Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite, commenter l'article...

NANTERRE 25 juin : contribution de la LCR à la réunion nationale des collectifs pour le NON


de : LCR
samedi 25 juin 2005 - 19h07 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 35 ko

"Après le référendum on continue" disions-nous tous ensemble lors des meetings finaux de la campagne du "non". Dans cette période troublée qui suit la victoire du 29 mai, tout est fait pour minimiser, canaliser, différer le sens et la dynamique sociale et démocratique qui s’est exprimée lors du suffrage.

Pas un jour sans un article, sans une prise de position qui ne salisse le "non" du 29 mai en le qualifiant de nationaliste et de xénophobe. Le défendre dans ses multiples dimensions sociales, démocratiques, internationalistes : tel est l’enjeu. Quelle meilleure défense que lui donner des perspectives et des prolongements ?

C’est pourquoi nous soumettons au débat des collectifs rassemblés ce 25 juin, trois séries de propositions tentant de répondre aux urgences de la situation. La première urgence est européenne.

Nous venons d’assister à un sommet européen de crise. Les gouvernements s’affrontent sur le plan budgétaire, mais s’accordent pour refuser l’évidence : le traité constitutionnel européen (TCE) est mort, et il s’agit désormais de rompre avec la logique qui a présidé à la construction européenne, depuis le traité de Rome, pour fonder une Europe sociale et démocratique. Pourtant, le processus « continue » et le calendrier des directives libérales n’est pas modifié. Les chefs d’État refusent d’entendre le message des peuples.

Cependant, le rejet de cette Europe, unifiée sur le plan économique, mais qui met les peuples et le monde du travail en concurrence sur le plan social et fiscal, n’a jamais été aussi fort. Après les « non » français et néerlandais, la situation est claire : il faut une autre construction européenne, sociale et démocratique, en rupture avec la construction libérale capitaliste de l’Europe. Cette Europe alternative, nous ne pouvons la construire seule. C’est pourquoi nous proposons une conférence européenne, à l’automne, qui puisse être un point de convergence et de départ, pour mener campagne sur les thèmes qui s’opposent point par point au repli nationaliste et xénophobe de l’extrême droite. Si le « non » au TCE est partout social, son expression peut être capitalisée dans beaucoup de pays (y compris en France !) par les forces ultranationalistes. D’où l’urgence d’initiatives et de propositions, qui montrent, à l’échelle européenne, que nous ne combattons pas le plombier polonais, l’ouvrier slovaque ou turc, mais un système qui exploite de façon éhontée l’ensemble des travailleurs. L’abrogation de la directive Bolkestein, et temps de travail, des directives organisant la mise en concurrence des services publics, le pacte de stabilité et l’indépendance de la Banque centrale européenne, l’exigence d’un Smic européen, de services publics européens, pourraient être, par exemple, des thèmes d’actions et de rassemblement à l’échelle européenne. Cette conférence européenne ne s’oppose pas, tout au contraire, au prochain Forum social européen. Co-organisée avec les partisans du « non » de gauche néerlandais, elle pourrait permettre sans tarder le rassemblement unitaire européen dont nous avons besoin. Face aux manoeuvres gouvernementales, il est déterminant que nous maintenions ensemble notre exigence d’un retrait complet de la constitution, un processus constituant, alliant la discussion la plus large avec l’élection d’assemblées constituantes, pour définir le contenu d’une autre union européenne, sociale, démocratique et solidaire... En dernière analyse, ce sont les peuples qui ratifieraient les propositions au suffrage universel. La deuxième urgence concerne la vie politique française.

En nommant un tandem Villepin-Sarkozy, en lieu et place de Raffarin, Chirac, qui bat tous les records d’impopularité, s’assoit sur la légitimité populaire. Le gouvernement UMP composé des mêmes hommes (six femmes sur 32 ministres) annonce la couleur : un programme ultralibéral visant le code du travail, les services publics et le droit de grève, un programme sécuritaire et anti-immigrés, dont l’objectif est de clairement faire diversion face à l’insatisfaction sociale qui s’est exprimée le 29 mai. Lourdement sanctionnés, ils persistent. L’heure est donc à la mobilisation face à un pouvoir autiste. De quelle légitimité dispose cette équipe, qui tient son pouvoir en 2002 d’un référendum anti-Le Pen, qui a été contestée dans la rue et qui vient de perdre successivement trois scrutins électoraux ? Certainement pas celle de poursuivre le programme du Medef ou de négocier un replâtrage européen. Le président et le gouvernement ne représentent pas le pays réel, Chirac doit démissionner, l’Assemblée nationale doit être dissoute et de nouvelles élections générales convoquées. Nous proposons de mener campagne ensemble autour d’un appel reprenant ces exigences. Si une telle dissolution avait lieu rapidement, il reviendrait à nous, partenaires et forces réunies dans les comités du « non », d’offrir une alternative en véritable rupture avec le capitalisme libéral, et de tester les possibilités de se présenter ensemble.

Pourquoi, dans nos collectifs, dans le cadre de la dynamique antilibérale qui s’est largement exprimée, ne pas proposer, ensemble, des thèmes d’actions qui contestent sur le terrain social la politique du gouvernement :
 le refus de l’allongement de deux ans de la période d’essai qui généralise la précarité,
 l’exigence d’un arrêt immédiat des privatisations de services et d’entreprises publics accélérées par le gouvernement Villepin,
 une autre répartition des richesses : 300 euros d’augmentation pour tous, pas un revenu, pas un salaire en dessous du Smic,
 défendre les droits des chômeurs, le droit de grève mis à mal par le gouvernement.

Telles sont les pistes d’actions que nous proposons pour qu’ensemble nous agissions afin de bloquer les projets de ce gouvernement. La construction d’une alternative politique est, nous semble-t-il, notre troisième urgence.

La société française rejette profondément le libéralisme, c’est-à-dire un capitalisme de plus en plus brutal et sauvage. Un immense espoir est né. Un espoir qu’il ne faut pas cadenasser par le calendrier électoral de 2007. L’heure n’est certainement pas à la préparation des échéances électorales de 2007. Elle n’est pas non plus à la composition d’une nouvelle équipe gouvernementale réunifiant les forces du « oui » et les forces du « non ». La priorité, pour la LCR, est de discuter le contenu de politiques antilibérales, d’une véritable rupture sociale et démocratique avec le système capitaliste. Car cet espoir ne peut pas être gâché par une énième alternance socialelibérale qui ne s’attaque ni à la répartition des richesses, par une fiscalité qui taxe les profits capitalistes, ni à la satisfaction des exigences sociales, comme le droit à l’emploi, en commençant par l’interdiction des licenciements dans les entreprises qui font des bénéfices. Ni même qui n’annule les contre-réformes libérales imposées par la droite sur les retraites, l’assurance-maladie, la privatisation d’EDF-GDF, la loi Fillon concernant l’École. Il faut une rupture avec les politiques menées par le capitalisme libéral. Il nous semble que la campagne du 29 mai est à la fois à la recherche et porteuse d’une telle alternative. Dans notre diversité, dans les collectifs et les meetings, des militants de différents horizons ont appris à travailler ensemble. Syndicalistes, militants de partis, altermondialistes, associatifs, un mouvement de contestation sociale et politique a agi pendant plusieurs mois et a remporté un succès. Si nous voulons poursuivre, prolonger cette victoire pour pouvoir agir ensemble, alors il faut pouvoir discuter ensemble dans les collectifs, dans les départements, les régions nationalement, sous la forme, pourquoi pas, d’états généraux contre le libéralisme.

Notre réunion a donc beaucoup d’importance, la dynamique unitaire a permis le succès le 29 mai, elle est la condition du prolongement, des perspectives et donc de l’espoir pour celles et ceux nombreux qui attendent des suites. Pour sa part, la LCR est tout à fait disponible pour agir en ce sens. Elle met ses moyens militants au service de ce projet.

http://www.lcr94.org/article.php3?i...



Imprimer cet article





MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
3 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)
Le Pr Raoult accuse des responsables sanitaires de conflits d’intérêts
vendredi 26 - 11h00
de : Ch Delarue (com demo)
2 commentaires
QUAND LA RAISON TONNE EN SON CRATERE
vendredi 26 - 10h55
de : Nemo3637
Environ 70 voitures de police et une vingtaine de motards devant la Maison de la radio à Paris (video)
vendredi 26 - 09h48
de : CGT TUIFRANCE
2 commentaires
Yasser Arafat déplore la grève à BFMTV
jeudi 25 - 23h35
de : Robert Ferraria
"La 5G, c’est l’avenir !" ( P. Martinez )
jeudi 25 - 11h04
de : Le CERCLE 49
2 commentaires
Un été de licenciements à prévoir dans l’aéronautique
jeudi 25 - 08h06
Soleil cherche futur, c’est l’heure de l’mettre !
jeudi 25 - 06h04
de : Hdm
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 - 23h00
de : Mickael Wamen
13 commentaires
Castaner décore d’une médaille certains policiers soupçonnés de violences contre des « gilets jaunes »
mercredi 24 - 17h35
de : jean1
24 Juin : Moscou : défilé militaire en l’honneur du 75e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie
mercredi 24 - 17h33
de : nazairien
2 commentaires
J’ai écouté le père de Cédric Chouviat... j’en ai eu les larmes aux yeux (video)
mercredi 24 - 12h25
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Combattre le racisme malgré nos divisions
mercredi 24 - 01h48
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Osons la gauche : comment Alain Guillard et son association secouent l’establishment malouin
mardi 23 - 19h03
de : Hélène
Guérilla judiciaire et parlementaire pour un retour au droit de manifestation
mardi 23 - 14h47
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite
Info’com : le syndicalisme virtuel pris à son propre piège
dimanche 10 mai
de Communistes Libertaires de la CGT
4 commentaires
Nous l’avons déjà écrit, le syndicat Info’com qui a pris la suite du syndicat historique des typographes parisiens (CSTP) est un objet paradoxal : La Chambre syndicale typographique parisienne était un des plus vieux syndicats français, très représentatif dans son métier, ultra corporatif et bastion du réformisme. Il est assis sur un magot financier impressionnant amassé au cours d’un siècle d’activité. La disparition du métier des typographes a conduit à une (...)
Lire la suite