Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

A la Une de la presse : Aujourd’hui, le tourisme (pas zaz)
de : ocsena
samedi 6 août 2005 - 01h08 - Signaler aux modérateurs

************

(Cf. Le Monde. Cf. Libération)

Sommaire
 Dans un contexte économique singulièrement "contrasté"
 Un ministre part à la plage s’occuper du tourisme
 Ce qu’il convient d’en tirer vite fait à propos de l’homo economicus

1° Un contexte économique singulièrement "contrasté"

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’en ce début de mois d’août, on peut à la lecture de la presse constater sans trop forcer que le contexte économique est "contrasté". Plus exactement contradictoire. La contradiction n’est pas ici vice structurel, erreur ou cafouillage, elle a du sens, elle remplit une fonction. une sale fonction, comme tout ce que réserve la France d’en-haut à la France d’en-bas. Il s’agit de prendre les Français pour des glands, doublement.

1er hic en effet. Les tenors spécialisés dans le crash et la cata nous ont interprété allegro depuis juillet le grand air du marasme, de l’incapacité et du déclin. Car le déclin plaît ! il se conjugue avec le thème des Français égoistes, étroits, mesquins qui ne veulent pas évoluer et campent sur des avantages acquis. Bref, les Français sont des enfants gâtés vivant au-dessus de leurs moyens, qui handicapent peut-être à mort notre chère industrie.

Or, "La Bourse salue les résultats des grands groupes français" titre Le Monde du 5.08.05. Quelque part déjà ça fait cafouilleux quand on est résolu à s’en tenir au strict pessimisme, premier hic donc.

2e hic. Nous avons un gros chômage en France que ne corrige pas, comme on le voit, la belle santé de nos grandes entreprises. Refilons le bébé aux petites entreprises qui ne veulent sans doute pas claquer une thune mais qui sont très très nombreuses. Le Gouvernement Villepin s’est donné 100 jours pour administrer au mieux ce nouveau viagra. Pour le moment, la presse bande, les employeurs et employés futurs hésitent à tenter le coup aussi.

Faut pas se décourager quant on est du gouvernement ! Breton va y mettre de l’huile de coude, il part distiller la bonne parole sur les plages.

2° Un ministre part à la plage s’occuper du tourisme

C’est que le tourisme, comme on l’oublie souvent, constitue la plus grosse industrie nationale avec en théorie d’insatiables besoins de main d’oeuvre.On ne sait pas pourquoi la France est la première destination touristique au monde, on doit seulement en noter le demi-miracle inexpliqué (Selon nous, ça ne devrait pas durer).

Car c’est pas le sourire de l’accueil qui fait le succès, pas l’hygiène et la tenue des chiottes, pas le bon-marché des prestations, pas l’universelle pizza qu’on te sert partout demi-cramée au feu de bois.

Les "3 S", à savoir Sand, Sun, and Sex, sont-ils au moins bien assurés ? le sable ok, on en a même à Paris-plage, le soleil on en a plus qu’on veut pour cet été, le sexe ça c’est une autre histoire qu’il convient d’examiner. Pour ça, lisons Libé qui s’est braquemardée sur le sujet. Les moins de 30 ans ça peut aller. Après, Libé à beau préciser que l’adultère ne fait par chance que progresser, la pratique nous montre qu’il y en a pas tellement pour tout le monde. Touristes étrangers, soyez donc prudents ! apportez avec vous votre propre matoss, vous pourrez toujours échanger s’il se révèle que vous avez de l’excédent. Mais bon, quoi qu’il en soit, Françaises, il faudrait se forcer encore un peu.

Voyez la concurrence ! La Pologne déloyale fait une publicité à tout va en ce moment pour que t’aille visiter ses beautés, elle le fait avec de jeunes plombiers musclés sur de grandes affiches et de jeunes infirmières à gros nibards qui promettent sur place de te soigner au mieux (On lit ça dans le Monde et dans Libé).

Donc le ministre Thierry Breton, conscient des enjeux et des difficultés, le ministre part à la plage. Sa "couverture" pipeau est le tourisme populaire (car il peut pas trop clairement exprimer qu’il veut que les gens bossent dans des jobs saisonniers qu’on sait si mal payés).

Le ministre commence par Houlgate, ce qui n’est sans doute pas un vrai hasard. Il n’a pas manqué de savoir que les agences de locations saisonnières là-bas t’y demandent communément des cautions égales ou supérieures à ton loyer (au cas où tu ferais des trous bien sûr dans le canapé). Il n’a pas manqué de savoir aussi que la SNCF y arrête ses trains le 28 août pour te signaler fermement que la saison est terminée et qu’il faudrait pas s’attarder, etc. etc.

Après le ministre glisse vers le midi pour t’y recommander de manger des prunes qui sont vendus pas ruineux. Il ne dit rien en revanche sur la pizza au feu de bois. On sait par ailleurs que Breton n’a pas quitté un seul instant sa cravate et qu’il ne bouffe plus de pizzas depuis 30 ans. Que va-t-on bien pouvoir sur le fond conclure de tout cela ?

3° Ce qu’il convient d’en tirer à propos de la théorie même de l’homo economicus ?

On peut en tirer beaucoup de choses pêle-mêle, mais d’entrée quatre ou cinq gros bobards conceptuels qu’on nous a communément prodigués, qui feront l’objet d’explications ultérieures plus avancées. Aujourd’hui on veut seulement résumer pour pas lasser le lecteur !

Sur le profit d’abord. La presse a parfois du bon presque de la vérité : L’éditorial du Monde du 5.08.05 fusille le profit (Cf. hic n°1) : La formule "Les profits d’aujourd’hui font les investissements de demain et les emplois d’après-demain." est positivement, selon le journal lui-même, un terrible gros bobard.

Sur l’emploi. Les petites industries de main d’oeuvre créatrices d’emplois constituent peut-être bien le deuxième bobard probable dans les faits. Surtout dans le tourisme. Les emplois salariés y sont si mal payés ainsi qu’on disait que la pénurie de candidats demeure et sans doute demeurera. Excepté si on fait venir de blondes infirmières polacks à gros nibards (mais les plombiers déjà n’ont pas voulu se déranger).

Prélèvements, impôt : Ce qui en vérité intéresse le gouvernement ce n’est pas en soi que vous ayez du boulot, ce n’est nullement votre productivité, c’est de pouvoir encaisser des prélèvements de natures diverses sur vos revenus même modestes.

En définitive, en tant qu’homo economicus version 2005, l’intérêt majeur n’est pas tant que vous produisiez (ce qu’on fait moins cher ailleurs ainsi qu’on sait) c’est que vous consommiez.

Etre fauchés, être à la saturation des possibilités de consommation, tue en vérité toutes les marges d’innovations nouvelles qui pourraient se faire dans notre économie. Les postes du budget domestique que sont voiture, loyer et téléphone portable écrasent tout et sont une plaie.

Pour une vraie relance de notre économie, il va falloir décider entre nous de ce qu’on devrait premièrement et symboliquement brûler, on en parlera donc une prochaine fois si vous y consentez.

**************

Voir aussi, si vous êtes patient :

A la Une : La presse nationale estive jusqu’au 1er septembre, mais ... (zaz)
 http://ocsena.ouvaton.org/article.p...

**************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article





15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Chacun est l'ombre de tous. Paul Eluard
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite