Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Contre le ferroutage Ou comment les Verts s’enferrent dans le développement duraille
de : Les escargots
vendredi 6 janvier 2006 - 02h15 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Val de Suse, Italie, 16 novembre 2005 : 80 000 personnes manifestent contre le TGV Lyon-Turin. Les habitants de cette vallée, rejoints tardivement par les Verts Italiens, se battent contre ce projet depuis des années. La première semaine de décembre verra des dizaines de milliers de personnes occuper le site des travaux, se faire expulser en pleine nuit par des milliers de flics, puis réoccuper le terrain deux jours plus tard.

Grenoble, 9 décembre 2005 : une poignée de manifestants rassemblés devant le local des Verts-Isère dénonce le soutien des élus écologistes français au TGV Lyon-Turin. Étonnés, les militants Verts : “Comment pouvez-vous être contre le train ? Cette ligne TGV permettra le ferroutage ! C’est un projet écologique, non ?"

Le Lyon-Turin est un cheval de bataille des Verts depuis 20 ans. Au départ ce projet devait être une ligne TGV reliant les deux grandes villes en deux heures et achevant la liaison Lisbonne-Kiev. Face à l’enfer du trafic de camions dans les Alpes, les Verts ont milité pour en faire aussi une ligne de ferroutage. Ils considèrent le Lyon-Turin, "chantier du siècle" (15 milliards d’euros ; percement d’un tunnel de 53 kilomètres ; 15 ans de travaux) comme une victoire. Une récompense pour leur participation au système. Une carotte justifiant leur existence politique. "Après une année de mandat (NDR : au Conseil régional de Rhône-Alpes), les Verts ne sont pas mécontents de l’audience qu’ils ont acquise au sein de l’exécutif de Jean-Jack Queyranne, notamment sur la question des transports en Rhône-Alpes, et plus particulièrement du fret. A la tête de la commission Transports, Gérard Leras, chef de file des Verts, travaille en étroite collaboration avec le socialiste Bernard Soulage (NDR : ex-directeur de cabinet de M. Destot à la Ville de Grenoble), premier vice-président en charge de ce dossier, ce qui n’écarte pas la nécessaire confrontation des points de vue."

Pour les non avertis, Gérard Leras a gagné son collier d’opposant raisonné dans la lutte contre l’autoroute A51 (Grenoble-Sisteron) dans les années 1990, qu’avec ses compères des Verts et de la FRAPNA il a contribué à anesthésier. Aujourd’hui toute l’étendue de leur contestation consiste à réclamer un "aménagement" des routes nationales 75 et 85 en deux fois deux voies, soit une autoroute par un autre nom. Réclamation qui s’accompagne précisément d’un développement du ferroutage, notamment du Lyon-Turin. (1)

Sourds aux arguments des opposants et des Verts italiens, les écotechs français ignorent les risques environnementaux du projet (présence d’amiante et d’uranium dans les montagnes qui doivent être percées) et ne craignent par d’infliger aux habitants de l’étroit Val de Suse (300 à 800 m de large) une autoroute ferroviaire de 300 trains par jour. "Nous, les gens de la vallée, nous avons déjà donné. Chez nous passent deux routes nationales, une autoroute, une ligne électrique à haute tension et une ligne ferroviaire." (2) Selon Gérard Leras, une bonne com’ aurait résolu le problème : "L’Etat italien a généré le refus des populations en présentant un dossier sans transparence, sans information sur le chantier et son impact environnemental, faisant uniquement apparaître le Lyon-Turin comme un train voyageurs à grande vitesse et pas comme un moyen de transférer le trafic marchandise de la route vers le rail."(3) Berlusconi, prends-en de la graine, chez les Verts isérois on sait comment manœuvrer les "populations".

Le ferroutage est l’avenir de la marchandise

Eternels gestionnaires des nuisances, les Verts français ont la solution pour absorber les flux croissants de marchandises : le ferroutage, soit le transport des camions de marchandises ou des conteneurs par des trains. "Initialement le Lyon-Turin était un projet voyageurs, ce sont les Verts qui lui ont fait prendre le virage du transport des marchandises"(4) , se flatte Gérard Leras. Le président de la communauté de montagne de la basse vallée de Suse, Antonio Ferrentino, raconte une autre histoire : "Au départ, la TAV (NDR : le TGV) Lyon-Turin est née comme un projet pour les passagers. Puis les promoteurs se sont rendu compte que les perspectives n’étaient pas suffisamment importantes. Ils ont donc ajouté le projet de transport ferroviaire pour les marchandises et les camions." (5)

Qu’importe. Pour Leras, "il est désormais indispensable de faire des études sur les flux de marchandises existants et à venir pour prouver à la population l’utilité de cette nouvelle liaison ferroviaire à grande vitesse."(6) Notons qu’il s’agit d’abord de lancer le "chantier du siècle", et ensuite de réaliser les études qui prouveront son bien-fondé. Décidément les socialistes rhônalpins peuvent se féliciter de l’audience qu’ils ont acquise auprès des Verts, qui ont adopté jusqu’à leurs process inversés. Sans doute prévoient-ils ensemble pour 2020 un débat citoyen sur l’opportunité du Lyon-Turin.

En train ou en camion, le trafic de marchandises alimente cette croissance que les Verts comme leurs alliés socialistes vénèrent à genoux. Leras : "Je crois qu’il faut réaffirmer aujourd’hui que l’unique priorité, dans une vision prospective et responsable d’aménagement du territoire, c’est de traiter le problème des marchandises par le rail. Et ce même si l’essentiel est d’œuvrer à long terme pour des économies de proximité et contre les déplacements inutiles."(7)

Le long terme attendra, aujourd’hui les Verts œuvrent pour que les citadins consomment des tomates en plein hiver, pour que Carrefour vende en France du riz "bio" cultivé dans le sud de l’Italie et conditionné en Belgique, pour que nos yaourts n’arrivent pas sur nos tables avant d’avoir tourné 3000 kilomètres autour de l’Europe.

"Il ne faut pas oublier que le trafic entre la France et l’Italie doublera dans les 20 prochaines années. (...) Réfléchissez seulement au fait que la région Rhône-Alpes est l’un des 4 grands moteurs économiques européens, avec la Bade-Wurtemberg, la Catalogne et la Lombardie (...) Vous comprenez, le Lyon-Turin a une grande importance stratégique en Europe : c’est le chaînon manquant de l’axe ouest-est qui permettra de relier Lisbonne à Kiev. Et Lyon sera justement un carrefour fondamental avec l’axe nord-sud, celui qui va de Londres à Naples." Au moins Bernard Soulage parle-t-il franc : l’objectif du Lyon-Turin, c’est le maintien de Rhône-Alpes en tête des régions les plus riches d’Europe, la croissance de son activité donc les flux de toutes sortes. Comme de règle pour toute nouvelle infrastructure, le ferroutage contribuera à la hausse du trafic des marchandises, facilité par la nouvelle ligne. Le Lyon-Turin ne réduira pas le trafic mais l’augmentera, il est conçu dans ce dessein.

Le ferroutage par le Lyon-Turin sert beaucoup d’intérêts particuliers. Celui des tenants du "développement durable", qui prétendent défendre l’environnement des vallées asphyxiées par les camions (Mont Blanc, Maurienne). Celui des industriels, transportant toujours plus de marchandises d’un bout à l’autre de l’Europe, qui multiplient délocalisations et sous-traitance de la production. Celui enfin des élus de Rhône-Alpes et du Piémont, qui clament la création de "milliers d’emplois" sur le chantier et promettent le "rayonnement international" de leur région.

Quant à nous, contre le ferroutage, contre le TGV et contre le "développement durable", nous réclamons la relocalisation de la production. Aucune vallée au monde ne mérite d’être sacrifiée au trafic de marchandises et au passage de TGV. Nous demandons l’abandon de ce projet de développement techno-industriel et la démission de ses promoteurs, écotechs verts compris.

Nous appelons Dauphinois et Savoyards à se joindre à la lutte des Piémontais, en manifestant à Chambéry le samedi 7 janvier 2006 à 14h, place du Palais de Justice.

Les escargots, 21 décembre 2005

1 Le Daubé 4/07/05

2 Le Monde 20/12/05

3 Le Daubé, 16/12/05

4 Le Daubé 20/12/05

5 Libération, 15/12/05

6 20 Minutes, 20 décembre 2005

7 Le Daubé, 4/07/05



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Contre le ferroutage Ou comment les Verts s’enferrent dans le développement duraille
15 août 2007 - 23h27

article bien triste qui alerta..quelques uns mais les propositions ???






Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
3 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gouvernement : La guerre contre le SMIC fulmine-t-elle sous roche ?
jeudi 7 - 20h28
de : JO
1 commentaire
Cinquantième jour de grève à Holiday Inn : « Nous pensons fêter Noël en famille »
jeudi 7 - 18h02
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 - 17h57
de : Info’Com-CGT
2 commentaires
Jérusalem : heurts à Bethléem (videos live)
jeudi 7 - 15h25
1 commentaire
CEUX QUI EXECUTENT LES ORDRES
jeudi 7 - 14h03
de : frances13
Crépuscule / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 7 - 13h04
de : Hdm
1 commentaire
HONDURAS : Vers un second tour de la Présidentielle ?
jeudi 7 - 10h07
de : JO
1 commentaire
Manipulation de masse je ne suis pas johnny
jeudi 7 - 07h54
de : irae
Pour Aurore Bergé la mort de Johnny est comparable à ce que la France avait connu avec Victor Hugo... pffffffff
mercredi 6 - 18h17
3 commentaires
HONDURAS : Le coup d’Etat permanent ! Voir : Mémoire des luttes)
mercredi 6 - 17h51
de : JO
6 et 10 décembre 1986... Malik à Paris, Abdel en banlieue, Plus jamais ça ! (video)
mercredi 6 - 16h14
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Karl Polanyi en conférence à Genève contre l’OMC ce 9 décembre 2017
mercredi 6 - 11h21
de : Károly Pollacsek
Histoire d’une tambouille en Corse (vidéo)
mercredi 6 - 11h13
de : Nathalie Bourras
1 commentaire
Le Capital Récompense toujours ses amis et ses valets !
mercredi 6 - 07h24
de : Foolad
1 commentaire
Internationalement, où en est la CGT ?
mardi 5 - 18h08
de : Jean-Pierre Page
1 commentaire
Le dégagisme corse sait où il va
mardi 5 - 17h52
de : Jean-Luc Mélenchon
Journée internationale des migrants mobilisation. SAMEDI 16 DECEMBRE 14 H tou-te-s à la gare SNCF de MENTON-GARAVAN
mardi 5 - 17h15
de : Roya citoyenne
Le PCF et la question algérienne (1959)
mardi 5 - 15h41
de : Jean-Pierre Vernant
Distinguer peuple-nation et peuple-classe.
mardi 5 - 14h24
de : Christian DELARUE
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre pouvoir scientifique a dépassé notre pouvoir spirituel. Nous savons guider des missiles mais nous détournons l'homme de sa voie. Martin Luther King
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite