Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La gauche et les enjeux écologiques au XXIe siècle


de : Philippe CORCUFF
vendredi 14 octobre 2005 - 02h26 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 14.3 ko

de Philippe CORCUFF Maître de conférences de science politique, membre du Conseil Scientifique d’ATTAC (*)

Il existe différents niveaux d’analyse des enjeux écologiques aujourd’hui pour la gauche. Je privilégierai ici le niveau de la philosophie politique, c’est-à-dire celui qui concerne le "logiciel" d’émancipation à élaborer collectivement et de manière pluraliste pour le XXIe siècle. Ou encore le cadre civilisationnel à reconstruire au sein duquel des propositions concrètes pourraient être faites, des débats être menés, des oppositions entre des orientations politiques se structurer.

Mon hypothèse directrice est que "la question écologiste" pourrait participer avec d’autres questions (comme "la question individualiste" ou "la question féministe") à la redéfinition du cadre civilisationnel de la gauche. Dans notre Modernité, on a connu deux grandes politiques d’émancipation : la politique républicaine-démocratique (qui émerge avec les Lumières du XVIIIe siècle et la Révolution française) et la politique socialiste au sens large (qui se développe aux XIXe et XXe siècles). Aujourd’hui, il me semble qu’il s’agit d’inventer une nouvelle politique d’émancipation à partir des deux précédentes, mais en se déplaçant par rapport à elles. Ce serait une politique républicaine-démocratique et socialiste, mais aussi post-républicaine et post-socialiste. La galaxie altermondialiste pourrait en devenir le creuset principal.

La question écologiste constitue un des défis principaux qui pousse à cette refondation. Car la gauche républicaine comme la gauche socialiste ont hérité d’une vision contestable du « Progrès » (avec un grand P), basée sur la perspective d’une amélioration nécessaire, inéluctable et illimitée, passant de manière privilégiée par le développement scientifique et technique perçu comme intrinsèquement positif. Il ne s’agit certes pas d’abandonner le possibilité de progrès, ni de diaboliser les sciences et les techniques, mais d’interroger la croyance absolue dans « le Progrès » à l’aune de la finitude de la planète, de l’ampleur des risques techno-scientifiques actuels ou des effets de nos actes présents sur les possibilités mêmes de vie des générations futures. Repenser des progrès possibles, en faire les objets d’un pari politique, et non une « loi » intangible de l’histoire des sociétés humaines : voilà qui est susceptible d’ébranler l’ensemble des forces de gauche. Cela appelle une série de clarifications.

1) Le néo-libéralisme, en tant qu’entreprise de marchandisation de l’humanité et de son environnement, ne peut que s’opposer à une prise en compte sérieuse de la question écologiste. Au-delà même de son cours néo-libéral, le capitalisme, avec sa logique du profit, ne peut que tronquer les revendications écologistes. Toutefois, en même temps, l’antilibéralisme et l’anticapitalisme ne suffisent pas à intégrer la question écologiste. Comme l’a écrit de manière provocatrice le militant écolo-libertaire Stéphane Lavignotte : « Nos vies valent plus que la seule critique de leurs profits » !

2) Aucune force de gauche ne peut échapper au questionnement de ses modes de pensée. Bien entendu, pas le Parti communiste, tard venu à l’écologie politique. Et il ne suffira pas de donner un nom ancien - « communisme » - à des problèmes nouveaux pour avoir vraiment avancé dans l’exploration du chemin. Mais l’antériorité des Verts sur ce terrain n’est pas tout à fait un gage de réflexion radicale : en se concevant trop souvent comme une « entreprise politique » bénéficiant d’un quasi-« monopole » du « label » écologiste, les Verts tendent à glisser aujourd’hui dans une paresse intellectuelle confondant l’évidence d’une « marque électorale » avec les enjeux intellectuels d’une philosophie politique écologiste. Quant à la gauche socialiste, majoritairement sociale-libérale, elle a beaucoup perdu de sa crédibilité en la matière comme en d’autres.

3) Il n’y a pas de recette magique dans cette nouvelle élaboration. Il faudrait ainsi abandonner les restes de prestidigitation d’inspiration hégélienne que nous avons fréquemment retiré de notre formation marxiste. Je pense à la fameuse triade thèse-antithèse-synthèse, débouchant sur une synthèse finale harmonieuse supprimant les contradictions sociales. Il faudrait plutôt se tourner ici vers les critiques que le socialiste libertaire Proudhon a faites à Hegel. Proudhon parlait d’une « équlibration des contraires », dans la perspective d’une société meilleure aménageant démocratiquement les contradictions et les conflits, dont certains sont susceptibles de se déployer de manière infinie. Par exemple, entre le goût de la lenteur et le goût de la vitesse, entre les plaisirs de l’ascèse et les plaisirs de la dépense, entre les joies du « vivre au pays » et les joies du voyage, entre le désir de travail et le désir d’oisiveté, entre les aspirations de l’individualité et les protections de la solidarité collective, etc. Cependant les marxistes traditionnels (avec la supposée « dernière instance » jouée par la contradiction capital/travail sur l’ensemble des rapports sociaux) comme certains théoriciens actuels de la décroissance (n’ont-ils pas choisi, définitivement, la lenteur, l’ascèse et le « vivre au pays » contre la vitesse, la dépense et le voyage ?) tombent encore dans le piège magique et ne s’affrontent pas pleinement à l’exigence de pluralité. Ce qui supposerait d’admettre du contradictoire, de l’incertain et de l’indécidable, là où les contes de Noël nous promettent une éternelle harmonie. Nous deviendrions alors radicaux et mélancoliques.

(*) Auteur des Grands penseurs de la politique - Trajets critiques en philosophie politique (Éditions Amand Colin, 2005), et co-auteur d’Écologie et socialisme (Éditions Syllepse, 2005).

Paru dans L’Humanité, jeudi 13 octobre 2005



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> La gauche et les enjeux écologiques au XXIe siècle
14 octobre 2005 - 13h43

J’ai souvent entendu Philippe Corcuff combattre le radicalisme qui s’opposerait à "l’exigence de pluralité" et prôner une approche paradoxale des problèmes qu’il appelle mélancolique. Il confond la fin et les moyens. Il suffit d’être radical et démocrate : radical pour déconstruire les discours qui ont colonisés notre pensée et notamment celui de la croissance, démocrate pour laisser l’avenir libre d’être ce que chacun en fera.

Emmanuel



> La gauche et les enjeux écologiques au XXIe siècle
15 octobre 2005 - 10h16

L’indigence intellectuelle atteint ici des sommets. Passons sur le terme de "logiciel", en lieu et place d’une pensée et d’une pratique de l’ "émancipation". Sur Hegel et "la fameuse triade thèse-antithèse-synthèse", il confond Victor Cousin et la rhétorique sorbonnarde du XIXème siècle avec l’auteur de la Phénoménologie de l’Esprit. Quant à la réhabilitation d’un Proudhon (! !!), on voit à quelles sources polluées l’auteur a puisé son "libertarisme", pas chez Bakounine en tous les cas. Je conseille aux lecteurs, plutôt que de lire ces niaises vieilleries, d’aller plutôt voir du côté de "Misère de la philosophie" de Marx, c’est beaucoup plus moderne que tous ces replatrâges néo-proudhoniens. L’antimarxisme le plus primaire ici étalé dans toute sa "radicalité" par un membre de la LCR dans les colonnes du journal L’Humanité a de quoi laisser pantois. Mais il y en a qui aime se laisser cracher à la gueule sans mouffeter... Continuez Corcuff, vos provocations amusent.






VENEZUELA : Alerte de Mémoires des Luttes, Maduro mort ou vif !
mercredi 8 - 18h07
de : JO
Journal de confiné (8).
mercredi 8 - 16h57
de : L’iena rabbioso
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
mercredi 8 - 15h52
de : jean1
1 commentaire
GOODYEAR : VICTOIRE HISTORIQUE
mercredi 8 - 14h59
de : Mickael Wamen
1 commentaire
SEINE-SAINT-DENIS : notre monarque en recherche de provocations ?
mercredi 8 - 10h50
de : JO
2 commentaires
Moins d’économie capitaliste, plus d’économie de service public et d’ESS
mercredi 8 - 01h06
de : Christian DELARUE (Conv SP)
La pandémie capitaliste
mardi 7 - 22h22
de : VIA CAMPESINA
Journal de confiné (7).
mardi 7 - 20h54
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Coronavirus : à Hautmont, une aide-soignante mise à pied pour avoir interpellé sa direction
mardi 7 - 19h44
de : azard
COVID-19 : Les responsables devront payer !
mardi 7 - 16h44
de : JO
1 commentaire
Sois confiné et tais-toi !
mardi 7 - 16h27
de : Claude Janvier
La campagne 7 avril 2020 « Notre Santé n’est Pas à Vendre » - Réseau européen
mardi 7 - 00h17
de : Christian DELARUE (Conv SP)
1 commentaire
TRAVAIL SALARIE : ne pas dépasser la dose prescrite (35H)
lundi 6 - 21h01
de : Christian DELARUE
Journal de confiné (6).
lundi 6 - 18h54
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
La réponse de Cuba au coronavirus fait honte aux autres pays
lundi 6 - 15h40
de : JO
CHINE : durant l’Hommage aux morts du Covid19, BFM TV en manque de respect !
lundi 6 - 15h16
de : JO
AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite