Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
de : Gérard Filoche
samedi 26 novembre 2005 - 16h05 - Signaler aux modérateurs
45 commentaires
JPEG - 23.8 ko

de Gérard Filoche

HIER vendredi soir, 25 novembre, à l’assemblée nationale, la partie des membres du Conseil national élus sur la liste de la motion 5 qui étaient présents, ont exclu du bureau national les sortants qui n’avaient pas approuvé la prétendue “synthèse” du Mans : Marc Dolez, Gérard Filoche, Christian Paul, Thierry Mandon, Françoise Mesnard et il a été rappelé aux présents (Marc Dolez, Gérard Filoche, Eric Thouzeau, Catherine Touchefeu...) qu’ils avaient quelques jours pour choisir mais que le courant ne pouvait pas en tolérer davantage.

Nous étions venus, notamment Marc Dolez et moi pour expliquer notre position et interroger sur ce que pouvait être l’avenir de la gauche de ce parti, de “Nouveau parti socialiste -Alternative socialiste”. Pour toute réponse nous avons reçu des explications embarrassées, et inventées a posteriori pour justifier cette synthèse qui n’était et ne reste donc à nos yeux qu’un arrangement de façade.

On nous a dit que tous nos amendements avaient été intégrés : ce n’est pas vrai, et nous le démontrerons en détail prochainement sur le fond. Nous n’avons reçu l’ultime version des amendements que le 25 novembre au matin, 5 jours après le congrès. Vous recevrez bientôt une critique politique sérieuse et argumentée de cette dernière et officielle version du texte aussi bien sur les questions de l’Europe, des institutions, de la rénovation du parti que sur les très importantes questions sociales. Les divergences qui restent sont majeures, en dépit des ré écritures “Canada dry” qui ont été effectuées y compris après le vote du congrès jusqu’à jeudi soir.

On nous a expliqué que la nécessité de faire synthèse découlait de la volonté de battre la droite en 2007 : jamais cet argument n’avait été invoqué avant le congrès. Jamais la perspective de la synthèse n’avait été débattue et encore moins admise en direction de Nps-As avant le congrès. Même dans l’AG de motion 5 au congrès, 80 % des délégués et militants présents y étaient hostiles, Cette synthèse a donc été imposée dans la nuit, au forcing. Et si l’argument c’est “pour ne pas faire l’impasse sur 2007” , il est sorti a posteriori, car c’est cette volonté qui nous motivait tous ensemble pour peser afin d’ancrer à gauche ce parti, et le mauvais compromis passé ne le permet pas. Gagner en 2007, battre la droite est possible, on le peut, on le doit, mais pour cela nous avons besoin d’un programme alternatif qui mobilise et unisse la gauche, la base de cette synthèse ne le facilite pas ! Si nous arrivons à unifier les socialistes et la gauche pour battre la droite, ce sera, non pas à cause mais en dépit de cette synthèse ! On nous a également dit : “ - c’est pour que les socialistes qui ont voté pour le “non” le 29 mai retrouvent leur place à Solférino”. Ah, ça non ! Ce n’est pas vrai non plus : et Marc Dolez et moi qui avons mené campagne sommes justement sanctionnés pour avoir fait campagne, en dépit de notre représentativité, de notre travail et de notre engagement constant.

C’était une expulsion claire et simple de Nps-As. De même que la décision de faire “synthèse” n’avait pas été démocratique et qu’elle avait été imposée aux forceps, de même la logique suivante est d’exclure ceux qui ne l’approuvent pas... Triste fin pour un courant que de rompre à la fois avec ses bases, son orientation et la majorité de ses militants. La conséquence de la synthèse, c’est l’expulsion des militants de gauche qui ne courbent pas l’échine devant elle : s’il y avait un doute encore pour des camarades, les faits sont là, la cause est entendue, Nps est mort.

Nous estimons, d’après les mels, téléphones et contacts dans toutes les régions depuis une semaine, que 20 000 au moins des 25 000 militants qui ont voté Nps-As le 9 novembre sont choqués et ne se reconnaissent pas dans ce qui s’est passé : nous voulons retrouver ces militants. La synthèse n’a pas clarifié entre “socialisme d’accompagnement du libéralisme” et “socialisme de transformation sociale”, elle n’a pas tranché au fond sur l’Europe, ni sur les institutions ni sur les questions sociales, encore moins sur la rénovation du parti. Nous nous adressons à cette majorité écrasante de ces militants qui ont été choqués et ne sentent pas bien du tout avec cette “synthèse” a minima : le combat que nous avons engagé est bien plus exigeant, et nous appelons donc à le poursuivre.

Nous avons pris tous les contacts avec les amis d’Arnaud Montebourg, Thierry Mandon, Christian Paul et nous nous sommes rejoints samedi soir, dans le V° arrondissement après leur réunion au Sénat et après notre “vidage” de Nps-A, nous avons dressé un début de calendrier pour travailler en commun et nous le finaliserons en cours de semaine. Nous appelons tous nos amis à une première réunion de réflexion le samedi 17 décembre de 10 h à 17 h (salle à l’assemblée nationale). Nous avons convenu d’appeler prochainement a une grande initiative nationale car nous pensons pouvoir retrouver l’immense majorité du courant ex-Nps, motion 5, dans un combat qui n’aurait pas du passer par ce détour, qui aurait du se poursuivre avec vigueur, sans cette mauvaise synthèse. Les ambitions de notre motion étaient plus grandes, la dynamique de notre bataille pour tirer le bilan du 21 avril 2002 et du 29 mai 2005 était plus forte.

Gérard Filoche


Montebourg et ses partisans quittent le Nouveau PS

NOUVELOBS.COM | 26.11.05 | 11:22

Le co-fondateur du Nouveau Parti socialiste refuse la synthèse de son courant avec les autres au congrès du Mans.

Arnaud Montebourg n’accepte pas la synthèse. Le co-fondateur du Nouveau Parti socialiste (NPS) a décidé, avec ses amis, de quitter ce courant, par suite d’un désaccord sur l’opportunité de faire une synthèse entre les courants au congrès du Mans, a annoncé samedi 26 novembre le député Christian Paul. La décision a été prise au terme d’une réunion nationale d’environ 70 partisans du député de Saône-et-Loire, vendredi soir, a précisé l’ancien secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.

Pendant ce temps, les autres cadres du NPS étaient réunis séparément autour des trois autres chefs de file du courant, Vincent Peillon, Henri Emmanuelli et Benoît Hamon. Rabais "Depuis le petit matin blême du Mans", lorsqu’est intervenue une synthèse entre les motions des courant Hollande, Fabius et NPS, "personne ne peut plus considérer que le NPS peut sérieusement continuer", a déclaré Christian Paul à quelques journalistes. Selon lui, "l’honneur commande de fermer la porte du NPS. Exit le NPS". "Ce n’est pas une scission, mais il y a un acte de décès qui s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche au Mans", a-t-il dit. Christian Paul a estimé que "les militants voulaient une synthèse exigeante, pas une synthèse au rabais".


TF1.fr - PS : une commission de tous les présidentiables.

Le premier secrétaire du PS a indiqué samedi matin qu’Henri Emmanuelli serait chargé de finaliser le projet pour la présidentielle de 2007. Une "commission du projet avec les présidentiables" du parti sera aussi mise sur pied, en plus du secrétariat national, dont la composition est attendue aujourd’hui

Après la synthèse le week-end dernier, le parti socialiste établissait samedi à La Défense son état-major en vue de la présidentielle de 2007. François Hollande, reconduit jeudi à la tête du parti avec près de 77% des voix, a annoncé devant le Conseil national la création d’une "commission du projet du parti pour 2007", dont il se réservera la présidence. Mais c’est à Henri Emmanuelli, figure du "non" au référendum, que le premier secrétaire du PS a confié "le soin de préparer des états généraux". Ainsi, en plus d’un secrétariat national d’une quarantaine de personnes, le parti se dotera d’une "commission du projet" de 12 membres. De quoi être "le reflet de ce que nous sommes", a précisé François Hollande.

Compte tenu des résultats des différents courants lors du vote des militants le 9 novembre, la commission comptera six membres issus de la majorité "hollandaise", trois Fabiusiens et trois membres du Nouveau parti socialiste (NPS). On y retrouve la plupart des présidentiables du PS. Ainsi, Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry, Jack Lang, Ségolène Royal, Elisabeth Guigou, Bertrand Delanoë, "plus François Rebsamen" représenteront le courant majoritaire. Laurent Fabius, Claude Bartolone et Jean-Luc Mélenchon y siègeront de même, qu’au nom du NPS, Vincent Peillon et Benoît Hamon en plus d’Henri Emmanuelli, selon le premier secrétaire.

Samedi matin, François Hollande avait annoncé que l’adoption du projet présidentiel devrait avoir lieu "sans doute" en mai 2006, et non en mars comme prévu initialement. Cette décision coïncidera donc avec la désignation des candidats du PS pour les prochaines législatives, en 2007. Le candidat à la présidentielle doit être désigné en novembre 2006, selon le calendrier validé le week-end dernier lors du congrès du Mans.

Montebourg quitte le NPS

La nouveau secrétariat national, annoncé samedi par le premier secrétaire François Hollande, intègre tous les courants du parti et tous les présidentiables, à l’exception de Laurent Fabius qui n’était pas candidat. Dominique Strauss-Kahn prend en charge le secteur des élus, Jack Lang le développement du parti, Martine Aubry les affaires sociales. François Rebsamen, bras droit de François Hollande, pourrait laisser "les fédérations" -poste très prisés - à Kader Arif, jusqu’alors secrétaire national à la mondialisation.

Claude Bartolone, bras droit de Laurent Fabius, devrait retrouver le poste de secrétaire national à la Communication qu’il occupait avant de se faire évincer pendant la campagne référendaire. Le porte-parole du NPS et député européen Benoît Hamon deviendrait secrétaire national aux affaires européennes, a assuré Vincent Peillon, responsable du NPS, qui, selon François Hollande "n’a pas voulu" entrer lui-même dans l’exécutif. Le NPS pourrait obtenir sept postes.

Hostiles à la synthèse du Mans, faute d’avancée vers la VIe République, l’autre figure de proue du NPS, Arnaud Montebourg, et ses partisans ont décidé la dissidence vendredi dans la soirée.


François Hollande a nommé son "gouvernement" ce matin. Il a intégré la plupart des "présidentiables" dans une commission en charge du projet pour 2007.

NOUVELOBS.COM (AP) | 26.11.05 | 11:42

A la suite au congrès du Mans du week-end dernier, François Hollande a décidé de constituer une nouvelle direction d’une "quarantaine" de membres, ainsi qu’une commission d’une "dizaine" de membres pilotée par Henri Emmanuelli pour boucler le projet du PS pour les élections de 2007, a-t-il annoncé samedi 26 novembre.

Pour constituer son secrétariat national ("gouvernement" du PS), François Hollande avait deux contraintes : remercier les fidèles qui ont soutenu sa motion et ouvrir la porte aux "fabiusiens" et au "Nouveau PS" qui l’ont rallié. Au terme des pourparlers qui se sont tenus cette semaine, la nouvelle direction devrait donc compter une "quarantaine" de membres, a annoncé le Premier secrétaire samedi.

"Tout le monde aura sa place", "on va se retrouver dans la direction avec un esprit de partage, de responsabilité", a-t-il déclaré à quelques journalistes à son arrivée à l’Espace Grande Arche de La Défense, près de Paris, où se tient le conseil national du PS. "Il y a de la place pour tout le monde".

Bartolone et Hamon

Concrètement, la direction du parti, le secrétariat national, sera composée d’une quarantaine de membres. Laurent Fabius n’a pas souhaité réintégrer cette instance, dont il avait été évincé en juin, mais son fidèle Claude Bartolone récupère le poste de secrétaire national à la communication. Au "NPS", Vincent Peillon et Henri Emmanuelli ne sont pas non plus sur la liste du "gouvernement" du PS, contrairement à Benoît Hamon, porte-parole du "NPS". Vincent Peillon "n’a pas voulu", a expliqué François Hollande. Côté "hollandais", Martine Aubry reprend les questions sociales.

Grand promu, Kader Arif, actuel premier fédéral de Haute-Garonne et secrétaire national à la mondialisation, est propulsé au rôle de secrétaire national aux fédérations. Un poste jusqu’alors occupé par François Rebsamen, maire de Dijon et N2 sortant du PS.

A côté de la direction, François Hollande a décidé de constituer une commission du projet pluraliste d’une dizaine de membres, qui sera placée sous la responsabilité d’Henri Emmanuelli ("NPS"). Côté "hollandais", cette commission sera composée de François Hollande, Ségolène Royal, Bertrand Delanoë et de l’ancienne "troïka" Martine Aubry-Dominique Strauss-Kahn-Jack Lang. Coté minoritaires, outre Henri Emmanuelli, elle accueillera Laurent Fabius, Claude Bartolone et Vincent Peillon. La plupart des "présidentiables" en feront donc partie.

En mai 2006 et non en mars

Enfin, le patron du PS a annoncé que le projet du PS sera "sans doute" bouclé en mai 2006, et non en mars comme initialement prévu, afin de le faire coïncider avec la désignation des candidats du parti pour les législatives de 2007. François Hollande a précisé que la commission du projet constituée samedi serait simplement chargée de rédiger un texte "plus ramassé", car les "grandes orientations" figurent déjà dans le texte commun issu du congrès du Mans. "Le projet est quasiment fait. Il faut le hiérarchiser, le compléter, le préciser, l’évaluer et organiser un débat, une consultation et ça ce sera Henri Emmanuelli qui en aura la charge", a conclu François Hollande. (AP)

Adhérer et faites adhérer
avant le 31 décembre
au Parti socialiste !
Le projet se vote en mai 2006...
Les désignations en novembre 2006...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 17h48

Frustre et politiquement en friche, je ne comprends pas le dernier paragraphe "adhérez au parti socialiste"...



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 19h07 - Posté par

montebourg president


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 07h14 - Posté par

N’adhérez pas ! Fuyez le PS ! Délétère, mortifère...

Quittez le PS, on a besoin de vous au front


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 16h16 - Posté par
> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 16h17 - Posté par

LA REVOLUTION N’A PAS BESOIN DE MOTIONS ! ! !


Pour le socialisme !
26 novembre 2005 - 18h18

Très bien que se fasse l’unité montebourg-filoche-dolez, et de tous les militants de gauche sincères du PS.

Mais face à un parti anti-démocratique et absolument pas socialiste, pourquoi restez-vous ?

Suivez l’exemple de Marceau Pivert et du PSOP en 1938 : quittez ce parti anti-démocratique et non-socialiste, créez un vrai parti qui milite pour que le Socialisme remplace le capitalisme !



> le ps n’est plus un parti de gouvernement.
26 novembre 2005 - 18h33 - Posté par

j’ai adhéré au PS au lendemain du referundum parce que Fabius était écarté de la direction (il n’y a pas de place pou un putshiste dans le Ps, la fin ne justifiant pas les moyens). et bien, maintenant je fais marche arrière et rend ma carte, car l’accord de façade du congrès est une catastrophe : le ps ne peut pas être un parti de gouvernement !!


> Pour le socialisme !
2 décembre 2005 - 09h39 - Posté par

Bien vu !
Entièrement d’accord !!
Pourquoi rester dans ce parti non-socialiste ... si ce mot veut dire quelque chose ...


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 18h30

Faire adhérer, c’est pour pouvoir peser sur le débat et ne pas se faire "voler".

Il faut que ceux qui veulent changer la politique en général, et le PS en particulier, adhèrent pour que leurs idées soient représentées.

Message personnel : Arnaud continue !
Ca fait du bien de voir des politiques comme toi !
Merci



> Adhérer au Parti Socialiste pour le faire évoluer ?
26 novembre 2005 - 19h16 - Posté par

Il faudrait pouvoir adhérer sans verser un centime, pour éviter de financer les idées de François Hollande et de Dominique Strauss-Kahn, et il faudrait surtout n’être pas déjà adhérent d’un autre parti (qui n’aurait aucun doute sur la nécessité de trouver vite des solutions pour sortir du libéralisme et du capitalisme). Il faudrait enfin avoir confiance dans les votes internes au PS. Avec des résultats disponibles dès la minute où s’achève le scrutin, puis modifiés dans les jours qui suivent dans des négociations au sommet, cette confiance est loin d’être gagnée.

Donc adhérer et cotiser oui. Mais peut-être pas au PS. Et pour peser sur le débat les socialistes de gauche pourraient peut-être arrêter de faire passer la survie de leur parti avant tout.


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 18h48

Mr Montebourg a raison de ne pas adhérer à cette "synthèse mascarade". Je pense que les négociations en question se sont portées uniquement sur les postes ministérielles des uns et des autres en cas de victoire de la gauche. Il est fort dommage que Mr Peillon soit tombé si bas car les leaders socialistes n’hésiteront pas à faire comme avec les communistes il y a quelques années. Tiens bon Arnaud. La france du changement radical de politique est derrière toi.



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 19h20 - Posté par

ok montebourg tu es le plus correct continue le combat nous sommes avec toi


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 19h17

exit du parti socialiste et des mascarades.

les seuls vrais socialistes sont Arnaud de Montebourg et ses amis.

il n’aura pas à rougir de la défaite de 2007



> Montebourg quitte le NPS : la lutte des places continue.
26 novembre 2005 - 20h01 - Posté par

Bravo montebourg, y a marre de tous ses vieux qui prennent tous le gateau. Place aux jeunes , avec de belles idées, de la contestation et de la critique. On veut diriger le banquet et montrer au Medef qu’on est capable de gérer ses affaires. Zut, assez d’injustice, assez d’embonpoint et de régime ratée. Préparons les français à nous offrir notre sainte curé.

Pour un socialisme moderne et amincissant, populaire, gagnant en 2007, pour le Jackpot, hip hip hip , MOntebourg

Viconte l de la Bouffonerie


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 01h04 - Posté par

mais j’ai entendu à la maison de la chimie a paris

camarades si nous ne reussissons pas en 2007, c est pas grave, le cap c’est 2012

ben voyons

et l’orateur en question
fabius


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 20h33

Montebourg candidat en 2007 ? Dernier président de la Cinquième République, premier chef du gourvernement de la Sixième Republique ?

Passons du rêve à la réalité !

Arnaud on compte sur toi !



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 21h29 - Posté par

Mais vous, les Montebourg, Dollez, Filoche, Paul et tous vos amis, qu’attendez-vous pour claquer la porte du PS.
Partez !
Allez fonder un grand partie de Gauche !
Prenez exemple de l’Allemagne.
Un vrai partie de Gauche avec PC, LCR, Altermondialistes, Non de gauche, Confédé paysanne etc.... le peuple de gauche n’attend que cela !
Oui, à ce moment là, il y aurait espoir d’alternative !


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 23h35 - Posté par

100% d’accord !
C’est le moment de prendre ses distances avec le Parti Savonnette qui glisse, glisse irrémédiablement et depuis plus de deux décennies de la gauche vers la gauche pâle, de la gauche pâle vers le centrisme et déjà du centrisme vers le libéralisme le plus débridé.
Partir et s’allier, plutôt que rester.
Partir pour continuer à se battre pour des idées, un programme, plutôt que rester pour se battre contre un système de toute façon étanche, une forteresse pourrie de l’intérieur et imprenable de l’extérieur.
Montebourg et toutes ses troupes allié au PC et à la LCR...De quoi faire trembler Parisot dans son manoir...et la gauche caviar à Solférino...
Allez Arnaud vas-y, t’imagines pas le nombre de doux rêveurs remontés à bloc qui sont prêts à te suivre dans l’aventure. Moi le premier. Et crois moi y’a du monde derrière !

Leclodo


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
2 décembre 2005 - 09h45 - Posté par

En lisant tout ça je me sens moins seul !
C’est vrai qu’une alliance avec LCR est possible, Besancenot, Bové sont des gens intelligents : profitons-en !
C’est le moment où jamais !


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 12h30 - Posté par

ARNAUD TES AMIS DE FOURAS SONT AVEC TOI
ENFIN NOUS BATTRE AVEC UN TYPE BIEN


Les poulets de grain...
26 novembre 2005 - 21h27

Montebourg n’a aucune chance si il reste au PS...

Le courant de rénovation du PS n’a pas la moindre chance , les opposants seront dévorés, avalés, digérés par la faction de droite qui reste aux manettes...

Montebourg doit assumer et sortir.

Dedans c’est cuit et il est fou d’essayer de pousser de nouvelles troupes fraiches à monter au front pour s’enterrer , vieillir et crever dans les tranchées de la desesperance.

Filoche, tu n’as rien compris là !

Copas



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 22h31

Toujours et encore la même source : La-bas si j’y suis de Daniel Mermet.

Cornélius Castoriadis ! A écouter sans faute et à faire connaître...

Ce sont des politicards, ils ne recherchent que le pouvoir... (En plein dedans...)

30 minutes de vraie culture politique (seule interview de 1996).

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=81

Très bonne écoute !

Neb.



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
26 novembre 2005 - 23h07 - Posté par

Message personnel à Montebourg : Arnaud, tu devrais te barrer définitivement du PS, tu es trop moderne et trop intègre. Rassemble avec tes partisans les partis de gauche prêts à s’unir pour l’avènement de la VIème République. L’avenir du pays passera par toi ou ne passera pas.

En tout cas tu as fait le bon choix en refusant la synthèse, ce qui montre bien qu’une fois de plus, tu es un des seuls à ne pas courber l’échine et à rester fidèle à ses principes.

Courage ! Nous sommes tous avec toi dans ta lutte contre "la machine à trahir".


> Bien...
27 novembre 2005 - 00h14 - Posté par

Cessons de dire des sottises. Ok Montebourg est intègre et ses idées ne sont pas dénuées d’intérêt. De là à prétendre l’avenir du pays dépend de lui, il me semble que c’est exagéré.
Ne disait-on pas la même chose de Chirac il y a 10 ans ? Montebourg n’est pas Dieu, pas plus que ne l’est Chirac ou Sarkozy. Malheureusement c’est toujours le même problème. On voue un culte de la personnalité à un homme dont l’action est certe plus que louable et dont certaines propositions mériteraient d’être entendues. Cela justifi t-il cette idôlatrie ? Je ne le crois pas. Tant qu’on vouera un culte aux hommes politiques, quels qu’ils soient, on risquera l’aveuglement. On se leurre croire que c’est une question d’homme. Il y a longtemps que ce n’est plus ça.


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 00h29

Après le oui au référendum, après la synthèse du Mans, qu’est-ce qu’on peut attendre du PS ? n’adhérez pas, au contraire quittez le PS. Montebourg, montrez l’exemple.



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 00h59

je suis entièrement d’accord avec arnaud montebourg, je suis un ancien du ps, quant en 2002 arnaud a fondé avec peillon le NPS j’ai pas bien compris, j’ai cessé de militer au ps ainsi que la convention

il est clair que le ps lui seul n’est pas représentatif de la gauche,
les bdr sont une region ou le ps a travers la région, le département ont vendu entre parenthèses les voie à hollande, donc le ps en paca se comporte en régime que dénonce justement arnaud donc je ne cautionnerait pas ce régime digne des républiques bananiere

je me suis longuement exprimé des mes blogs, et je ne veux pa perdre mon temps a le refaire

je sais que filoche est un bon camarade, arnaud aussi Thierry aussi, mais en paca c est lamentable, gangrène de l’interieur,

donc je ne veux pas dépenser mon blé pour rien, il ni a qu’a voir a vitrolles ou les socialistes on boutes les megrets hors paca et la ou j’habite, rien a changer , sauf en pire.

et enfin pourquoi ne peut on pas adhérer au ps sans passer par la case , section, fede, etc...
bonjour la démocratie directe.

ce régime , je le dénonce, je pense qu’arnaud aussi , donc voila pourquoi je ne m’encarterai pas au ps

j’ai assisté aux votes pour des motions et je me demande pourquoi arnaud qui dénonce des fraudes et il a raison car j ’ en ai vu, pourquoi il ne fait rien

il faut savoir tirer le couvert avant qu il ne soit trop tard

ne rien dire quant on sais , c’est etre complices des turpitudes,

le mans a ete le grand rassemblement des anciens combatants

comment peut on legitimer fabius qui a desobei ??? ET QUI S’ EST FOUTU DU VOTE INTERNE ????

ETC...

jb



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 07h12 - Posté par

Fichez le camp camarades. Une seule solution, un front populaire.

Courage


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 07h43

Pour qui voudrait une explication de la prise de position d’Arnaud Montebourg et ce ces ami(e)s, voici un lien que je conseille vivement de découvrir :

http://www.montebourg.net/web/publi...

Pour ma part, sans céder à un quelconque culte de la personnalité, j’ai beaucoup apprécié l’attitude intègre d’Arnaud M. et de ses proches. J’ai bien l’intention d’y revenir dans un prochain article.

Le Yéti -http://www.yetiblog.org



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 09h11

c’est les "Rois Maudits" au Parti de la Saint-Thèse !
"dallas" n’est qu’un feuilleton à l’eau de "rose" !

Bref le PS continue à être ce qu’il est depuis près d’un siècle : un parti de p-tit bourges à la louche caviar et faisandé, tiraillé par le goût du pouvoir, de l’argent, et des lambris !

Que quelqu’uns "honnêtes" s’égarent dans ce Barnum est pardonnable, qu’ils y reste m’étonnera toujours !

Et cette machine de guerre a distribué les rôles pour le prochain film d’horreur, béquille du Medef, traverse le temps...et "çà" continue de marcher : les "gens" aiment le rêve, même ceux qui tourne en cauchemar ! et certains "militants" de cette "société anonyme" un peu maso, continuent à tendre leur cul pour se faire botter, laissons les à leurs plaisirs malsains.

J’ai l’impression d’être un visiteur du Zoo de Solférino : ...sauf que ce sont toujours les mêmes qui se font tuer !! et que le PS n’est et ne restera qu’un mirage, la rustine des nantis pour faire avaler les saloperies !

ARLEQUIN



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 10h44

Qu’est-ce que le NPS attend pour s’inscrire au PC ? Pas encore mûr ?



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 11h21

Bonjour,

Il faut créer un nouveau parti. Redonner espoir à une partie des français servant d’esclaves économiques à une minorité. Je crois encore à la sociale-démocratie réelle. Le communisme s’est transformé en une économie solidaire de marché. il ne m’attire pas trop.

Je croyais en l’europe mais quand j’ai vu le taux de change de l’écu à 6.55957, je me suis dis qu’on allait avoir très mal au porte-monnaie. Pourtant, on nous annoncé l’euro comme une avancée sociale : baisse des prix car abolition des changes, des calculs de taxe facilités, etc, libre circulation et paiement en Europe

Résultat : les commercants et les csp +++ ont vu leur pouvoir d’achat évolués de 30 à 40 %. on a jamais vendu autant de bagnoles de luxe et d’enrichissements effectués sur le dos des travailleurs, des fonctionnaires et des petits en général en 3 ans.

Bcp de personnes vont je pense suivre ce "nouveau courant ". Vive le 17 décembre.

genoa@voila.fr



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 11h58 - Posté par

le problème n’est pas aujourd’hui de créer des nouveaux partis, de nouvelles tendances :
IL EST d’ECOUTER LE PEUPLE !! combien de voitures doivent brûler encore pour que VOUS LES ENTENDIEZ !!
La souffrance populaire se développe sans cesse : le PS adepte de l’Euro et autres précarités n’a même pas un semblant d’autocritique (ne parlons même pas du passé, des guerres coloniales et de la guerre d’Algérie en passant par la Nouvelle-Calédonie !....)

LA NOUVELLE GENERATION n’A PAS ENVIE DE REVER, TANT MIEUX !!, ELLE VEUT DU CONCRET ICI ET MAINTENANT !

Arlequin


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 19h21 - Posté par

"Je crois encore à la sociale-démocratie réelle"... REELLE, ça veux dire quoi ? Comme en Allemagne avec ce cher Gerhart, ou bien comme au Portugal ou le PSD (Partido Social Democrate) est un parti de clairement de DROITE ??
C’est très fumeux votre truc.
VIVE LE SOCIALISME de Jaurès, LE VRAI !
Tzigane


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 12h00

adherer au ps ? ca va pas - dissoudre ce parti oui - meme L’udf est plus socialiste que ces clowns



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 15h24

Merci Monsieur Hollande pour votre "Projet" plus "ramassé"" hierarchisé""complété"pour les" orientations" de celui-ci
j’en passe et des meilleurs… il devra être "précisé "évalué" et le comble … par EMANUELLI !
Mais non de non pour ne pas dire mieux NPS avait donné mandat après études( pendant 3 ans )à ses dirigeants concernant les "orientations" précises : ceux -ci vont être obligés de se répéter ,ou de radoter,dans l’oreille des élephants , ce que ceux ci entendent avant que les voitures ne brûlent .
J’ai bien peur qu’en ne tenant pas compte des voix des militants nps,( que nous fûmes) : nousayions été pris pour des "figurants de la comédie"
pourquoi ne pas avoir tenu compte du" point de vue des militants " si cher à Monsieur HOLLANDE , du ps et de ses CENSEURS !

andre bronnec



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 19h29

moi ce qui m’intéresse c’est que la gauche revienne au pouvoir en 2007.
Or les idées de gauche où sont-elles ?
Chez montebourg, au PC, chez besançenot, chez les altermondialistes ?

Ce n’est plus le moment de défendre son petit bout de gras : écoutez les gens dans la rue, ils sont d’accord avec sarko et son couvre-feu.

Ils nous faut un discours antilibéral et clairement anti sarko : ce n’est pas le PS synthétisé qui va nous le servir.

Alors que montebourg quitte le PS et qu’il fonde son parti, peu importe, il n’y arrivera pas tout seul.

Alors si il pouvait se mettre d’accord avec tous nos représentants de la vraie gauche, ça nous aiderait !

Un seul disours, un rassemblement, et je n’aurai pas à me prendre la tête dans l’isoloir.

Sandrine.



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
27 novembre 2005 - 20h23

http://influenced.free.fr/ emmissions avec Montebourgs
Vivement la 6éme republique
ed2k://|file|Vivement%20la%20VI%C3%...

"Nous" La majorité silencieuse qui refuse de collaborer à la caricature de notre démocratie qu’est cette 5eme republique parce que l’élection ne s’y résume qu’à signer un chèque en blanc à un candidat sur base de sa bonne mine et de ses belles promesses. Une fois élu, le "représentant du peuple" aura les mains libres pour faire ce qu’il veut, il n’a de compte à rendre à personne.
la seule sanction que risque le "représentant", c’est de ne pas être réélu. Mais à l’heure de la consommation rapide, une bonne pub rapporte bien plus que l’action mise en œuvre lors de la précédente législature... que tout le monde a déjà oubliée.

il me semble que la réalité est que la France joue le jeu de la démocratie au niveau national, mais que, bien évidemment, beaucoup de concertations internes sont biaisées. Or comment attendre quoi que ce soit de n’importe quelle structure au niveau national si ses bases ne sont pas bonnes ?



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 03h30 - Posté par

Oh, SVP, Montebours et les autres, quittez le PS !!!

Le bateau est plus que pourri : plus un citoyen de gauche n’a envie d’y monter.

Créez :

 un parti : le PRAG (parti réellement à gauche) ou bien NR : Nouvelle Resistance. Ou bien : LEF (Liberté Egalité Fraternité !!!)

 une fédération des organisation de résistance, dont le PRAG, et pourquoi pas le PS ?

La fédé pourrait peut-être trouver un candidat pour 2007 capable de l’emporter.

J’ai dit des conneries ?

Nunuche


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 08h15 - Posté par

1) Créer un parti n’est pas aussi évident...

2) Montebourg a déjà créé un mouvement la Convention pour la Sixième République, qui y est adhérent ?
Même s’il n’en est plus Président et que ce n’est pas un parti politique, la C6R est un lieu de débat et le moyen d’appuyer l’idée d’une Sixième République.

3) Si toutes les personnes qui veulent voir le PS changer y adhéraient, il y aurait une chance de changement dans ce parti politique.

4) Montebourg est un patriote de parti (et c’est tout à son honneur), il ne le quitte pas maintenant mais rien n’empêche de défendre ses idées par différents moyens et même dans les autres partis politiques. Le changement de système politique doit intéresser toute la gauche française.
Si les autres partis en font un élément incontournable des "accords de gouvernement", le PS sera peut être obligé de plier.

5) Le citoyen peut individuellement défendre les idées d’Arnaud Montebourg et pourquoi pas créer des comités d’appel à la candidature d’Arnaud Montebourg.

C’est à nous d’agir, n’attendons pas que d’autres le fassent pour nous !


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 13h56 - Posté par

Créer un parti n’est pas aussi évident...

Nous estimons, d’après les mels, téléphones et contacts dans toutes les régions depuis une semaine, que 20 000 au moins des 25 000 militants qui ont voté Nps-As le 9 novembre sont choqués et ne se reconnaissent pas dans ce qui s’est passé

20 000 c’est déjà pas mal pour créer un parti !

C’aurait au moins l’avantage de clarifier la situation.
Ca attirerait sans doute du monde.
Ca serait une base pour créer une véritable gauche.

Alors que rejoindre le ps, si c’est pour être minoritaire encore et encore,
tout en cotoyant ceux qui nous injuriaient hier encore...

Non, merci.


> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
28 novembre 2005 - 16h43

non seulement les "socialistes" sont complètement en déphasage avec la société, mais les commentateurs aussi !

Ce dont la majorité du peuple a besoin ce n’est pas d’un sauveur suprème, ni d’un nouveau parti mais de construire ENSEMBLE UN PROJET et de contrôler les mandataires,
eh ! oui comme sous la Commune de Paris, après tout pourquoi pas ?

Si vous saviez comme on s’en moque de vos querelles dans nos banlieues et dans nos campagnes !! ICI et MAINTENANT faut que çà change et quand 60 parlementaires socialistes vont requérir le Conseil Constitutionnel pour mettre fin aux atteintes aux Libertés ?

le reste on s’en fout

ARLEQUIN



> Montebourg quitte le NPS : le combat continue !
29 novembre 2005 - 13h36

montebourg quitte le nps
il faut prendre acte de ce non évenement
montebourg n’est pas d’accord avec les hollandais
il entre en dissidence diable quel grand mot pour désigner un désaccord puis de là à penser
qu’il suffit depayer une cotiation au ps pour créer les conditons d’un nouveau front populaire
il faut prendre acte de cette proposition en forme de miroir aux alouettes
il faut prendre acte aussi qu’arnaud le rebelle qu’arnaud qu’arnaud le pourfendeur du libéralisme
propose de troquer sa dissidence contre une position de chef de file du nouveau front populaire
ouh la la diable diable la contradiction est majeure et il faut acté que son dépassement passe par
l’adhésion au parti socialiste au parti quoi au juste ??
tous ensemble tous ensemble investissons la boîte à brouillard qu’est le ps
ça va pas non ?
ARNAUD bienvenue quittes le ps
ARNAUD ce n’est pas la première fois que l’on nous propose ce genre de deal ça passait
ça passe plus quite le ps adhère au pc à la lcr dans une orga fréquentable quoi ...et vient avec tes amis ainsi le combat continuera et gagnera en amplitude

REDCOOK



honte a vous monsieur de montebourg
6 décembre 2005 - 11h34

arnaud de montebourg , apparement vous ne voulez que le pouvoir .... c’est bien d’avoir de l’ambition mais quand on ne respecte jamais ce que souhaites les militants de son parti on se fait rejeter par ceux ci .

montebourg c’est le sarkozy de gauche : peut importe les moyens : devenir important est le but final !

c’est pas trés joli ca !!! honte a vous ....



> honte a vous monsieur de montebourg
4 mai 2006 - 20h11 - Posté par

Ne pas idolâtrer Montebourg, ce serait dommage : ça l’inciterait à devenir populiste.

Et il y a aussi d’autres socialistes authentiques, par exemple Filoche. Et même Emmanuelli : la "Saint-Thèse", c’était sans doute pour essayer d’avoir une influence dans le PS et freiner sa dérive vers le centre. Après, cette stratégie peut être contestée : mais pas la sincérité.

Quitter le PS, créer un nouveau parti de gauche ? Il aurait fallu le faire plus tôt, à présent c’est trop tard : comment récolter les fonds nécessaires à la campagne de 2007 ? En disant que chaque adhérent cotise pour environ 30€, par 20 000 types ça fait 600 000€... c’est quand même maigre !

Un nouveau parti qui soit réellement socialiste ? Soit, mais alors réclamons la même chose à l’extrême-gauche : que le PC se dissolve et adhère à ce nouveau parti, et qu’ATTAC le soutienne.

Et attention à ne pas créer une UMP de la gauche... un monolithe "ultra" serait une machine à perdre les élections.





À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il en a reçu. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite