Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ELECTIONS LEGISLATIVES EN ITALIE : Rencontre à Paris avec les candidats du PRC-Gauche Européenne en Europe


de : Paris
samedi 4 mars 2006 - 03h07 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 59.6 ko

Voire la video ici

de Giustiniano Rossi, membre du Comité politique fédéral Benelux du PRC - GE, Paris

Le 1er Mars 2006 Gennaro Migliore, responsable du Secteur Politique Internationale, Gauche Européenne, Paix et membre du Secrétariat national, Nora Tagliazucchi, secrétaire de la Fédération Benelux (France, Belgique, Pays Bas et Luxembourg) et Roberto Ferrario, membre du secrétariat de la même Fédération du Parti de la Refondation Communiste - Gauche Européenne Paris, ont présenté aux électeurs italiens résidents à Paris les candidats du PRC - Gauche Européenne dans la liste "Unione" dans la répartition européenne de la circonscription "Etranger" aux élections législatives italiennes des 9 et 10 avril prochains Anna Picardi (Sénat) et Alberto Sipione (Chambre des Députés), avec la participation de Fernanda Marucchelli, de la Commission Immigration du PCF, conseillère municipale de Paris de nationalité italienne et la présence de Pierre Laroche, de la Commission Relations Internationales du PCF, d’un journaliste de L’Humanité et d’une journaliste du Monde.

Roberto Ferrario, de Refondation Paris, qui préside la réunion, présentant les candidats et les responsables du PRC-GE, expose une première liste de thèmes que différents camarades et amis/amies ont proposés à la discussion - PACS, TAV, présence de l’armée italienne en Irak, directive Bolkestein, programme de l’Unione et programme de Refondation - et exprimant le souhait que la réunion soit la plus conviviale possible, il invite les électeurs/électrices à poser d’autres questions et à participer au débat, en informant qu’il y aura d’autres réunions de l’Unione, comme celle du 7 mars à Paris, celle du 24 à Manchester et celle du 25 à Edinburgh. Ferrario fait remarquer que l’action des différents Collectifs Bellaciao, le français et l’anglais, a été déterminante, avec celle des camarades de Refondation, pour organiser ces réunions. Après avoir remercié toutes les personnes présentes, une cinquantaine, il cède la parole à Nora.

Nora Tagliazucchi précise les modalités de vote et les particularités des listes de l’Unione à l’étranger, bien différentes de celles qui sont présentées en Italie ; à l’étranger, en effet, les candidats/candidates des partis qui composent l’Unione font partie de la même liste et il est donc très important que soient indiquées aussi les préférences, particulièrement pour les candidats/candidates de Refondation.

Anna Picardi, émigrée et fille d’émigrés en Allemagne, a obtenu un diplôme en Langues et littérature étrangères en 1984 en soutenant une thèse sur "Les Gastarbeiter dans la littérature allemande" et travaille comme enseignante à Stuttgart, où elle est engagée depuis trente ans dans la lutte pour le logement, les droits civils, l’émancipation des femmes, une école qualifiée, la représentation communale et dans le mouvement pour la paix. Anna envisage de s’engager au parlement pour les droits des émigrées et des émigrés et, en Italie, pour ceux des immigrées et des immigrés, pour l’égalité des chances des femmes, pour une instruction publique qui valorise les langues et les cultures d’origine, pour l’égalité du traitement fiscal sur les retraites pour les retraités rentrant de l’étranger et pour d’autres objectifs.

Alberto Sipione, ancien responsable du Département Jeunes de Démocratie Prolétaire de Syracuse, était actif, déjà aux années 80, dans le Comité pour les droits civils qui se battait à Syracuse contre la mafia. Emigré en Suisse au début des années 90, secrétaire du cercle du PRC-GE de Bâle, il est infirmier psychiatrique et s’occupe de toxicomanie et d’alcoolisme. Alberto envisage de s’engager au parlement pour le droit d’asile, contre les Centres de Permanence Temporaire et pour la citoyenneté de résidence.

Fernanda Marucchelli soutient que le problème principal, aujourd’hui en Italie comme l’année prochaine en France, est de battre la droite, pour renforcer la gauche contre les positions libérales en Europe. Elle propose d’envoyer une lettre à toutes les organisations qui composent la gauche en France pour qu’elles invitent leurs militants italiens à aller voter.

Les questions des électeurs/électrices au candidat et à la candidate et aux dirigeants/tes du PRC-GE concernent le risque de manipulations électorales, les délais du retrait des troupes italiennes de l’Irak, l’avenir des bases militaires sur le sol italien, la politique énergétique et de l’environnement. Roberto pose le problème des réfugiés politiques italiens en France.

Gennaro Migliore parle de la grave situation des travailleurs en Italie après 5 ans de gouvernement Berlusconi, de la loi 30 qui a détruit le contrat de travail, de la loi Bossi-Fini et des Centres de Permanence Temporaire que le PRC-GE s’engage à fermer.

Le PRC-GE s’engage à constituer une commission parlementaire d’enquête sur les faits de Gênes, à présenter une motion concernant le retrait immédiat des troupes de l’Irak, à œuvrer pour la coopération et la dénucléarisation de l’Europe et de la Méditerranée (y compris Israël), pour la gestion publique de l’eau, pour les PACS, contre la TAV en Val de Suse et contre le Pont sur le Détroit de Messine, pour la démocratie participative et à proposer à la discussion du parlement, avec le problème des délits liés au conflit social, celui des réfugiés politiques italiens à Paris.

JPEG - 68.6 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> ELECTIONS LEGISLATIVES EN ITALIE : Rencontre à Paris avec les candidats du PRC-Gauche Européenne en Europe
4 mars 2006 - 13h16

Le champ des débats est extremement vaste et interesse l’ensemble de la majorité sociale d’Europe.

Je souhaite un bon travail au PRC-GE, je note également ceci :

La question des alliances continue de se poser.
L’alliance avec des forces se réclamant de la gauche mais ayant amené le retour des Berlusconiens aux affaires ne permet pas en soi, de combattre le liberalisme et ses dégats, et ne permets pas, au final, d’éviter les reculs subits par la majorité sociale en Europe.

L’enchainement des circonstances et des décisions ayant amené les anti-liberaux à se mettre derrière le liberal Prodi risque de coûter la victoire à la gauche italienne. Alors que l’objectif était, par cette soumission, d’au moins battre la droite...

On risque d’avoir fait confusion et finalement de perdre quand même...

Mais même en cas de victoire, se pose la question du liberalisme plein et entier. L’appartenance à une "patine" de gauche ne fait pas de Blair un anti-liberal, ni un anti-capitaliste, encore moins un autogestionniste, encore moins un combattant contre la guerre d’Irak....

L’appartenance à la gauche n’est pas suffisante pour tresser des alliances. Et sans l’affirmation d’une gauche puissante, anti-liberale réellement,anti-capitaliste, auto-gestionnaire, pacifique, libertaire, toute alliance est une folie...

Un des grands problèmes actuels est justement l’affirmation de l’independance de la gauche face à des discours dominants et des pratiques de gauche defavorisant la majorité sociale des populations...

des politiques des socio-democrates en Allemagne
des politiques des socio-democrates en France
des politiques des socio-democrates en Grande-Bretagne
des politiques des socio-democrates en Espagne
des politiques des socio-democrates au Portugal

La mise en remorque par pans entiers de la gauche derrière ces forces a conduit à un brouillard où la gauche est perçue comme co-responsable, à juste titre, des malheurs et reculs frappant la majorité sociale en Europe, par la majorité sociale d’Europe.

Bien plus, cette mise en remorque a conduit necessairement à froler le suicide organisationnel et a conduit logiquement une partie des apparatchiks qui restaient dans la gauche non-liberale à aller là où les ecuelles sont bien garnies, le foin frais et l’étable bien récurée.

L’affirmation de l’independance absolue de la gauche européenne vis à vis de la pseudo-gauche prodiste, de la pseudo-gauche royaliste, de la pesudo-gauche blairiste, etc, est essentielle et centrale, sous peine d’une nouvelle catastrophe politique .

Ce qui ne signifie pas qu’on ne puisse faire en sorte de sortir le Ducillon de la mangeoire qu’il occuppe. On peut mener cette bataille du moment qu’il n’y a pas de doute sur la place qu’on occuppe à gauche...
La question n’est pas d’un cours sectaire ou pas, mais d’un cours favorisant l’independance de la classe ouvrière face à la bourgeoisie, d’un cours favorisant l’independance de la gauche organisée face à la bourgeoisie.

Comment ne pas remarquer ceci :

Le PCF a failli disparaitre en France de cette soumission gouvernementale au liberalisme socialiste

Le Linkspartei, en affirmant un discours de gauche basique, a resurgit avec des forces qu’on ne soupçonnait pas. Et d’ailleurs je pense que si ce parti accentue un discours de fermeté face au capitalisme il pourra alors conquerir des espaces encore plus grands....Si il se tourne vers des alliances dégéneratives avec la social-democratie il ira alors vers le recul.

L’affirmation d’un discours anti-liberal clair de gauche, démocratique et libertaire par ses énoncés, anti-capitaliste dans son combat, dans la bataille dans les referendums français et neerlandais, a fait resurgir des pans entiers de la classe ouvrière, antérieurement abstentionistes.

L’analyse fine d’ailleurs des résultats des deux referendums montre que le discours anti-capitaliste et anti-liberal de gauche est le plus important courant politique dans les deux sociétés (plus que celui de droite, plus que le courant de gauche libéral, plus que le courant d’extreme-droite), malgrès le rouleau compresseur médiatique de la bourgeoisie, sans qu’on trouve d’ailleurs une expression organisationelle à cette "sensibilité".

L’enjeu fondamental de la gauche des prochaines années est là, pas ailleurs, pas dans des combinaisons douteuses qui jetteraient des pans entiers des travailleurs et des chômeurs dans les bras de l’extreme-droite.

L’independance sourcilleuse d’un pôle qui se définit par le fond (le TCE a été une de ces épreuves de vérité indiquant ce qui n’était pas acceptable) domine la question des alliances, les determinent.

Un grand travail demeure à faire en Europe pour couper le cordon ombilical avec des forces se disant de gauche mais ayant mené des politiques ayant affaiblit la majorité sociale en Europe au profit des bourgeois, ayant par leur politique pro-capitaliste favorisé finalement la poussée de forces d’extreme-droite et de droite extreme.

Les questions qu’affrontent le PRC sont les mêmes finalement que celles qu’affrontent toutes les forces de gauche réelles d’Europe.

Copas



> ELECTIONS LEGISLATIVES EN ITALIE : Rencontre à Paris avec les candidats du PRC-Gauche Européenne en Europe
4 mars 2006 - 17h14 - Posté par

"Couper le cordon ombilical"... et laisser gagner Berlusconi ? Impossible ! Si j’étais électeur italien je refuserais catégoriquement de laisser repasser cette crapule qui a tellement bousillé l’Italie...
D’ailleurs, partout en Europe, c’est la même histoire : "la gauche de la gauche" est tenue en respect par le "vote utile". C’est un verrou qu’on ne parvient pas à briser. A croire que c’est l’horizon indépassable de notre temps...
A moins que de grands mouvements sociaux transforment les mentalités.... Mais des grands mouvements sociaux, alors qu’on est tellement atomisés, cela paraît tellement déraisonnables...
Alors soyons déraisonnables, on n’a pas le choix. Il faut une grande bourrasque qui oxygène les têtes... peut-être qu’elle a déjà commencé... on va voir ça le 7 mars...
sapoc


> ELECTIONS LEGISLATIVES EN ITALIE : Rencontre à Paris avec les candidats du PRC-Gauche Européenne en Europe
4 mars 2006 - 18h06 - Posté par

Le meilleur moyen de battre Berlusconi est effectivement de ne rien lâcher socialement, d’avoir une gauche qui ne se couche pas devant la bourgeoisie...

Confondre la necessité de battre Berlusconi avec la necessité de se faire vassaliser par ceux qui ont contribué à l’ascencion du même berlu n’est pas très bon. Et surtout ça mène à d’affreuses déconvenues.
L’extreme-droite et la droite extreme, avec ces aventuriers sordides, ne prosperent que quand la gauche n’est plus de gauche...

L’écroulement conjugué du PS et du PC en France aux élections de 2002 montre celà. La poussée de l’extreme-gauche française bien au delà de ses effectifs squelettiques montrent celà également, une attente d’un parti de gauche plus clair et à la pratique plus claire.

Cop.


> ELECTIONS LEGISLATIVES EN ITALIE : Rencontre à Paris avec les candidats du PRC-Gauche Européenne en Europe
5 mars 2006 - 10h04

Il es indiqué dans l’article une prochaine réunion à Paris le 7 mars, cette réunion est elle publique ? Où se déroulera t-elle ?
Merci
François






L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite