Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Italie : on cherche de la bonne humeur


de : ALESSANDRO ROBECCHI
jeudi 16 mars 2006 - 08h34 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 13.2 ko

de ALESSANDRO ROBECCHI traduit de l’italien par karl&rosa

Je m’agrippe comme à une liane à la citation latine de Maître Parlato, "motus in fine velocior", sur l’accélération de la chute des corps avant leur écrasement au sol. C’est-à-dire sur la ruine grotesque du gouvernement Berlusconi, de plus en plus semblable à une agonie où les crises, les rechutes et les complications se multiplient, de plus en plus rapides, tout en étant de plus en plus comiques. On en vient à douter de pouvoir dire encore quelque chose contre un gouvernement qui perd ses ministres au rythme de deux par mois, et toujours pour des questions horribles et dégueulasses, qui nous couvrent de honte face au monde. A présent, dans la perspective du 9 avril, nous espérons que ce sera chose rapide et indolore. Pour l’après, chacun attend ce qu’il veut : il est fort probable que ceux qui désirent plus de droits et moins de différences économiques auront beaucoup à lutter ; seulement avec des parties adverses un peu plus crédibles et présentables que celles que fournit aujourd’hui l’entreprise Italie récompensée. On verra et que la gauche sache que le véritable travail commencera après.

Il y a cependant une chose qu’on est en droit d’attendre, et même de prétendre, et de prévoir et d’espérer pour l’après 9 avril. Une chose impalpable, qui ne se mesure pas en votes, qui ne fait pas de déclarations et qui ne parait pas aux journaux télévisés. A savoir, l’amélioration des conditions de l’humeur du pays, son réveil citoyen, une sortie de la léthargie mêlée de colère dans laquelle elle a été comprimée depuis des années.

Je ne saurais comment appeler cette mauvaise humeur, cette insatisfaction (c’est ce que Silvio appelle défaitisme et qu’il attribue aux communistes) qui dépend, certes, en grande partie de la crise économique désormais à demi endémique. Mais il y a sûrement autre chose. Il y a un nervosisme excédé, un air de ne plus en pouvoir, une sensation diffuse que nous méritons quelque chose de mieux, comme personnes, somme Italiens. Tous les peuples qui sortent d’une oppression ont ce mouvement de revanche, de nouvelle vivacité, de moralité publique rétablie, ont de nouvelles questions et de nouvelles frontières à explorer.

Il peuvent oser plus. L’air manquait et après, il y en aura, je m’attends au moins à cela : que l’intelligence publique se reprenne, qu’on commence à discuter et à mettre en discussion, sans être distrait par Marcello Pera ou par les espions qui se vantent par téléphone auprès de leur femmes. S’occuper de Calderoli, c’est humiliant à la longue, nous avons des milliers de choses plus sérieuses à faire. La politique, les lois à refaire et tout ce à quoi nous disons chaque jour qu’il faudra se confronter, mais le modèle idéologique et culturel - c’est-à-dire idéologique et télévisuel - de ce pouvoir qui s’écroule d’une si triste manière subira quelques coups.

Il y a une grande variabilité dans la façon de dater l’ère berlusconienne mais ce qui est certain, c’est que les bases du trône sont fondées sur l’accumulation de l’argent et sur l’étourdissement des médias. Il est bon qu’une fois tombé le roi, on renverse aussi le trône, qu’enfin l’on comprenne que pour commander, une chaise commode est préférable à un catafalque doré, style Bokassa. Cette idéologie sans idées (si nous ne considérons pas l’idée de faire de l’argent) est sur les ondes de façon ininterrompue depuis plus de vingt ans, contagieuse même pour qui s’y oppose, envahissante, stupidement considérée comme inévitable, alors qu’elle serait très évitable si le pays avait un sursaut d’orgueil et commençait à prétendre à quelque chose de mieux.

Ce sursaut, ce petit saut en avant dans l’estime de soi, je l’attends des jours d’avril, sachant bien qu’il manque encore un mois, que le dernier mot n’est pas dit, qu’il est de rigueur de faire les cornes. Mais - au même titre que la crise économique, que l’arrêt de l’hémorragie des droits, que la nécessité de redimensionner une droite dégueulasse et de ramener les soldats à la maison - ceci aussi me semble urgent : rétablir une dose minime d’intelligence et de sens de la réalité. Je me rends compte, je suis à deux doigts de la rengaine nationaliste du "remettons-nous debout !" avec le risque de frôler une absurde rhétorique, du type "après, le monde sera meilleur".

Je m’en excuse, je ne voulais pas. Mais j’ai cet espoir : que, une fois écrasé à terre ce corps qui tombe de plus en plus vite, se brisent aussi un peu beaucoup de ses "valeurs". Que soudain tout ce qui nous a été présenté pendant des années comme neuf, chromé, reluisant, riche, moderne, gagnant se montre enfin pour ce que c’est : vieux, dépassé. Ouf ! Quand tous les gens verront l’état poussiéreux de ce qu’ils ont cru pendant des années archi reluisant, cela voudra dire que le cauchemar est fini, que l’on peut oser quelque chose de nouveau. Peut-être tout ceci est-il sur le point d’arriver et, sans doute, le 9 avril lui donnera un élan. Comme vous le voyez, si c’était un programme, il ne serait même pas, après tout, si "minimum" que cela.

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Italie : on cherche de la bonne humeur
16 mars 2006 - 11h33

Bonjour à tous,

La lecture de cet article concernant l’Italie ne peut que me ramener à la situation de mon pays:la France.

Certes le calendrier électoral n’est pas le même, mais cela reste la différence la plus marquée, car sur le fond, je nourris les même espoirs de "réveil" pour les Français.

Gardons l’espoir pour vivre plus libre.

amitiés

PéKa



> Italie : on cherche de la bonne humeur
16 mars 2006 - 17h58

Buona sera a tutti,

je suis française et j’habite dans le Sud de la France. Italienne d’origine par ma mère (Donatella Rallo !), je suis de TRES près les prochaines électorale en Italie parce que je veux que ce soit PRODI qui gagne. Je lis beaucoup de choses sur ce qui se passe en ce moment dans le pays de mon âme et de mon coeur. Je bosse pour un homme politique, alors je peux vous dire que je me sens hautement concernée parce que je me sens à la fois française, italienne et européenne.
J’ai ouvert depuis peu mon propre blog(http://versatile.over-blog.org) où je parle régulièrement de Berlusconi et de Prodi. Je crois que le changement de politique en Italie serait tellement salutaire à ce pays que j’aime tant.
C’est une de mes amie du boulot qui m’a fait découvrir votre site et j’y vais régulièrement parce qu’il est vraiment très bien fait.
Continuez ainsi et pour finir, si l’Italie cherche de la bonne humeur, il y en aussi en France !
La flote.






Pierre Perret à 85 ans, au meilleur de sa forme, nous chante "les cons finis" (vidéo et paroles)
dimanche 12 - 15h07
de : nazairien
VENEZUELA : le Parlement Européen dans les bottes de l’impérialisme.
dimanche 12 - 14h44
de : joclaude
Les femmes manifestent contre « le remaniement de la honte » (vidéo)
samedi 11 - 20h52
de : nazairien
4 commentaires
Dans tous les cas TOUS EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION LE 17 SEPTEMBRE
samedi 11 - 12h33
de : Laurent Brun
1 commentaire
REMANIEMENT:CE QUE VOUS N’ENTENDREZ JAMAIS, en toute démocratie, bien sûr !
samedi 11 - 10h17
de : joclaude
2 commentaires
La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger !
samedi 11 - 09h12
1 commentaire
Çà suffit Mme Obono ! Un peu de sérieux !
samedi 11 - 08h17
de : Christian Delarue
3 commentaires
Je ne suis pas aussi blanc que j’en ai l’air...
vendredi 10 - 23h24
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un p’tit coup de bourbon : Remaniement !
vendredi 10 - 15h10
de : joclaude
1 commentaire
La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée
vendredi 10 - 05h47
de : coordi sud est via JYP
Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
1 commentaire
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
2 commentaires
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite