Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

JO 2012 : Delanoë assume. La presse française non
de : ocsena
mardi 12 juillet 2005 - 00h35 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

*******************

Résumé :

Delanoë assume la pleine responsabilité de la stratégie menée et de l’échec au JO

1. Le pire en France, c’est d’être soutenu par la presse.

2. Double détestation de la presse et des politiques.

*************************

La presse française affiche toujours l’opinion qu’elle croit bien, c’est un point. Evidemment ce n’est jamais celle du peuple ou pour la cause du Peuple ou rarement , c’est toujours l’opinion dite "éclairée", celle supposément des bons esprits par opposition aux imbéciles. Force est de dire que l’opinion "éclairée", la presse par conséquence, ne brille pas ces derniers temps d’un gros taux de réussite à la mesure de ce prudent pré-choix .

Pourtant tout est de ce côté. L’opinion informée s’assure elle-même comme étant rationnelle et scientifique. Accessoirement, elle loge en permanence à Sciences-po d’où elle rayonne très bien au-delà du 6ème, portée par tous les cuistres qui y trouvent idées, élégance et fierté à bon marché. Accessoirement encore, le truc est très bien fait, ils y ont des cartons d’invitation. Science-po pourtant malgré une nette pression à pousser vers l’erreur, Sciences-po ne saurait avoir toujours tort a priori.

L’échec renouvelé de la presse, constant pour tout dire en ce moment, est en partie en vérité un authentique mystère. Certes, on sait depuis longtemps que l’opinion dominante est l’opinion de la classe dominante, il n’y a là rien que l’on apprenne de nouveau. Ce fait certes est une source de plantages mais l’opinion non-dominante et/ou dominée, pour être tue qu’elle est, ne peut pour autant, naivement, être tenue pour vraie systématiquement, du simple fait qu’elle fut tue.

Bien sûr, le peuple n’est pas toujours cernable et unitaire. On ne sait trop où et quand il parle, et on ne sait trop qui le porte. Le peuple pour son malheur est serf en partie, toujours prêt à céder à la sociéte du spectacle qui s’emploie à le séduire voire le manipuler, ceci est vieux comme la nuit des temps.

La "connerie" est peut-être pour la presse de marcher en logique exclusivement binaire : ceci est vrai ceci est faux. Plus vicieuse et intelligente, elle ne se tromperait jamais, il faudrait pour cela qu’elle la joue à la normande "peutêt bien que oui, peutêt bien que non." Or ça, on voit bien que cela ne serait pas acceptable et de toute façon qu’elle ne peut le tenir".

En douce, la France de la presse ne peut en effet déjà pas résister à la passion courtisane simple. Ca vient de loin, c’est incontournable. En dix ans nous avons vu des chefs d’oeuvre de bassesse et de pauvre rouerie journaleuse : rappelez-vous : Martine Aubry à pleines pages, DSK, tels ou tels dircab aujourdhui repartis dans l’inconnu, récemment Villepin dont il a fallu contre toute déontologie se taper les écrits littéraires alors qu’il est en charge.

Mais direz-vous ça c’est la bassesse, c’est seulement un éternel travers humain, ce travers n’exclut pas aussi le bon. Ouais ouais ouais !

Se tromper sur Balladur, se tromper sur 2002, se tromper pour Kerry alors que c’était Bush, se tromper sur le Référendum, se tromper sur les JO, se tromper, se tromper : ca fait un peu beaucoup ! Et puis ce n’est pas seulement se tromper c’est surtout s’autotromper, ce n’est pas être extérieur au piège que l’on tend, c’est s’y engager, l’étoffer, le construire, s’y faire prendre, c’est entraîner tout le monde avec, et s’apercevoir trop tard que ça n’a pas marché.

Sur la pauvre affaire des J0, Bertrand Delanoë dit aujourd’hui assumer toute l’ampleur de l’échec, la presse qui a fermé sa gueule, ou qui nous a tannés quand elle l’a ouverte dans le sens fouareux et mensonger qu’elle estimait le bon, la presse n’a pas commencé son autoconfession. La presse en fait a du mal à piger.

On propose ici modestement une piste : Pendant plus d’un siècle, il a fallu les médias avec soi pour triompher des concurrents. Il fallait tenir la presse. On a le sentiment aujourd’hui, mais ça doit être faux, que la presse et ses moyens se retourne contre vous. Le plus sûr pour perdre est de les avoir à 100% pour soi. Remercions la presse du résultat au TCE, elle ne fait pas qu’enregistrer le compte final, on peut dire qu’elle a bâti solidement le non en nous poussant ouvertement au oui qui n’était pas son droit.

Il y a dans tout ça un drôle d’aller-retour qui est celui du boomerang aborigène. L’analysera plus avant qui veut, mais il nous semble que la détestation secrète et pas toujours consciente des Français d’aujourd’hui pour leur presse et leur classe politique a pris une dimension de société, de civilisation, d’époque. Où elle surpasse l’entendement.

Nous donnerons ici volontairement un exemple très odieux, que nous ne souhaitons pas vérifier tellement il l’est.

A supposer (à supposer purement) qu’un drame comme celui que vit l’Angleterre advienne en France, fasse Dieu que ce ne soit jamais possible !, on imagine l’horreur et la détresse, on imagine la compassion des témoins. c’est à dire de toute la France.

Mais voilà où la chose devient dure à dire, dure à révèler ici, injuste mais croyons-nous réelle : Que le drame touche 50 députés et 700 parlementaires blessés, que le drame touche un immeuble entier d’une télé ou d’un journal, le problème qu’il y aura, ce sera de taire et ne pas voir les scènes de liesse, les moqueries, les quolibets. Voilà où nous en sommes venus, du moins le croyons-nous. Ca ne nous rend pas sympathiques de le dire, nous le disons parce nous le devons.

**************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> JO 2012 : Delanoë assume. La presse française non
12 juillet 2005 - 11h15

Je crois qu’il y a une chose qui est claire, c’est que les JO sont attribués à une ville pour des raisons politiques. Pekin, pour ne donner qu’un exemple, en est la preuve. Dans un monde dominés par les USA, la Grande-Bretagne, allié loyal depuis le 09-11, est forcément préféré à la France. Donc, il n’y a rien à redire à la victoire de Londres.
Quant au rôle de la presse, vous faites bien de le souligner. Elle nous a largement désinformé. J’aurais aimé avoir des informations sur les autres villes candidates. Mais pour la presse française, il n’y en avait que pour Paris 2012. Résultat, Paris 2012, ce sera devant la télé... ou dans l’Eurostar.

http://www.20six.fr/Stephanski



> JO 2012 : Delanoë assume. La presse française non
12 juillet 2005 - 13h38 - Posté par

Je suis Français et pour moi (comme beaucoup d’autre) ce choix de londres est une victoire ; Pas de Jeux olympfric en france ! et boycott de ces jeux partout ailleurs !

Il existe beaucoup de francais qui ne tournent pas pour la competition, pour gagner, pour aller vite, pour le profit, etc... que cela plaise ou non, c’est une réalité.

"Ca ne nous rend pas sympathiques de le dire, nous le disons parce nous le devons." On aimerait tous pouvoir le faire...

wapasha


> JO 2012 : Delanoë assume. La presse française non
12 juillet 2005 - 14h51 - Posté par

Oui, moi aussi, je n’étais pas pour les JO à Paris. On a eu la coupe du monde de foot, les championnats du monde d’athlé, bientôt peut-être les JO d’hiver. La France n’est pas le centre du monde.
Mais, tout de même, la victoire des Anglais m’a fait mal. C’était vraiment un hold up !


> JO 2012 : Delanoë assume. La presse française non
13 juillet 2005 - 13h05 - Posté par

Delonoe aurait voulu reste dans l’histoire du sport.Tant pis pour lui.J’espere que cette argent servira à autre chose de bien plus important que les JO qui aurait servi encore une fois de plus les riches et au les politiques.Il y’a des choses au monde plus importantes que les JO dont d’ailleurs je m’en fous completement.Imaginez que cette argent ce qy’il pourrai faire de bien au pays du tiers monde.Il va avoir des millions d’euros depenser pour le plaisir du sport alors qu’a quelques d’heures d’avion ;il y’a des gens avec leurs enfant qui meurt du sida au de faim.Et certaines personnes veulent imposent la democratice,qu’ils imposent des hopitaux,des ecoles,du travail,ils arretent de voler les richesses naturels des pays ou ils veulent imposent leur democratice à la gomme.





15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons penser l'éducation comme un moyen de développer nos plus grandes capacités. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite