Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"La liberté de pensée s’arrête là ou commence le Code du travail"


de : Gérard Filoche
mardi 5 juillet 2005 - 17h36 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

de Gérard Filoche

"La liberté de pensée s’arrête là ou commence le Code du travail". Laurence Parisot,

Tout est dit : ce qui protége les faibles, ce qui vient de la loi républicaine, ce qui représente l’état de droit dans l’entreprise, ce qui freine l’exploitation des salariés, ce qui organise les droits syndicaux, les conventions collectives, les institutions représentatives du personnel, ce qui diminue les accidents du travail,

les maladies professionnelles, ce qui encadre la précarité, ce qui impose un salaire minimum, ce qui organise la formation professionnelle, ce qui prévoit les pénalités contre la délinquance patronale si répandue, ce qui induit un minimum de dignité au moment des licenciements, l’ordre public social qui cadre les durées du travail,

la médecine du travail, tout cela, c’est le Code du travail, résultat de décennies de luttes sociales, et voilà Madame Parisot, qui considère que cela bloque la "liberté de penser", à la direction du Medef.

Tout est dit, en effet.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Merci aux collabos Notat et Chérèque
5 juillet 2005 - 18h02

Le drame dans cette affaire, c’est qu’avec des couples aussi nuisibles que Notat/Seillière et maintenant Chérèque/Parisot (Notat et Chérèque, deux précieux "collabos" CFDT des durs de l’ultra-droite ultra-libérale) la défense des droits du travail et des salariés ainsi que l’affirmation de nouveaux droits pour les exclus de l’emploi dont les plus de 50 ans qui demandent qu’on leur fiche la paix, est en permanence menacée. L’outrance verbale de cette femme est édifiante, mais pas surprenante du tout de la part d’une "privilégiée" qui ne connaît rien à la souffrance du petit peuple et dit être tombée (grâce au fric familial) dans le monde de l’entreprise dès le plus jeune âge (soi-disant comme Obélix est tombé dans un vase de potion magique). A combattre sans merci !

Verdi



> Merci aux collabos Notat et Chérèque
5 juillet 2005 - 23h34 - Posté par

Chers amis
De Belgique j’ai découvert votre site.
Voici mon humble opinion à propos de cette dame. Je l’ai vue à la TV.
Héritière d’une grosse fortune. Pourquoi ne s’occupe-t-elle pas d’oeuvres humanitaires.
Avec une telle capacité elle ferait des miracles aux "Resto du coeur"
Un homme patron c’est rarement un humaniste, mais alors une femme patron c’est la cata. J’ai travaillé pendant 44 ans et je suis pensionné depuis peu. Plus aucun jeune n’aura une carrière comme la mienne. Je fais déjà partie du passé. J’ai commencé à 16 ans et j’ai suivi des cours du soir pendant 8 années afin d’avoir deux diplômes.
J’ai eu des chefs féminins. J’ai eu une femme chef pendant quelques années.
Elle s’arrangeait toujours au cours d’une réunion pour poser l’une ou l’autre question embarassante. La drôlesse potassait pendant la nuit les réponses aux questions qu’elle poserait. Vous imaginez l’humiliation pour les collègues masculins ! C’était pas drôle. Désolé pour les dames. Elles sont plus arrivistes que les hommes. Veulent prouver qu’elles savent en faire autant si pas plus.
Et comme elles commandent à des hommes elles veulent affirmer encore plus leur autorité.
J’ai un immense respect pour les femmes. Mais comme chef . ...
Il y a quand même des femmes qui dirigent très bien une entreprise mais c’est rare. Celles là sont douées. Les autres sont arrivistes. En médecine par exemple, elles sont extraordinaires parce qu’elles possèdent ce qu’on appelle ’l’intuition féminine"
Je vous promets que vous allez rigoler avec cette dame. On va regretter le petit Antoine !


> Merci aux collabos Notat et Chérèque
6 juillet 2005 - 01h04 - Posté par

vu les déclarations de cette apprentie thatcher a la française on peut dire qu’il la bien choisie celle la le baron

de plus on pourras que constater que la démocratie n’existe quasimement plus dans ce pays

80 pour cent ci ce n’est plus de la presse des tv et des radios appartiennent a des barons de la finance et de l’industrie et sont proche de la droite umpf même france telévision organisme soit disant de tv publique est entiérement noyautée par des proches de l’umpfn

les instituts de sondage comme l’ipsos et son directeur sont des proches du clan sarkozy celui ci est même un de ses " conseillers " en communiquation ça veut tout dire

Laurence parisot controle en plus du Medef le plus gros institut de sondage de france l’ifop on imagine donc tout les truquages ou les pseudos sondages orientés que celle ci va nous pondre pendant ses 5 ans de quinquenat au Medef cette femme est non seulement dangereuses pour les droits sociaux mais en plus elle est dangereuse par ses probables futures manipulations médiatiques ( la sondologie étant la source principale des soit disantes informations de l’oligarchie médiatique de marché ) pour notre liberté d’expression et de contestation de ce totalitarisme libéral qui se met en place dans ce pays

Reveillons nous avant qu’il ne soit trop tard pour les générations futures


> Merci aux collabos Notat et Chérèque
6 juillet 2005 - 15h16 - Posté par

merci de ne pas généraliser sur les femmes. c’est pas les femmes chef qui sont pires que les chefs hommes, c’est tous les chefs qu’il faut foutre à la porte (et sans parachute)


> "La liberté de pensée s’arrête là ou commence le Code du travail"
6 juillet 2005 - 17h07

La patronne du MEDEF s’est déjà affranchie du code du travail

Laurence Parisot était traînée devant les prud’homme le jour de son
élection triomphale.

Un méchant procès au prud’hommes devait se tenir le 5 juillet – le matin
même de l’élection à la présidence du MEDEF -, et il risquait fort de
ternie l’image de la toute nouvelle patronne des patrons.

L’une de ses ex-employées de maison, Corinne L., lui reprochait une « 
rupture abusive de contrat ». Mais – coup de théâtre -, au début de
l’audience, la plaignante s’est très spontanément désistée de sa requête
et des 20 000 euros de dommages et intérêts qu’elle réclamait. A la
grande surprise de ses défendeurs (dont la CGT), qui n’en avait même pas
été informés ! Et ses persifleurs d’interpréter son revirement de
dernière minute comme la conséquence d’un chèque reçu en dédommagement.
Même si la plainte se trouve annulée de facto, les pièces produites à
cette occasion ne se sont pas volatilisées. Entre autres, les fiches de
paie reçus par Corinne L. de mars 1998 à novembre 2000. Celles-ci
attestent que Laurence Parisot a fait salarier cette employée de maison
par une filiale de l’Ifop (qu’elle dirige depuis 1990), dénommée Phone City.
Officiellement « assistante » dans cette boite de sondages par
téléphone, Corinne L. ne mettait jamais les pieds au bureau. Elle
travaillait au domicile parisien de Laurence Parisot comme « 
gouvernante », maître d’hôtel et cuisinière. Moralité, sa patronne a
fabriquée un faux contrat de travail, de fausse fiche de paie et rédigé
une fausse lettre de licenciement. Et utilisé les fonds de l’Ifop à des
fins personnelles. Le péché n’est certes pas mortel et les sommes en jeu
guère astronomiques. Mais cette pratique a déjà valu à , nombre de
chefs d’entreprise de se retrouver en justice pour abus de bien sociaux.
Et ce n’était guère convenable vis-à-vis des actionnaires de l’époque
(Accor et chargeurs). Enfin, voilà qui augure mal des méthodes et de la
philosophie de la nouvelle patronne des patrons. Laquelle n’a pas
souhaité répondre aux question du « Canard ».
Au cours de sa campagne pour la succession d’Ernest –Antoine Seillière,
la chef sondeuse s’est d’ailleurs illustrée par cette déclaration : »la
liberté de penser s’arrête où commence le droit du travail. »
Visiblement, sa propre liberté n’est pas toujours bridée.

Preneurs de sondes très flexibles

La très libérale Laurence Parisot possède, avec l’Ifop, un intéressant
laboratoire. Les neufs dixième de ses salariés ont droit à un statut
tout à fait spécial : sous contrat à durée déterminée, ils peuvent se
voir révoquer à volonté mais aussi reconduire indéfiniment, comme le
permet le statut des « sondeurs de terrain », dérogatoire au Code du
travail. Et voilà encore un peu de « liberté » gagnée !
Doyen des instituts de sondages français (il fut fondé en 1938), l’Ifop
a sa tradition syndicale, et quelques-uns de ses salariés bénéficient de
contrat à durée indéterminée ou sont « chargés d’enquête à garantie
annuelle ». Peu après son arrivée à la tête de l’entreprise, en 1990,
Laurence Parisot a contourné cette difficulté grâce à deux astuces.
Primo, en sous-traitant une partie de enquêtes à la société Catherine
Delannoy et Associés, où la contestation sociale n’est pas de tradition.
Secundo, en créant une filiale spécialisée dans les sondages par
téléphone, Phone City, celle-là même qui employait fictivement sa
gouvernante.

Comme on l’imagine, les CDI n’y sont pas légion, et les syndicats
figurent aux abonnés absents. En mai 2000, Laurence Parisot déclarait à
« La Tribune » : « les femmes ont une vision plus optimiste de l’avenir,
elles apportent de la flexibilité dans l’entreprise. » En tout cas, la
démonstration en est faite à l’Ifop.
A ce sens de la flexibilité, ma nouvelle présidente du MEDEF ajoute un
goût indéniable pour la transparence. Certes, le chiffre d’affaires et
les résultats de Phone Cityt, qui assure le plus gros de l’activité de
l’Ifop, sont introuvables. Au moins dans les banques de données
consultées par « Le Canard », qui indiquent : « comptes annuels non
publiés ».
N’empêche qu’en mai dernier c’est très spontanément que Laurence Parisot
a communiqué les résultats de l’Ifop. Une enquête de « L’Express »
venait en effet de souligner que cet institut les dissimulait depuis
plusieurs années. Malencontreuse erreur aussitôt rectifiée. A deux mois
du scrutin du MEDEF, il n’était que temps.

Jean-François Julliard – Le Canard enchaîné – mercredi 6 juillet 2005






Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
1 commentaire
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO
17 ans de colères et d’espérances avec Jann Halexander, au Théâtre Michel
vendredi 7 - 23h55
Emission : Radio Manif – Des Gilets Jaunes sont toujours là … Et ils ont fait du chemin !
vendredi 7 - 19h53
de : Emission Polémix et La Voix Off
4 commentaires
Les schleus reprennent leurs vielles habitudes, ils commencent à la frontière belge néerlandaise.
vendredi 7 - 07h05
de : André
12 commentaires
L’intégrité du corps humain est un droit absolu - MRAP
jeudi 6 - 23h36
de : Christian DELARUE
Le médecin chinois lanceur d’alerte, contaminé par le coronavirus est décédé
jeudi 6 - 20h33
de : nazairien
Trop pauvre pour être de gauche.
jeudi 6 - 17h05
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Les opposants à la réforme des retraites ne désarment pas
jeudi 6 - 16h46
1 commentaire
Christian Cotten, "psychologue controversé", nous présente une exellente vidéo (petit emmanuel)
jeudi 6 - 11h14
de : nazairien
BOLIVIE : Les petits télégraphistes du coup d’Etat qui n’existe pas ?
jeudi 6 - 09h24
de : JO
Les fous de jupiter à l’oeuvre !
jeudi 6 - 09h13
de : JO
EUX & NOUS
jeudi 6 - 07h36
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons apprendre à vivre comme des frères, faute de quoi nous périrons comme des imbéciles. Pasteur Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite