Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

QUELLE DEMOCRATIE A GAUCHE ?
de : ichlo
vendredi 3 février 2006 - 20h45 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 52.4 ko

de ichlo

A 14 mois des présidentielles de 2007, la multiplication des entrevues avec une seule formation des gauches qui ait participé à la victoire du "non" au projet de traité constitutionnel prévues au programme des socialistes préfigurent de bien tristes perspectives quant aux espoirs d’"union" de toute la gauche.

Prises, dans la majorité des cas par un François Hollande certainement pas en reste du soutient du Parti des Radicaux de Gauche (PRG) et des maintenant habitués « Verts » divisés en deux entre eux, celle du 8 février n’est toujours pas considérée comme une forme de contrat de gouvernement avec les communistes comme ils l’auraient tous espérés.

A cela, faut-il encore tenir compte de l’impolitesse à l’égard de la LCR et la conviction que maintenant, depuis 1981, les Socialistes sont capables et revendiquent leur faculté à être le parti de la gauche qui doit gouverner... En 1981 nous étions unis, ça n’a pas duré longtemps me direz-vous et à la démocratie socialiste d’en pâtir jusqu’à ses plus sordides défaites. Et pourquoi ? Alors que la Démocratie et le sens patriotique exigeait du programme commun une réelle possibilité d’appliquer la démocratie prise à sa plus simple expression et non pas permettre à l’un des deux partenaires de profiter de la situation pour éjecter l’autre, celui qui lui avait permis de gravir cette difficile accession élyséenne que la gauche française attendait avec impatience... C’est un « scandallle ! » raisonne encore dans nos têtes pas habituées à flairer un tel coup fourré...

Pour que ce sens démocratique puisse à nouveau en prendre un, de sens, il conviendrait d’utiliser la structure institutionnelle comme elle est et d’en bloquer les fonctions ministérielles qui seraient alors attribuées à ces « petits partis de gauche » les plus proches - dans leurs luttes - des « portefeuilles » qu’il auraient à défendre. Cela n’est pas énorme et concerne l’Industrie et le commerce que devrait protéger la Lutte Ouvrière d’Arlette Laguiller, l’Education où la LCR est référence, l’Agriculture pour qui la Confédération paysanne a bien d’autres considérations que le vulgaire capitalisme de l’appauvrissement des terres, les Affaires sociales au Parti Communiste ; les socialistes se « réservant » le fauteuil de la Présidence et la distribution des postes au gouvernement. Ce ne serait que rendre justice à cet esprit de gauche que le Parti Socialiste n’a pas compris, ni en 1981 et certainement encore moins aujourd’hui, que d’accepter à chacune des victoires à la présidentielle la réservation participative de deux trois ministères pour concrétiser le pourcentage actif de ces petits partis de la gauche de la gauche dont il ne veut pas et qui risque fort de lui arriver à égalité des suffrages au rythme où vont les choses depuis le 29 mai.

Sans un engagement concret sur ce point de fonctionnement, le Parti Socialiste court à sa perte, préférant s’accorder avec ses anciens ennemis internes (Chevènement ?) que de s’appuyer sur ses partenaires politiques liés aux mêmes luttes historiques (LCR / PC /LO). Et cette préférence n’a rien de surprenant sur le plan idéologique puisque maintenant ils sortent le modèle blairiste (1) - qui fonctionne cahin-caha - pour poursuivre la même hypnose libérale et le socialisme catastrophique qui se greffe avec, utilisant sa jeunesse dans l’épanchement de la libération morale mais en s’interdisant toute libération économique que le Socialisme de l’Internationale lui avait donné comme but politique à réaliser. Mais les rentabilités s’arrêtent avant. Quant aux mentalités socio-économiques du socialisme, elles sont jugées soit trop limitées pour l’ensemble des gauches, soit socio dépressives pour les droitiers qui resteront convaincus qu’ils sont toujours capables de faire mieux. Les socialistes pensant faire mieux également, mais pas avec la droite, cela dure tant bien que mal ou peu, jamais très longtemps, parce qu’ils furent dès 1981, incapables d’organiser les répartitions gouvernementales à l’image du taux communiste déversé par les urnes. Sans concrétisation ferme et nominative d’une répartition gouvernementale prédéfinie, comment voulez-vous que les électeurs s’y retrouvent aux considérations du peu d’histoire qu’ils mettent dans leur bulletin de vote au moment de glisser l’enveloppe dans l’urne. Et que faire ensuite des déchirements internes qui affûtent les rivaux sur des programmes qui, à force de convoler bras dessus, bras dessous avec le capitalisme risquent de ne plus avoir grand-chose de significatif.

La démocratie de la Gauche doit être rétroactive pour être comprise des électeurs et non pas servir de trust électoral où s’évincent ses principales matrices mobilisatrices et militantes sous prétexte qu’elles ne ramasseraient que de 3 à 5% des suffrages car mises bout à bout, fois trois et quatre, elles en seraient à pas moins de 20 ! ! ! Donc après, une fois au pouvoir comme en 1981 et depuis cette date où s’empressèrent bon nombre de « passeurs de chiffons », pourquoi accepter l’immixtion dans une Internationale socialiste aux rabais de ses objectifs et renier l’Internationale fondatrice dont est issu un programme non pas seulement voué à satisfaire un socialisme national porté à l’extérieur mais destiné à fournir l’outillage des solutions intercontinentales pour limiter et modifier les dégâts économiques. Dans l’Histoire, ceux-ci étaient plus humains que matériels ; aujourd’hui ils sont devenus biologiques, psychologiques, destructeurs et criminels à l’égard des origines politiques de tous.

Laurent Gantner

(1) : Il devient ahurissant de voire une partie politique française comme le Parti socialiste puiser de l’autre côté de la Manche pour sauver son libéralisme en s’inspirant ailleurs de ce qui chez lui fait défaut, de vouloir en faire un modèle dominant européen. Si ce n’est pas là l’aveu des échecs de la propre politique socialiste française c’est à se demander ce qu’une telle politique économique pourrait apporter si ce n’est un coup de poignard supplémentaire dans le dos de la victoire française au référendum du 29 mai.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> QUELLE DEMOCRATIE A GAUCHE ?
4 février 2006 - 19h20

2007, un seul objectif : VIRER sarkonazy , TOUTE la gauche doit se retrouver , convaincre avec un Programme réalisable et de Gauche , il faut absolument stopper la décadence de l’union droite/medef et surtout une union des partiS de gauche pour ne pas ouvrir de portes a l’extreme droite .



> A GAUCHE QUOI ET OU ?
6 février 2006 - 17h06 - Posté par

C’est quoi un programme réalisable et à gauche ? Car entendons-nous bien, l’essentiel n’est pas de gouverner, mais de savoir ce que le peuple y gagnera : sur le plan de la démocratie (le PS n’a jamais voulu d’élections à la proportionnelle), sur le plan anti-capitaliste (peut-on laisser les rouages essentiels aux mains des actionnaires voraces, en refusant de nationaliser tous les secteurs structurants comme le crie le PS), en refusant l’abrogation de toutes les lois antisociales prises par la droite (notamment sur les retraites - dixit DSK !), en admirant BLAIR qui soit dit en passant n’est tout de même pas un fort à gauche !
Il faudra avant tout se mettre d’accord sur les questions clés. ET LA C’EST PAS GAGNÉ !
Quant à une candidature commune, j’avoue que je ne vois pas :
BESANCENOT ? Bien mais passera mal chez certains socialistes même partisans du NON au traité
BUFFET ? Bien mais passera mal chez les militants LCR et LO
EMMANUELLI ? Mais il vient de se raccrocher à tout en interne au PS ...Alors quelle crédibilité ?
BOVE ? Il ne semble candidat à rien ...
ARLETTE ? Symphatique mais tellement sectaire ...
DECIDEMENT JE NE VOIS PAS


> QUELLE DEMOCRATIE A GAUCHE ?
4 février 2006 - 20h06

La structure administrative du P.S ,est le passage obligé, pour une victoire electorale, ou plusieurs,vers 2007 ,pour toute la gauche.

ainsi donc ,la démarche disons,pour nous est d’anticiper et contraindre la machine du P.S à prendre en compte un nom de candidat du P.S, le plus officiel ,et le plus à gauche.

je propose le nom d’HENRI EMMANUELLI le plus courageux , le plus honête , le plus à gauche dans le P.S.

Sans oublier bien sur , un programme qui réunisse toute la gauche .

Il est judicieux d’avancer un candidat le plus rapidement possible, afin que s’instaure un débat qui nous permettra d’y voir clair .
Ce n’est pas au dernier moment qu’il faut s’y prendre .

Question à tous ?
Existe t-til un site internet pour la candidature d’HENRI EMMANUELLI (style comité de soutien pour l’éléection de .....)

J’attends vos réponses .

Merçi à tous

Don Peppone

Salut et fraternité.



> QUELLE DEMOCRATIE A GAUCHE ?
5 février 2006 - 12h47

Virer Sarkozy est un bel objectif mais à mon avis il faut aller plus loin en proposant des réformes, en permettant la construction d’une véritable alternative.

Nous possédons de nombreux point sur lesquels nous pouvons trouver des accords, c’est ceux là qu’il faut concrétiser tout en essayant de dépasser les clivages sur les sujets qui bloquent. Les forums sociaux nous aider à avancer sur ces points, ils nous ont aussi montré les désaccords et les enjeux de pouvoirs qui demeurent. Pour autant nous devons prendre appuie sur ces derniers ainsi que sur les collectifs unitaires encore en place. Il faut donner la parole aux citoyens et développer les principes de démocratie participative en créant des réunions publiques. La politique ne doit pas être laissée aux seuls partis politiques.

C’est à nous citoyens de donner une dynamique à une candidature commune (comme nous avons pu le faire pour le référendum du Traité constitutionnel). Nous devons imposer cette volonté aux partis. Un éclatement et une multitude de candidatures ne fera naître que de nombreuses déceptions, surtout avec l’espoir créé avec le 29 mai. Une dynamique est née, continuons là, et ne la brisons pas du fait de simple enjeux partisans.

Pour autant je ne pense pas que le PS puisse être au centre d’une telle dynamique, et il ne faut pas qu’il soit question d’un centre. C’est un ensemble dynamique associant de nombreux partis, d’associations, de citoyens qui doit porter un nouveau projet de société. A nous de bouger pour tenter de lancer ce projet et relancer une dynamique unitaire !!! Nous avons créé des espoirs, ne les décevons pas maintenant, cela serait dommage et ne ferait que nous enfoncer dans cette crise politique, et décrébiliserait encore un peu plus la gauche de la gauche comme une simple utopie, incapable de mener un projet...

Quentin (membre des Alternatifs, Rouge/Vert)



> QUELLE DEMOCRATIE A GAUCHE ?
5 février 2006 - 13h57 - Posté par

20 ans d’alternance ça suffit ! Aucune alternative au libéralisme et au social-libéralisme n’est possible dans une nouvelle union de la gauche avec le PS. Ce serait reproduire exactement les mêmes recettes qui mènent au désespoir depuis plusieurs décennies.
Au lieu d’élaborer des plans institutionnels dont le PS ne voudra pas de toute façon (la ligne choisie à son dernier congrès a écrasé ses minorités de gauche...), la seule perspective possible est d’unir la gauche du Non, celle qui refuse d’accompagner le système, celle qui refuse de gérer le capitalisme en collant quelques pansements sociaux au libéralisme.





Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
2 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
5 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Elle [la philosophie] fait sienne la profession de foi de Prométhée : "Je hais tous les dieux." Cette profession de foi est sa propre devise qu'elle oppose à tous les dieux du Ciel et de la Terre qui ne reconnaissent pas pour divinité suprême la conscience que l'homme a de soi. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite