Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Une bataille pour la liberté


de : Copas
jeudi 5 janvier 2006 - 22h24 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 42 ko

Des P2Pistes suédois ont décidé de créer un parti politique dont l’ambition semble être d’abolir les lois de propriété intellectuelles, ne pas tenir compte des organisations internationales qui s’occuppent des brevets et droits d’auteur, dénoncer et abolir les accords, lois et politiques qui freinent la libre circulation de l’information et des idées , etc...

Cette organisation, piratpartiet, a son site là :
 https://www.piratpartiet.se/default...
(si on a des suedois pour traduire ça serait sympa)

"Fatigués d’être considérés comme des pirates et des terroristes par le système pour avoir partagé quelques misérables fichiers sans gain financier ni perte pour quiconque", rapporte The Enquirer ( http://www.theinquirer.net/?article... ).

Cette organisation indique que son but est de défendre ses objectifs devant le parlement .

Apparemment , la Suède, également victime de la directive liberticide européenne transposée chez eux (et qui vient d’être bloquée provisoirement en France , cf sur la page d’accueil le projet DADVSI et la bataille en cours) a les mêmes débats qu’en France et dans la plupart des pays démocratiques entre la recherche d’une privatisation autoritaire de tout ce qui fait échange, en bridant, espionant, interdisant l’espace de liberté qu’est le NET.

Cette info je l’ai trouvé là :
 http://www.ratiatum.com/news2715_De...

Mais le fond est très important et déroule son tapis à la façon du débat sur le TCE. D’un côté des intentions louables (proteger la création, construire l’Europe), de l’autre des orientations avec des textes délirants, inintelligents, rétrogrades et écrits sous la dictée d’une poignée de grands groupes financiers cherchant à obliger le monde entier à passer par ses guérites, ses péages, maltraitant la liberté, la création (finalement ), l’échange et le partage.
Bref une injure à l’avenir une injure à la liberté une injure à la démocratie.

On trouve également dans les deux affaires les mêmes accouplements grotesques entre liberticides, entreprises puissantes et quelques écervelés de gauche ayant eu paresse de lire et de réflechir, paresse de se documenter, soutenant une agression contre ce qui se fait de libre dans le logiciel et sur le net.

Ignorance comme le prouve l’enquete de l’UFC-Que Choisir qui indique apparemment que les téléchargements sauvages ne sont pas un frein à l’achat des CD .

Il ne fallait pas être grand clerc ni specialiste du net pour voir depuis quelques années s’agiter nos médias qui ne parlaient jamais du net que comme un repère exclusif de pirates, de fausses informations, de pédophiles et de terroristes. Le ton était sans cesse négatif, tortueux, réducteur, injurieux. L’outrance était à la une, la débine systématique. Dans le débat sur le TCE le net a été le seul endroit de liberté et d’échanges où les opinions pouvaient se confronter. Celà a été également un motif suplémentaire de vengeance des satrapes, comme un affront qu’il convient d’éffacer.

Alors la bataille, en cours, d’imposition de la directive européenne liberticide aux peuples européens n’est qu’une partie (une partie !) de cette agression multiforme qui veut mettre au pas un champ immense de libertés et d’échanges, dans l’objectif du controle et de la privatisation des contenus au profit des entreprises privées.
Attaque contre les logiciels libres qui lentement gagnaient du terrain ces dernières années (je souris de penser qu’au moment où Open Office, Firefox, Thunderbird sont adoptés maintenant par la gendarmerie pour leur sécurité, leur gratuité et leur facilité d’utilisation, le gouvernement se prépare à porter un coup aux logiciels libres, ah ! l’extremisme idéologique ! ah ! la soumission servile à quelques groupe privés !), attaque contre le P2P et les messageries instentanées, moyens puissants d’échanges rapides de gros fichiers, interdiction des programmes permettant de transferer un gros fichier d’un système à l’autre, llégalisation de l’espionage privé par des groupes privés, etc.

Ces gens-là auraient mis en taule Gutenberg.

Cette bataille n’est pas obscure, même si des fois les contenus des bréviaires, sommations écrites, sont tortueux, malhonnêtes, obscurs et autoritaires.

En prenant un peu de recul on s’apperçoit que se mène là une bataille essentielle pour l’avenir, comme une des couleurs essentielles du spectre de la liberté, combat de toujours qui nourrit l’échange mais également couleur de l’avenir pour une société avenir.

Je le dis tout net, faire un parti pour celà n’est pas à mon sens la meilleure des solutions. Toutefois la réaction des Suédois mérite qu’on la suive de près.

Mais surtout cette bataille nous importe tous et doit être menée par tous les moyens à notre disposition, que ce soit par des pétitions et actions collectives (comme celle relayée par Bellaciao ici), par pression sur les partis politiques, les députés , le gouvernement et le président.
Mais plus loin on ne peut plus rester sur le flou de ce qu’il convient de faire du net et de l’informatique. Espaces de liberté ou chasse gardée des entreprises privées liberticides, des états autoritaires ?

Copas



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Une bataille pour la liberté
6 janvier 2006 - 06h35

Malheureusement, le président de la république refuse cette bataille pour la liberté ! Je me suis trompé à son sujet. Je suis vraiment trop naîf. Dans ses voeux du nouvel an, il parlait de "gagner la bataille de l’emploi par l’innovation...", de répondre présent "à la révolution majeure : le numérique... priorité d’une politique industrielle...La France pionière en la matière.. pour entrainer l’Europe..."
Or, en s’opposant implicitement à la légalisation du Peer to Peer hier, il soutient son gouvernement qui par son projet de loi, condamne la France à suivre les autres comme des moutons, préserve des modèles économiques dépassés, et rate un rendez-vous historique.

Je ne sais pas le sort que notre société réserverait aujourd’hui à Gutengerg, mais le positionnement du chef de l’Etat hier est du même niveau que celui de la république de Venise, qui à l’arrivée de l’imprimerie et l’invention de Gutenberg, tenta par décret d’attribuer le monopole de l’impression des livres à l’imprimeur allemand Johannes von Speyer. A cette époque, on s’éleva aussi contre cette invention qui ne pouvait que tuer la création, et l’on défendait les privilèges et les travaux des moines...

Nos espoirs reposent désormais sur nos députés. S’ils n’écrivent pas l’Histoire, il faudra penser alors à faire de la politique, comme nos amis suédois ! heureusement, nous disposons tous d’un bulletin de vote ; les plus jeunes voteront aussi. ça risque de faire très mal...

genium



> LE MINISTRE enterre les réseaux PEER TO PEER
10 janvier 2006 - 09h17

Le ministre de la Culture, Monsieur Renaud Donnedieu de Vabres, a déjeuné dimanche avec les plus grands blogueurs de notre débat national sur le projet de loi DADVSI.

http://www.loiclemeur.com/france/fi...

Il n’a pas pris en compte la nouvelle dimension du débat, et confirme l’obscurantisme technologique de notre Président de la République en ne reconnaissant pas la réalité technologique des réseaux Peer to Peer !

En bon humaniste, il s’oppose à cette attente Universelle revendiquée dans le monde entier par la pratique des réseaux Peer to Peer.

En bon patriote, il confère à la France la responsabilité Historique de cet obscurantisme technologique.

En bon démocrate, il se dresse contre le législateur qui s’est exprimé pour cette avancée de l’Humanité.

En bon libéral, il oublie que la production d’un bien (une œuvre) peut être multipliée à l’infini sans engendrer de coûts, et que sa tarification unitaire est donc injustifiée.

En bon capitaliste, il se fait l’écho d’un contresens Historique du capitalisme : facturer à l’unité un bien dont le coût de production est nul, favorisant les privilèges au détriment du mérite.

En bon économiste, il prive nos industries des nouveaux modèles économiques à inventer et refuse à la France cette position innovante pourtant chère au Président. Il accroit la dépendance de la France en rejoignant les intérêts de certains lobbies qui ont déjà tout planifié.

En bon stratège, il repousse les débats à mi-février, et compte sur l’épuisement des forces citoyennes.

Je pensais renoncer, mais le ministre nous place devant nos responsabilités, peu communes à notre époque.

Le peuple de France sera fidèle à sa tradition et fera honneur à la République. Le combat ne fait que commencer…

Les enjeux :
http://www.framasoft.net/article397.html

genium






L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite