Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Où est passé le "loubard" ?
de : Durdo REIL
samedi 3 décembre 2005 - 18h33 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

Quelle transformation !

Je l’ai entendu sur RMC (dans l’émission des GG). Je ne l’ai pas reconnu.

Fini le vocabulaire genre : bander ça me déglingue, j’la tringle putain, mon flingue pays de flics, banlieue merdique ...

Tout est devenu consensuel, chez lui. Rien ne dépasse. Le pouvoir établi (durement établi) n’a plus rien à craindre de sa part.

Rentré dans le rang !

Sur les événements des banlieues il affirme :

  Ceux qui disent que novembre 2005 c’est la même chose que mai 1968 sont des cons. En mai 68, on avait les filles avec nous. Il a peut-être raison. Mais il dit aussi qu’en novembre 2005, les filles sont restées à la maison, voilées, violées . Là, on croirait entendre « la voix de son maître » qui affirme que dans les banlieues les filles sont plus violées (quand elles sont voilées ?) qu’ailleurs. Possède-t-il les résultats d’une enquête officielle ? Des statistiques comparatives précises ? Il ne l’a pas dit.

  Ils n’ont fait que brûler les voitures des plus pauvres. Ils n’ont pas fait que ça ! Il devrait analyser, un peu plus soigneusement, les symboles (de cette « république oligarchique ») touchés pendant la révolte : écoles, gymnase, locaux de la police ... Il devrait aussi s’interroger sur les moyens dont disposent les gens des banlieues pour se faire entendre. Ils ont tout essayé depuis 30 ans. Ils n’ont pas, comme lui, l’écoute des médias. Il n’a pas expliqué comment agir face à une ploutocratie sourde qui ne s’intéresse qu’à la préservation des privilèges du « pays réel ».

  Certains rappeurs écrivent leurs textes avec leurs pieds et attisent la haine. Peut-être mais venant de lui on peut s’étonner. Comme les ploutocrates actuels, quand ils parlent des colonies, il souffre d’amnésie. Il a complètement oublié ses propres textes. Et aucune GG n’a pensé qu’il était bon de les lui rappeler.

Chacun devrait écouter les GG et leur impartialité légendaire !

Sinon tout va bien pour lui aujourd’hui : il va être de nouveau papa, il vit un amour comme il n’en existe pas beaucoup avec la plus belle blonde du monde (dixit lui-même), il ne boit plus que de l’eau claire et ne « fume » plus. Il hait même ceux qui consomment du tabac « normal ». Il n’a plus aucune raison de s’en faire pour lui.

Les soixante-huitards sont tous devenus des beaufs qu’ils détestaient par-dessus tout. Certains loubards contestataires seraient-ils prédestinés à devenir des bobos qu’ils n’aiment pas particulièrement ?

Il s’occupe aussi du cas d’Ingrid mais n’a pas dit s’il retire un quelconque bénéfice (financier ou autre) de cette affaire. Il serait pourtant intéressant de tout savoir à ce sujet. Je lutte aussi pour la libération d’Ingrid, mais ça me coûte et ne me rapporte absolument rien. Et c’est justement pou ça que je suis assez content de moi.

Les soutiens « intéressés » aux causes humanitaires ont trop tendance à fleurir de nos jours. Et c’est ce qui force, de plus en plus, l’indifférence. C’est pour cela qu’il est bon de toujours connaître la vérité même s’il faut se garder de tomber dans la méfiance à outrance.

Où est passé le loubard qui défendait les zonards ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Où est passé le "loubard" ?
3 décembre 2005 - 19h14

c’est mister renard qui a pris le dessus



> Où est passé le "loubard" ?
3 décembre 2005 - 20h02

Renaud est quand même moins critiquable que 99% des chanteurs en France.
Il est devenu très riche, c’est tout. Mais ces chansons sont toujours excellentes.

jyd.



> Où est passé le "loubard" ?
3 décembre 2005 - 23h00 - Posté par

extrait chanson Renaud :
Y a pas qu’ les mômes, dans la rue,
Qui m’ collent au cul pour une photo,
Y a même des flics qui me saluent,
Qui veulent que j’ signe dans leurs calots.
Moi j’ crache dedans, et j’ cris bien haut
Qu’ le bleu marine me fait gerber,
Qu’ j’aime pas l’ travail, la justice et l’armée.
C’est pas demain qu’on m’ verra marcher
avec les connards qui vont aux urnes,
Choisir celui qui les f’ra crever.
Moi, ces jours là, j’ reste dans ma turne.
Rien à foutre de la lutte de crasse,
Tous les systèmes sont dégueulasses !
J’ peux pas encaisser les drapeaux,
quoi que le noir soir le plus beau.
La marseillaise, même en reggae,
Ça m’a toujours fait dégueuler.

Les marches militaires, ça m’ déglingue
Et votr’ République, moi j’ la tringle,
Mais bordel ! Où c’est qu’ j’ai mis mon flingue ?

qu’est cequ’il a de plus que les rappeurs ????????
ecrit-il avec ses pieds ??????????

j’aime beaucoup Renaud (le chanteur) mais pourquoi accorder une liberté d’expression que vous refusez aux rappeurs ?????


Il n’a jamais été loubard, sympa c’est sûr, pas tant soixante-huitard ...
3 décembre 2005 - 21h42

Encore l’imaginaire de 68 mon Renard....
68 était phallocrate bien à coeur, confit de phallocratie, même dans les organisations gauchistes... La liberation de la femme mettra des années encore à se frayer un chemin (comme la libéralisation des moeurs d’ailleurs)....

Malgré tout, bien sûr que les émeutes des banlieues n’étaient pas Mai 68 ! Et alors !

Le caractère social de ces émeutes est évident.
Aucun jeune bourgeois dedans !
Que du pauvre !

Ce qui ne signifie en rien qu’on soit obligé d’approuver le mode de rébellion . Mais le fond est incontestable, et la responsabilité du côté de la bourgeoisie, des droites et gauches liberales gouvernementales depuis 20 ans, bien plus que de ceux qui ont brulé des voitures.

Mais Renaud, un peu jeune pour 68 (il a eu 16 ans ce mois de Mai 68)....

Durdo REIL ne racontes pas d’âneries sur les soixante-huitards en confondant une poignée qui a virer sa cutie à ce moment là avec les dizaines de milliers de jeunes qui ont lancé cette bataille suivie après en relais par 10 millions de grêvistes et toutes les grandes usines occupées.

Copas



> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 08h13

LaFouine, c’est notre Elton John à nous (mutatis mutandis, évidemment) : toujours à l’affût d’un bon plan médias (Manhattan -K. ; chanson pour Ingrid etc.).

N’a plus rien à voir avec celui qu’on croyait être mais à l’époque, on s’en foutait parce que ses chansons nous parlaient et sa voix nous chantait.

Depuis son "comeback", il se croit investi donneur de leçons alors qu’il n’y a pas l’espace. Il est devenu aujourd’hui l’Ancien Combattant d’on ne sait quel combat. "Ah, de mon temps, ma brav’dam’..."

Il a une opinion sur tout, comme au café du Commerce. Il énonce des contre-vérités, des poncifs mais cela ne fait rien : c’est LUI qui les dit.

Sait-il seulement qu’en France tous les 5 jours, une femme meurt sous les coups d’un proche - mari, concubin ... ? Si c’était une caractéristique des quartiers (traduction ; des musulmans), les médias ne se priveraient pas de le claironner quotidiennement.
Or ce n’est pas le cas : toutes les couches sociales sont concernées. Alors, vaut mieux ne pas en parler et parler de femmes voilées violées. Ca frappe davantage les imaginations un tel slogan. Et au moins cela apporte de l’eau au moulin des préjugés.

Le chanteur "engagé" sur le retour a choisi son camp : il sera désormais le porte-parole des beaufs. MOCHE.

Allez : casse-toi tu pues et marche à l’ombre.

Valens



> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 09h38

Bah ! On a tous le droit de vieillir, non ?

Après tout, il y a longtemps qu’il n’a plus touché une mobilette.



> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 10h14 - Posté par

Absolument : Renaud a le droit de vieillir. On l’a connu communiste pur et dur, puis
tonton-maniaque enthousiaste. Aujourd’hui, un peu aigri, il se trompe une fois de plus (je me demande s’il ne continue pas son copinage avec Ph. VAL). Ce serait tout de même ennuyeux qu’il finisse comme Montand.


> Où est passé le "loubard" ?
4 décembre 2005 - 16h16

c’est le pernod qui lui ramolli le cerveau
ou bien c’est la bierrette qui fait qu’il raconte des sornettes
surement le gros rouge qui le fait tirer sur tout ce qui bouge
le whisky l’a rendu tout rabougri
le petit blanc l’a rendu méchant
l’alcool de riz l’a rendu tout aigri
le garlaban l’a attaqué si fort qu’il parle comme un gland
le punch coco le fait penser comme un facho
avec le petit rosé il est au taquet
et au bistrot il ne parle plus aux cocos
il a été si souvent noir qu’il oubli qu’il ya toujours de l’espoir
tout cet alcool l’a rendu pisse vinaîgre
la mauvaise réputation c’est plus pour ce gros con
on peut même pas lui cramer sa bagnole, il a plus de permis à cause de la gnôle.
les hlm sont toujours aussi blêmes, il les a oublié, il n’a jamais été un révolté
la rage des enfants est dans la rue, ils le payent cher
car la prison t’as pas connu, renaud vraiment pauvre rigolo.
allez je fini là ma prose, car j’écris aussi mal, que ce gugusse à la mémoire courte.

Gérard Lambert



mon pauvre renaud...
4 décembre 2005 - 22h23

C’est clair. Moi aussi j ai écouté ce pauvre Renaud chez les Grandes Gueules (je ne vois pas d ailleurs ce qu elles ont de grandes, ces gueules, faudra qu on m explique). Depuis qu’il est revenu et qu’il déballe sa vie privée, il fait bien de la peine, ce bon vieux renaud. L époque n est plus la meme, il n a plus le meme age que lorsqu il chantait Hexagone (c est une chanson qui fait vraiment mal a la gueule, encore aujord hui d’ailleurs) et je pense qu on n a plus grand chose à attendre de lui. Les médias l ont récupéré, pourtant il donnait l impression de résister, et ces cons la l ont embourgeoisé. Et un Renaud bourgeois, c est sur que c est bizarre...



> mon pauvre renaud...
6 décembre 2005 - 17h01 - Posté par

Ouais, bon...
Le principal, finalement, dans cette histoire, c’est ce qui reste de Renaud... Y’a eu Antoine avant lui, y’a eu Dylan avant lui, on les a récupérés et lui aussi... Mais nous, on nous aura pas... Parceque nous, on restera pauvres toute notre vie... Même si je peux pas m’empecher de lui en vouloir pour ce qu’il est devenu, après tout, il est pas totalement à blâmer de baisser les bras. Restent ses chansons d’avant la débâcle :
la terre peut s’arrêter de tourner, y rat’ront pas leur réveillon... moi j’voudrais tous les voir crever étouffés de dindes aux marrons...
ou tant d’autres que nous continueront à écouter, à chanter... (Personnellemnt, j’ai remis "marchand de cailloux" au dessus de boucan d’enfer, et comme j’écoute toujours les premiers CD de la pile, c’est tout bon...)

Soyez pas trop durs avec lui et gardez le meilleur... Renaud est mort, de toutes manières, à partir du moment où il a commencé à parler des footeux en bien... Alors oui, bien sûr, c’est pas cqu’on fait d’mieux en ce moment, mais en souvenir de l’adolescent que j’étais à l’époque de "Ou c’est qu’j’ai mis mon flingue...", je reste fidèle au Renaud qui m’a fait ce que je suis resté... Et je me garde en bonne santé en en écoutant d’autre. De toutes façons, faut être un peu à la ramasse pour écouter RTL, non ??? Et puis faut pas oublier que c’était RTL sa dernière tournée, alors voilà... Salut à tous, bonne écoute. Renaud n’est pas mort si nous le voulons. Ce qui reste aujourd’hui, c’est peut-être nous dans trente ans... Restés énervés

Roland


> Où est passé le "loubard" ?
9 décembre 2005 - 12h40

hé... ho... moi j’ai 75 berges j’etait coco a 15 ans et je le suis toujours...
Il faut dire que je suis ouvrier... bon, ça n’explique pas tout... des 68arts ;; ; j’en ai connus beaucoup, tous ne sont pas devennu des bourgeois, ou si ils sont bourgeois pas des plus réacs... C’est une vielle interogation :pourquoi telles et telles idées sont-elles dominantes la réponse est parcequ’elles sont celles dela classe dominante. Imaginez que ces idées ne dominent pas et que la bourgeoisie domine... la ça serait grave ! C’est dailleur le but des dictatures : mais ça ne dure pas lomgtemps (relativement).
Pour Renaud, il avait du talend quand même.
Pour les filles : je ne suis pas sûr qu’on viole plus aujourd’hui qu’hier, ce qui ne justifie rien, mais porquoi en parle-t-on plus, parcequ’on progresse "moralement" ? ayez pitié de mes lévres gercées.
Plus "sérieusement" il y a au moins deux féminisme : celui de Rosa Luxembourg, d’Anna Jaclard, d’Elizabeth Dimitrief, de Louise Michel et de bien d’autres excusez ma vielle mémoire. Et celui de "Elle" . On n’en sort pas : les idées dominates sont celles de etc.
Salut à tous, câlins aux fillles
Claude



> Où est passé le "loubard" ? dans la poche des barons de Neuilly !
5 janvier 2006 - 00h25

Corridas, Betancourt, and CO, les spécialistes de la manipulation de masse. Le chanteur Renaud s’active à nous désactiver le cerveau.

L’affaire Betancourt, un exemple de première.

Face à la nauséabonde et abusive propagande faite par les médias et personnages du showbizness français en faveur des intérêts d’Ingrid Betancourt, une initiative citoyenne s’est mise en place pour lutter contre la désinformation dans cette affaire.

De famille bourgeoise et richissime, avec un père, qui fut ministre de l’Education, ambassadeur de Colombie à l’UNESCO et en France, l’avenir financier et social se présentait à la petite Ingrid sur un plateau d’argent. Après une jeunesse dorée passée dans de somptueux appartements de l’Avenue Foch, après des études de sciences politiques, épouse comblée d’un diplomate français en poste en Équateur, puis aux Seychelles, Mazette ! voilà, notre petite Ingrid arrivée à maturité qui commence à se forger comme tous bons bourgeois dignes de ce nom, une moralité charitable de tradition.

Quand d’autres se lancent, dans la récolte des pièces jaunes ( devant, marron derrière ) organisée par sainte Bernadette, la brave Ingrid, elle, choisit de se lancer en politique !

Elle dénonce alors le système colombien comme un système dans lequel la démocratie ne fonctionne pas. Elle s’attaques à la mafia qui gangrène la vie politique en colombie, se présente aux élections et propose de représenter un gouvernement plus propre, plus démocratique, un peu à l’image de ceux de nos pays occidentaux où les pots de vin affluent et où les caisses électorales remplies par les patrons sont, croit-elle, moins le signe de corruption que les magouilles en place actuellement en colombie.

Ingrid nous raconte ceci dans une interview faite par la journaliste Michèle Cédric dans son émission « Dites-moi » de la RtbF Bruxelles - 8 février 2002.

Ingrid disait : C’était à l’occasion d’une interview faite par la télévision colombienne, on me demande : « Oui, vous luttez contre la corruption, mais quels sont les corrompus en Colombie ? »
En général, les gens disent : « Il y en a beaucoup. » et ils prennent la tengeante.
Et là, moi, j’ai donné les noms de ceux qui, je pensais, étaient véritablement les plus corrompus.
L’interview est diffusé dans le journal d’informations à Bogota et cinq minutes après, le téléphone sonne et j’ai cet homme extraordinaire au téléphone - il s’appelle *******, c’est un industriel, un des hommes les plus respectables de la Colombie qui me dit : « Ingrid, je viens d’écouter ce que vous avez dit, je suis tout à fait avec vous. C’est très dangereux ! Mais je veux vous aider, qu’est-ce que je peux faire pour vous, avez-vous besoin d’argent ? »
 Oui, évidement, j’étais en pleine campagne, oui, j’ai besoin d’argent !
 Quelle est la somme dont vous avez besoin ?
Je lui donne une somme, j’ai même pas pensé et il m’a envoyé le chèque le lendemain
Et ça m’a beaucoup aidé pour la campagne !

Voilà un très bon exemple de donation désintéressée venant des caisses d’un « respectable » industriel colombien, qui de toutes évidences n’exploite pas ses ouvriers et serviteurs et ne cherche aucunement a trouver intérêt, en versant de jolies sommes sur les comptes d’un parti politique. Du moins, c’est comme cela que notre brave et incorruptible Ingrid interprète la chose.

Se plaçant ainsi du côté des « non corrompus » en finançant l’organisation incorruptible de service, ce « respectable » industriel a toutes les chances de survivre à un éventuel changement de système, passant de la corruption politique généralisée, à la réglementation politique de la corruption.

Pour ce qui est des déclarations d’Ingrid Betancourt concernant la paix, l’égalité, la liberté et l’écologie, elles ne dépassent pas les voeux pieux provenant du souverain gourou, pontife en principal du Vatican. Bref, Ingrid Betencourt se situe parmi les très nombreux personnages qui participent activement au maintien d’une politique bourgeoise, bien intentionnée, qui cherche à conserver les privilèges de l’élite du pays, et la paix seulement pour les nantis. ( Les miettes pour les autres )

Depuis plus de trois ans, la France est mobilisée pour obtenir la libération d’Ingrid Betancourt, mais ne s’est que récemment rappelée qu’une autre franco-colombienne, Aïda Duvaltier, 71 ans, est aussi détenue depuis 2001 par un groupe de guérilleros.
La famille de Aïda Duvaltier déclare ceci : « Nous avons tout essayé, de contacter les médias, les autorités, de distribuer des tracts avec la photo de maman, d’ouvrir une ligne gratuite pour avoir de ses nouvelles, d’implorer l’aide de différentes communautés, mais en vain. C’est un calvaire »

Depuis des années, les personnages politiques français qui se déplacent à Bogota pour demander la libération d’Ingrid Betancourt, oublient étrangement, toujours, cette triste affaire.

Quand a Betancourt, si il y a une telle mobilisation en France, ce n’est pas le fait de ses soi-disant positions d’écolo-bobo, sirupeuse de charité et pleine de bonnes volontés pour construire un avenir écologique et plus juste en colombie, ni au nom de l’amitié franco-colombienne, mais bien grace aux relations de sa famille. Les médias complaisants, voir aux ordres des élites des beaux quartiers, s’activent à manipuler l’ensemble de la société, en choisissant pour nous les personnes, pour qui il convient de se battre, et lesquelles méritent la liberté plus que d’autres. C’est écoeurant !

Collectif Anti Renaud



ON S’EST FAIT AVOIR !!!!!!!
29 juillet 2006 - 01h18

Cela fait bien longtemps que Renaud se moque de nous ! Ajourd’hui il insulte les communistes sur son site et dit son amitié pour De Villepin !
Le pire c’est que son frère Thierry Séchan écrit dans Minute et s’invite régulièrement à Radio Courtoisie !
Allez Renaud bonne vacance avec ta blonde de TF1 dans ta belle maison à Tanger (voisin BHL)






GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
1 commentaire
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Plus l'histoire d'un pays est ancienne, plus nombreuses et pesantes sont ces couches stratifiées de paresseux et de parasites qui vivent du «patrimoine des ancêtres», de ces retraités de l'histoire économique. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite