Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Une guerre proverbiale


de : EDUARDO GALEANO
vendredi 15 juillet 2005 - 03h15 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 16.7 ko

de EDUARDO GALEANO traduit de l’italien par karl&rosa

"New York, Madrid, Londres : le terrorisme attaque à nouveau". Voilà le titre principal de nombre de journaux du monde, dans l’édition qui a informé sur les explosions qui ont secoué la capitale britannique. Une coïncidence révélatrice : pas une seule ligne sur l’Afghanistan ou sur l’Irak. Les bombardements contre l’Afghanistan et contre l’Irak ne sont-ils pas - et ne continuent-ils pas à ne pas l’être - des attentats terroristes qui, dans le cas de l’Irak, se répètent jour après jour ? N’est-ce pas toujours la classe travailleuse qui livre les morts dans les attentats et dans les guerres ? Les victimes de toutes les expression du mépris pour la vie humaine ne méritent-elles le même respect et la même compassion ? Même un enfant le sait, plus de trois mille paysans ont été déchiquetés par les bombes qui cherchaient, sans le rencontrer, Bin Laden en terre afghane.

Et plus de 25.000 civils, dont bon nombre de femmes et d’enfants, ont été déchiquetés par les bombes qui cherchaient, sans les trouver, les armes de destructions de masse en Irak, et aussi à la suite du bain de sang que l’occupation étrangère du pays continue à créer. Si c’est l’Irak qui avait envahi les Etats-Unis, une anomalie à laquelle personne ne pense, il y aurait en proportion 300 000 victimes civiles américaines.

Les tonnerres d’une telle horreur auraient résonné pour des siècles. Au contraire, s’agissant de morts irakiens, ces tonnerres se sont vite transformés. En 1776, la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis affirma que tous les hommes naissent égaux, toutefois quelques années, après la première constitution éclaira le concept : elle établit que dans le recensement de la population chaque Noir était équivalent à trois cinquièmes d’une personne. Combien de parts ou de morceaux de personne vaut aujourd’hui un Irakien ?

"Certains sont plus égaux que d’autres" dit-on. Et ils disent : "d’autres viendront qui te feront du bien. La terreur d’Etat, père fécond de tous les terrorismes, trouve des alibis parfaits dans tous les terrorismes qu’elle génère. Elle verse des larmes de crocodile chaque fois que la merde frappe le ventilateur et fait semblant d’être innocente face aux conséquences de ses propres actions. Mais les seigneurs ne doivent pas se désoler : les atrocités, ce sont les fanatiques et les fous qui les commettent, ils leur offrent des justifications et l’impunité.

"Le menteur ne va pas loin"

C’est clair pour tout le monde : les menteurs vont très loin. Si loin que leur vitesse est très supérieure à celle des démentis des menteurs eux-mêmes.

Après avoir hurlé aux quatre vents que l’Irak était un danger pour l’humanité, Bush et Blair admirent publiquement que le pays qu’ils avaient envahi et anéanti ne possédait pas d’armes de destruction de masse. Aux élections suivantes, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, le peuple les récompensa en les réélisant.

"Le crime ne paye pas"

Maintenant les proverbes ne savent pas ce qu’ils disent. Le monde arrive à dépenser rien de moins que 2200 millions de dollars par jour - oui, par jour - pour l’industrie militaires, industrie de la mort et, jour après jour, le chiffre monte et monte. Les guerres ont besoin d’armes, les armes ont besoin de guerre et les guerres ont besoin d’ennemis.

Il n’y a pas de commerce plus profitable que l’assassinat pratiqué à l’échelle industrielle. Son industrie dérivée, l’industrie de la peur, consacrée à la fabrication d’ennemis est au jour d’aujourd’hui la source principale de gain pour les entreprises du spectacle et de la communication. A Hollywood, il n’y a plus un seul film sans explosion et ses scénaristes ajoutent la peur à la peur : et si la panique sur terre ne suffit pas, ils ajoutent des menaces terroristes en les important d’autres planètes.

L’industrie militaire a besoin de produire de la peur pour justifier son existence. Un circuit pervers : le monde devient un abattoir qui devient un asile qui devient un abattoir qui...L’Irak, pays bombardé, occupé, humilié est l’école du crime la plus active de nos jours. Ses envahisseurs qui se qualifient de libérateurs ont monté le plus prolifique vivier de terroristes qui se nourrit du découragement et du désespoir.

"Heureux ceux qui se lèvent tôt"

Est-ce que ceux qui dirigent la guerre se lèvent tôt ? Les banquiers à succès se lèvent-ils tôt ? En réalité, le proverbe exhorte les humbles travailleurs à se lever tôt et provient des temps où travailler était rentable.

Mais dans le monde d’aujourd’hui, le travail compte moins que les immondices. Des deux moteurs du système universel de pouvoir, ce système qui du temps de mon enfance s’appelait capitalisme, un seul fonctionne. Le stimulus de la cupidité a disparu, au moins pour les travailleurs. Désormais, plus personne n’a le plus petit espoir de devenir riche en travaillant. Maintenant, les deux moteurs sont la peur et la peur : peur de perdre l’emploi, peur de ne pas trouver d’emploi, peur de la faim, peur de l’abandon.

Les syndicats défendaient les travailleurs à une époque qui semble aujourd’hui préhistorique. Les multinationales les plus célèbres, Walmart et Mc Donald’s, nient, sans la moindre dissimulation, le droit ouvrier à l’association et jette à la rue tous ceux qui auraient l’audace de tenter de le faire. Cette violation scandaleuse ne fait pas se dresser même un cheveu aux organismes internationaux qui veillent aux droits de l’homme : les exemples se multiplient. L’indifférence aux syndicats ou leur simple interdiction, commence à être normale. Le syndicalisme, fruit de deux siècles de lutte ouvrière, est en crise dans le monde entier comme sont en crise tous les instruments de défense collective et pacifiques des gens qui vivent de leur propre travail et qui, maintenant - chacun abandonné à soi-même - , survivent contraints à accepter, oui ou oui, ceux qu’exigent les entrepreneurs : le double des heures en échange de la moitié du salaire. Les syndicats affaiblis, persécutés peuvent aider bien peu et Dieu semble être occupé ailleurs. Le président Bush a besoin de lui nuit et jour : son projet de conquête de la planète est une mission divine et Dieu guide tous ses pas. Comment communiquent-ils ? Via email, via fax, par téléphone ou grâce à la télépathie ? Secret d’état.

" C’est le diable qui recharge les armes"

Cette façon de dire se comprend très bien. Dieu ne peut pas être si méchant. Cela doit être le diable qui charge les armes ou au moins les armes de destruction de masse, les vraies, celles que l’Irak n’avait pas, c"elles qui sont en train de détruire le monde : les bombardements pleins de mensonges réalisés par les fabriques de l’opinion publique, les armes chimiques de la société de consommation qui rendent le climat fou et qui pourrissent l’air ; les gaz venimeux des fabriques de la peur qui nous obligent à accepter l’inacceptable et transforment l’indignité en fatalité du destin ; l’impunité létale des serial killer élevés au rang de chefs d’état ; et l’arme à double tranchant des grandes puissances qui multiplient, à chaque fois, la pauvreté et les discours contre la pauvreté, qui, en même temps, vendent des mines anti personnel et des jambes de bois et qui lancent du ciel des missiles et des contrats de reconstruction sur les pays qu’ils anéantissent.

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Une guerre proverbiale
15 juillet 2005 - 14h13

Voilà enfin un minimum de réflexion critique sur les syndictas, on ferrait bien d’y réfléchir ! C’est valable même en France (ou surtout en France, comme vous voulez)...



> Une guerre proverbiale
15 juillet 2005 - 18h04

“Après avoir hurlé aux quatre vents que l’Irak était un danger pour l’humanité, Bush et Blair admirent publiquement que le pays qu’ils avaient envahi et anéanti ne possédait pas d’armes de destruction de masse. Aux élections suivantes, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, le peuple les récompensa en les réélisant.”

Galeano pose là le problème de la prétendue supériorité morale des démocraties et de leur exemplarité universelle.
Les électeurs US et Britaniques qui ont reconduit Bush et Blair dans leurs fonctions en sachant pertinemment qu’ils sont responsables de dizaines de milliers de victimes sacrifiées sous de faux prétextes n’ont certainement pas grandi la démocratie aux yeux du reste du monde.
Il faut craindre que ces électeurs ne soient victimes de ce que Pierre Hassner qualifiait de "barbarisation du bourgeois[...] qui consiste à conserver l’idée de la valeur infinie de chaque vie humaine -et donc l’exigence zéro mort- pour ses propres citoyens, mais à se résigner de plus en plus facilement à infliger des pertes aux populations civiles adverses ou à tolérer celles des populations que l’on veut protéger".
Quant à croire que les reste de la planète est dupe de la tendance constante des démocraties à fermer les yeux sur leurs propres crimes cela relève du mépris du maître pour l’esclave incapable de se hisser à son niveau de réflexion.

VALERE



> Une guerre proverbiale
16 juillet 2005 - 10h27

"Même un enfant le sait, plus de trois mille paysans ont été déchiquetés par les bombes qui cherchaient, sans le rencontrer, Bin Laden en terre afghane."

Ah, je ne le sais pas, mes enfants non plus...

"Aux élections suivantes, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, le peuple les récompensa en les réélisant."
Oui, c’est une honte pour nos démocraties...



> Une guerre proverbiale
17 juillet 2005 - 09h53

Insupportable de voir ici écrit "AU JOUR d’AUJOURd’hui" (hui = maintenant/aujourd’hui, hoy en espagnol) ça nous fait une expression qui exprime 3 fois la même chose en deux mots.

Pour tous les citoyens du monde : upliftment.canalblog.com






journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite