Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

« À gauche, un autre pôle existe », un entretien avec Yves Salesse


de : europleft
mardi 2 août 2005 - 21h48 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Concepteur de l’appel « Pour une alternative à gauche », qui crée une coordination de la gauche antilibérale, Yves Salesse explique la portée de cette initiative.

N’avez-vous pas cédé à la précipitation en annonçant la création d’une coordination de la gauche antilibérale à la veille des vacances d’été ?

Yves Salesse : Le moment politique est particulier. La question du prolongement politique de la mobilisation sociale est à nouveau posée par le mouvement social extrêmement fort que nous connaissons. Le fait que cette question soit présente dans de très nombreux débats, pendant la lutte elle-même, dans les assemblées de grévistes comme dans les réunions interprofessionnelles, a effectivement contribué à précipiter les choses. La valsehésitation du parti socialiste sur la question des retraites a aussi été un élément déclencheur. D’autant plus que, dans le même temps, le PS essaie de montrer qu’il est la seule force existante face à la droite. Il était temps de montrer qu’un autre pôle existe, celui des forces de gauche antilibérales, capable d’organiser des convergences et de montrer qu’autre chose est possible.

Avez-vous été surpris par le nombre de signatures recueillies ?

Oui. Les réunions préparatoires exprimaient une volonté, mais elles regroupaient une quarantaine de personnes. On ne s’attendait pas à ce qu’autant de militants du mouvement associatif et syndical prennent la responsabilité individuelle de s’engager dans une démarche politique. Ni à l’écho qu’aurait l’appel dans toutes sortes de groupes locaux qui existent déjà. Le fait que des forces du PS s’engagent, certes à titre individuel, n’était pas non plus donné d’avance.

Comment interprétez-vous la méfiance des directions des partis de gauche, hors PS ?

Ce n’est pas aussi net. Des membres de la direction des Verts ont participé aux discussions. Que leurs porte-parole ne s’engagent pas est compréhensible : de par leur fonction, ils doivent prendre en compte l’ensemble des sensibilités de cette organisation. Cela ne signifie pas qu’il y ait une réticence par rapport à la démarche. Quant au PC, son approche n’est pas négative puisqu’il a décidé de participer en tant qu’observateur. Les Alternatifs sont, eux, complètement engagés dans la démarche. Seule la direction de la LCR a l’air de se tenir à l’écart, pour l’instant...

Son refus n’hypothèque-t-il pas l’idée même de coordination ?

Si la Ligue refusait le statut d’observateur proposé aux organisations, politiques ou non, ce serait un regrettable signe d’isolement de sa part. Mais, encore une fois, il s’agit d’un appel sur lequel des gens, qui représentent des sensibilités diverses, s’engagent individuellement. Cette réunion est déjà un premier pas. Pour l’instant, même si l’événement politique est important, l’ambition est modeste : faire qu’il y ait une discussion approfondie et continue entre des gens qui, jusqu’à présent, discutent rarement ensemble. Et qu’il y ait des initiatives politiques communes, ce qui est à notre portée. Personnellement, je préférerais que la Ligue soit présente. Je crois que c’est le cas de l’ensemble des participants.

Quelles échéances vous êtes-vous fixées à la rentrée ?

Nous avons en projet une rencontre nationale le 27 septembre. Ensuite, c’est à l’ensemble des signataires impliqués de s’organiser. Cela suppose une organisation très décentralisée. Car l’appel ne rassemble pas seulement des gens de sensibilités différentes décidés à agir ensemble chaque fois que cela est possible. Il rassemble aussi ­ et c’est une innovation majeure ­ des acteurs du mouvement social et des militants politiques. Il n’est donc pas question, depuis Paris, de décider des échéances, des calendriers et des rythmes. Cela dit, nous allons vite devoir faire face à des attaques très brutales du patronat et du gouvernement. Ce qui suppose de s’exprimer nationalement sur l’assurance-maladie, les privatisations d’entreprises de services publics (France Télécom, EDF...), l’indemnisation des chômeurs, l’immigration... Mais l’organisation concrète doit être décidée localement.

Est-ce que cet engagement commun des acteurs des deux sphères sociale et politique marque la fin de leur méfiance réciproque ?

Je suis incapable de faire un pronostic. Cette méfiance très marquée, qui est surtout le fait des organisations du mouvement social vis-à-vis des partis de type traditionnel, a des justifications profondes. En même temps, on l’a vu dans la dernière mobilisation, chacun perçoit qu’une séparation totale entre le politique et le social est une impasse et qu’il faut offrir une traduction politique aux aspirations populaires. Donc, si on change les pratiques, si on modifie les comportements ­ la question est essentiellement posée aux forces politiques ­, on aura des chances de résorber cette fracture.

L’appel n’exclut pas d’inscrire sa démarche dans le cadre de la préparation des élections de 2004. Comment ?

Ce sera une question très compliquée parce que cette coordination ne se met en place que maintenant. Si on avait pu faire ce pas en avant au lendemain de la présidentielle, si on avait eu une année pleine d’activités communes, de rencontres, de discussions et de campagnes, non seulement nous aurions pu jouer un rôle dans la mobilisation sur les retraites et contre la décentralisation, mais cela nous aurait permis d’aborder ces échéances électorales avec une meilleure préparation. Alors, si l’on ne peut pas aller vers des listes communes, le fait d’avoir dans une campagne politique des forces qui défendent un certain nombre de prises de positions communes, malgré leur dispersion, serait déjà un point très positif.

Les modes de scrutin condamnent toute dispersion à l’échec...

Il est sûr que les nouvelles modalités électorales devraient faire réfléchir les organisations politiques aux possibilités de se rapprocher. Mais, encore une fois, il y a une histoire, des traditions et des habitudes .



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> « À gauche, un autre pôle existe », un entretien avec Yves Salesse
3 août 2005 - 00h14

Question : de quand date cet entretien ? Il fait référence à des élections de 2004 !

Si il date de deux ans (au moins) pourquoi le publier maintenant ?



> « À gauche, un autre pôle existe », un entretien avec Yves Salesse
3 août 2005 - 00h41 - Posté par

Très bonne question...

En effet, j’ai effectué une petite recherche grâce à "gogol" et j’ai retrouvé cet article qui émane de Politis du 10 juillet......2003. Ouf !





LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite