Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
de : Henry Moreigne
samedi 25 février 2006 - 10h39 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires
JPEG - 1.5 ko

L’information a été révélée par le Canard Enchaîné. Les interessés ont confirmé. JP Elkabach président d’Europe 1 a sollicité l’avis de Nicolas Sarkozy pour choisir le journaliste politique affecté au suivi de l’UMP et de son président.

Nommé conseiller spécial pour la stratégie des médias du groupe Lagardère en 1990, JP Elkabach est devenu en avril 2005 directeur général de l’antenne d’Europe 1 et administrateur de Lagardère Active, pole audiovisuel du groupe industriel Lagardère.
Un groupe puissant (détenu à 20% par le groupe Dassault) propriétaire d’Europe 1 mais aussi d’Europe 2, de RFM et de Paris Match (à travers le groupe hachette Filipacchi) et de plusieurs chaînes de TV.
Cumulard, M. Elkabach est également président de la chaîne de tv parlementaire Public Sénat. Autant de postes en liaison étroite avec les pouvoirs politiques et financiers.
Selon le canard, la consultation du redoutable ministre de l’intérieur peut être analysée comme relévant d’une stratégie de reconciliation et d’adoubement à l’égard d’un présidentiable qui avait été très couroucé de la parution en Une de Paris Match de sa crise conjugale.
En lachant à dessein l’information, Nicolas Sarkozy fait monter les enchéres. Ses bonnes grâces valent un peu plus qu’une simple consultation.
Au-delà, ce qui relève de l’anecdote souligne la dépendance d’une majorité de la presse à l’égard de ses anonceurs et/ou de ses actionnaires. A l’inverse pour se vendre, l’information doit être crédible. La fiabilité des informations tout comme l’investigation assure à un titre sa notoriété. En oubliant ce principe, en donnant le sentiment de vouloir favoriser un journalisme politique de complaisance voire d’un publi-journalisme le patron d’Europe 1 a fait un mauvais calcul. Outre une réputation de flagorneur, il n’aura gagné dans cette épisode que la défiance de sa rédaction et de ses auditeurs. Des qualités à faire palir un patron de presse d’une quelconque république bananière.

 http://lamouette.blog.lemonde.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
25 février 2006 - 15h37

Je suis journaliste algérien, plus précisément grand reporter à Liberté Un quotidien dont le tirage ne cesse de baisser parce que le journal est dirigé par une direction et un staff qui pensent comme Elkabach, le talent en moins. Le journal ne publierait rien, absolument rien qui provoquerait le début du commencement de l’ombre d’un mécontentement chez le chef du gouvernement ou chez le président de la République. Et Dieu qu’il y a des choses scandaleuses à écrire sur leur compte. Normal, nous sommes dans une république bananière. Ce qui est moins normal, c’est que l’écrasante majorité de la rédaction marche, à l’inverse de celle
d’Europe 1. Alors, le France devient-elle une république bananière ou faudrait-il inventer un autre qualificatif qui siérait à l’Algérie ?
Said Chekri cheksaid@yahoo.fr



> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
25 février 2006 - 23h45 - Posté par

Trouver du talent a Elkabach ?!?!?!
JP


> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
26 février 2006 - 17h26 - Posté par

J’admets que je ne me suis pas exprimé exactement comme je le souhaitais. Je ne pense qu’Elkabach est doté d’un talent exceptionnel, mais si l’on le compare aux incultes qui sévissent dans la presse algérienne, en tous cas dans le journal qui m’emploie, il faut bien reconnaître quelque compétence au patron d’Europe1. Dre toutes façons, je ne pense pas que les tenants de la "nouvelle pensée unique" en France, genre Sarkozy, pousseraient la vulgarité jusqu’à choisir des gens totalement dépourvus de talent et d’intelligence et, avec cela, compter sur eux pour les servir et défendre leurs options face à leurs adversaires. Car l’on est tout de même en France où le débat contradictoire est incontournable et la liberté d’expression une réalité déinitivement établie (quoi que...).
cheksaid@yahoo.fr


> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
26 février 2006 - 09h43

"L’appétit de l’argent et l’indifférence aux choses de la grandeur avaient opéré en même temps pour donner une presse qui, à de rares exceptions près, n’avait d’autre but que de grandir la puissance de quelques-uns et d’autre effet que d’avilir la moralité de tous. Il n’a donc pas été difficile à cette presse de devenir ce qu’elle a été de 1940 à 1944, c’est-à-dire la honte du pays" . Albert CAMUS dans COMBATS en août 1944.

Le programme du Conseil national de la Résistance entendit remédier à cette déchéance en garantissant "la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat , des puissances d’argent et des influences étrangères" et des ordonnances interdirent, par exemple, qu’un même individu possède ou contrôle plus d’un quotidien politique. Mais cela est, hélas, tombé dans les oubliettes.

Le problème de la soumission de la presse au pouvoir quelle que soit la "couleur" de ce dernier n’est pas nouveau et c’est ce que Serge Halimi, dans son livre "Les nouveaux chiens de garde" appelle le journalisme de révérence.



> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
26 février 2006 - 18h54

En mai 81 on criait "à bas Elkabach !" En février 2006 le même cri est désespérément valable.
Donc en 25 ans rien n’a changé dans la connivence médiatico-politique avec une grande misère intellectuelle et le mot "déontologie" journalistique sorti des mémoires.
A qui la faute ?
Vive internet !



> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
26 février 2006 - 21h30 - Posté par

On n’est pas obligé d’écouter


> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
1er mars 2006 - 11h15

Journaliste pigiste depuis 20ans, dépossédé de carte de presse depuis 3 ans, suite à la chute vertigineuse de publications dans une "presse" qui n’en est plus une,juste une pléthore de "Chiens de garde".
Une "Presse" dominée par un journalisme de révérence, et les groupes financiers qu’il faut carresser dans le sens du poil.Sinon...
Que peut-on attendre d’un news magazine qui fait sa cover et 15 pages sur "l’immobilier à Paris,Ou vit-on le mieux en France", erc...dans le registre.D’une TV qui se pâme dans le misérabilisme dédié au time price,donc au fric ce nouveau Dieu nommé "Rentabilité".
"On a la presse que l’on mérite" nous livrait mon prof de stylistique lors de mon passage à l’école de journalisme.
Juste reflet d’une société en déliquescence !
Alors Elkabach ne peut que suivre l’ornière dans laquelle il se complaît, cela ne me surprend guère. Henry



> J.P. Elkabach, patron de presse bananière.
6 mars 2006 - 08h10

On croit rêver.....
catherine journaliste/presse ecrite.






Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
13 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires
Ils avouent sans honte, que les radars c’est pour faire du fric : Les « gilets jaunes » ont plombé les recettes des radars
jeudi 3 - 16h58
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mise dans les mains d'un psychopathe. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite