Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
de : Jacqueline Sellem
samedi 24 décembre 2005 - 03h34 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires
JPEG - 30.5 ko

Entretien réalisé par Jacqueline Sellem

PCF . Pour Jean-François Gau, dirigeant national, la réunion des forces de gauche prévue en janvier ne peut souffrir d’exclusive.

Mercredi, François Rebsamen, le numéro 2 du PS, excluait la participation de la LCR à une réunion des forces de gauche prévue en janvier. Pour le PCF, cette réunion doit être sans exclusive. Alors ?...

Jean-François Gau. Effectivement François Rebsamen, à l’issu de la réunion du bureau national du PS, a indiqué, en substance, que c’est le Parti socialiste qui décidera qui est invité à cette réunion de janvier, et cela -je le cite- "parce qu’il revient au PS d’organiser le rassemblement autour de lui pour les prochaines échéances".

Ce n’est pas ce qui a été décidé par les délégations du PS et du PCF qui se sont rencontrées hier. Je crois qu’il faut donc s’interroger sur le sens d’une telle déclaration. Si ces propos devaient définir l’esprit et l’objet d’une telle rencontre, celle-ci n’aurait pas lieu d’être.

Précisément, quel est le résultat de la rencontre entre PCF et PS d’avant-hier ?

Jean-François Gau. Si on s’en tient strictement à ce qui s’est décidé, c’est : 1. Une préoccupation commune, travailler à ce que la gauche gagne et réussisse en 2007. 2. Cela suppose une dynamique populaire. 3. La condition d’une telle dynamique, c’est que la gauche soit porteuse d’une autre politique, d’un programme qui réponde aux attentes populaires. 4. D’où la décision de se réunir en janvier avec l’ensemble des forces de gauche pour poser la question du projet alternatif et entrer concrètement dans le vif du sujet en mettant les propositions des uns et des autres en débat publiquement. Cela implique qu’une telle réunion ne soit pas à l’initiative d’un seul parti et que tous y soient invités.

Qu’attendez-vous de la réunion de janvier, est-elle l’embryon d’une nouvelle mouture de la gauche plurielle ou de l’union de la gauche ?

Jean-François Gau. Il y a eu avant-hier cette réunion entre le PCF et le PS, le PS avait auparavant rencontré les Verts et le PRG, de notre côté nous allons rencontrer rapidement les autres formations de gauche. Et il y a la perspective de cette rencontre de l’ensemble des forces de gauche en janvier. L’objectif de ce rendez-vous éventuel n’est pas de se dire : on est tous d’accord pour gouverner ensemble et on passe au programme. Nous ne pourrons pas dire en janvier 2006 que nous gouvernerons ensemble en 2007 sans savoir pour quelle politique.

Tout le monde le sait, il y a de très grandes différences à gauche. Elles tiennent à des problèmes de contenu, à des problèmes fondamentaux de politique économique et sociale comme le financement, la fiscalité, à des problèmes institutionnels, à l’attitude sur l’Europe et la mondialisation, à la conception de l’exercice du pouvoir. Comment avancer ? Nous considérons qu’il n’y a pas de raccourci possible. Le débat à gauche sur le contenu d’une politique alternative et donc sur un programme de gouvernement doit se mener publiquement, s’ouvrir aux exigences populaires et aux

solutions antilibérales en per- - mettant au plus grand nom- bre d’hommes et de femmes de se saisir des questions posées. C’est ce qui s’est passé le 29 mai. C’est ce que nous nous efforçons de faire avec nos forums mais aussi en contribuant à ce que la gauche se rassemble avec plus de combativité contre la droite. Si la rencontre de janvier peut aller dans ce sens, elle sera utile. C’est dans cet esprit que nous avons accepté la proposition.

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
24 décembre 2005 - 07h30

Les réactions à cet entretien de J.F. Gau ont déjà été débattu sur ce site.

La position du PCF est pour l’instant TRÈS CLAIRE, espérons qu’elle le restera. Si certains, cette fois-ci, oseraient dans l’obscurité, une déviation vers un autre objectif, je compte sur mes amis communistes éclairés pour nous avertir, nous nous chargerons dans ce cas d’envoyer les baffes méritées.

Esteban



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
24 décembre 2005 - 11h48

Comme le titre de cet article le dit il n’y a pas de racourci possible dans le débat à gauche !!!
Et pourtant je vais me permettre d’en faire un :
 le parti socialiste n’est pas un parti de gauche, il n’a donc pas à participer à ce débat !

Il est aujourd’hui necessaire de déclencher une crise dans ce parti afin que se séparent les vraies forces socialistes (éventuellement NPS) et les nouveaux centristes (voir carément UMPistes) actuellement au pouvoir dans ce parti. Ouisque la base des militant semble défendre l’orientation royaliste néerlandaise du parti (sic) faisons comme dans les manifs collectives : marquons notre séparation physique avec ce aprti en eaux troubles.

Maxime

(tous cela n’est pas bien clair mais c’est le matin)



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
24 décembre 2005 - 20h50

Petit rappel : Au niveau des certitudes electorales, je ne pense pas qu’en 2002, beaucoup de gens avaient prévu un duel Chirac-Le Pen au second tour.
Donc il me semble encore plus hasardeux aujourd’hui d’essayer de deviner à l’avance ce qui va se passer en 2007.

Tout le monde à gauche a été attéré par le résultat du premier tour de 2002.

Une défaite nette de la droite en 2007 est probable, mais encore une fois, je ne veux plus me risquer aux jeux de pronostics.
Je n’avais rien prévu du tout en 2002. J’ai été stupéfié par le résultat. Et malade. Déprimé.
Si Nicolas Sarkosy, devenu le rassembleur des français "réalistes" et "modernes", continue ses provocations, il sera peut-être le numéro un attendu de cette droite musclée et déterminée, qui me dégoute. Mais personne ne sait s’il ne va pas être le "Jospin" droitiste de 2007.

En 2007, je pense que les divisions entre gauche libérale et gauche socialiste n’ont que peu de chances d’être résolues.
Ce que j’ai lu sur ce site est une indication. Mais surtout, c’est à priori une constante depuis longtemps. Le PS a bien détruit le PC avant 1981, mais cela doit être modéré par le contexte historique de l’époque (URSS envahissant l’afghanistan en 1979)
Il suffirait pourtant d’une seule déclaration ferme, d’une seule déclaration avec garantie de mise en oeuvre, par exemple "Le modèle libéral et capitaliste n’est plus considéré comme le seul souhaitable et raisonnable , et l’objectif et de reflechir à des alternatives réalistes à ce modèle, et de promouvoir ces alternatives (modèles coopératifs, S.E.L) par des subventions du gouvernement, dont les montants seront comparables aux sommes allouées à l’armement ou l’energie atomique, et votés dès que le nouveau gouvernement sera élu" (*) , pour débloquer la situation, et rendre possible une union.

Mais est-ce que cela est souhaité , d’une part (PS) et de l’autre (PC-et extrême gauche) ?
Est-ce qu’une vraie union de gauche ne fait pas peur en fait ?
Dire que la france est un pays capitaliste n’est pas caricatural, ni le fait de dire que la france profite énormément de ce modèle , je parle de la france industrielle et financière, qui n’appartient à aucun genre ethnique, aucune idéologie particulière, mais qui serait perdante en cas de changement de régime économique.

Qui a peur d’une "bolivisation" de la france ? Pas moi en tout cas.

Qui veut un vrai changement ? Qui veut risquer de quitter le club des pays riches libéraux ?

Je suis pessimiste sur ce point. Le PS-Libéraliste pense qu’il a une bonne chance de gagner grâce à une stratégie de communication "intelligente". C’est possible. Mais attention : Jospin en 2002 était aussi en très bonne position.

Cela peut être aussi le cas horrible Sarkosy-Le Pen , ou dans le même genre Chirac-Le Pen ou Sarkosy-Villepin.
Mais cela, c’est du niveau du tiercé. On a connu 2002. On sait maintenant qu’il faut se méfier de prédire un résultat.

Personne ne peut prévoir ce qui va se passer en 2007. Par contre, l’attitude actuelle de la partie "raisonnable" du P.S. ne me donne pas envie de faire autre chose qu’en 2002 : vote extreme gauche au premier tour en 2007.

(*) exemple parmi d’autres, c’est juste pour montrer le manque d’imagination des politiques.

jyd.



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
25 décembre 2005 - 01h26

Franchement aucune dignité au PS, ils font semblants ou ils s emoquent deliberement du monde ?, c’est tout de meme incryable comme culot, c’est pire que sarko, ils vivent sur une autre planete que la notre. Il est temps d’atterir les gars, on en a marre des socialo-reactionnaires Blairisés a la sauce Lami, cassez vous..... ca suffi comme ca, vous voulez l’humiliation totale ou quoi ?.........bonne mere !
Gigelli.



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
25 décembre 2005 - 23h55 - Posté par

Ils sont à ranger au musée de la vieille SFIO, la boucle est bouclée.
Faites circuler ce site : ci-dessous
http://www.stop-monsanto.qsdf.org/


> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
26 décembre 2005 - 05h14

De Claude d’Auvergne :
Tri repetita : Pas de candidature P.C.F au 1° tour ---> je vote blanc.
C’est clair, court et définitif.
"Si on te trompe une premiére fois, c’est le fait de celui qui t’a trompé. Mais si tu es trompé une deuxiéme fois par le même laron qui t’a déja trompé, alors c’est de ton fait".
Proverbe Kabile qu’aimait citer Maurice Thorez, en ce temps le P.C.F. n’etait pas à 3,25%.
Bien a tous, câlins aux filles. Claude



> Pas de raccourci possible dans le débat à gauche
27 décembre 2005 - 14h54 - Posté par

S’il est clair qu’il ne faut pas voter PS (car c’est un parti de droite, malgré la publicité mensongère de son nom) ; ce serait une erreur de continuer à être separés PCF, LCR, etc.

Il serait peut-être temps de s’inspirer et de profiter de la vague de fond en Amérique latine.

D’après ce que je vois, la sympatie popualire en Europe envers les mouvements au Vénézuela ou en Bolivie est immense ; combien de fois n’ai-je pas entendu des gens dire qu’ils aimeraient avoir un Chavez ici.
Et si on créait un nouveau parti pour les éléctions, totalement ouvert à tous ceux qui le voudraient, sans orientation idéologique preconçue, autre que de donner la priorité à la consultation et participation populaire.
Un tel parti pourrait faire campagne sur l’idée d’une large consultation populaire en vue de definir un nouveau cadre constitutionel qui prendrait en compte la réalité du monde actuel, et les limites et objectifs que la population française voudrait se donner.

Bref, un parti avec un projet de construction, et non pas juste une candidature contre (contre Le Pen, contre la droite, contre le PS,...)





Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
9 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite