Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Plongée chez les Inuit : Ikajuutitsiamarip palauqtuviniit première partie
de : Laiguillon
samedi 1er octobre 2005 - 13h41 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 56.4 ko

Lire également deuxième partie

de Laiguillon

Ikajuutitsiamarippalauqtuviniit Ils avaient l’habitude de s’entraider. Regard désabusé sur une culture qui a pris un chemin différent de la notre. Plus de huit mille ans d’intimité avec l’environnement...

Les lointains ancêtres des Inuit venus du continent asiatique vers le nouveau monde auraient franchi le détroit de Béring il y a environ 8000 ans, à un moment où les deux continents étaient reliés par un passage libre de glace. Tout comme les ancêtres des Amérindiens, quelques dizaines de milliers d’années plus tôt, ils suivaient le gibier marin et terrestre dont ils se nourrissaient et se sont répandus d’ouest en est par vagues successives. Alors que les non-Inuit leur donnent souvent le nom d’« Esquimaux », c’est là un terme mal employé, il faut lui préférer celui d’Inuit, qui veut dire ceux qui habitent.

 espace inuit

Ceux qui habitent pour les Inuit... Pour nous, certaines catégories ont été ajoutées : Il y a ceux qui habitent et ceux qui possèdent comme il y a ceux qui utilisent et ceux qui profitent.

Une culture de huit mille ans c’est quatre fois plus que notre chrétienté.

Les racines de la culture inuit sont à la fois maritimes et continentales. Aujourd’hui comme hier, la force et la vitalité de leur culture reposent sur la capacité des Inuit à tirer parti de leur environnement et à exploiter les ressources fauniques que la terre, la mer et les autres cours d’eau mettent à leur disposition.

 virtual museum

L’enracinement de l’environnement et de son rapport à l’homme dans leur culture est une question de survie.

Mais pouvons-nous simplement dissocier ou opposer ce lien avec le socle de toute spiritualité ?

« Aller sur les terres » favorise une renaissance spirituelle après les longs mois froids et sombres d’hiver. Cela leur permet également de renouer d’anciens liens avec la terre qui les a soutenus pendant des milliers d’années. Le chasseur qui subvient aux besoins alimentaires de sa famille et qui partage avec les autres, conformément aux traditions, éprouve un sentiment de fierté et d’accomplissement personnel.

 collections

La terre comme mère et équilibre.

Cette spiritualité à l’échelle humaine ne met en jeu aucun mécanisme d’asservissement, de hiérarchie , de vœux inhumains, de péchés et de culpabilité, mais simplement une symbiose ressentie et présente dans chaque acte.

Cependant, le mode de vie traditionnel des Inuit était entièrement fondé sur une exploitation mesurée du milieu naturel.

La raréfaction du gibier, conséquence d’un changement climatique brusque, pouvait entraîner de grandes famines. Le régime alimentaire était constitué de viande de phoque, de caribou et de poisson, souvent consommée crue, fraîche, séchée ou gelée, mais aussi de baies, de plantes et d’algues.

La nourriture était d’abord partagée entre les partenaires de chasse ou de pêche, puis distribuée aux membres de la famille nucléaire et de la famille élargie.

 espace inuit

Le partage n’est pas un acte additionnel ou une démarche personnelle, mais un automatisme de vie. Je ne prends pas mais plutôt la nature me donne. Alors je donne à mon tour pour m’inscrire dans un cycle vital.

Les Inuit, qui se déplaçaient en groupes de quelques familles en fonction des migrations saisonnières du gibier, avaient une connaissance approfondie du milieu naturel. Ils savaient communiquer avec le gibier, placé au centre de leurs préoccupations religieuses. La chasse, unique moyen de subsistance, était aussi le principe organisateur de la société et du monde. Seul le respect d’un code de conduite face aux animaux assurait aux humains l’accès aux ressources fauniques. Celui-ci s’exprimait par l’obligation de poser certains gestes et de respecter de nombreux interdits afin que les animaux offrent leur chair pour nourrir les humains.

 espace inuit

Respect de l’être vivant pas uniquement de l’être humain. Pas de sauvegarde des animaux érigée trop souvent en principe de substitution à notre désintéressement ou notre fatalisme pour le genre humain et notre prochain.

Spiritualité

Par la transmission des noms des anciens aux nouveau-nés jusqu’à nos jours, c’est comme si la société Inuit ne mourait jamais tout à fait, mais se retrouvait toujours d’une génération à l’autre incarnée sous de nouveaux visages.

Ici pas de stratagème sur le paradis ou l’enfer. La force de leur histoire et la transmission du savoir sont fondues dans l’instant présent et futur. Le respect des anciens n’est pas une question de caractère ou de philosophie mais une réalité des actes de la vie courante. Pas de vénération démesurée du disparu mais sa continuité dans l’histoire de la communauté.

Enfin la tradition se transmettait de façon orale, ce qui implique que toute la connaissance du groupe passait à la prochaine génération à travers l’expérience sociale immédiate.

Parole, éducation et transfert de connaissance pour que les individualités bénéficient d’une expérience et d’une histoire commune. Ségrégation culturelle annulée.

Le sang du fœtus de qualité différente selon sa couleur et sa texture, permet au foetus de se fortifier. Le sperme semble responsable de l’alimentation et de la croissance d’où l’importance de relations sexuelles fréquentes.

Il forme sa chair, sa peau, ses os, alors que l’apport féminin (le sang) permet au fœtus de se fortifier.

Certaines fois la sage-femme participait à la réalisation, à sa construction. Le fœtus était considéré comme doué de volonté et la sage-femme permettait de parfaire sa personnalité.

 Pauline Huret : page 80 -

Plus qu’une excellente façon de se débarrasser d’un péché de chair dénué de sens, c’est une sexualité perçue comme un façonnage régulier du nouvel être. Pas de point de départ isolé et fulgurant pour la conception, mais un lent et régulier processus dont les deux membres du couple sont continuellement acteurs.

Dans le cycle de la vie inuit, la mort précède la vie. La transmission du nom d’un défunt apportait une âme nouveau-né. Il lui transmet aussi ses qualités, sa personnalité, mais son réseau de parenté et sa position dans celui-ci. Une mère donnant le nom de son frère, l’enfant appellera sa mère « ma sœur » et la mère son enfant « mon frère ». L’enfant est une construction totale entre sa mère, son père, son (ou ses) éponyme et autrefois la sage-femme.

 Pauline Huret : page 81 -

Le groupe et l’histoire de vie font l’homme et ses racines, pas son sang. La réincarnation n’est pas seulement spirituelle mais sociale.

A la naissance d’un enfant, sa mère lui passe de la viande de phoque sur les lèvres, garde les morceaux et ira les jeter à la mer. Les phoques reprendront vie grâce à l’enfant et se laisseront harponner par leur donateur lorsque celui-ci sera devenu chasseur. Lorsque le jeune garçon capture un animal pour la première fois, il retirera ses vêtements, s’allongera sur la glace pour que son père dépose sa proie sur son dos.

 Pauline Huret : page 84 -

L’individu n’est pas tout, il fait partie du tout. Si il sait donner alors il saura prendre. Respecter ce cercle pour s’y inscrire à son tour.

Dans le corps de l’enfant à sa naissance, une portion d’air ambiant est emprisonné avec la conscience. Lorsque l’inuk mourra, l’air s’échappera et les conditions météorologiques de la naissance seront reproduites.

 Pauline Huret : page 85 -

L’âme de l’individu fait partie du monde réel et la nature toute entière la reconnaît comme partie intégrante du tout.

Famille

La relation à l’autre précède et constitue la personne, et l’équilibre de la famille, du groupe est privilégié par rapport à l’individu, bien que l’autonomie de ce dernier soit entièrement respecté.

 Pauline Huret : page 84 -

"Etre" s’exprime par sa relation à l’autre. Il me semble que chez les Inuit, quelqu’un qui fait le mal est considéré par les inuit comme quelqu’un qui n’est pas.

Les iroquois : Dans beaucoup de collectivités, il est encore fréquent que les parents donnent un enfant à une autre famille de la même collectivité. Dans certains cas, un couple fertile acceptera de laisser adopter l’un de ses enfants à sa naissance par un couple sans enfant, créant ainsi, pour toute la vie, un lien spécial entre les deux familles.

De nombreux traditionalistes, qui connaissent encore une langue autochtone, les techniques de survie dans le bois et les méthodes de guérison, considèrent comme un privilège le fait d’avoir été élevés par des grands-parents dans le cadre de ces arrangements d’adoption coutumière.

Voir le site

Même dans la famille nucléaire, la relation à l’autre est privilégiée.

S’agit-il d’un manque d’amour ?

Ont-ils sacrifié jusqu’à l’amour maternel sur l’autel de la communauté ?

Vont-ils jusqu’à contrarier ce que nous considérons comme instinctif (le lien maternel existe chez les animaux) pour le besoin du groupe ?

Cette tradition totalement singulière nous renvoie devant nos préceptes culturels et religieux.

Les Iroquois : L’établissement de ces liens étroits au sein d’une collectivité pouvait également prendre la forme de partenariats de chasseurs, entre amis ou membres de la même famille étendue, qui se partageaient des territoires de chasse afin d’atténuer l’incidence de leurs activités sur les ressources fauniques.

Une année, l’ensemble du groupe utilisait le territoire d’un des partenaires et l’année suivante, celui d’un autre. Ces formes de partenariat comportaient souvent l’obligation de partager la viande du gibier abattu.

Voir site

Respect de l’autre, relation avec le milieu naturel ou est-ce relation avec l’autre et respect du mileu naturel ?

http://www.e-torpedo.net/article.ph...



Imprimer cet article





SOLIDARITE UGTG - NON A LA REPRESSION ANTI SYNDICALE EN GUADELOUPE
jeudi 22 - 21h26
de : UNION GENERALE DES TRAVAILLEURS DE GUADELOUPE
Sur le principe du multiplicateur keynésien
jeudi 22 - 16h07
de : Jean-Pierre Beux
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
jeudi 22 - 15h47
de : Roberto Ferrario
Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! Milan, 1975 (vidéo complète)
jeudi 22 - 14h13
de : Roberto Ferrario
Khaled Issa : « Il n’y a pas de réaction à la hauteur de la gravité de la situation à Afrin »
jeudi 22 - 13h08
de : Azad Kurkut
La vie en intérim / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 22 - 12h36
de : Hdm
Expulsion en cours au bois Lejuc
jeudi 22 - 10h21
Bure : au moins 15 arrestations lors de l’évacuation des opposants, au projet Cigéo, de la ZAD de Bure (video)
jeudi 22 - 10h03
1 commentaire
Bure Expulsion en cours
jeudi 22 - 07h58
de : Jean-Yves Peillard
2 commentaires
Intégrisme religieux, laïcité , émancipation, marxisme (tmi)
mercredi 21 - 23h56
de : Christian DELARUE
LA DETTE ET LE DEMANTELEMENT DE LA SNCF… CERTAINS ESPERENT SE REGALER !
mercredi 21 - 20h29
de : Nemo3637
A Lacq, l’industrie pollue gratuitement et impunément grâce à des élus locaux anti-écologie
mercredi 21 - 19h29
de : jean 1
VENEZUELA : création d’une criptomonnaie basée sur les ressouces naturelles du pays !
mercredi 21 - 18h05
de : JO
Israël : Benyamin Nétanyahou fragilisé par un nouveau scandale
mercredi 21 - 13h35
de : Cyrille Louis
LA QUESTION KURDE
mardi 20 - 20h26
de : Ernest London
OR GRIS
mardi 20 - 19h23
de : MARTINE LOZANO
Confirmation de la crétinisation du monde
mardi 20 - 19h19
de : PMO viaJYP
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 - 11h12
de : Gaël De Santis via FR
Ses Camarades qui ont été fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérian (video)
mardi 20 - 10h37
de : Bernadette Leydier
Les fréquentations antisémites de la droite israélienne
mardi 20 - 10h02
de : CAPJPO-EuroPalestine
Comment 200 000 représentants du personnel vont perdre leur statut de salariés protégés
mardi 20 - 08h31
DE L’ESCLAVAGE : PLAIDOYER POUR JOHN BROWN
lundi 19 - 16h54
de : Ernest London
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 - 15h16
de : Marco Cesario via FR
1 commentaire
Forfaiture sur le forfait-jour
lundi 19 - 11h55
de : Ugict-CGT
LA SNCF A CRÉÉ DES CENTAINES DE FILIALES POUR MIEUX PRÉPARER LE DÉMANTÈLEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE
lundi 19 - 10h57
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Le 22 mars 2018 : le retour des cheminots à Paris
lundi 19 - 10h48
de : CGT des Cheminots de Saint-Denis
FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!
lundi 19 - 10h44
de : CGT FORD
VENEZUELA : 55% de la population approuve une réélection de Maduro !
dimanche 18 - 21h13
de : JO
Jann Halexander rend hommage à la chanteuse canadienne Pauline Julien le 9 mars
dimanche 18 - 19h19
VENEZUELA : la Colombie recrute des mercenaires Vénézueliens
dimanche 18 - 16h25
de : JO
LA JOIE ARMÉE
dimanche 18 - 15h12
de : Ernest London
À Naples, rencontre avec Potere al Popolo (vidéo)
dimanche 18 - 12h29
de : Jean-Luc Mélenchon via RF
Augmenter la pression contre le licenciement de Gaël Quirante
dimanche 18 - 11h26
de : olivier
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France et ses entreprises, fournisseurs officiels de la guerre au Yémen
dimanche 18 - 03h37
de : stef131
El votán Zapata
samedi 17 - 16h36
de : Georges Lapierre
Après NDDL : des ZAD partout ?
samedi 17 - 13h59
de : JO
Rennes : Deux enseignantes convoquées au rectorat pour avoir organisé une sortie scolaire à La Maison de la Grève
samedi 17 - 11h44
1 commentaire
TROIS OPTIONS POUR L’EUROPE !
vendredi 16 - 23h05
de : LE BRIS RENE
LE VRAI SCANDALE DES GAZ DE SCHISTE
vendredi 16 - 19h12
de : Ernest London
LE ROI NE MARCHE PLUS IL VOLE....
vendredi 16 - 18h56
de : Mickael Wamen
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans cœur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. Karl Marx
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 février
de Marco Cesario via FR
1 commentaire
Les élections législatives approchent en Italie et dans un pays ravagé par une extrême droite toujours plus agressive et rampante qui prend comme cible les migrants et toute sorte de minorité ethnique ou religieuse, une nouvelle force politique voit le jour : Potere al Popolo ! (Pouvoir au peuple, en français) un mouvement de jeunes, ouvriers, précaires, étudiants, militants, résistants. “Nous sommes les sans emploi - lit-on dans le programme - nous sommes les (...)
Lire la suite
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite