Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
de : Gérard Filoche
jeudi 8 décembre 2005 - 09h21 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 19 ko

"Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels..." le 6 décembre 2005, Lionel Jospin

de Gérard Filoche

Voilà l’élément d’inventaire que s’applique, depuis hier, à lui-même Lionel Jospin...

Mais c’est vrai : c’est seulement en janvier 2002, que 10 millions de salariés ont vu s’appliquer les 35 h, mais mal...

Alors que les 35 h étaient conçues dés 1996, dans le programme qui a fait gagner Lionel Jospin en juin 1997, il a fallu attendre... le 30 janvier 2002 pour que la fonction publique hospitalière, en même temps que le reste de la fonction publique et 4,5 millions de salariés des entreprises de moins de 20 salariés, puissent lire pour la première fois sur leur feuille de paie, que la durée légale était de 35 h hebdomadaire et de 151 h 66 par mois...

J’avais crié dans le désert en janvier, février, mars, avril 2002, en pleine campagne électorale présidentielle, pour signaler qu’on ne pouvait pas faire silence sur la situation créée tout au long de ces trois mois par l’irruption des 35 h impréparées, sans embauche, aussi bien dans la fonction publique que dans 1, 1 millions d’entreprises de moins de 20 salariés...

C’était le vécu profond, intime de 10 millions de salariés et le candidat socialiste responsable de la situation depuis 1997 n’en parlait pas... J’ai demandé qu’on en prenne conscience : en vain.

Il y avait grève sur grève dans les hôpitaux : certains comme à Ste Anne ont duré des semaines... Il y a un million de personnes dans la fonction publique hospitalière, autant d’électeurs..

Mais ça, il est surprenant de le découvrir en décembre 2005...

Car dés le début de la législature, on a eu le débat : comment on faisait les 35 h ? Si c’était sans perte de salaire et avec embauche correspondantes, c’était une redistribution colossale mais nécessaire et appropriée des richesses : ça ne pouvait se faire à profit constant, ni à budget constant... Il fallait planifier cela, ne pas baisser les impôts, au contraire, prendre dans les « cagnottes privées » des grands groupes et actionnaires...

Même Bernard Kouchner, venu parler de santé au Bureau national, interrogé, répondit : « - les 35 h à l’hôpital, on n’a pas les gens, on n’a pas l’argent ».

On avait alerté sur l’insuffisance de formation d’infirmières et de médecins depuis longtemps pourtant !

Dans le Parti socialiste, dans la Gauche socialiste, dans les syndicats, cela s’entendait !

On avait proposé un autre type de loi pour les 35 h (cf. 350 inspecteurs du travail...) aussi bien en 1998 qu’en 2000... On proposait de ne pas disperser l’argent en « exonérations de cotisations » sans contrainte, sans obligation dans les entreprises de plus de 50 salariés : pourquoi donner de l’argent à Alcatel, Axa, et tant d’autres pour faire les 35 h ?

Mais il n’y avait pas que les hôpitaux, dans les entreprises de moins de 20, les salariés ne comprenaient rien à ce qu’on leur imposait et qui se résumait :

 soit à 35 h payées 35, c’est à dire une perte de salaire illégale sous chantage
 soit à 39 h payées 39 h 24 minutes, ce qui n’était rien...

Mais le bilan ce n’est pas qu’on a fait les 35 h trop tôt, c’est qu’on n’a pas voulu se donner les moyens de les préparer comme il fallait ! Ce n’est pas faute d’avoir été alerté : on peut republier tous les échanges, débats, contributions, motions de l’époque qui ont plaidé pour qu’on s’évite cet inventaire tardif... Revisitons donc la mise en place des 35 h de 1997 à 2002 : car si elle avait été bien faite, ce n’est pas 350 000 à 450 000 emplois qu’on aurait recréé mais le double au moins, et les salariés, plus contents, auraient voté autrement le 21 avril 2002...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
8 décembre 2005 - 10h59

Alors que les 35 h étaient conçues dés 1996, dans le programme qui a fait gagner Lionel Jospin en juin 1997

C’est même beaucoup plus vieux que ça ces 35h : En 1981 c’était déjà dans les cartons du candidat Mitterrand......



> Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
8 décembre 2005 - 15h06 - Posté par

c’est le probleme de nos politiciens et de notre politique.beaucoup mais alors vraiment beaucoup de bla bla, tres peu d’idées bonnes, beaucoup de mauvaises toujours noyées dans le bla bla et un temps de reaction tellement long que lorsque les idées sont appliquées elles sont déja dépassées.
Je suis infirmiere depuis 23 ans ,à l’hopital ,meme avant les 35 h ,c’etait déja le souk alors maintenant......
maintenant je bosse en liberale, mais si je bossais comme nos politiciens, il y a longtemps que je n’aurais plus de clientele.
L’ennui ,c’est qu’aux prochaines elections ceux seront toujours les memes qui se presenteront malgré leur bilan catastrophique, et on aura encore pas le choix.


> Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
8 décembre 2005 - 20h04

M r Filoche,il serait un minimum honnete de rappeler que la contrepartie des 35 h c’est 20 milliards qui ont basculés dans la poche du patronnat.Alors de grace si l’application des trentes cinq heures ,sans embauches correspondantes est un véritables probleme à l’hopital,(mais dans combien endroit ont elles données lieu a l’embauche correspondant !)il ne faut pas passer sous silence les 20 millards ci dessus.Demain il faudra baisser le temps de travail vers les30 heures mais en imposant que dans le partage capital/travail ce soit le capital qui crache au bassinet
Bien sur on compte pas sur toi(j’ai eté dans la meme orga d’ou le tutoiement) ni sur tes amis soc...
Petit rappel entre 1982 et 2002 les salariés ont perdus plus de 10 points dans le partage des biens produits soit avec un PIB 2004 de 1624 milliars d’euros plus de 162 milliards
Pendant cette période la gauche de gouvernemnt à eté plus de 15 aux affaire et s’apprete à y retourner synthes oblige rt tu te situe ou Gérard !!!!!!!!!
Bernard 43



> Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
9 décembre 2005 - 10h01 - Posté par

Tout à fait d’accord avec Gérard Filoche, comme d’habitude, mais alors que fait il encore au Ps après la calamiteuse prestation des représentants du PS hier soir chez Arlette Chabot .

Je rappelle qu’en 1936 la durée du travail est passé de 48 à 40 heures avec augmentation des salaires de 15 % et institution des congés payés( 15 jours) et sans primes au patrons.

Il est vrais qu’a l’époque le PC soutenait le gouvernement sans participation, et que de ce fait il avait, avec les syndicats, gardés leur libertés de manoeuvres pour soutenir le mouvement populaire.

Alors Gerard avec nous et les comités du 29 mai pour , dans les luttes comme dans les urnes, une vrais gauche résolument anti capitaliste

Raymond


> Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
10 décembre 2005 - 20h51

YOYO C’EST PAS BEAU !

Vraiment ce personnage falo qui présida le gouvernement de la gauche plurielle n’avait décidément pas les épaules d’un homme de gauche.
Non content de nous abandonner au milieu du gué dangereux où il nous avait laissé entre les 2 tours après le 21 avril, mais aujourd’hui, ce triste personnage se "distancie" de la seule réforme d’ampleur (je ne dis pas sans problème, ni sans contreparties énormes) de son passage au sommet de l’Etat.
Vraiment les DSK, ROCARD, LANG, JOSPIN, (je n’oublie pas les autres mais je vais pas les citer tous) etc. bref tous les "éléphants" doivent être démasqués
et empêchés de nuire encore à ce PS auquel croient encore beaucoup de gens de gauche authentiques...
Avec ces gens de gauche authentiques il faudra construire cette nouvelle gauche. Ils nous sont indispensables. Mais ces "éléphants" (qui sont une insulte aux vrais, parce que ceux-là sont utiles) du PS, il faut vraiement les larguer en menant très fort le débat de la construction populaire du projet alternatif...
Veillons et agissons !

NOSE



> Les 35 h à l’hôpital que nous n’aurions pas dû appliquer tant que nous n’avions pas les personnels...
12 décembre 2005 - 09h14

Voilà comment un militant socialiste quand il a été premier ministre a traité un sujet qui faisait honneur à la gauche. Les 35 heures étaient un formidable projet. Par je ne sais quelles incompétences d’énarques on en est arrivé à donner de l’argent aux grandes entreprises et à ne pas être capable de mettre les 35 heures en place dans la fonction publique hospitalière (la fonction publique territoriale ou d’Etat n’étant guère mieux loties). Maintenant, ce sont les mêmes personnes qui au au PS bâtissent le projet socialiste pour les présidentielles et législatives de 2007. Ne serait-ce pas la machine à perdre que l’on met en place ? A moins que nous ne voulions détrôner la droite française dans son qualificatif de "plus bête d’Europe" pour se l’approprier.
Pendant ce temps-là, le nombre de RMistes augmente, les "petits" salariés n’arrivent plus à se loger et demandent à travailler plus pour survivre, la liberté d’expression est bafouée (Cécilia et Nicoloas Sarkozy), le pays est sous le régime du couvre-feu, le droit de grève est bafoué, la repression est la règle (automobilistes, ostréiculteurs du Bassin d’Arcachon, pêcheurs, petits paysans...) , le révisionisme sur notre passé en route (colonisation) , etc. Ne me dites pas que le pays qui a porté haut les couleurs des droits de l’homme et des peuples n’a pas changé.
Je reste pourtant fier d’être Français, car les jeunes nous montrent l’exemple (banlieues, raveurs Bretons, fête du beaujolais à Grenoble...). Les peuples ont toujours raison et finissent par gagner !

Un sympathisant de la gauche toute entière, militant socialiste de surcroît, car il ne faut jamais baisser les bras !

Marc






A propos de « l’islamophobie douce »
dimanche 22 - 23h16
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Le "média" , nous propose dans une courte vidéo, l’acte 45 à Paris avec la convergence des luttes
dimanche 22 - 21h49
de : nazairien
1 commentaire
UN CAR PARIS-LANNEMEZAN POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
dimanche 22 - 19h38
de : jean clément
Manifestations Climat et Gilets Jaunes : Paris sous tension (vidéo)
dimanche 22 - 18h50
de : nazairien
7 commentaires
IMMIGRATION : refuser le duo-duel dégoûtant de Macron et de Le Pen ! Tous ensemble en même temps dans les luttes !
dimanche 22 - 18h26
de : jodez
La "flicaille" hors controle, n’entame pas, la détermination du peuple en colère (vidéo)
dimanche 22 - 18h10
de : nazairien
3 commentaires
Mardi 24 sept 2019 à 13h45 Soutien Vincenzo Vecchi
dimanche 22 - 17h44
de : fabiola
« Gazés en plein visage », un couple de touristes est évacué des Champs-Elysées
dimanche 22 - 17h18
de : joclaude
A propos des franchouillards dans les manifs.
dimanche 22 - 17h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA PEUR DU PEUPLE - Agoraphilie et agoraphobie politiques
dimanche 22 - 10h57
de : Ernest London
2 commentaires
Gilets jaunes : un acte 45 réussi ? L’avis de Faouzi Lellouche (vidéo)
dimanche 22 - 02h22
de : nazairien
4 commentaires
Marche du 21 sept à Paris : 1 km et lacrymos |
samedi 21 - 20h12
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite