de son association, ces Communards des temps modernes sont nombreux comme lui à réclamer une vraie révolution des mœurs politiques et économiques à Saint-Malo. Clairement, la seule défense des apparatchiks du pouvoir malouin est d’essayer de discréditer la démarche citoyenne des défenseurs des droits et de l’environnement. « Ils disent que nous sommes manipulés, considérant quasiment comme un casier judiciaire le fait de se présenter aux élections pour ce qui me concerne », s’amuse Guillard qui s’était présenté pour la deuxième fois en mars dernier à l’élection municipale, à la tête d’une liste citoyenne soutenue par le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti Communiste Français et la France Insoumise. Car Guillard le sait, il doit aussi se battre avec les armes de l’adversaire et l’affronter sur son terrain.

Petits arrangements entre amis

L’adversaire, lui, n’a aucune raison de se priver de faire ses petites affaires à l’abri des regards indiscrets. Les projets immobiliers douteux mis en place sous le mandat de Renoult ne se comptent plus. Mais à qui profitent les crimes ? Certainement pas aux habitants de Saint-Malo, que ce soit dans les quartiers défavorisés ou vers le port. Les habitants de l’ensemble HLM des Chênes ont par exemple vu l’un de leurs espaces verts servir de terrain de jeu pour urbanistes en mal de « densité urbaine ». Un nouveau non-sens dénoncé par Osons ! Et que dire du projet immobilier de la rue Appoline où la commune et un ancien élu se sont arrangés, sans penser ni au bien commun ni à la bonne gestion du domaine privé ! Quant au cœur de la ville, au port, les projets vont bon train et ne font que promettre de nouvelles nuisances pour les habitants, entre le projet d’aménagement du terminal des ferries et la présence de yachts de luxe, appartenant par exemple à la famille Pinault, qui symbolise « la vision de la mondialisation du luxe sur le dos des plus modestes », comme l’écrit avec justesse Alain Guillard. Les affaires ne font que s’accumuler, il est temps que tout soit déballé sur la place publique. Il en va systématiquement de la qualité de vie des Malouins !

Dernier combat en date pour Osons et ses membres associatifs : celui de la levée de l’interdiction du permis de construire aux Nielles, en bord de mer, que Guillard dénonçait déjà en 2019, puis en février pointant du doigt le rôle suspect du conseil municipal. Sur le site de l’association, Guillard met les pieds dans le plat comme il sait si bien le faire avec sa dernière publication : 2020 en France : Les millions permettent toujours de massacrer. Cette fois, le massacre touche à la fois le patrimoine et l’environnement, photos à l’appui, les pelleteuses ayant commencé leur triste ouvrage. « Ce n’est qu’un petit aperçu de ce qui va se passer aux Nielles si nous ne réussissons pas à bloquer ce projet, écrit Guillard. En attendant le fric, le fric, le fric a encore arraché un peu de la côte et renforce son emprise. Deux terrains avaient échappé à l’interdiction de construire dans ce secteur lors du vote du Plan local d’urbanisme (PLU) en 2006 ? Pour qui ? Pourquoi ? » Certainement pas pour le bien commun, mais pour une poignée d’initiés comme d’habitude ! Et si personne ne dit rien, la prochaine équipe municipale – très probablement menée par l’héritier Gilles Lurton – n’aura aucune raison de changer de logiciel.



Imprimer cet article





Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite