Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Contre le ferroutage Ou comment les Verts s’enferrent dans le développement duraille


de : Les escargots
vendredi 6 janvier 2006 - 02h15 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Val de Suse, Italie, 16 novembre 2005 : 80 000 personnes manifestent contre le TGV Lyon-Turin. Les habitants de cette vallée, rejoints tardivement par les Verts Italiens, se battent contre ce projet depuis des années. La première semaine de décembre verra des dizaines de milliers de personnes occuper le site des travaux, se faire expulser en pleine nuit par des milliers de flics, puis réoccuper le terrain deux jours plus tard.

Grenoble, 9 décembre 2005 : une poignée de manifestants rassemblés devant le local des Verts-Isère dénonce le soutien des élus écologistes français au TGV Lyon-Turin. Étonnés, les militants Verts : “Comment pouvez-vous être contre le train ? Cette ligne TGV permettra le ferroutage ! C’est un projet écologique, non ?"

Le Lyon-Turin est un cheval de bataille des Verts depuis 20 ans. Au départ ce projet devait être une ligne TGV reliant les deux grandes villes en deux heures et achevant la liaison Lisbonne-Kiev. Face à l’enfer du trafic de camions dans les Alpes, les Verts ont milité pour en faire aussi une ligne de ferroutage. Ils considèrent le Lyon-Turin, "chantier du siècle" (15 milliards d’euros ; percement d’un tunnel de 53 kilomètres ; 15 ans de travaux) comme une victoire. Une récompense pour leur participation au système. Une carotte justifiant leur existence politique. "Après une année de mandat (NDR : au Conseil régional de Rhône-Alpes), les Verts ne sont pas mécontents de l’audience qu’ils ont acquise au sein de l’exécutif de Jean-Jack Queyranne, notamment sur la question des transports en Rhône-Alpes, et plus particulièrement du fret. A la tête de la commission Transports, Gérard Leras, chef de file des Verts, travaille en étroite collaboration avec le socialiste Bernard Soulage (NDR : ex-directeur de cabinet de M. Destot à la Ville de Grenoble), premier vice-président en charge de ce dossier, ce qui n’écarte pas la nécessaire confrontation des points de vue."

Pour les non avertis, Gérard Leras a gagné son collier d’opposant raisonné dans la lutte contre l’autoroute A51 (Grenoble-Sisteron) dans les années 1990, qu’avec ses compères des Verts et de la FRAPNA il a contribué à anesthésier. Aujourd’hui toute l’étendue de leur contestation consiste à réclamer un "aménagement" des routes nationales 75 et 85 en deux fois deux voies, soit une autoroute par un autre nom. Réclamation qui s’accompagne précisément d’un développement du ferroutage, notamment du Lyon-Turin. (1)

Sourds aux arguments des opposants et des Verts italiens, les écotechs français ignorent les risques environnementaux du projet (présence d’amiante et d’uranium dans les montagnes qui doivent être percées) et ne craignent par d’infliger aux habitants de l’étroit Val de Suse (300 à 800 m de large) une autoroute ferroviaire de 300 trains par jour. "Nous, les gens de la vallée, nous avons déjà donné. Chez nous passent deux routes nationales, une autoroute, une ligne électrique à haute tension et une ligne ferroviaire." (2) Selon Gérard Leras, une bonne com’ aurait résolu le problème : "L’Etat italien a généré le refus des populations en présentant un dossier sans transparence, sans information sur le chantier et son impact environnemental, faisant uniquement apparaître le Lyon-Turin comme un train voyageurs à grande vitesse et pas comme un moyen de transférer le trafic marchandise de la route vers le rail."(3) Berlusconi, prends-en de la graine, chez les Verts isérois on sait comment manœuvrer les "populations".

Le ferroutage est l’avenir de la marchandise

Eternels gestionnaires des nuisances, les Verts français ont la solution pour absorber les flux croissants de marchandises : le ferroutage, soit le transport des camions de marchandises ou des conteneurs par des trains. "Initialement le Lyon-Turin était un projet voyageurs, ce sont les Verts qui lui ont fait prendre le virage du transport des marchandises"(4) , se flatte Gérard Leras. Le président de la communauté de montagne de la basse vallée de Suse, Antonio Ferrentino, raconte une autre histoire : "Au départ, la TAV (NDR : le TGV) Lyon-Turin est née comme un projet pour les passagers. Puis les promoteurs se sont rendu compte que les perspectives n’étaient pas suffisamment importantes. Ils ont donc ajouté le projet de transport ferroviaire pour les marchandises et les camions." (5)

Qu’importe. Pour Leras, "il est désormais indispensable de faire des études sur les flux de marchandises existants et à venir pour prouver à la population l’utilité de cette nouvelle liaison ferroviaire à grande vitesse."(6) Notons qu’il s’agit d’abord de lancer le "chantier du siècle", et ensuite de réaliser les études qui prouveront son bien-fondé. Décidément les socialistes rhônalpins peuvent se féliciter de l’audience qu’ils ont acquise auprès des Verts, qui ont adopté jusqu’à leurs process inversés. Sans doute prévoient-ils ensemble pour 2020 un débat citoyen sur l’opportunité du Lyon-Turin.

En train ou en camion, le trafic de marchandises alimente cette croissance que les Verts comme leurs alliés socialistes vénèrent à genoux. Leras : "Je crois qu’il faut réaffirmer aujourd’hui que l’unique priorité, dans une vision prospective et responsable d’aménagement du territoire, c’est de traiter le problème des marchandises par le rail. Et ce même si l’essentiel est d’œuvrer à long terme pour des économies de proximité et contre les déplacements inutiles."(7)

Le long terme attendra, aujourd’hui les Verts œuvrent pour que les citadins consomment des tomates en plein hiver, pour que Carrefour vende en France du riz "bio" cultivé dans le sud de l’Italie et conditionné en Belgique, pour que nos yaourts n’arrivent pas sur nos tables avant d’avoir tourné 3000 kilomètres autour de l’Europe.

"Il ne faut pas oublier que le trafic entre la France et l’Italie doublera dans les 20 prochaines années. (...) Réfléchissez seulement au fait que la région Rhône-Alpes est l’un des 4 grands moteurs économiques européens, avec la Bade-Wurtemberg, la Catalogne et la Lombardie (...) Vous comprenez, le Lyon-Turin a une grande importance stratégique en Europe : c’est le chaînon manquant de l’axe ouest-est qui permettra de relier Lisbonne à Kiev. Et Lyon sera justement un carrefour fondamental avec l’axe nord-sud, celui qui va de Londres à Naples." Au moins Bernard Soulage parle-t-il franc : l’objectif du Lyon-Turin, c’est le maintien de Rhône-Alpes en tête des régions les plus riches d’Europe, la croissance de son activité donc les flux de toutes sortes. Comme de règle pour toute nouvelle infrastructure, le ferroutage contribuera à la hausse du trafic des marchandises, facilité par la nouvelle ligne. Le Lyon-Turin ne réduira pas le trafic mais l’augmentera, il est conçu dans ce dessein.

Le ferroutage par le Lyon-Turin sert beaucoup d’intérêts particuliers. Celui des tenants du "développement durable", qui prétendent défendre l’environnement des vallées asphyxiées par les camions (Mont Blanc, Maurienne). Celui des industriels, transportant toujours plus de marchandises d’un bout à l’autre de l’Europe, qui multiplient délocalisations et sous-traitance de la production. Celui enfin des élus de Rhône-Alpes et du Piémont, qui clament la création de "milliers d’emplois" sur le chantier et promettent le "rayonnement international" de leur région.

Quant à nous, contre le ferroutage, contre le TGV et contre le "développement durable", nous réclamons la relocalisation de la production. Aucune vallée au monde ne mérite d’être sacrifiée au trafic de marchandises et au passage de TGV. Nous demandons l’abandon de ce projet de développement techno-industriel et la démission de ses promoteurs, écotechs verts compris.

Nous appelons Dauphinois et Savoyards à se joindre à la lutte des Piémontais, en manifestant à Chambéry le samedi 7 janvier 2006 à 14h, place du Palais de Justice.

Les escargots, 21 décembre 2005

1 Le Daubé 4/07/05

2 Le Monde 20/12/05

3 Le Daubé, 16/12/05

4 Le Daubé 20/12/05

5 Libération, 15/12/05

6 20 Minutes, 20 décembre 2005

7 Le Daubé, 4/07/05



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Contre le ferroutage Ou comment les Verts s’enferrent dans le développement duraille
15 août 2007 - 23h27

article bien triste qui alerta..quelques uns mais les propositions ???






Le peuple-classe de France tient à l’Etat social.
samedi 25 - 01h36
de : Christian DELARUE
Beyrouth - y’a Carlos G., mais y’a aussi ça :
vendredi 24 - 20h03
de : Rolon
E3C : épreuves surveillées par des enseignants retraités, lycée du pays de Retz, Pornic
vendredi 24 - 19h30
de : Rolon
Les 200 familles
vendredi 24 - 19h14
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La part anarchiste des communs
vendredi 24 - 19h12
de : jean1
La France s’embrase : Retraites aux flambeaux organisée à Paris et dans toute la France
jeudi 23 - 21h49
de : nazairien
10 commentaires
La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir
jeudi 23 - 15h24
4 commentaires
Avancée Sociale possible ? Oui en Espagne !
jeudi 23 - 15h21
de : JO
Affaire Benalla : "Le panier de crabes" vers son dénouement ?
jeudi 23 - 14h47
de : JO
VENEZUELA : Rencontre Internationale Anti-impérialiste de Caracas !
jeudi 23 - 14h30
de : JO
3 commentaires
POUR UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE DE L’AMÉRIQUE
jeudi 23 - 13h37
de : Ernest London
Inondons l’Elysée avec un courrier "licenciement MACRON l’imposteur
jeudi 23 - 10h06
de : Martine
1 commentaire
La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons apprendre à vivre comme des frères, faute de quoi nous périrons comme des imbéciles. Pasteur Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite