Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon


de : Gérard Filoche
mercredi 6 juillet 2005 - 15h08 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

commentaires Gérard Filoche

PARIS (AP) - Le bilan de François Hollande au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste "n’est pas bon", estime Vincent Peillon, cofondateur du courant minoritaire "Nouveau PS", dans un entretien publié mardi dans "Le Parisien/Aujourd’hui en France".

"Je pense sincèrement que la question de sa personne se pose. Son bilan n’est pas bon", explique-t-il. "Hollande n’a pas su entretenir des relations de fond avec nos partenaires de gauche et, pour la première fois dans notre histoire, le PS se retrouve, après trois ans d’opposition, sans projet et sans stratégie".

GF : - Non, ce n’est pas la première fois de l’histoire du Ps que cela arrive. Mais il est vrai que le Ps a 100 ans et est plus loin de ses racines. Et de sa base sociale : il urge de retrouver l’aval des salariés, de ceux qui produisent les richesses, qui sont 88 % de la population active et qui ont été dépouillés de 10 % de la valeur ajoutée depuis deux décennies. Pourquoi le bilan de François Hollande n’est-il pas bon ? Parce qu’il a appelé à voter “oui” à contrario de la majorité du peuple et du peuple de gauche. L’intérêt de parler ou pas de la personne de François Hollande n’a pas d’actualité en soi, indépendamment de ces questions de fond : va t on reprendre au capital ce qu’il pris au travail depuis deux décennies ? Attaquer François Hollande sans aborder les questions de fond, ça n’a pas de sens.

François Hollande "doit s’interroger sur sa capacité à rassembler les socialistes. Après trois mandats, il n’est pas indécent de poser la question du renouvellement d’un premier secrétaire", poursuit-il.`

Certes, mais pas par Dsk, ni par un ou une autre défenseur du “oui” : le peuple, le peuple de gauche, l’électorat socialiste ont de la mémoire. Le “non” n’est pas jetable, il est durable. Il a été obtenu par ceux qui ont mouillé leur chemise pour gagner la majorité. On peut s’interroger, sur ceux qui ne l’ont pas fait. Même si le temps de la réflexion aidant, beaucoup de “oui” d’hier peuvent revoir leur position : nous étions tous pour l’Europe sociale, le 29 mai a tranché sur son urgence.

Selon Vincent Peillon, "le congrès du Mans est le congrès de la dernière chance". "Il y a le feu à la maison socialiste. Ou bien on fait un effort pour élever le débat, parler des enjeux de la société et se rassembler. Ou bien, si les uns et les autres continuent leurs jeux stupides et mesquins, on va vers de grandes difficultés, et le pays avec nous", observe-t-il.

Pour élever le débat, il ne suffit pas de dire qu’il faut l’élever. Il faut dire sur quoi. Abroger les mesures de la droite, retraite, Sécu, durée du travail, code du travail, répartir les richesses, sont des propositions qui élèvent le débat. Ce que François Hollande ne fait pas. Mais que tout opposant à celui-ci devrait dire pour qu’on comprenne là où il va et ou il propose d’aller. Ce qui est mesquin c’est de venir après le grand combat qui a fait gagner la gauche le 29 mai et de paraître “au dessus de la mêlée” sans s’engager clairement : oui on non, fait-on les alliances et les choix politiques nécessaires, sur le fond, à la situation créée par la victoire du “non” : Europe sociale, Constituante, Smic européen, Europe des 35 h, de l’harmonisation sociale par le haut... Cela ne met pas seulement en cause Hollande mais aussi Dsk et les sociaux-libéraux...

Il regrette qu’"actuellement, au PS, tout le monde déraille".

Non, non, c’est totalement faux et inadmissible de dépolitiser les débats en cours avec des propos comme ceux-là. Ceux qui veulent et travaillent à réaliser l’unité de la gauche du parti ne déraillent pas. L’unité Nps, Nm, Fm, n’est pas un déraillement, mais une solution, un pas en avant, un signe donné aux militants dedans et dehors, à la gauche. Renvoyer tout le monde dos à dos n’a jamais rien fait avancer sur le fond des questions politique sérieuses en débat. Il faut arrêter de donner des interviews sur les personnes et pas sur les projets.

"Plutôt que de se préoccuper de leurs destins individuels et de donner collectivement une image déplorable, les présidentiables socialistes feraient mieux de se demander pourquoi, malgré la hausse du chômage http://fr.fc.yahoo.com/e/emploi.html et l’impopularité du gouvernement, aucun d’entre eux ne représente, aux yeux de l’opinion, une alternative crédible face à Nicolas Sarkozy ou même face à Dominique de Villepin", souligne M. Peillon.

Parce qu’il ne disent pas assez, en parlant comme des politiciens, d’images, qu’il faut en revenir aux 35 h pour tous, à la retraite à 60 ans à taux plein, qu’il faut hausser les salaires, la santé gratuite, taxer le capital, redonner des droits syndicaux, permettre aux salariés de recevoir la part qu’ils méritent des richesses qu’ils créent. Que les présidentiables ou candidats au poste de Premier secrétaire socialiste parlent social et on les entendra ! Mais pour cela, il ne faut que Nps reste entre deux chaises, a prétendre être le pivot d’on ne sait quelle ligne. L’unité de la gauche, l’unité des socialistes, l’unité de la gauche des socialistes sont urgentes. Il faudrait parler de cela quand on a des tribunes pour le faire.

Gérard Filoche



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
6 juillet 2005 - 16h17

Je ne pense pas que les "Castor et Pollux" du NPS (Montebourg/Peillon) aient suffisamment de c...lles
pour révolutionner quoi que ce soit (d’ailleurs l’algarade entre Montebourg et Sarkosy à l’assemblée nationale s’est terminée sur un couac minable pour montebourg).

Leur ambition c’est d’aller patauger dans le même marigot que les actuels tenants du PS, point barre.
Et si on ne les a pas vus lors de la campagne du référendum c’était forcément par pure stratégie, pour ne pas se mouiller et pouvoir se positionner ultérieurement soit d’un côté, soit de l’autre mais comme disait ma grand-mère, de façon plus triviale que vous, "A être assis entre deux chaises, on finit un jour ou l’autre le cul par terre".

En ce qui me concerne, ces deux-là ne m’inspirent pas plus confiance que le PS et qu’ils continuent tous comme ça sur leur lancée je ne suis prête de voter pour ces gugusses.

Voilà, c’était mon coup de gueule de la journée !

MS



> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
6 juillet 2005 - 16h34 - Posté par

je m’en méfit aussi d’autant plus que Montebourg s’est trés bien illustré contre le mariage des homosexuels.


> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
6 juillet 2005 - 18h58 - Posté par

Le PS est bien malade. Docteur Marx, sauras-tu le guérir ?
Il faut l’amputer d’abord d’une bonne partie des membres chargés de sa direction complétement désorientée, il y a par ailleurs des purulences malignes qui tentent d’apparaïtre : incisons sur le champ.
Ne gardez que les parties saines, reconnaissables à leur peau halée et tannée, preuve de leur exposition aux risques extérieurs.
Enfin, les résus sanguins compatibles avec les NON de gauche ne seront tranfusés que dans le rang anti-libéral.
Pour les autres, ils rejoindront le dr Laurence Parisot qui a des méthodes beaucoup plus radicales, elles ont néanmoins e mérite d’être claires et sans ambiguité.


> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
7 juillet 2005 - 07h44 - Posté par

T’as ben raison, faut faire confiance à personne, tous des tarés sauf toi... C’est comme ça que tu te retrouves seul au fond de ton jardin à râler vainement, mais si ça te fait du bien.... C’est grâce à des gars comme toi qu’on se retrouve depuis 3 ans face à une droite féroce et sans complexe..


> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
6 juillet 2005 - 18h12

Y’a une analyse, un scénario qui circule à propos de Hollande et consorts, c’est : "la presssion de la gauche de la gauche étant trop forte, la direction du ps a décidé de ne pas gagner en 07, de se bunkeriser, et d’aller vers une défaite dont elle espère faire porter le chapeau à la gauche anti-radicale (avec arguments "comme le 21 avril vous nous faites perdre") et en être débarrassé pour un moment. Que penser de ce scénario ? Y a-t-il des "p.s.ologues" qui ont un avis ?



> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
6 juillet 2005 - 18h55 - Posté par

Oups, erratoume au message précédent ! En fait il faut lire "... faire porter le chapeau à la gauche radicale..." (sorry !)


> Le bilan de François Hollande "n’est pas bon", selon Vincent Peillon
7 juillet 2005 - 16h02 - Posté par

Boaf...ça me semble franchement fragile comme hypothèse.Comment retrouver une légitimité politique en restant sourd deux fois de suite aux attentes de l’électorat.On ne leur pardonnera jamais pareille mauvaise foi.S’ils se destinent vers ce type de "sabordage" alors celui-ci sera définitif.





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite