Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Unité de la gauche des socialistes !


de : Gérard Filoche
samedi 17 septembre 2005 - 11h45 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires
JPEG - 21 ko

de Gérard Filoche

Toutes ces dépêches, ci dessous, qui nous parviennent tard dans la nuit, par “trait d’union”, ... ont l’immense avantage d’éclairer ce qui s’est passé ce soir, vendredi 16 septembre.

En effet Nps (101 voix pour, 10 contre, 1 abstention) “s’est agrandi” aujourd’hui , tout à fait, et positivement comme l’explique Benoit Hamon. Bravo ! Parce que Nps tout seule, comme “pivot”, qui refusait hier toute alliance pour “créer une majorité alternative ancrée à gauche” n’y serait pas parvenue toute seule. Et c’est pourquoi la majorité de la direction de Nps a réfléchi, que les militants l’ont massivement approuvé, et ils ont accepté la proposition d’une motion commune des gauches du parti, Nm, Nps, Fm....

Nous avons désigné nos représentants cet après-midi pour fusionner nos deux textes de motion et le déposer d’ici mardi, sachant que l’accord politique existe depuis longtemps et qu’une feuille de papier à cigarettes séparait nos deux motions dés cette époque (mars 2003) tant sur les questions sociales, que sur les questions institutionnelles que sur les questions européennes.

Chacun sait que s’il y avait une chance de changer de majorité le 18 novembre au congrès du Mans du Parti socialiste, c’est grâce au mouvement populaire majoritaire à gauche qui a voté non. Et cette union Nps-As reflète cette aspiration du mouvement populaire qui a gagné le 29 mai !

Ce vendredi soir, c’est un événement historique, exceptionnel, qui s’est produit : il peut y avoir, de façon dynamique, 25, 30, 35 % (plus ?) de voix dans le Ps pour l’ancrer à gauche, pour rompre avec le social-libéralisme.

Et pour faire que le futur candidat du parti soit d’autant plus arrimé à gauche. La donne change. Dans le parti socialiste s’exprime la pression populaire : c’est un immense progrès, une immense victoire, ce n’est qu’un début !

Pour D&S (qui a mené le combat depuis trois ans pour arriver à cette unité), Gérard Filoche


Unité !
Unité de la gauche des socialistes !
Unité des socialistes autour des leçons du 21 avril et du 29 mai
Unité de toute la gauche sur un vrai programme de transformation sociale !
Unité pour battre la droite !

Une motion commune, fusionnée de Nps (Nouveau Parti socialiste, avec Vincent Peillon, Arnaud Montebourg, Benoit Hamon...) et d’As (Alternative socialiste, avec Henri Emmanuelli, Marc Dolez, Gérard Filoche, Jean-Pierre Masseret...) pourra viser un haut niveau de voix, jamais atteint par une motion de gauche dans l’histoire de ce parti, l’écho sera énorme parmi les militants socialistes lors du vote du 9 novembre et pour le congrès du 18 novembre au Mans.

Elle indiquera que nous avons retenu le message populaire du 29 mai et que la campagne et l’union qui, sur le terrain, ont permis la victoire magnifique du "non", trouve son écho, se reproduit, s’étend, dans les rangs socialistes, Ce sera un encouragement dans et hors le parti, pour toute la gauche !

Une motion commune indiquera que des changements sont possibles, que ça bouge, que l’unité Nps, Nm, Fm qui, de facto, avait constitué une gauche forte, mais hélas, jusque là, non unie, dans le Ps, depuis plus de deux ans (10 avril 2004 Halle Carpentier, éé 2004 Fouras, Douai, meetings et textes communs, échanges entre les universités d’été), non seulement a progressé mais entraîne autour d’elle de façon dynamique

Comme le chemin à parcourir est clair - “une majorité alternative ancrée à gauche” - à l’arrivée, au Mans, avec Laurent Fabius, tous les militants peuvent comprendre notre démarche.

Le maximum de voix pour la nouvelle motion "Nouveau parti socialiste pour une alternative socialiste", l’unité, le débat sur le fond, un contenu fort et précis garant de l’avenir, une direction collective, inclusive, démocratique...

C’est un évènement ! C’est un tournant dans l’histoire du Ps et dans le congrès, la fusion des deux motions, c’est symbolique, car elle tire à la fois les leçons du 21 avril 2002 et du 29 mai 2005, l’accord quasi physique de générations et de militants, de réflexions et d’expériences politiques, correspond à ces deux dates de l’histoire récente de notre peuple, de la gauche, et du Ps...

En avant ! Dans ce cas, le congrès du Mans prend un jour nouveau, en dépit du “bouclage” qui a prévalu à sa préparation, il peut, il doit être celui du changement pour porter le Ps à la hauteur des espérances de la gauche...

Pour la revue Démocratie & socialisme, Gérard Filoche


Congrès du PS : un accord entre le "NPS" et Henri Emmanuelli "en bonne voie"

PARIS (AP) — Les courants minoritaires "Nouveau PS" d’Arnaud Montebourg et Vincent Peillon et "Alternative socialiste" d’Henri Emmanuelli étaient "en bonne voie" de conclure un accord vendredi pour présenter une motion commune au congrès socialiste du Mans.

"C’est en bonne voie", a expliqué à l’AP le député de Dordogne Germinal Peiro, proche d’Henri Emmanuelli. Ce dernier avait tendu la main fin août à Arnaud Montebourg et Vincent Peillon lors des journées d’été du NPS à Fouras (Charente-Maritime) et des journées d’été d"’Alternative socialiste" à Boulazac (Dordogne). "On discute", "c’est ce soir qu’on décide", a confirmé à l’AP Benoît Hamon, porte-parole du NPS.

Ces deux courants minoritaires doivent réunir leurs troupes chacun de leur côté dans la soirée à l’Assemblée pour discuter du principe de cet accord et en préciser les modalités, notamment la question du candidat au poste de Premier secrétaire. Samedi, le PS réunit en effet son conseil national (son "parlement") à la Mutualité pour enregistrer les motions des différents courants en lice pour le congrès anticipé qui se tiendra du 18 au 20 novembre au Mans.

Si l’alliance entre le NPS et "Alternative socialiste" est entérinée, cinq motions devraient être déposées au total. Les quatre autres sont : celle de la majorité de François Hollande, celle de Laurent Fabius et Jean-Luc Mélenchon, celle du sénateur du Haut-Rhin Jean-Marie Bockel à l’aile droite du PS et celle du groupe Utopia. Ces textes seront soumis au vote des militants le 9 novembre et détermineront la politique et la direction du parti pour trois ans.

Lors du précédent congrès de Dijon en mai 2003, cinq motions étaient déjà en concurrence. A l’époque, le "NPS" avait recueilli 16,88% des voix et le courant "Nouveau monde" d’Henri Emmanuelli et -à l’époque- Jean-Luc Mélenchon 16,33%. François Hollande avait largement emporté la majorité avec 61,37%. (AP)

(tma/DS)


.../... dépêches AFP effacées à leur demande.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Unité de la gauche des socialistes !
17 septembre 2005 - 12h50

mouais il reste quand même une liste du non qui n’a pas été acceptée... Hollande peut dormir trenquille... comme à dijon !



> Unité de la gauche des socialistes !
17 septembre 2005 - 13h45 - Posté par

Le refus de fusionner avec Fabius est destiné :

1. A ne pas faire du Congrès du Mans (seulement) un affrontement entre présidentiels, c’est-à-dire Fabius d’un côté, et tous les autres de l’autre ;
2. De ne pas donner un chèque en blanc à Fabius qui, bien que partisan du Non, est quand même extrêmement timide sur ses propositions (rappelons que de 2002 à 2004, Fabius était n°2 de Hollande...)


> Unité de la gauche des socialistes !
17 septembre 2005 - 15h05 - Posté par

Le refus de fusionner avec Mélanchon fait, effectivement, l’affaire de Hollande qui peut se reposer sur ses lauriers. Il a retrouvé sa mine réjouie et pourra dire « vous voyez qu’en votant NON ça ne donne rien, ils ne sont pas capables de s’entendre ».
Nous devons créer une gauche sans le parti socialiste. Qu’il rejoigne l’UDF.
Le pivot de la gauche est pour le moment le PC.


> Unité de la gauche des socialistes !
17 septembre 2005 - 17h04 - Posté par

Ca fait surtout l’affaire de la droite !

Si l’extrème gauche refuse de fusioner avec les dissidents nonistes du PS, nul n’est besoin d’avoir fait l’école des arts divinatoires pour imaginer de quelle couleur politique sera notre président en 2007. A la limite le seule débat qui vaille, c’est :qui de De Villepin ou de Sarko sera l’élu, sachant que les 2 fleurtent plus ou moins avec les 60% d’opinion favorable !


> Unité de la gauche des socialistes !
17 septembre 2005 - 17h28 - Posté par

mouais le nps aurait pu au moins accepter de fusionner avec Fabius après le vote apparament ils vont s’offrir aussi à Hollande selon Hamont qui a démenti qu’un pacte ait été signé avec Fabius...
Bref le NPS est un beau maitre de la division, car 50% si les autres font 30 et 20 ben Hollande est élu car ils refusent l’alliance... selon ce démenti. Sans compter que Lieniemann c’est tous sauf des droitistes comme Mélenchon. Il aurait pu absorber Fabius quitte à le tenir en tenail car Strauss Kahn et Hollande se moque déja donc leur coup est raté... Ce congrès va sonner l’humiliation pour Fabius qui risque de se présenter hors du PS, on pourra pas dire qu’on l’aura pas cherché... Il avait été raillé lors de l’affaire du sang contaminé, pour le non, pour son oeuf...
A croire qu’on veut pas qu’il se gauchise ou koi, et que le Fn ou Sarkozy dure... C’est normal, c’est tellement plus facile de gosser contre la droite sauf qu’avec le pen, la gauche y en a plus... c’est parti unique...


> QUEL PROJET ??????
17 septembre 2005 - 18h53 - Posté par

Tous ces calculs politiques me semblent bien désuets.... Suffiront-ils à faire naître de nouvelles espérances, de nouvelles solidarités ??????


> QUEL PROJET ??????
17 septembre 2005 - 20h48 - Posté par

Pour répondre à quelques interrogations, il est bien évident que Sarkosy passera sans problème au 2ème tour même si on peut être assuré qu’ il aura dans les pattes au 1er tour Villepin ou Chirac, mais si en face de lui se trouve Lang ou DSK, nous n’ avon aucun intérêt à ce qu’ il ne soit pas élu, puisque ces 2 derniers appliqueront une politique de droite mais en apaisant le mouvement social grandissant de ce pays puisqu’ ils se déclarent de gauche (! !!!!!!!!), ce que ne pourra réussir Sarkosy, en clair, (je ne milite nul part mais mes sympathies vont vers l’ extrême gauche), il faut se résoudre à l’ idée qu’ il est mieux de voir Sarkosy élu en 2007 contre DSK


> QUEL PROJET ??????
18 septembre 2005 - 02h00 - Posté par

Combien d’âneries !

D’abord, poser comme principe que Sarkozy sera au 2° tour. Rien n’est moins sûr, même s’il est soit-disant en tête des sondages. Cela relève de la politique-fiction. Il va avoir plein de gens dans les pattes, dont, peut-être, Le Pen soi-même et Villepin, ses deux plus grands rivaux, le pire cas de figure pour lui, car ils lui rafleraient un paquet de voix.

Ensuite, imaginer des plans aussi foireux et décider (2 ans en avance, excusez du peu !) de voter Sarkozy, simplement en se basant sur le fait qu’on pourra mieux le combattre, c’est criminel.

Criminel pour tous ceux qui souffrent de la politique de ce gouvernement (jeunes travailleurs, chômeurs, travailleurs pauvres, minorités, retraités etc.) et qui ont vu leurs conditions de vie se détériorer. Et pour tous ceux qui ne vont pas tarder à les rejoindre dans la précarité et la pauvreté.
Enfin, attendre que Sarkozy soit président pour le combattre, ce serait risible si ce n’était pathétique.

D’autre part, je voudrais rappeler qu’au lieu d’attendre deux ans, on peut d’ores et déjà commencer à lutter contre Sarkozy : il y est au gouvernement, actuellement, au cas où quelqu’un en France aurait raté plusieurs épisodes.

Dernier point, quand on se dit d’ « extrême gauche », plutôt que d’attendre dans un fauteuil en ricanant le moment de voter pour la même clique, on relève les manches et on milite pour un changement de société et contre les injustices sociales générées par ce gouvernement, où sévit le pire d’entre eux.

Va-t-il nous falloir un cyclone à nous aussi pour prendre enfin conscience du résultat de leur politique ?


> QUEL PROJET ??????
18 septembre 2005 - 07h22 - Posté par

Si Sarkozy se retrouve au second tour contre Villepin, je pense que Villepin sera élu, car Sarko n’est pas aimé de la droite et est largement détesté de la gauche. De plus, il me semble que selon notre république et selon son fonctionnement, Sarkozy a presque plus de pouvoir d’action aujourd’hui qu’il n’en aura en tant que Président. Cela dit, je ne veut pas attendre de le voir pour en être sûre !!!

Je suis entièrement d’accord avec Gérard Filoche pour dire que baisser les bras aujourd’hui pour une potentialité dans 2 ans est, dans notre situation, une CATASTROPHE, c’est par des estimations et des raisonnements de ce type que nous avons retrouvé le borgne sur nos écrans le 21 Avril 2002, jour de HONTE NATIONALE.

Alors effectivement, je crois qu’aujourd’hui la priorité est à la réflexion sur un projet collectif et pérenne, et au rassemblement des forces de gauche. Ne nous laissons pas berner par leur discours :

1) Ils n’ont plus de légitimité à être là où ils sont : les urnes ont parlé à maintes reprises et si notre système était adapté à notre époque alors nous aurions eu la possibilité de les destituer, bien que pour se faire il aurait fallu que la gauche soit unie.

2) Leur politique n’est pas appréciée, leurs méthodes d’action "à court terme" se fissurent déjà de tous les côtés. Leurs rafistolages et leur mesurettes aussi inéficaces que dépendantes des statistiques ne trompent plus personne, y compris la droite.

3) La gauche doit comprendre que les partisans d’extrême gauche ne sont pas tous marxistes ni utopistes (quoique... :) ) , qu’ils ont aussi des idées concrètes et réalistes et les verts doivent également se montrer unis et être acceptés au sein du rassemblement de gauche.

4) Un projet de VIe République doublé d’un projet commun des gauches europpéennes pourraient largement redonné le pep’s dont la France et l’Europe ont besoin.

5) L’Histoire nous montre que le peuple, s’il ne joue pas les somnambules fini toujours par gagner encore faut-il qu’il prenne conscience que ce qui est en train de se trâmer là-haut sent le brûlé (sans mauvais jeu de mots...)...les allemands, eux, s’étaient laisser prendre au jeu, il y a à peine 60 ans...

Conclusion : A nous de bosser, telles les fourmis, dans nos groupes de réflexion locaux, de façon à faire, ensemble, avancer le tout.

Isabelle


> Unité de la gauche des socialistes !
18 septembre 2005 - 09h12

c’est de la "salade soce" indigeste : comme dab et depuis le Congrès de Tours avant ils se tapent dessus et après le concret on s’embrasse et on boit un coup !!

Je me demande ce qu’en pense les sans papiers, sans...., les chômeurs et la jeunesse : la grande majorité n’a aucun intérêt pour les guéguerres intestines : c’est loin de leurs préoccupation quotidienne. Si je reste attentif à l’évolution de leurs combativité (et pour l’instant nous sommes très loin du compte !...)
franchement ce qui se passe au PS reste très très secondaire !!

arlequin






journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite