Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Rencontre-débat avec les candidats à l’étranger de RIFONDAZIONE : mercredi 1er mars à 19h30, 120 rue Lafayette 75010 PARIS
de : Carlo Cartocci
jeudi 23 février 2006 - 19h31 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 32.5 ko

Mercredi 1er mars rencontre-débat avec :
 Gennaro Migliore, responsable département étranger du PRC
 Anna Piccardi, de Stuttgart, candidate au Sénat pour le PRC
 Alberto Sipione, de Bâle, candidat à la Chambre des députés pour le PRC
 Nora Tagliazucchi, secrétaire féderale PRC, Bruxelles
 Roberto Ferrario, membre du secretariat fédéral, PRC, Paris
 Fernanda Marrucchelli, commission immigration PCF e conseillère municipale de Paris, de nationalité italienne
19h30, 120 RUE LAFAYETTE 75010 PARIS

Pour la première fois les Italiens à l’étranger voteront. Une grande occasion pour nous tous.

de Carlo Cartocci traduit de l’italien par karl&rosa

Les listes des candidats de l’Unione pour la circonscription ’étranger’ ont été présentées. En effet, aux prochaines élections législatives et sénatoriales, les citoyens italiens résidant à l’étranger voteront eux aussi. Ils voteront par correspondance et six sénateurs et douze députés leur sont réservés. Ce n’est pas peu. De fait, la circonscription ’étranger’ a un poids équivalent, ou même supérieur, à certaines régions italiennes : Val d’Aosta, Molise, Ombrie, Trentin, etc.

Dans le cas d’une quasi égalité entre les deux camps, les sénateurs et les députés venant de l’étranger pourraient être déterminants. On n’a pas beaucoup parlé, jusqu’à présent, de cette nouveauté et c’est une erreur, de même que ce fut une erreur de négliger ou de prêter peu d’attention, pendant tant d’années, aux millions d’Italiens qui vivent et travaillent dans les cinq continents, à leurs problèmes, à leur sensibilité sociale et politique, aux liens qu’ils maintiennent avec l’Italie, parfois même après une ou deux générations. Comme cela se passe souvent avec les immigrés, on utilise aussi avec les émigrés la formule ambiguë : ils sont une ressource. Et oui, parce que le made in Italy, les produits alimentaires, industriels et culturels italiens se maintiennent sur le marché mondial en partie aussi grâce à la consommation qu’en font les émigrés.

D’un autre côté, on parle parfois des émigrés avec une rhétorique aux allures patriotiques et souvent régionalo-folkloriste, on répète des lieux communs, on érige en mythes les "fortunes amassées par un dur labeur", on cache les histoires de vies fatigantes et souvent douloureuses que les émigrés pourraient nous raconter. Mais, ensuite, nous les considérons comme des extracommunautaires : quand ils reviennent en Italie, s’ils reviennent en Italie, nous les considérons comme des citoyens de seconde zone qui doivent reconquérir leurs propres droits en luttant contre les lenteurs et l’indifférence de la bureaucratie.

Les Italiens du monde, au contraire, sont pour nous une grande occasion, les connaître et être en relation avec eux peut nous permettre d’accomplir une expérience nécessaire et vivifiante : apprendre à regarder la réalité de manière moins eurocentrique, quand ce n’est pas italocentrique. Dans le monde surviennent des phénomènes sociaux, politiques et de mœurs que nous nous empressons de lire et de juger dans une seule perspective, celle qui fait référence à notre expérience, à notre système de principes, d’habitudes ou de stéréotypes. Et pourtant, nous avons dans le monde des concitoyens qui vivent ces phénomènes et ces expériences de l’intérieur, des hommes et des femmes qui pourraient nous aider à comprendre et qui vivent en Australie comme au Canada, en Allemagne comme au Moyen-Orient ou en Amérique du Sud.

L’Amérique du Sud, justement, une région géopolitique d’une grande vitalité, où l’on expérimente des formes de démocratie participative, de vastes alliances de gouvernement, des luttes sociales et politiques pour l’indépendance économique, pour la défense des biens communs, pour se libérer du néolibéralisme et de la domination des Etats-Unis. Il y a tant de citoyens d’origine italienne qui participent à ce difficile et exaltant processus : nous, souvent, nous jugeons de loin, sans interroger et sans écouter ceux qui, de loin, pourraient nous parler.

Pour toutes ces raisons, je pense que notre parti doit s’engager dans les élections à l’étranger. Nous, nous n’avons pas voté en faveur de la loi sur le vote à l’étranger, cette loi ne nous plait pas, nous en aurions voulu une différente et surtout une qui tienne compte de manière unitaire aussi bien du vote des émigrés que du vote des immigrés, mais, aujourd’hui, nous nous présentons à ces élections, au sein de l’Unione, dans des listes communes. Nous étions présents à la table qui a désigné les candidats, nous avons participé à l’établissement du programme de l’Unione pour les Italiens dans le monde.

Nous l’avons fait en essayant d’être nous-mêmes : loyaux et critiques, unitaires sans renoncer à notre spécificité. Le compromis atteint voit toutes les forces de centre gauche essentiellement d’accord sur le programme, mais nous ne pouvons pas ne pas exprimer un désaccord de fond sur la façon dont ont été choisies les candidatures. On a agi le plus souvent avec les mêmes règles que celles qu’on suit en Italie : de nombreuses candidatures ont été décidées par les partis en proportion de leur poids électoral en Italie. Le critère de choisir parmi des indications venant des bases locales de chaque pays n’a pas prévalu, ou rarement.

Ceci a déterminé, en particulier en Amérique du Sud, le mécontentement d’ associations, de mouvements et de groupe de base et la composition de la liste s’est caractérisée dans un sens modéré. En ce qui concerne notre parti, nous avons demandé des indications aux fédérations de l’étranger, aux cercles, aux camarades des mouvements et nous avons soumis les candidatures au Secrétariat, à la Direction et au Comité Politique National. En Europe, nous présentons au Sénat, la camarade Anna Piccardi, de Stuttgart et à la Chambre des députés, le camarade Alberto Sipione de Bâle, en Amérique du Sud, le camarade Arduino Monti, de Rio de Janeiro à la Chambre des députés.

Nous invitons les associations, les groupes, les mouvements, les adhérents aux partis de gauche et aux syndicats de l’Europe et de l’Amérique du Sud à concentrer leurs votes sur ces camarades qui sont l’expression d’une réalité migrante qui vit, qui lutte et qui rêve d’un autre monde possible.

http://bellaciao.org/it/article.php...



Imprimer cet article





À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je voudrais seulement comprendre comment il se peut que tant d'hommes, tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un tyran seul qui n'a de puissance que celle qu'ils lui donnent, qui n'a de pouvoir de leur nuire qu'autant qu'ils veulent bien l'endurer. Etienne de La Boétie, 1576
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite