Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Intervention de Gérard Filoche lors de la réunion des comités du « non » socialiste samedi 18 juin


de : Gérard Filoche
dimanche 26 juin 2005 - 13h40 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de Gérard Filoche, le samedi 18 juin au gymnase de la Bidassoa, Paris 20°

Chers camarades, chers amis,

150 jours... Nous sommes 150 jours avant le congrès que la direction du Parti socialiste veut nous imposer pour le 18 novembre 2005. 150 jours avant le 29 mai, vers le 29 janvier, les sondages donnaient encore le « oui » gagnant pour le referendum chiraquien en faveur de la constitution Giscard...

Pourtant on a gagné le 29 mai... on devrait, on doit gagner le 18 novembre... Si on a réussi à convaincre le peuple de gauche, la majorité de l’électorat socialiste, on doit pouvoir convaincre les militants socialistes...

Mais il est vrai que l’obstacle principal vient de ce qu’on veut nous imposer un congrès bâclé, bouclé, un congrès de règlement intérieur, de discipline, de répression des socialistes qui ont légitimement fait gagner le « non »... On veut nous imposer un congrès de malveillance, Nous voulons transformer en un congrès d’espérance...

Un congrès de malveillance :

1°) Parce que le calendrier est à marche forcée, vote des militants le 9 novembre, bouclage des adhésions le 9 mai, oubliées les propositions de François Hollande de faire des adhésions massives, d’ouvrir le parti, de faire des adhérents du projet... Ça c’était quand le « oui » semblait gagner, mais maintenant que le « non » a gagné dans notre électorat, fermeture ! Dépôt des contributions le 7 ou 9 juillet, hop, 400 pages à lire.... Pendant l’été, vous savez ? en juillet août,, propice moment de démocratie, lecture, échanges, débats vifs, puis terminé ! Les motions doivent être déposées le 17 septembre, le temps de les imprimer, arrivée octobre, reste un moi s et hop ! c’est bouclé les 100 000 adhérents du Ps de 2004, votent... Ce n’est pas un congres d’ouverture, mais de fermeture, il n’est fait pour tirer les leçons du 29 mai mais pour les enterrer...

2°) Parce qu’il s’agit de refouler le vote du 29 mai : nier le « non » de gauche, nier le « non » majoritairement socialiste. Cela a commencé au Cn du 4 juin : dénonciation du caractère équivoque du « non », de cette « balle perdue qui tue l’Europe », de la xénophobie, du racisme derrière l’image du « plombier polonais » (et pourtant c’est Bolkestein qui a agité cette image, mais ça ne fait rien, ils s’en servent, même si c’est nous qui avons contré la xénophobie, et le racisme, en défendant le Smic européen contre les délocalisations de machines ou les délocalisations d’humains...). Elisabeth Guigou, Martine Aubry, François Hollande, le 4 juin ont cru bon d’essayer par touches sournoises de discréditer le « non », argutie qui coure ensuite, dans les rangs, comme une défense du « oui »... Ils ont conçu le congrès comme une contre-offensive du camp du « oui » contre celui, devenu majoritaire du « non »... Ils ne veulent pas comprendre que ce qui vient d’arriver est la suite logique du 21 avril 2002 : le peuple rejette le libéralisme, mais eux, ils veulent continuer sur une impossible ligne social-libérale... D’où la nécessité d’affirmer leur pouvoir, leur domination de façon bureaucratique, contre les aspirations populaires...Ils veulent Solferinoui contre Solferinon, c’est à cela qu’ils veulent ramener le congrès...

3°) Parce qu’il s’agit de réprimer les militants, et responsables qui ont défendu leurs convictions contre un vote du 1er décembre manifestement contestable ! Ils ont commencé par sanctionner Laurent Fabius, faisant de lui un héraut du « non »... Ils visent qui ? Nous, toutes et nous tous, ici réunies, chacun, chacune de vous, de nous, sanction par là en Finistère, ou encore à Dijon, ou encore à Montpellier, ou encore en Val-de-Marne...Sanctions annoncées pour les candidatures...sanctions, attaques, violences même...Tout cela pour que l’appareil reprenne la main contre les volontés exprimées par la base socialiste ! Pourtant lorsque nous étions UNANIMES lors du congrès de Dijon pour voter un texte promettant l’abrogation de la loi Fillon sur les retraites, Michel Rocard, s’est exprimé publiquement dans le dos des militants et des millions de grévistes, pour approuver cette loi, a t il été sanctionné ? Non ! Il a été promu tête de liste aux élections européennes, à Marseille !

Pourtant lorsque notre parti était unanime contre la sale guerre de Bush en Irak, sous ce prétexte mensonger de la recherche d’armes des destruction massives, Bernard Kouchner lui, prenait position en faveur de cette guerre... A t il été sanctionné ? Non, il a été promu porte-parole du camp des Oui socialistes lors de la campagne référendaire...

Alors ne nous laissons pas faire par ces rappels à la prétendue démocratie militante à géométrie variable ! Soyons fiers de ce que nous avons fait ! Ne reculez pas, ne vous défendez pas , nous avons sauvé l’honneur du Parti socialiste, nous avons mouillé nos chemises à juste titre pour une cause indispensable à la gauche, aux salariés, aux ouvriers aux employés, aux socialistes, la cause du rejet d’une constitution ultra-libérale ! C’est nous qui avons fait gagner le « non » !

Et ne vous gênez pas, s’ils avancent le « respect » du vote du 1er décembre, car ce vote apparaît clairement insincère aujourd’hui : dans ces grandes fédérations qui ont voté à 60, 70 % pour le « oui », les électeurs ont voté à 70, 80 % pour le « non », alors soit ce vote était truqué, soit ce vote est plus qu’ailleurs, en opposition avec le vote de nos électeurs... Expliquez donc cela sérieusement ...Essayez donc de nous faire accroire que le vote du 1er décembre est plus légitime que le vote du 29 mai ? Essayez donc de nous réprimer et de nous sanctionner au nom d’un vote contestable contre un vote incontestable ? Essayez donc de faire un congrès de normalisation !

Nous y opposerons un congrès d’espérance !

1°) Car nous croyons que le « non » a été bon pour l’Europe, pour la République, pour les salariés français et européens ! Un grand espoir ! Il s’agit d’un « non » pro-européen, social, antilibéral. Il s’agit d’un non de 79 % des ouvriers, de 73 % des employés, de 69 % des agriculteurs, de 63,5% de la fonction publique, de la majorité des jeunes, des chômeurs, de 75 % des syndiqués, c’est le « non » de notre camp, du bon camp social ! C’est même, disons-le fièrement, la première fois depuis plus de 20 ans, que nous regagnons de l’influence contre l’extrême droite, car il en est ainsi lorsque la gauche parle haut et fort, lorsqu’elle s’unit, lorsqu’elle s’oppose vraiment au libéralisme qui crée les ravages de la misère ! Rappelez-vous, avant même que Le Pen commence à faire campagne, le « non » était à 54 % ! Rappelez-vous la première phrase de Le Pen fut : « mon « non » ne sera ni économique ni social, il sera national » ! Raté ! Tout le débat été social, ils s’en aperçoivent maintenant, même aux sommets de l’Europe ! Quant au Vicomte de Villiers, il a quasiment pris un ton de syndicaliste en cours de campagne, il était contre les délocalisations, Bolkestein, et contre le dumping social, il faut dire que le « ton » de la campagne donné par la gauche unie, enthousiaste, combative, était difficilement résistible ! La France n’est pas isolée, comme prévu, elle est applaudie et imitée. Comme prévu ce n’est pas le chaos, les libéraux continuent d’attiser les conflits nationaux financiers, mais sous pression des peuples dorénavant, ils ont peur, ils annulent les referendums... Ils vont renégocier, bien sûr, on va les voir arriver les plans B, C, D...

2°) Car, comme prévu Chirac est affaibli, et il rappelle ses dernières soutiens, Villepin, Sarkozy, ensemble, pour tenir l’édifice fissuré... Ils vont à l’aventure avec des ordonnances, qui vont heurter un peuple décidé à ne plus se laisser faire... Vous savez, cela ne se voit pas tout de suite, mais la France est un chaudron, l’explosion menace, il y a toutes les chances que des élections anticipées soient mises en œuvre... Le contrat de deux ans qu’ils ont inventé, à l’essai, le pire, c’est que cela signifie, pour le jeune concerné, que chaque soir, en se couchant, il ne sait pas s’il a du travail jusqu’au lendemain soir, car il peut être viré à tout moment, arbitrairement, sans motif, sans procédure, sans recours, c’est ça une « période d’essai » c’est un zone de non-droit prolongée pendant deux fois 365 jours, et vous pouvez être viré jusqu’à la veille du dernier jour...Si vous refusez des heures supp ’, si vous refusez n’importe quelle tâche ingrate, si votre frère est syndicaliste, si vous avez un geste de mauvais humeur avec votre chef, toutes les discriminations sont possibles... Cela dans des entreprises de moins de 10 salariés, il y en a un million qui font travailler 3 ,5 millions de personnes ! Et les chèques emploi-services dans les moins de 5 salariés ce sera pire, car il n’y aura pas de « déclaration préalable à l’embauche », le chèque pourra être de nuit, de bon matin, n’importe quand, pas de contrôle, pas de convention, pas de norme... Ça ne créera pas un seul emploi dans ces 97 % d’entreprises de moins de 50 salariés où le droit du travail c’est déjà le Moyen-âge : mais c’est un signe aux libéraux intégristes pour déréglementer tout le Code du travail en tirant tout par le bas... C’est « Bolkestein in France » ! Cela va à l’encontre du message du « non » : les affrontements sont donc devant nous, affrontement entre gauche et droite, car les sociaux libéraux veulent l’éviter, baissent les bras, cherchant d’impossibles conciliations...Il faudra abroger les mesures de la droite, reprendre au capital ce qu’il a pris au travail, redistribuer les richesses créées par les salariés en faveur de ceux-ci...

3°) Pour cela, nous le disons : unité, unité, unité !

 Unité à gauche, des états généraux partout avec tous ceux qui veulent, sans exclusive, participer à l’élaboration d’un programme de gouvernement, Ps, Pc, Verts, extrême-gauche, je dis bien sans exclusive, s’excluront d’eux-mêmes ceux qui ne veulent pas...
 Unité des socialistes autour du message du peuple de gauche, du peuple socialiste, du 29 mai, pas autour des thèses sociales-libérales !
 Unité des socialistes de gauche, unité Nm, Nps, Fm. Unité de ceux qui ont mené campagne depuis deux ans contre cette constitution au sein du parti socialiste, de ceux qui ont fait un texte commun, qui ont fait tribune commune dans le gymnase Carpentier, le 10 avril, de ceux qui ont mêlé leurs universités d’été de Fouras et de Douai, de ceux qui ont parcouru la France dans le débat interne ou externe, de ceux qui ont initié, assuré la victoire du « non », de ceux qui veulent un Ps rénové, ancré à gauche, démocratique, en lien avec les salariés, pour une Europe sociale, une vraie alternative de transformation sociale,
 Unité de Nps, mes amis de Nps veulent leur « autonomie », moi je ne le ne comprends pas, qu’est-ce que cela signifie, que demain comme l’a dit un journaliste, Vincent Peillon veut un accord avec Dsk ? Cela ne peut avoir de sens ! Il ne peut y avoir « autonomie » cela reviendrait à laisser le « oui » en tête dans ce congrès et ensuite à s’y rallier dans une nuit de congrès, de « synthèse » et dans le dos des militants...J’appelle les camarades du Nps, à mener le débat. Il faut l’unité naturelle de ceux dont les motions étaient déjà proches, à Dijon, l’unité des minorités des gauches du parti, ainsi nous aurons un grand pôle de gauche, et si on nous pose des questions... (Fabius.....) On dira : nous avons rassemblé les socialistes antilibéraux, pas d’exclusive, mais sur ce terrain-là, sur ce terrain-là, avec l’unité Nm, Nps, Fm, nous aurons le rapport de force, viennent tous ceux qui le veulent, qui le souhaitent, qui militent pour la rénovation du Ps, pour qu’ils répondent clairement aux attentes de la gauche unie...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Intervention de Gérard Filoche lors de la réunion des comités du « non » socialiste samedi 18 juin
27 juin 2005 - 08h27

Il est souhaitable que tous les Socialistes se retrouvent à ce Co,grès. J’étais, je suis partisan du oui. Mais n’est ce pas le moment d’un congrès pour faire le point, calmement si possible ; et préparer 2007. Nous avons travaillez, du moins poiur certains au diagnostic de la France. Actuellement le projet est en sommeil, nous certains à continuer. Alors pourquoi nous battre encore sur ce passé, on pourrait se battre sur le congrès de Rennes, sur la SFIO. Allons, arrètons et travaillons ensembles, celà aura au moins le mérite de moins faire rire la droite.

Amitiés Socialistes






AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite