Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
de : ocsena
jeudi 8 décembre 2005 - 13h24 - Signaler aux modérateurs
25 commentaires

Pour une meilleure vision du monde et des choses, voici, tirées de l’actualité, quelques infos soumises mine de rien à votre éminente réflexion politique

*****************************

"Tout ce qui est réel est rationnel, tout ce qui est rationnel est réel", vous connaissez tous à fond cette fameuse formule hégélo-marxienne, laquelle bien maîtrisée vous aura permis de piger avec un max d’acuité dialectique tout le bordel ambiant, ses tristes évidences, ses blablas autoaffabulateurs.

C’est bien, citoyens, que vous ayez compris les banlieues, la crise crasse du logement, l’augmentation des prix du champagne concomitante, la vocation des Grandes écoles et notamment de Sciences po Paris à incarner la très promotionnelle justice sociale républicaine (AC ! IEP, DAL, HEC, ascenseurs Combalusiers, tous ensemble, tous ensemble ! Même combat !)

Aujourd’hui néanmoins, on va reprendre pour vous à son départ le cas spécifique Ségolène Royal. Vous n’êtes en effet certainement pas au mieux sur le sujet. Pour abréger et faire pédagogique, l’étude de cas et ses conclusions se présenteront sous la forme d’un plaidoyer (relatif) en faveur de Ségolène Royal.

Au départ donc, l’affaire Ségolène Royal démarre de façon impromptue, Ségolène annonce tout de go se présenter aux élections présidentielles. Bon ! bhof ! On n’a pas encore à ce moment une vue globale, on a seulement une vue particulière : bref, pour tout dire, on n’a rien absolument contre mais franchement rien pour non plus sspécialement.

Ségolène, belle, royale, grande jeule, exhibitionniste en diable mais jamais nue, portée comme Socrate sur l’accouchement en public, Ségolène avait toujours plus ou moins représenté pour nous l’incarnation du socialisme bobo radical, énarchique et suffisant qui vous fout spontanément des plaques d’urticaire, qui a foutu Lionel en l’air avec le clip télé du 20 avril 2002.

Eh bien, disons-le cette approche négative et mauvaise doit être éradiquée : L’hostilité à Ségolène relève du machisme le plus primaire. Les "Chiennes de garde" à juste titre et le Nouvel Obs ont fait beaucoup de pédagogie là-dessus. Ils continuent.

 1° Première approche. Si Ségolène vous paraît mégalo et imbuvable, les mecs dirigeants du PS le sont autant et plus, donc y a pas de raison de pas la prendre elle.
 2° Si vous vous croyez féministe parce que vous soutenez Arlette, vous êtes un beau salaud, car l’expérience montre qu’Arlette n’a concrètement aucune chance d’être élue.
 3° Si vous pensez que le candidat progressiste idéal à la présidence 2007 serait une femme, mère, pas mariée, noire, lesbienne, etc., vous vous enferrez parce que Christiane Taubira n’est pas lesbienne.
 4° Bref, Ségolène a les meilleures chances pour elle, elle a les meilleurs sondages chez les ados socialistes ségolènistes, elle sauvera la France sans ouïr de voix et sans zouir François.
 5° Cette première approche met un terme à la question "particulière", celle de la personnalité, elle met un terme à la question de la compétence qui n’a pas de sens au niveau de la présidence. Ségolène est fiable.

*** La deuxième approche, plus délicate, est celle de la logique globale du PS et de la gauche. Passons sur les apparences (Les choix à première vue les plus absurdes dissimulent forcément une finalité cachée). Le PS veut-il ou ne veut-il pas être élu, voilà la question ? Dans les deux cas, Ségolène serait le truc gagnant même en perdant.

 6° Avec son programme d’augmentation des impôts et l’idée de piquer aux riches, le PS ne peut que plaire aux plus fauchés, mais qui ne votent pas PS, il déplait forcément aux 5 millions de fonctionnaires qui en paient un petit peu et qui votent pour lui : choix perdant mathématiquement. Ségo, en revanche, a les maths de son côté. Elle perd les hommes qui sont massivement machistes, gagne les femmes qui ne le sont pas, s’offre en sus les types atypiques et progressistes : Calcule comme tu veux ça te fait au finish plus de 50%. Gagnant !

 7° En outre, si elle se présente contre Villepin qui est un vieux copain (de l’ENA). Qu’elle perde ou gagne, une cohabitation sereine redevient possible au sommet de l’Etat, cela n’est pas négligeable

 8° Même si au pire le PS sort un assez mauvais programme général, on sait que Ségolène restaurera le Service militaire qui est notoirement démocratique, intelligent et performant, et qui évitera de se tromper de coupable quand on tient à étouffer peinardement un dangereux "violeur" ivoirien (On suppose que vous avez suivi l’histoire ? Pour la discrétion en tout cas c’est loupé !). On peut attendre aussi de Ségolène une réforme plus poussée de l’orthographe française, qu’elle a commencée, cela ne fera de peine à personne, la dictée est partie à la retraite avec Pivot.

 9° Dernier point : On ne peut entretenir toutes les haines contre Ségolène, Ségolène reste la seule, rappelons-le, à vouloir fermer le Sénat.

 10° Donc pour résumer (bis repetita placent), Ségolène a d’excellentes chances de réussite et on ne voit personne d’autre capable de réformer la France d’une façon aussi crispante et marrante. Nous estimons que c’est in fine la raison essentielle de voter pour elle.

**************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 14h47

peut être mais....

si un candidat(e) du OUI l’emporte à la présidentielle....Giscard nous a prévenu, ça voudra dire qu’ils pourrons faire passer le texte du TCE (par le parlement ?) et tel quel que nous l’avons refusés....



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 15h34

Elle est sympathique, Ségolène.

Une vraie patronne : quand il est question de payer ses propres collaboratrices dans son activité politicienne, ca se termine aux prudhommes !



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
10 janvier 2006 - 17h50 - Posté par

oui, mais les collaboratrices ont été déboutées


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 18h00

Je me souviens avoir été personnelement insulté par elle lors de la campagne référendaire du TCE, moi, celui qui prétendait voter NON à ce TCE.

Je me souviens qu’elle passait son temps à engueuler ses contradicteurs sur les plateaux des télés et dans les sutdios des radios au lieu de débattre.

Je me souviens qu’elle n’avait pas vraiment d’arguments mais qu’elle criait sans cesse pour ne rien dire sinon pour laisser entendre que les partisans du NON étaient des cons malhonêtes et que ceux qui voteraient NON seraient des abrutis incultes qui ne comprennent rien à rien.

Je me souviens que l’un de ses rares arguments était que le TCE n’était en rien libéral et qu’il favoriserait une Europe sociale.

Et je m’en souviendrai encore en 2007 !

Je m’aperçois aussi qu’elle n’est pas franchement opposée à la politique quasi totalitaire du Ministre de l’Intérieur.
Elle a été d’accord avec les "bienfaits" du colonisateur avant de se raviser hypocritement.
Elle n’a pas dit au Ministre de l’Intérieur qu’il devrait se laver la bouche au karcher car elle a peur des sondages.
Comme l’ensemble du PS.

Ce n’est qu’une beauf qui a peur ! Pas de quoi en faire une présidente.

Durdo REIL



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 18h19 - Posté par

Royal, comme la plupart des politiciens du PS, se moque comme d’une guigne des valeurs de gauche, des salariés, de la protection sociale, et du service public.

Suis-je macho en disant cela ?


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 18h39 - Posté par

Lors de son passage à Tours pendant la campagne référendaire, j’étais allé l’écouter avec ma femme (pour rire, car nous avions déjà décidé de voter non). Elle a parlé dans son discours des quotas chinois sur le textile, que personne n’avait préparé l’arrivée des chinois, qu’elle voyait des usines textiles fermer en Poitou-Charentes (sa région), que c’était très triste, qu’elle compatissait et qu’il fallait voter OUI car c’était une honte de laisser faire cela.

Lors des querstions dans la salle, je me suis levé, et je lui ai dit :" Madame, je reviens sur le textile chinois. Vous dite que personne n’a rien préparé mais c’est faux. Tout était écrit, écrit par Pascal Lamy, le socialiste, votre ami, ancien collaborateur de vos troupes et de Delors. Il a mis en place à l’OMC tout ce qu’il fallait pour que les choses soient comme elles sont maintenant. C’est vous, les socialistes, par les bras de Pascal Lamy qui êtes fautistes. "

Elle m’a alors répondu que pour vendre des airbus, il fallait savoir faire une croix sur d’autres choses. Bref, elle est nuille, elle est menteuse, elle m’a fait honte ce jour là. Politique véreuse du beau parler et du laisser faire.

Ségolène, tu n’auras pas ma voix.


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
17 janvier 2006 - 12h48 - Posté par

je ne vois pas comment et pourquoi il y aurait plus de cons qui ont voté non que oui
et qui pourrait le soutenir objectivement
Chasse pêche nature et traditions a appellé à voter non
il n’y a pas plus de cons là qu’ailleurs
Igor


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
20 avril 2006 - 19h41 - Posté par

exactement. lors de la campagne référendaire et des débats télévisuels, elle a montré son vrai visage et ce n’était pas trés joli. Je partage totalement votre impression désagréable. je crois qu’il faudrait remontrer ces passages télé.


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 18h48

La contribution en faveur de Royal laisse entendre que les femmes du PS pourraient avoir une fibre féministe...
Petit rappel : sous LA ministre Guigou, en 2001, le travil de nuit des femmes dans l’industrie est autorisé par transpositions dans la loi franaise d’une directive europeennne.

les femmes étaient protégées par une loi de 1892...

Guigou (et certainement Royal également) justifie cettte infamie au nom de la lutte contre les discriminations subies par les femmes !

Et on nous demande de voter pour "ça" ?



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
8 décembre 2005 - 21h23 - Posté par

Je m’étais laissé dire il y a quelques années, quand Mme Royale a eu son dernier enfant (le 5ème ?) qu’elle avait repris son boulot de ministre une semaine après son accouchement.
Je m’étais laissé dire qu’elle s’en était vantée.

A l’époque je m’étais dit : en voilà une qui n’a pas de problème de crèche ou de nounou, contrairement aux 3/4 des mères de famille qui veulent et/ou doivent bosser ! Je m’étais dit aussi : quel sens ça a de faire un gosse pour le coller 8 jours après à une nounou ? Puis je m’étais dit qu’elle (Mme Royale) devait sûrement avoir des horaires aménagés... et quelques auxiliaires domestiques pour le tout venant. Pas comme moi et beaucoup de femmes que je connais.

J’ai des enfants et je travaille. C’est sans doute par pure jalousie, les femmes sont si envieuses, qu’aujourd’hui je me dis que je ne voterai pas pour Mme Royale.

Mme Citoyenne


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
9 décembre 2005 - 01h36 - Posté par

Bien, très bien. Une de plus. On ne votera pas pour Ségolène, ni pour Montebourg, ni pour truc, ni pour machin, ni pour chose. Vive Sarkozy, Président !


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
9 décembre 2005 - 08h23 - Posté par

Sarkozy est DEJA au pouvoir, c’est DEJA l’Etat d’urgence. C’est en votant à 82% pour Chirac que nous avons la politique que nous subissons. L’argument Sarko : ras les couettes !

Et puis cet argument je le connais, on m’a fait le coup en 2002. En juin, nous devions tous voter PS, sinon nous étions des traitres. Oui mais quand la "démocratie" t’impose de voter sans "choisir" qu’en reste-t-il ? Pour moi cette république est morte. Encore une fois l’application de l’Etat d’urgence, en est une énième preuve. Et franchement les 82% interrogent non ? Ca fait très république bananière tout de même.

Quand j’ai vu Ségolène Royal gagner contre Raffarin en 2004, je me suis dit : c’est évident ! Il n’auront que Ségolène à proposer, parce qu’ils n’ont pas de contenu politique à gauche, leur seul moyen de s’en sortir c’est de présenter une femme comme argument moral de leur positionnement de "gôche".

Pas du contenu, de la Com’. Comme d’hab.

Une militante


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
9 décembre 2005 - 15h27 - Posté par

c’est insulté la philosophie de dire de ce type qu’il serait un philosophe .


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
18 décembre 2005 - 21h06 - Posté par

Et c’est pour cette raison que ce sera Sarko, c’est le seule a oser aborder les problèmes de la France sans complexe.

On voit bien que les socialistes ne ce sont maleureusement pas remis du tsunami de 2002 et de toute façon, il n’ont pas de vision pour la France).

Et l’argument de Ségolène, c’est d’être un femme c’est un peu court, les français attendent autre chose ...


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
16 janvier 2006 - 10h16 - Posté par

Sarkozi est le fils d’un hobereau hongrois etd’une mere qui a tout mon respect.Elle a elevé ses enfants alors que son ex mari se remariait pour la quatrieme fois.
Quand a Nicolas ,eleve mediocre,il est devenu avocat !!
Son parcours scolaire est nul.
Il devrait apprendre le Francais et se cantonner aux "gros" mots croisés !


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
25 décembre 2005 - 23h27 - Posté par

foutons les dehors tous ces abruties plus de pouvoire plus de chefs plus rien vivons libre de nous eloigniez de tout ces masquarades de pantins . à mort la republique des faux cul a mort la republique qui n’a d’impotances que pour ceux qui diriges a mort les masques antiques qui sont plus beaux casser que neuf a mort la connerie des grandes surface avec leur corteges de reves en cartons pates a mort les abatoires des capitalistes se gavant de viandes a mort se monde ou le seul jeux c’est d’écraser le voisin avant qu’il ne t’ecrase a mort les pseudos illuminer qui envoies des tonnes de merdes dans l’espace en croiyant se tirer de la planete le jour ou leur baraques prendrons feux. bref dansons autour comme nos ancetres l’on fais cette annee 1781 aux debut avec des fourches et a la fin avec des cannons . ;)


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
19 décembre 2005 - 17h51

très bonne approche svp voir mon blog ( la sarkomania) j’ai fait un article sur elle (marianne 2007) TAPEZ : http://sourgentin.rmcinfo.fr



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
6 janvier 2006 - 17h03

Salut,
On dira ce qu’on voudra du service national, que je connais pour l’avoir subi : il avait au moins le mérite de faire sortir des gens de leur zup ou de leur trou, et de mélanger les tribus, ce qui est déjà pas mal. En plus, quoi qu’on en pense encore une fois, la vie collective, même dans un cadre militaire, a sûrement profité à un certain nombre. Et je pense qu’il y a aussi un certain nombre qui ont été + ou - occupé pendant 1 an et que ça leur a évité quelques conneries et de rouiller au pied des barres ou au bar-pmu du coin. De toute façon, depuis qu’il n’y a plus le service national en vrai, on l’a reconstitué à la télé en prime time. Mais bon, j’en ai vraiment bavé, je le reconnais ! Donc, remettre le service national, pourquoi pas, s’il est plus national ou d’intérêt général que bêtement militaire ! Bye. Philippe.



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
7 janvier 2006 - 07h39 - Posté par

Vive l’armerdre !!!
Alfred Ubu


> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
17 janvier 2006 - 16h38

Le débat sur le sexe du futur roi de France pour 5 ans est stupide.
Les aptitudes se jugent sur la personne et non sur son sexe car il n’y a pas ,sur le chromosome Y, de gènes de la compétence politique.
Que S.R. soit autoritaire, hautaine, etc., probablement. Peut-être aussi que les femmes ont besoin d’en faire plus que les hommes pour être écoutées.
Hommes ou femmes politiques ne sont pas des saints par quasi définition.
Alors avoir un D.S.K., un L.F., un F.H. ou une S.R. comme Roi pour 5 ans ne change rien à l’affaire, l’affaire étant un problème d’institutions (Président/P.M-Gouvernement/Parlement) avant d’être un problème de projet politique pur (les idées pour rendre meilleur et plus juste notre pays : économie, libertés, justice sociale à tout point de vue (voir les émeutes), etc., ) qui vise à ceux que l’immense majorité des citoyens soit contente de vivre en France dignement.
Sans réformes des institutions, un homme ou une femme ne fera que gérer la situation actuelle pour penser à l’élection suivante (N.S. a pris le départ pour 2007 en 2004 il me semble).
Le jour où le Président sera responsable véritablement de sa politique ou de ses dérives, que le parlement contrôlera le gouvernement et influera sur la création de lois (au lieu d’être un chambre d’enregistrement des lois) et que les politiciens seront tenus à des résultats (comme théoriquement un PDG) alors les choses bougeront.
Notre système est un système déresponsabilisé (parfois même la justice ne peut ou ne veut rien faire pour des actes graves commis par nos politiciens/gouvernants) où chacun pense à sa position et à sa carrière, se contentant de surtout ne pas remettre en cause ce système qui leur sert de cocon (un peu comme les artistes créateurs/interprètes avec le système des maisons de disques).
Bref, en élisant ou pas S.R, ce n’est pas un vote sexiste (sauf pour les machos de droite, de gauche et d’extrême droite) mais un choix personnel puisque le cadre restera le même donc la gestion et la politique identiques.
Je ne crois pas que S.R ou N.S. changeront le fond (les institutions) pour s’attaquer ensuite aux problèmes de nos concitoyens de manière efficace et responsable.



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
23 janvier 2006 - 15h02 - Posté par

J’aime bien ce msg sur les institutions de la République. C’est clair et intelligent et, pour une fois, ça ne sent pas le "tous pourris" qui, bien que compréhensible, n’avance pas à grand chose. C’est toujours triste de lire des post ou des msg sur les forums alter ou de gauche qui accentuent le désarroi et poussent au cynisme (en attendant le grand soir, tcha tcha tcha).
Parce que, effectivement, il faudra aller voter en 2007 pour que ce ne soit pas sarko, qu’on le veuille ou on.
Parce que voter et choisir - même par défaut - un parti, c’est justement ça la démocratie.
Parce que ce putain de grand soir, on sent tous qu’il est pas pour demain et que de toutes façns ceux qui l’appellent de leurs voeux ne sont même pas d’accord entre eux.
Bien sûr que c’est facile de dézinguer Ségolène. Mais comme le dit très bien l’auteur du post précédent, il en va de même pour toutes les personnalités politiques.
Et ce post, qui n’attend pas que les hommes politiques soient des saints (ni que les hommes politiques aient des seins, haha), me semble assez visionnaire. La question ne porte pas sur les personnes - qui ne sont pas des anges - mais plus sur le système. Le réformer paraît plus faisable qu’espérer le faire exploser. L’expression VIème république est sortie des discours du seul Montebourg et a donné matière à réflexion à plus d’un...

Je souhaite, orateur précédent, que l’avenir t’entende.


Air France - Orly : Devedjian et Ségolène Royal contre les grévistes
22 janvier 2006 - 20h42

Lutte Ouvrière n°1908 du 25 février 2005

Le gouvernement s’est empressé d’appuyer la direction d’Air France en condamnant, par la bouche du ministre de l’Industrie Devedjian, la grève des agents de piste. Lundi 21 février, sur Europe 1, il l’a qualifiée de « mouvement inacceptable » et d’« illégale ».

Même radio, le lendemain : Ségolène Royal, dirigeante du Parti Socialiste et présidente de la région Poitou-Charentes, s’en est prise à « l’explosion sauvage d’un mouvement de grève ». Elle aussi l’a qualifiée d’« illégale », affirmant qu’elle n’est « pas bonne (...) pour l’entreprise », sans avoir un mot sur la politique d’Air France qui met en danger ses employés, ni sur les revendications des grévistes.

Les dirigeants du PS sont vraiment prêts à « l’alternance », c’est-à-dire à remplacer la droite. Mais ce ne sera pas pour mener une politique plus favorable aux travailleurs. Ceux qui en doutaient sont avertis.



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
25 janvier 2006 - 12h06

je vorerai pour Ségolène Royal si le parti socialiste la présenterait pour les élections
Raisons : elle ferait mieux que ceux qu’on a vu et revu tant de fois
Erwin Florens



> Plaidoyer relatif en faveur de Ségolène Royal (pas zaz)
3 septembre 2011 - 22h52 - Posté par Agnès Robert

Erwin, te voilà parti vers le monde de Dieu. Tout cela t’importe peu, sans doute maintenant. Si tu peux oeuvrer, de là où tu es, pour que les hommes ne fassent pas trop de bêtises, ce sera vraiment bien. Tu vas avoir du travail !

Merci pour tout, Erwin !

Agnès Robert


Un nouveau Mitterrand
22 avril 2006 - 08h15

Ségolène Royal, est un autre membre des "élites" qui nous font la peau depuis des décennies et, de surcroît, un personnage d’une grande ambiguïté politique que les médias occultent.

Née à Dakar, fille d’un colonel d’artillerie et soeur d’un des officiers impliqués dans l’attentat contre le Rainbow Warrior, elle est diplomée de l’IEP de Paris et fait ensuite l’ENA. De là, elle passe dans un Tribunal Administratif et, à 29 ans, elle devient conseillère technique au secrétariat général de la Présidence de la République (Mitterrand) sous la protection de Jacques Attali qui a également "remarqué" François Hollande. Comme François Hollande, elle devient également très proche de Jacques Delors.

A 38 ans, elle sera ministre de l’Environnement. Après l’arrivée de Balladur, un an plus tard, elle passe le concours d’avocat et travaille avec Francis Teitgen, membre du Conseil de l’Ordre des Avocats de Paris qui deviendra bâtonnier en 2000 et qui est également devenu l’un des patrons de la presse, voir sur Teitgen :

http://www.cnb.avocat.fr/PDF/Avocat... .

Etc...

Ségolène Royal fait donc partie de ces milieux au service du système qui n’ont strictement rien à voir avec le citoyen ou le travailleur, voire le fonctionnaire, "de base".

Certes, on sait très bien à quoi s’en tenir sur une candidature Sarkozy, par exemple. Mais pourquoi Noël Mamère et d’autres ne regardent-ils pas avec le même esprit critique du côté de la candidature de Ségolène Royal, qui ressemble beaucoup à une autre candidature PS susceptible d’être bien vue par le FN ?

Pour se faire élire avec les voix de l’extrême-droite, Mitterrand avait eu recours à des intermédiaires comme Jean-André Faucher ou Roland Dumas (lire "La main droite de Dieu", Seuil 1994). Mais, dans le cas de Ségolène Royal, sa famille risque de suffire...

Par exemple, en 1998, l’Humanité écrivait :

http://www.humanite.fr/journal/1998...

"Royal, l’autre

Cousine de Ségolène Royal, ministre chargée de l’Enseignement scolaire, Anne-Christine Royal, trente ans, mère de sept enfants, brigue une carrière politique. Comme on ne sait jamais, elle se présente aux régionales et aux cantonales. La ressemblance s’arrête là, car la cousine de Haute-Vienne est en quatrième position sur la liste FN conduite par Antoine Orabona, conseiller sortant. Elle tentera également sa chance dans le canton de Palais-sur-Vienne, face au sortant socialiste Jean-Claude Cruveiller."

Et sur la Toile, d’autres parlent de frères, soeurs, cousins... de l’intéressée mettant en évidence un monde pour le moins très conservateur. Justement, quoi qu’en dise l’Huma, on ne sait pas très bien où s’arrête la "ressemblance". En tout cas, Ségolène Royal, petite-fille d’un général, fille d’un colonel qui aurait été proche des monarchistes, née en 1953 dans une colonie française (le Sénégal n’est devenu indépendant qu’en 1958) et dont la famille aurait voté Tixier-Vignancour aux présidentielles de 1965 (ce dernier a appelé à voter Mitterrand au deuxième tour), semble "inspirer confiance" et recevoir en ce moment un sacré "coup de pouce" médiatique.

On peut au moins se demander si, au moment où la loi sur le colonialisme a fait un gros scandale et François Hollande a même reconnu que "quelques" députés PS avaient à l’origine voté pour "par inadvertance", voir par exemple :

http://www.ldh-toulon.net/article.p...

le courant majoritaire du PS n’avait pas un(e) autre cadidat (e) à proposer, histoire de lever toute ambiguïté. Certes, les liens de famille peuvent toujours être un accident. Mais chez Mitterrand, à qui Ségolène Royal doit entièrement sa carrière, la "proximité" avec ce genre de milieux était systématique et voulue. Et François Hollande est, lui aussi, le fils d’un partisan de l’Algérie Française, etc...






Laurent Berger, le syndicaliste grèvophobe
dimanche 15 - 17h28
de : mat
1 commentaire
Retraite à 67 ans : quand le gouvernement anticipe !
dimanche 15 - 16h21
1 commentaire
Fondation SNCF : réseau d’influence et "social washing"
dimanche 15 - 15h48
de : Mat
solidarité
samedi 14 - 17h28
de : jean1
(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
7 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la crainte de la folie qui nous forcera à laisser en berne le drapeau de l'imagination. André Breton
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite