Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
de : Jacqueline Sellem
samedi 24 décembre 2005 - 03h34 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires
JPEG - 30.5 ko

Entretien réalisé par Jacqueline Sellem

PCF . Pour Jean-François Gau, dirigeant national, la réunion des forces de gauche prévue en janvier ne peut souffrir d’exclusive.

Mercredi, François Rebsamen, le numéro 2 du PS, excluait la participation de la LCR à une réunion des forces de gauche prévue en janvier. Pour le PCF, cette réunion doit être sans exclusive. Alors ?...

Jean-François Gau. Effectivement François Rebsamen, à l’issu de la réunion du bureau national du PS, a indiqué, en substance, que c’est le Parti socialiste qui décidera qui est invité à cette réunion de janvier, et cela -je le cite- "parce qu’il revient au PS d’organiser le rassemblement autour de lui pour les prochaines échéances".

Ce n’est pas ce qui a été décidé par les délégations du PS et du PCF qui se sont rencontrées hier. Je crois qu’il faut donc s’interroger sur le sens d’une telle déclaration. Si ces propos devaient définir l’esprit et l’objet d’une telle rencontre, celle-ci n’aurait pas lieu d’être.

Précisément, quel est le résultat de la rencontre entre PCF et PS d’avant-hier ?

Jean-François Gau. Si on s’en tient strictement à ce qui s’est décidé, c’est : 1. Une préoccupation commune, travailler à ce que la gauche gagne et réussisse en 2007. 2. Cela suppose une dynamique populaire. 3. La condition d’une telle dynamique, c’est que la gauche soit porteuse d’une autre politique, d’un programme qui réponde aux attentes populaires. 4. D’où la décision de se réunir en janvier avec l’ensemble des forces de gauche pour poser la question du projet alternatif et entrer concrètement dans le vif du sujet en mettant les propositions des uns et des autres en débat publiquement. Cela implique qu’une telle réunion ne soit pas à l’initiative d’un seul parti et que tous y soient invités.

Qu’attendez-vous de la réunion de janvier, est-elle l’embryon d’une nouvelle mouture de la gauche plurielle ou de l’union de la gauche ?

Jean-François Gau. Il y a eu avant-hier cette réunion entre le PCF et le PS, le PS avait auparavant rencontré les Verts et le PRG, de notre côté nous allons rencontrer rapidement les autres formations de gauche. Et il y a la perspective de cette rencontre de l’ensemble des forces de gauche en janvier. L’objectif de ce rendez-vous éventuel n’est pas de se dire : on est tous d’accord pour gouverner ensemble et on passe au programme. Nous ne pourrons pas dire en janvier 2006 que nous gouvernerons ensemble en 2007 sans savoir pour quelle politique.

Tout le monde le sait, il y a de très grandes différences à gauche. Elles tiennent à des problèmes de contenu, à des problèmes fondamentaux de politique économique et sociale comme le financement, la fiscalité, à des problèmes institutionnels, à l’attitude sur l’Europe et la mondialisation, à la conception de l’exercice du pouvoir. Comment avancer ? Nous considérons qu’il n’y a pas de raccourci possible. Le débat à gauche sur le contenu d’une politique alternative et donc sur un programme de gouvernement doit se mener publiquement, s’ouvrir aux exigences populaires et aux

solutions antilibérales en per- - mettant au plus grand nom- bre d’hommes et de femmes de se saisir des questions posées. C’est ce qui s’est passé le 29 mai. C’est ce que nous nous efforçons de faire avec nos forums mais aussi en contribuant à ce que la gauche se rassemble avec plus de combativité contre la droite. Si la rencontre de janvier peut aller dans ce sens, elle sera utile. C’est dans cet esprit que nous avons accepté la proposition.

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
24 décembre 2005 - 07h30

Les réactions à cet entretien de J.F. Gau ont déjà été débattu sur ce site.

La position du PCF est pour l’instant TRÈS CLAIRE, espérons qu’elle le restera. Si certains, cette fois-ci, oseraient dans l’obscurité, une déviation vers un autre objectif, je compte sur mes amis communistes éclairés pour nous avertir, nous nous chargerons dans ce cas d’envoyer les baffes méritées.

Esteban



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
24 décembre 2005 - 11h48

Comme le titre de cet article le dit il n’y a pas de racourci possible dans le débat à gauche !!!
Et pourtant je vais me permettre d’en faire un :
 le parti socialiste n’est pas un parti de gauche, il n’a donc pas à participer à ce débat !

Il est aujourd’hui necessaire de déclencher une crise dans ce parti afin que se séparent les vraies forces socialistes (éventuellement NPS) et les nouveaux centristes (voir carément UMPistes) actuellement au pouvoir dans ce parti. Ouisque la base des militant semble défendre l’orientation royaliste néerlandaise du parti (sic) faisons comme dans les manifs collectives : marquons notre séparation physique avec ce aprti en eaux troubles.

Maxime

(tous cela n’est pas bien clair mais c’est le matin)



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
24 décembre 2005 - 20h50

Petit rappel : Au niveau des certitudes electorales, je ne pense pas qu’en 2002, beaucoup de gens avaient prévu un duel Chirac-Le Pen au second tour.
Donc il me semble encore plus hasardeux aujourd’hui d’essayer de deviner à l’avance ce qui va se passer en 2007.

Tout le monde à gauche a été attéré par le résultat du premier tour de 2002.

Une défaite nette de la droite en 2007 est probable, mais encore une fois, je ne veux plus me risquer aux jeux de pronostics.
Je n’avais rien prévu du tout en 2002. J’ai été stupéfié par le résultat. Et malade. Déprimé.
Si Nicolas Sarkosy, devenu le rassembleur des français "réalistes" et "modernes", continue ses provocations, il sera peut-être le numéro un attendu de cette droite musclée et déterminée, qui me dégoute. Mais personne ne sait s’il ne va pas être le "Jospin" droitiste de 2007.

En 2007, je pense que les divisions entre gauche libérale et gauche socialiste n’ont que peu de chances d’être résolues.
Ce que j’ai lu sur ce site est une indication. Mais surtout, c’est à priori une constante depuis longtemps. Le PS a bien détruit le PC avant 1981, mais cela doit être modéré par le contexte historique de l’époque (URSS envahissant l’afghanistan en 1979)
Il suffirait pourtant d’une seule déclaration ferme, d’une seule déclaration avec garantie de mise en oeuvre, par exemple "Le modèle libéral et capitaliste n’est plus considéré comme le seul souhaitable et raisonnable , et l’objectif et de reflechir à des alternatives réalistes à ce modèle, et de promouvoir ces alternatives (modèles coopératifs, S.E.L) par des subventions du gouvernement, dont les montants seront comparables aux sommes allouées à l’armement ou l’energie atomique, et votés dès que le nouveau gouvernement sera élu" (*) , pour débloquer la situation, et rendre possible une union.

Mais est-ce que cela est souhaité , d’une part (PS) et de l’autre (PC-et extrême gauche) ?
Est-ce qu’une vraie union de gauche ne fait pas peur en fait ?
Dire que la france est un pays capitaliste n’est pas caricatural, ni le fait de dire que la france profite énormément de ce modèle , je parle de la france industrielle et financière, qui n’appartient à aucun genre ethnique, aucune idéologie particulière, mais qui serait perdante en cas de changement de régime économique.

Qui a peur d’une "bolivisation" de la france ? Pas moi en tout cas.

Qui veut un vrai changement ? Qui veut risquer de quitter le club des pays riches libéraux ?

Je suis pessimiste sur ce point. Le PS-Libéraliste pense qu’il a une bonne chance de gagner grâce à une stratégie de communication "intelligente". C’est possible. Mais attention : Jospin en 2002 était aussi en très bonne position.

Cela peut être aussi le cas horrible Sarkosy-Le Pen , ou dans le même genre Chirac-Le Pen ou Sarkosy-Villepin.
Mais cela, c’est du niveau du tiercé. On a connu 2002. On sait maintenant qu’il faut se méfier de prédire un résultat.

Personne ne peut prévoir ce qui va se passer en 2007. Par contre, l’attitude actuelle de la partie "raisonnable" du P.S. ne me donne pas envie de faire autre chose qu’en 2002 : vote extreme gauche au premier tour en 2007.

(*) exemple parmi d’autres, c’est juste pour montrer le manque d’imagination des politiques.

jyd.



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
25 décembre 2005 - 01h26

Franchement aucune dignité au PS, ils font semblants ou ils s emoquent deliberement du monde ?, c’est tout de meme incryable comme culot, c’est pire que sarko, ils vivent sur une autre planete que la notre. Il est temps d’atterir les gars, on en a marre des socialo-reactionnaires Blairisés a la sauce Lami, cassez vous..... ca suffi comme ca, vous voulez l’humiliation totale ou quoi ?.........bonne mere !
Gigelli.



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
25 décembre 2005 - 23h55 - Posté par

Ils sont à ranger au musée de la vieille SFIO, la boucle est bouclée.
Faites circuler ce site : ci-dessous
http://www.stop-monsanto.qsdf.org/


> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
26 décembre 2005 - 05h14

De Claude d’Auvergne :
Tri repetita : Pas de candidature P.C.F au 1° tour ---> je vote blanc.
C’est clair, court et définitif.
"Si on te trompe une premiére fois, c’est le fait de celui qui t’a trompé. Mais si tu es trompé une deuxiéme fois par le même laron qui t’a déja trompé, alors c’est de ton fait".
Proverbe Kabile qu’aimait citer Maurice Thorez, en ce temps le P.C.F. n’etait pas à 3,25%.
Bien a tous, câlins aux filles. Claude



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
27 décembre 2005 - 14h54 - Posté par

S’il est clair qu’il ne faut pas voter PS (car c’est un parti de droite, malgré la publicité mensongère de son nom) ; ce serait une erreur de continuer à être separés PCF, LCR, etc.

Il serait peut-être temps de s’inspirer et de profiter de la vague de fond en Amérique latine.

D’après ce que je vois, la sympatie popualire en Europe envers les mouvements au Vénézuela ou en Bolivie est immense ; combien de fois n’ai-je pas entendu des gens dire qu’ils aimeraient avoir un Chavez ici.
Et si on créait un nouveau parti pour les éléctions, totalement ouvert à tous ceux qui le voudraient, sans orientation idéologique preconçue, autre que de donner la priorité à la consultation et participation populaire.
Un tel parti pourrait faire campagne sur l’idée d’une large consultation populaire en vue de definir un nouveau cadre constitutionel qui prendrait en compte la réalité du monde actuel, et les limites et objectifs que la population française voudrait se donner.

Bref, un parti avec un projet de construction, et non pas juste une candidature contre (contre Le Pen, contre la droite, contre le PS,...)





Bonne nuit les petits
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
1 commentaire
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae
« oeil pour oeil » : Admettre et valider la guerre des barbaries racistes est irresponsable !
lundi 18 - 23h48
de : Christian DELARUE
Nouvelle-Zélande : les fantasmes et la haine tuent - MRAP
lundi 18 - 23h16
de : Christian DELARUE
Les "marcheurs en folie" Agnès Buzyn souhaite rehausser l’âge de la retraite, les syndicats appellent à une grève généra (video)
lundi 18 - 19h48
de : nazairien
3 commentaires
Un 16 mars et ça repart ! (video)
lundi 18 - 16h02
de : Le Cercle 49

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'athéisme est une négation de Dieu et par cette négation, il pose l'existence de l'homme. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite