Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LE MONDE DES EFFARÉS
de : Le Yéti
mardi 31 janvier 2006 - 16h36 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires
JPEG - 26.3 ko

de Le Yéti

Il m’a fallu un temps avant de me décider à oser écrire sur une affaire comme Outreau. J’ai suivi avec attention le déroulement de la mission parlementaire, assisté aux témoignages hallucinants des "coupables" innocents, entendu les déclarations des politiques, lu les commentaires d’une presse qui en oublie ses propres dérives sur le sujet. Oui, il s’agit bien du procès justifié d’un juge et d’un appareil judiciaire. Mais le mal est plus profond et dépasse, je le crains, le seul cadre de la justice.

Lorsque les tissus sociaux sont déchirés, lorsque les repères qui assuraient la cohésion du groupe ont implosé, lorsqu’est détruite l’image valorisante que les individus peuvent donner d’eux-mêmes ou celle qu’ils peuvent avoir des autres, alors nous sombrons dans un monde d’effarement où la terreur des faibles n’a d’égal que celle des puissants qui pensent les dominer.

Et chacun de se recroqueviller sur son pré-carré, de se réfugier derrière des intégrismes primaires, guidé par des peurs ancestrales, des haines implacables, des égoïsmes impitoyables.

Affolés par le vide abyssal qui cerne notre illusion de toute-puissance, nous nous barricadons derrière une batterie de lois et de mesures "sécuritaires" contre des dangers qui n’existent bien souvent que dans nos esprits échauffés. On flingue d’abord, on cause ensuite (et encore pas toujours) ! Le lynchage devient roi.

Si l’on n’y prend garde, ces dérives peuvent rapidement dégénérer pour atteindre au summum de l’horreur que sont les désastres humanitaires (quand un groupe en laisse périr un autre pour protéger ses intérêts) ou les holocaustes (quand une collectivité humaine se débarrasse purement et simplement d’un autre groupe, juste pour calmer la terreur et la haine qu’il lui inspire.)

Non, une affaire comme celle d’Outreau n’est pas isolée et ne relève pas seulement d’un problème de justice. Elle est le symptôme de la dérive d’une civilisation. Une civilisation dont la justice, ivre de fureur comme le taureau d’une féria, encorne aveuglément des innocents. Une civilisation qui, au nom d’une logique néo-libérale proclamée comme valeur universelle par une classe de nantis, tient à l’écart ou rejette dans les bas-fonds de la misère toute une partie des autres classes sociales (jeunes, rmistes, chômeurs sans droits, sdf ...). Une civilisation qui ferme ses portes de Ceuta aux déracinés des contrées qu’elle a elle-même pillées.

Une telle civilisation n’est pas malade, elle est moribonde. Notre civilisation occidentale est à bout de souflle.

On peut condamner tous les juges, restructurer tous les appareils judiciaires défaillants, on n’avancera pas si l’on ne s’attache pas d’abord à recoudre les tissus sociaux, redessiner les repères dont nous avons besoin pour vivre, reconstruire les images de nous-mêmes et des autres sans lesquelles nulle dignité n’est envisageable.

En un mot, reconstruire une civilisation. Tel est le sens du combat politique que nous devons mener. Il dépasse largement les querelles infantiles de personnes ou de partis. Il suppose que nous prenions bien conscience de l’ampleur de la tâche. Et que nous nous soyons nous-mêmes délivrés de cet effarement féroce qui a vu les révolutions précédentes souillées par les guillotines, les goulags ou les femmes tondues.

 Le blog du Yéti



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 06h45

AU YETI ,
bonjour mon ami ,

En un mot, reconstruire une civilisation. Tel est le sens du combat politique que nous devons mener. Il dépasse largement les querelles infantiles de personnes ou de partis. Il suppose que nous prenions bien conscience de l’ampleur de la tâche. Et que nous nous soyons nous-mêmes délivrés de cet effarement féroce qui a vu les révolutions précédentes souillées par les guillotines, les goulags ou les femmes tondues.
j’ai tes mots devant moi , je les lis et je les pense , et j’ai peur d’avoir envie de baisser les bras !
de me sentir tout seul peut etre mais peinard , comme chantait Léo , je ne sais comment attaquer ce morceau de ton texte copié , il me gene , m’effraye , bouscule mes pauvres certitudes , seront nous à la hauteur de la tache Yeti ?

Il m’est impossible d’aller plus loin , il faut que je reflechisse à ce que tu nous dit , avant de tenter une reponse , je t’aime bien YETI , mais ce matin , je me demande si pour un moment , pour un moment seulement , je ne te hais pas .

ton ami du fou ,
claude de toulouse .



> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 07h15 - Posté par

Cher Claude (de Toulouse),
Pour mettre un peu de baume sur ta crainte, voici une citation d’André Maurois que m’a adressée Durdo Reil :

"Dans toute bataille, dans toute affaire, il existe une occasion, parfois très fugitive, d’être vainqueur."

Le Yéti


> LE MONDE DES EFFARÉS
2 février 2006 - 11h29 - Posté par

Encore un peu d’espoir...

PAS UN SEUL roman de science-fiction n’avait prévu l’avènement d’internet...

L’effet papillon...

Mais rappellons à tous l’expérience de Milgram, question de ne pas se laisser piéger, nous et nos proches, c’est à dire tout le monde.

Skblllz

http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3...


> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 07h58

C’EST RE MOI YETI ,

la revolution est violence ou n’est pas , le remplacement d’un ordre social , par un autre ordre social , ne peux pas se faire dans la paix , car les tenants de l’ordre ancien ne peuvent perdre leurs privileges sans réactions violentes et les tenants du nouvel ordre doivent briser toutes resistances pour imposer le nouvel ordre social.
L’etude de toutes les revolutions nous montre que la violence est l’accoucheuse du nouvel ordre .
Ceux qui n’ont pas voulu eradiquer l’ordre ancien ont perdu ! ALLENDE au Chili , les capitaines au portugal , par ailleurs l’etude des revolutions montre que bien souvent la revolution se nourrit de ses propres créateurs , la terreur aprés 1789 , le stalinisme apres la revolution bolchevique .
les bouillants acteurs de la revolution sont vite jugés trop tiede au fur et à mesure de la résolution de la contradiction.
Construire un nouvel ordre social , une nouvelle civilisation ne pourra se faire que lorsque les contradictions que notre société enfante auront atteint leur apogée , dire si cela se fera dans le velours ou dans le feu , me parait difficile , pour ma part je ne crois pas que ma generation verra ce changement de societé , ni dans le feu , ni dans le velours .
Je suis fatigué , YETI , j’ai consacré toute ma vie à vouloir changer les choses , et rien ne bouge , je n’ai voulu qu’un peu plus de justice , un peu plus de liberté , un peu de reve pour ceux qui ne revent jamais , j’ai comme des millions d’autres espéré dans les matins qui chantent , aujourd’hui , certains me traitent d’assassin , de co-nazi , mes mains seraient rouges de sang !
je crois , YETI , que si nous ne faisons rien aujourd’hui et demain , pour avoir encore une fois le sourire de la victoire sur les levres , comme le 30 mai 2005 , alors comme disait BRASSENS je chercherai un arbre pour y vivre heureux .

ton ami du fou
claude de toulouse .



> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 08h12 - Posté par

Cette citation de Gandhi résume à peu près ma pensée :

"Entre la violence et la non-violence, je choisis la non-violence.
Mais entre la violence et la lâcheté, je choisis la violence."

Je ne dénonce pas la violence qu’un combat peut imposer. J’alerte contre les " justices" expéditives et les vengeances aveugles.

Le Y.


> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 14h26 - Posté par

le Yéti,

Ton texte me fait penser au livre que je lis actuellement : la possibilité d’une île de Michel Houellebecq. Surtout ne le prend pas mal.

Francesca


> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 16h26 - Posté par

CHER YETI,

J’aime vous lire !

Henri GUILLEMIN écrivait : "Il y a des violences généreuses et une indifférence qui peut-être le comble de la cruauté..."

A Claude de toulouse

je me permets de rappeler que les résistants de la première heure n’étaient que 2%,

Qu’ils savaient qu’ils ne verraient probablement pas la victoire, mais ils l’ont saluée de loin...

Que si l’on peut tuer un homme, on ne tue pas une idée. Elle fait son chemin.

D’autres la reprendront à leur compte et la feront aboutir : Question de temps.

Je crois en la puissance de l’esprit. IL N’EST PAS NECESSAIRE DE REUSSIR POUR PERSEVERER

Baisser les bras, c’est s’avouer vaincu et risquer de perdre l’estime de soi-même

C’est la richesse " humaine" qui émane de ce site qui me conforte dans la certitude que le combat n’est pas vain

Je connais mes concitoyens : J’en SUIS

Amicalement

Michèle


> LE MONDE DES EFFARÉS
2 février 2006 - 20h23 - Posté par

Hé.. Claude de "Toulouse", regardez du côté de la Bolivie du Vénézuela, un peu d’espoir arrive, des gens comme vous et moi ont dit NON sans violence mais avec une très grande détermination.

J’ai la certitude que nous allons rentrer dans un changement et Claude , depuis le temps que vous combattez une "autre vie" Svp ne baissez pas les bras aujourd’hui ni demain d’ailleurs, car votre expérience, votre savoir peuvent servir .. Rappelez vous c’est vrai le temps use sans rien voir arriver mais la roue tourne et la montée va s’amorcer pour l’espoir des gens comme nous.

Nicole


> LE MONDE DES EFFARÉS
3 février 2006 - 07h58 - Posté par

Merci Nicole
pour tes mots d’encouragement , on poussent tous à la roue , mais il y a des moments ou elle parait bien lourde et bien lente cette satannée roue !
avec mes amitiés ,
claude .


> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 16h07

Cette affaire d’Outreau me fait rappeler une autre injustice plus criminelle encore c’elle de (« Omar m’a tuer ») il a été juger et condamné parce qu’il sait tué le mouton de la fête, c’est comme nous ici en France ont ne mange pas de la viande. 5 ans de prison gratuitement.
Mais c’est bien dommage qu’il n’y ait pas eu de commission d’enquête. Remarque c’est un etrangé.



> LE MONDE DES EFFARÉS
1er février 2006 - 16h30 - Posté par

Et il y a encore pire !

(Cité dans le Canard enchaîné du 28 décembre 2005)

"Le merveilleux droit français a déjà prouvé qu’il permettait d’expédier des dizaines d’innocents en prison.

Le procès CHALABI en 1998 a fait davantage de dégats que celui d’Outreau, même si on en a moins parlé :

89 personnes innocentées, et des dizaines d’années de prison pour rien !"

Michèle


> LE MONDE DES EFFARÉS
3 février 2006 - 08h48

Et si on reparlait d’un certain gosse de quinze, qui voulait "juste rentrer chez lui" ?
Innocent, emprisonné pour quinze ans, violé, tabassé, écrabouillé en taule, indemnisé (? ??) ensuite pour erreur judiciaire.
Bizarre que personne ne fasse le rapport.
C’est pas seulement depuis Outreau qu’elle va mal, notre Justice.
Quant à notre police, ça ne s’arrange pas, même si on a cru parfois que ça pouvait pas être pire.
MC






A propos de « l’islamophobie douce »
dimanche 22 - 23h16
de : Christian DELARUE
Le "média" , nous propose dans une courte vidéo, l’acte 45 à Paris avec la convergence des luttes
dimanche 22 - 21h49
de : nazairien
1 commentaire
UN CAR PARIS-LANNEMEZAN POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
dimanche 22 - 19h38
de : jean clément
Manifestations Climat et Gilets Jaunes : Paris sous tension (vidéo)
dimanche 22 - 18h50
de : nazairien
7 commentaires
IMMIGRATION : refuser le duo-duel dégoûtant de Macron et de Le Pen ! Tous ensemble en même temps dans les luttes !
dimanche 22 - 18h26
de : jodez
La "flicaille" hors controle, n’entame pas, la détermination du peuple en colère (vidéo)
dimanche 22 - 18h10
de : nazairien
3 commentaires
Mardi 24 sept 2019 à 13h45 Soutien Vincenzo Vecchi
dimanche 22 - 17h44
de : fabiola
« Gazés en plein visage », un couple de touristes est évacué des Champs-Elysées
dimanche 22 - 17h18
de : joclaude
A propos des franchouillards dans les manifs.
dimanche 22 - 17h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA PEUR DU PEUPLE - Agoraphilie et agoraphobie politiques
dimanche 22 - 10h57
de : Ernest London
1 commentaire
Gilets jaunes : un acte 45 réussi ? L’avis de Faouzi Lellouche (vidéo)
dimanche 22 - 02h22
de : nazairien
4 commentaires
Marche du 21 sept à Paris : 1 km et lacrymos |
samedi 21 - 20h12
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La difficulté, ce n'est pas de rêver, mais d'accepter et de comprendre les rêves des autres. Zhang Xianliang
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite