Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’union seule (? !) ou avec les autres...


de : ichlo
dimanche 25 décembre 2005 - 15h30 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Le refus ou l’acceptation pour le Parti Socialiste d’accueillir ou non l’intégralité des forces de gauche risque de provoquer soit son éclatement définitif en son intérieur si il choisit d’adopter la deuxième situation tandis que dans la première des éventualités, il pourrait bénéficier de considérables avancées sur les définitions futures de son programme politique.

Encore faut-il établir, sans différentiations aucune, ce qu’impose ce terme d’ « intégralité des forces de gauche » et formuler toutes les difficultés avec lesquelles Lutte Ouvrière participera ou ne participera pas à la table des discussions ainsi que les exigences qu’apportera ou n’apportera pas la Ligue Communiste Révolutionnaire.

La présence de cette dernière est prépondérante pour les orientations économiques et les programmes souvent trop « allégés » qu’a proposés le PS depuis son émergence au pouvoir accompagné du Parti Communiste. Contrairement aux apparences, la LCR éclaire l’ordre du monde d’une réflexion plus ouverte et d’un regard plus élargi sur le fonctionnement social que ne l’accorde le PS toujours fringant d’étaler sa marque garantie du social et de la défense des pauvres sans jamais y parvenir réellement.

C’est sur la base ces enjeux que les discussions de la mi-janvier déboucheront ou ne déboucheront pas sur les marques solides de l’établissement d’une politique plus à gauche ainsi que sur un partage plus démocratique du pouvoir car en démocratie, ce n’est pas parce qu’on plafonne entre trois et cinq pour cent des suffrages que l’on doit rester aux marges d’une quelconque prise en compte démocratique.

Trois pour cent d’une réflexion « 100% à gauche » sur les problèmes de notre temps ne pourront certainement pas faire de mal à un PS quelque peu en panne d’inspiration ou bloqué dans ses tentatives de renversement directionnel... Dans ce climat de rivalités internes il se pourrait bien alors que la LCR joue le rôle d’arbitre non négociable et stabiliserait certainement plus solidement la confiance de nombreux électeurs qui décident de lui tourner le dos à la gauche actuellement.

Le refus quasi aristocratique prononcé par certains représentants des idées socialistes ferait définitivement glisser un socialisme plus vers la course aux électeurs que la recherche à l’établir sur des bases solides sur lesquelles toutes les formations de la gauche pourraient participer lui refusant de ce fait à jamais son origine démocratique et le caractère historique qui l’on fait se tourner chaque fois vers telle ou telle alliance pour sauver sa possibilité de pouvoir et claquer le museau à ces dites formations de gauche jugées trop extrêmes, souvent ennemies, frères à la surface, trop rarement capables de gouverner ensemble...

Dans la situation actuelle de toute puissance droitière et son cap des 210000 adhérents franchis, préférable serait, on s’en rend compte, que la gauche envisage la construction d’une union élargie afin d’engranger la vitalité militante de ces formations éloignées souvent nées de ruptures idéologiques avec l’histoire de partis de gauche trop en recherche du monolithique pouvoir que d’une attache forcenée envers la démocratie.

Je crois fermement que le Parti Socialiste ne pourra se régénérer de l’intérieur en s’éloignant de ses « camarades » après ses épanchements de candidatures pour les présidentielles dont il a fait preuve et le rejet formulé par certains d’accepter dans les discussions l’ouverture vers les idées non négligeables des formations militantes de la LCR et de Lutte Ouvrière.

Il ne s’agit pas pour les échéances à venir de sauver ce que ce parti qu’est le PS n’a jamais conquis tout seul (électoralement parlant) mais de ressouder au maximum son origine participative avec tout l’ensemble de la gauche, seul rassemblement possible qui puisse permettre d’engager et d’appliquer l’évolution sociale et le progrès historique lié aux rééquilibrages économiques voulus par tous.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> L’union pour qui ?
25 décembre 2005 - 17h43

Si il y a une chose à ne pas faire c’est de partir d’un concept d’union de la gauche, en en cherchant les meilleures inspirations et toutes les inspirations, alors que l’histoire de ces dix dernières années nous apprend, en grande partie, que les combats s’articulent autour du sens, du fond, et qu’ainsi ils produisent de la puissance et de la force à la gauche, et, in fine, de l’unité.

Les recherches d’unité à gauche depuis plusieurs dizaines d’années se sont construites en perdant de plus en plus de sens, de fond et d’orientation. En même temps que leurs progénitures gouvernementales étaient de plus en plus marquées par une soumission de plus en plus grande à un capitalisme de plus en plus concentré, de plus en plus hargneux envers les populations.

Le défi qui nous est lancé implique, non pas de réunir ceux qui nous frappent et ceux qui sont à nos côtés (car qu’est-ce que de chercher à s’allier avec ceux qui défendent l’affaiblissement de la démocratie, defendent la fin de la séparation des pouvoirs, defendent la soumission de la souveraineté populaire aux libertés des groupes financiers ?),

.... mais de partir d’une défense pas à pas des interets des travailleurs et de toutes les couches populaires, défendre les interets de l’humanité (ce qui implique un regard et une action particulière puissante sur la defense de l’environement dans tous ces aspects), defendre les libertés individuelles quand elles ne se construisent pas sur la diminution des libertés des autres.

Le combat contre le TCE fut une de ces première batailles qui privilégia le retour au fond et au sens.

Les suivantes quand elles s’écartent de ces "basiques" conduisent à la reprise en main par la droite et la bourgeoisie des cartes maîtresses, la crise des banlieues est entrée comme un poignard dans le ventre mou de la gauche, incapable de faire parler les interets des couches populaires contre la violence, la manipulation de la droite sarkoziste qui a cherché cette bataille.

Non pas que celà impliquait un soutien quelconque à une jacquerie auto-destructrice, mais un soutien ferme aux interets d’une jeunesse révoltée et abandonnée par les politiques pro-bourgeoises de la droite et du PS.
Cette absence de fermeté en defense tant des jeunes révoltés que de l’interet des populations des quartiers, banlieues déshéritées, voir un soutien à une logique autoritariste contre les quartiers populaires, fut une victoire de la droite agressive.

Les prochaines batailles devant nous vont nous confronter à une droite de rupture, cherchant le KO, et la mieverie d’une partie de la gauche actuelle, notemment au PS, ne pesera pas lourd face à une droite disposant des plus grands médias et désirant en découdre le plus durement possible afin de taire, écraser dans l’oeuf par l’exemple les vélléités de révolte avenir .

Les batailles à venir devront viser explicitement la bourgeoisie, partir des 2/3 des français qui n’aiment pas le capitalisme, qui détestent le despotisme ultra-liberal.

Mettre des mots sur ces plaies, être les meilleurs defenseurs des libertés individuelles et de leurs extensions (à l’inverse donc de certains discours de gauche), proposer la gestion des entreprises par leurs salariés, être ceux qui proposeront de passer sous contrôle démocratique réel l’ensemble des choix de société, assurer une puissante liberté d’expression (et donc gagner la bataille actuelle du net), développer des thèmes qui en tout point de l’Europe puissent être repris, voilà l’enjeu.

Les forces à même de mener cette bataille existent, il s’agit de les réunir. Elles ont un potentiel très majoritaire à gauche et probablement également dans la société entière. Elles sont beaucoup plus grandes que les partis et organisations de gauche qui leur ont servi jusqu’à maintenant de porteurs d’eau.

Les dirigeants actuels du PS, n’étant jamais revenus sur leurs orientations anti-sociales et anti-democratiques qu’ils continuent explicitement de mener dans les batailles qui comptent, par exemple dans le soutien à Mr Lamy à l’OMC, ne font pas partie pour l’instant de cette alliance possible.

La question n’est pas de savoir si la LCR puisse être exclue ou pas d’une bataille unie de la gauche mais qui soutient, ou pas, la démocratie et les interets des populations européennes.
Questions ainsi posées, le PCF, la LCR, LO, les altermondialistes une majorité de verts et un très gros morceau du PS en font partie, ainsi que des millions de personnes en France qui auront alors un rôle dominant er controleur des alliances des uns et des autres.

Bataille ainsi menée, nous pourrons reellement peser, même sur ces dirigeants du PS, même sur la droite et surtout nous peserons sur la bourgeoisie, ses groupes financiers, industriels et de services.

Vues ainsi les choses nous indiquent d’autres alliances, d’autres fonctionements et d’autres proximités.
PC, LCR, etc.

Copas



> L’union pour qui ?
26 décembre 2005 - 16h41 - Posté par

Si l’union doit exister, elle doit s’appuyer sur les revendications populaires et commencer par défaire ce que la droite à fait. L’arc de force politique ne peut pas et ne doit pas englober les sociaux libéraux de la direction du PS.
Aussi, je ne voterai et ne ferai voter pour aucun candidat(e) qui proposera une alliance avec le PS, tel qu’il est aujourd’hui.
Bref, je crois que je vais (re)voter facteur !

>A+

Stéphane (Toulouse)


> L’union pour qui ?
26 décembre 2005 - 16h47 - Posté par

C’est vrai Copas t’as raison ce terme d’union est très vague et presque insignifiant pour bon nombre d’électeurs...

Il n’est jusqu’à présent question que de mise à la table des négociations car pour établir un programme novateur la présence du PC, de la LCR, des Verts-Rouges et surtout de Lutte Ouvrière (c’est plus difficile) sont toutes nécessaires et indispensables... Après quoi, il sera plus claire de se retirer ou pas du projet socialiste... Donc :

Electeurs ! Aux réunions...


1, 2, 3, 4, 5, etc qui n’en veut ? La droite crie : "émietteurs ! Aux Urnes !"
26 décembre 2005 - 20h13 - Posté par

1, 2, 3, 4, 5, etc , qui n’en veut ? La droite crie : "émietteurs ! Aux Urnes !"

Mon Un est un boutin de retour
Mon Deux fou sorti du fin fond de son Puits
Mon trois , au milieu le neuneu !
Mon quatre est un electron libre de droite
Mon cinq est l’agité de neuilly, lapin de la fable du lièvre et la tortue
Mon six le bouzin du gallouzonzon

Va savoir si mon sept ne sera pas à nouveau l’ancien facho d’occident, retaillé tendance sado-maso du liberalisme

Que l’estomac crie famine et d’autres numéros se précipiteront dans la mêlée...

Et une question, une seule : Qui à gauche affrontera LePen au deuxieme tour ? Un vrai homme / femme de gauche ou bien la droite hollandaise ?

Allons ! L’enjeu est encore plus surprenant que nous le croyons !

Copas


> 1, 2, 3, 4, 5, etc qui n’en veut ? La droite crie : "émietteurs ! Aux Urnes !"
28 décembre 2005 - 23h54 - Posté par

De Claude d’Auvergne :
Le culte de la personnalité à fait des ravages, peut-être faudrait-il faire attention a ne pas personnaliser le débat concernant "l’adversaire", ne serait-ce que parcqu’il a de tapées de fusibles dans ses tiroirs
Je voudrais seulement observer : la bourgeoisie, le capital a eut trois hommes politiques remarquables depuis la libération :
De gaule,
Miterand,
Chirac,
Tous les trois ont ceci en commun, ils ont eu un discours, ou une image de gauche, pour un fois elus pratiquer une politique de droite (et même de droite extréme).
Il reste à établir une liste de femmes ou d’hommes politiques restant crédible s’ils tiennent un discours de gauche et pret à,une fois au pouvoir pratiquer une politique de droite, et, par voie de conséquence, ramer pour le F.N.

L’histoire regorge d’exemples de ce genre, et de surprise pour les, euh ? naifs ?
Salut a tous, calins aux filles, Claude.


> L’union seule (? !) ou avec les autres...
29 décembre 2005 - 19h29

Je ne suis pas certain que la seule question est :"le PS va-til comprendre qu’il est bon d’inviter toute la gauche, notammenent la gauche anticapitaliste" pour discuter d’une orientation de politique à mener.

La question essentielle, et Krivine y a répondu, à mon sens comme il fallait, c’est de savoir si il était concevable de "parler programme" avec le PS. La réponse est non, car alors on pourrait aussi aller voir du côté de Bayrou (la différence étant parfois très ténue si l’on considère un Kouchner ou un Strauss Kahn).

Réellement il est temps de ne plus parler du PS, en temps qu’appareil, quand on veut nommer la gauche. Mais bien sûr on ne sera jamais de trop pour aller s’opposer à la politique de casse du pouvoir en place : les élites du PS ont l’occasion de montrer de quoi ils sont capables, on leur fait une place dans la bagarre à nos côtés.

bon réveillon à tous

Amicalement

Jean-François M






Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite