Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Ceci n’est pas une caricature
de : Michel Onfray
jeudi 23 mars 2006 - 18h18 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires

de Michel Onfray

Nos islamologues patentés le serinent en permanence dans les médias : l’Islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance. Ben voyons... Demandez à Salman Rushdie, au cadavre de Theo van Gogh, aux homosexuels torturés dans les geôles musulmanes, aux femmes soupçonnées d’adultère abattues dans un stade afghan. Interrogez aussi les dessinateurs danois assez sots pour croire universelle la liberté d’expression !

Sur toute la surface du globe, des musulmans - dont on précise qu’ils sont fanatiques - incendient, brûlent et menacent de mort au motif qu’une image du Prophète le caricature avec un turban en forme de bombe. Une caricature ? Où sont l’outrance, l’excès, la démesure qui la définissent ? Une quantité incroyable de sourates du Coran montrent Mahomet invitant à passer par le fil de l’épée les Juifs, les infidèles, les incroyants, les chrétiens et autres rebelles à sa vision du monde - homosexuels, libertins, libres penseurs. Croit-on que revenu en nos temps ledit Prophète hésiterait à remplacer le cimeterre par la bombe ?

Par ailleurs, quand la poudre musulmane parle partout sur la planète on ne voit pas les tenants de cette fameuse religion de paix, d’amour et de tolérance descendre massivement dans les rues pour manifester leur réprobation contre les criminels revendiquant un Coran qui n’empêche pas qu’on s’en inspire pour commettre pareils forfaits, bien au contraire. Sont-ils modérés ceux qui consentent au fanatisme des autres ?

Qu’un musulman croie la viande de porc immangeable, l’alcool imbuvable, la chevelure d’une femme obscène par définition, blasphématoire la représentation du visage d’un prophète qui fut un homme, libre à lui. Mais pourquoi devrai-je le croire moi aussi sous peine de mort ? L’affaire des soi disant caricatures (comme celle dite du voile) met à jour un symptôme de plus qu’elle : désormais l’islam place des coins dans le vieux marbre d’une Europe qui ne croit plus en elle, en ses valeurs, en ses vertus, et ce avant destruction définitive.

Pour cesser de débiter les habituels lieux communs sur l’islam, quiconque n’a pas lu au moins une fois intégralement le Coran devrait s’interdire d’émettre un avis. Une fois l’ouvrage lu, chaque lecteur informé des propos misogynes, antisémites, intolérants, violents, belliqueux récurrents pourrait légitimement porter un jugement. Alors nous pourrions aborder ce défi jeté au visage de l’occident : suite aux Lumières ou retour aux barbaries féodales ? Autrement dit : la liberté ou la mort ?

http://perso.wanadoo.fr/michel.onfray



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 18h44

L’"affaire des caricatures", qui fut le fait des islamistes et de leurs petits copains islamophobes, se sera révélé un pétard mouillé. Inutile de tenter de la relancer : la sociale a désormais emporté ces miasmes morbides qui ne servent qu’à divertir les gens et les détourner des vrais problèmes.

A bas le CPE !

A bas le Capital !



> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 19h09 - Posté par

"un pétard mouillé" qui aura tout de même été à l’origine de dizaines de morts au Nigéria. Au nom de religions qui prêchent l’amour et qui organisent guerres et oppression.


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 19h33 - Posté par

chouette un abonné à charlie hebdo...


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 20h15 - Posté par

Je ne donne plus un centime depuis bien lontemps à CH. Pas parce qu’il n’est pas islamophile, mais parce que Val en a fait un canard sans grand intérêt. SAUF POUR CE QUI EST DE POSITIONS QUE L’AIR DU TEMPS CONSIDERERA PEUT-ETRE BIENTOT BLASPHEMATOIRES.


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 20h23 - Posté par

Faux débat quand tu nous tiens : Val, Fourrest d’un côté ; l’UOIF de l’autre. Tirons la chasse ... et sortons dans la rue !


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 20h40 - Posté par

Les millions de morts causés par les guerres de religion un "faux-débat" !??
Dans une discussion en rapport avec la collusion entre des élus UMP et les obscurantistes !??!??


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 20h52 - Posté par

Il n’y a plus de guerre de religions depuis belle lurrette : le Liban, la Palestine, l’Iran étaient tous des conflits politiques. La religion n’est qu’un pretexte.


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 20h56 - Posté par

Va dire cela à l’afghan qui rentrant chez lui , apres quinze ans d’absence , et denoncé par ses parents , pour s’etre converti au christianisme , se retrouve en prison et risque la peine de mort selon la loi islamique en oeuvre dans ce pays à la democratie rénovée par nos soins .


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 21h09 - Posté par

Plus de guerres de religion ? Quelle ignorance...
Indonésie, Inde, Nigéria, Irlande du nord, Yougoslavie. Des millions de morts.


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 22h56 - Posté par

la haine’ la haine et toujour la haine. ces musulmens que tu dénnance’sont eux qui ont libéré la france du nasisme pas pour des intérets : pas pour RMI’. si des fachos crient "la france est de retour" et bien les décendents de ses libérateurs sont prét à libérer NOTRE PAYS LA FRANCE de ses nazis déguisé en" jounalistes" ou "intélectuls.
votre acharnement sur les musilmens s’explique notament par la défaite de jospain’ le oui de la
constitution europeens’ les gros problemes de blair" gauche" et "buch" de l’extreme droite en iraq
et bientot sarko.
je salu tout les francais de toute religions ou non croyons ,qui sont contient de tout ce que vous etes entrein de maguoiller .


> Ceci n’est pas une caricature
23 mars 2006 - 23h16 - Posté par

a’acharner contre les religions n’est que preuve de raison
s’acharner contre les croyants, c’est une erreur de méthode

sc_marcos94


> Ceci n’est pas une caricature
25 mars 2006 - 12h04 - Posté par

Bravo ! point de vue simple, rigoureux, j’adhère ! Soyons anti-cléricaux : refus d’accorder une place trop importante des clercs des différentes religions dans la sphère temporelle et politique, séparation des pouvoirs, mais respect pour les gens qui croient, après tout, ça n’est pas un crime ni un délit.


> Ceci n’est pas une caricature
25 mars 2006 - 15h07 - Posté par

"a’acharner contre les religions n’est que preuve de raison"

L’histoire enseigne que ce sont les religions qui s’acharnent contre le progrès sociaux et ceux qui refusent de se soumettre aux dogmes.


> Ceci n’est pas une caricature
1er mai 2006 - 08h00 - Posté par

quel faux débat ?...heureusement que nous avons des personnes trés courageuses comme Val,fourrest et quelques autres...pour dénoncer cet extrémisme musulman qui monte qui monte qui monte.....


> Ceci n’est pas une caricature
25 mars 2006 - 10h33

Comment faire pour diffuser le Coran sans arrogance ni provocation, mais simplement pour que tout lecteur puisse faire sa propre opinion au sujet des prescriptions et des enseignements de ce livre ?

Et quelle traduction choisir pour limiter les polémiques d’interprétation ?



> Ceci n’est pas une caricature
25 mars 2006 - 15h03 - Posté par

Petit échantillon : condamnation à mort de l’apostat, lapidation de la femme adultère, inégalité officielle entre l’homme et la femme, femme éternelle mineure (héritage, justice, voyage) dans des sociétés où le politique et le religieux ne sont pas séparés.

Les bien-pensants viennent nous dire qu’il faudrait "respecter" des gens qui respectent ces prescriptions...Honte à eux. Moi, je combats les religions et ceux qui en tirent profit.


> Ceci n’est pas une caricature
28 mars 2006 - 14h24 - Posté par

bonjour !serait il possible u jour que les musulmans sache separer la societe et la religion comme nous l’avons fait tout en respectant le droit de croire a chacun .
Il n’y a pas si longtemps en france la religion nous imposait de croire de mettre des croix dans les ecoles etc... quand les musulmans ou soit disant feront il de meme ? ne s’apercoivent t ils pas que leur evolution dans la societe terrestre est lie a cela, leur vie actuelle est dans un carcan obscurantiste, dirigé par des personnes qui_ avide de pouvoir sous couvert de religion les rendent esclave a leur profit spirituel ou financiere,
Je voudrais egalement poser une question a tous ces soit-disant musulmans : combien d’entre vous a lu le coran de bout en bout ? et combien d’entre vous, vous etes vous fait une opinion personnelle sans interpretation des imams combien ? j’ai souvent constate que bon nombre de jeunes mulsuslmans dans une fourchette de 15ans a 35ans meconnaissent totalement le coran et vehiculent des ideaux et preceptes predigeré par des imams fanatiques au discours tres "modere" face a l’opinion.
je ne suis pas religieux du tout et n’appartiens a aucune religion la seuole qui me guide vis a vis des personnes de toutes race ethnie ou religion est la laicite qui me permet d parler avec tout le monde de tout je suis laique en francce et partout ou mes pas me conduise je n’oblige personne a quoi que ce soit sauf l’honnetete la liberte de pensée inalienable a tout etre humain sans oblige les autres de penser et vivre en fontion d’une religion quelle quelle soit je ne crois pas que la religion est le remede a tout les maux loin de la mais plutot le desordre , l’archaisme,l’obscurantisme, et la mise en action des pires instincts de l’homme

Alain gavrais


La laïcité, ce n ’est pas "la liberté de croire a chacun"
28 mars 2006 - 16h36 - Posté par

Tant mieux Alain, si tu défends la laïcité. Nous sommes deux. Et bien plus encore. (12 000 personnes à Paris pour le Centenaire de la Loi de 1905)
Mais la laïcité, c’est la liberté de conscience : liberté de croire et LIBERTE DE NE PAS CROIRE.
D’autre part, l’article 2 de la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905 précise : "la République ne reconnaît ne salarie, ni ne subventionnne aucun culte".


> Ceci n’est pas une caricature
19 avril 2006 - 00h28 - Posté par

Et pour les musulmans qui vivent dans des sociétés libres, comme vous et moi ? Disons la France... Qui connaissent le coran et le respectent, mais s’oppose aux actes que vous citez..Honte à eux aussi ?

"Moi, je combats les religions et ceux qui en tirent profit."
C’est bien, faut pas se prendre la tête dans la vie.

Julien


> Ceci n’est pas une caricature
31 mars 2006 - 18h17 - Posté par

Le CORAN est consultable en ligne, tout simplement !!
Lecture hautement recommandée pour se faire une opinion....


> Ceci n’est pas une caricature
5 avril 2006 - 11h32 - Posté par

Selon Michel Onfray, pour avoir le droit d’avoir une opinion dans ce débat il serait nécessaire voire incontournable d’avoir lu le Coran. Ah bon, c’est nouveau ça.

Données :

 Soit X un quidam religieux (de confession musulmane en l’occurence, mais en fait ça n’a strictement aucune importance)
 Soit l’argument 1 une façon de voir les choses à propos d’une manière de vivre, de traiter autrui, etc.
 Soit le livre C un livre religieux de référence (accessoirement écrit de sa plus belle plume par le Dieu auquel croit X)

Problème :

Si demain X me dit que l’argument 1 est vrai alors je n’est pas mon mot à dire (selon Michel Onfray) tant que je n’ai pas lu le livre C dans lequel X s’est inspiré pour savoir comment géré l’argument 1.

Analogie :

Si demain je rencontre X qui me parle du temps qu’il fait devrais-je avoir lu une référence en matière de météorologie pour lui donner mon avis ? Sachant que X n’est pas plus météorologue que moi. (Attention : la météorologie est une science, la religion n’est pas une science, ici je ne fais qu’une analogie, ainsi un religieux "qualifié" n’a aucune légitimité d’ordre scientifique, au contraire du météorologue qui peut prouver ses dires.)

Réponse :

Bien sûr que je peux parler de l’argument 1 avec X même si je n’ai pas lu le livre C. Je ne suis pas plus con qu’un autre et je n’ai pas besoin de partir des données du livre C pour traité du sujet.
De toute façon on n’est pas là pour corriger les dires de X si ce qu’il dit ne correspond pas à ce qui est écrit dans le livre C, d’être une sorte "d’imam athée" de la religion musulmane (pour l’exemple qui nous intéresse, mais ça marche avec toutes les religions). On est là pour discuter avec X sur la manière qu’il a de voir l’argument 1. Pour comprendre pourquoi il choisit de le voir comme il le voit.
Chacun son bagage, pourquoi devrais-je lutter avec les armes de l’autre, sur son terrain, selon ses règles ? Je n’ai pas besoin d’aller m’inspirer du livre C pour trouver un contre-exemple ou pour éviter de dire des conneries. Il me suffit d’écouter l’argument 1 défendu par X, de réfléchir et de répondre. Si mon argumentaire est faiblard X ne manquera pas de trouver la faille et je devrai le réviser et, peut-être, adhérer aux dires de X (attention : cas d’école, théorie, simple hypothèse ; la réalité est toute différente et X est le plus souvent celui qui a des trous dans son argumentaire. Il rempli ordinairement ces trous d’un argument fourre-tout multiforme du doux nom de "foi" lorsqu’il est de bonne foi, sinon, il ment, il te crache à la gueule et te voue aux enfers, et surtout, il ferme ses écoutilles et se met à répéter son argumentaire depuis le début.)

Prérequis :

 ne pas juger le croyant mais juger la religion, sans pitié, car elle de la pitié elle n’en a pas.
 ne pas avoir honte de cracher sur la religion si ça nous chante car c’est un sujet comme un autre de diversion politique à l’instar du foot, des jeux télévisés, de la pub, de DisneyLand, etc.
 Prendre son temps pour bien machouiller les concepts et les présupposés des sujets qui sont des armes de destruction massives intellectuelles si elles sont mal maîtrisées ou simplement ignorées.

(Rappel :

- présupposé ? Si je dis "Est-ce que superman a les cheveux blonds ou bruns ?" Ne répondez pas par une couleur de cheveux mais en vous demandant si superman existe.

- Concept ? Qu’est-ce qu’une chaise ? Vous savez, vous êtes assis dessus-là, ben voui. Donc, c’est un truc sur lequel s’assoir : ok, mais ça pourrait être le sommet d’une montagne, ou un tabouret. Il faut être plus précis et trouver comment "encercler" la notion au plus près. C’est super dur pour une chaise alors imaginez pour l’argument 1.)

D’ac ? :)

 Avoir confiance en son propre jugement. C’est pas parce que les choses sont écrites (ou qu’elles passent à la télé qu’elles sont plus vraies, plus sûres.)
 Discuter de religion lorsqu’on est bien dans sa peau, qu’on n’a aucune raison de rechercher un réconfort de quelque nature que ce soit auprès de qui que ce soit. Ce serait un peu comme si vous cherchiez à faire vos courses le ventre vide : vous allez certainement craquer pour des conneries sucrées, de la cochonnaille, bref, des trucs qui ne vous auraient pas tenté autrement.

Avertissement :

Il ne faut pas perdre de vue un enjeu politique majeur qui se cache derrière ce pseudo-débat : à qui sert la démonisation du monde arabe aujourd’hui sachant que l’administration Bush prépare une attaque de l’Iran (car l’Iran veut ouvrir une bourse du pétrôle où la monnaie d’échange serait l’euro. Il faut savoir que le dollars, aujourd’hui, tire sa force du fait que le pétrôle s’achète et se vend en dollars dans le monde entier, c’est une parité pétrole-dollars. Le risque pour l’économie américaine est donc majeur) ? Attaque que le peuple Américain n’est pas encore prêt d’accepter. Après les manifestations mondiales contre la guerre en Irak n’essaierait-on pas de ramollir les neurones des populations en leur faisant gober l’idée suivante : "les arabes (musulmans ou pas, extrémistes ou pas) sont des barbares, des sous-hommes, des pas-comme-nous-juste-bons-à-se-prendre-des-bombes, et puis de toute façon c’est eux ou nous."
L’administration Bush, après son Pearl Harbour du 11 Septembre 2001 (à propos duquel la lumière n’a jamais été faite et reste un point d’interrogation d’envergure à côté de celui qui interroge les conditions des deux élections de G. Bush à la présidence américaine) ne chercherait-elle à préparer le terrain à un troisième Pearl Harbour ?

Conclusion :

Michel, pour un philosophe, ta conception du débat ressemble plus à une conversation entre exégètes avertis, un débat d’autorités.
Bravo, heureusement que Socrate donne un autre exemple.
C’est con, j’t’aime bien, à part ça. Mais là, tu ne le sents peut-être pas mais tu deviens moins tranchant. Il me semble que tu voles au secours des vainqueurs, non ?

Question :
Michel Onfray serait-il fait du métal dont on forge les Minc, Val, Adler et compagnie ?

Point de départ d’une réflexion sur le concept de "barbar(i)e" :
Claude Lévi-Strauss (ethnologue génial) : "Le barbare c’est celui qui croit en la barbarie."

SamSab


> Ceci n’est pas une caricature
19 avril 2006 - 00h23

Ohlalala...Je suis halluciné, c’est trop grave. C’est un "intellectuel" qui a écrit ça ?

Monsieur Onfray pourrait-il arrêter de parler à l’envers et dire clairement ce qu’il ne fait que laisser entendre à chaque ligne à savoir : les musulmans, tous, pas que les fanatiques, brulent et pillent ce qui ne leur ressemblent pas. Par le simple fait d’être musulman.

D’ailleurs, c’est simple on l’a tous vu : un milliard et demi de musulmans ont tout cassé. Pas de rancoeur, pas de manipulation locales, politiques, de pauvreté, de passé...non non : la haine sanguinaire des hordes de musulmans.

Je confirme en évitant le second degré cher à l’auteur : il faut vraiement avoir de la merde dans les yeux pour croire à l’universelle liberté d’expression dans le monde aujourd’hui. (Pauvre dessinateur d’un journal tendance fachos...).

Je précise que, pour ce qui est S. Rushdie, il a récemment pris la tête d’un mouvement visant à arrêter le tabassage médiatique de Tariq Ramadan, dangereux intégriste poseurs de bombe professeurs à oxford ...(surement de l’entrisme il sont partout). M. Onfray aura surement des précisions à nous apporter.

Mais surtout, comme d’habitude avec la clic des "les-musulmans-sont-un-danger-mais-on-est-pas-raciste" : on parcours la planète entière, sauf la france. On fait le tour du monde en 5-5, raccole du fait divers et on lit tout par la religion, rien que la religion.

Pour finir, je pensais sincèrement qu’il n’y avait plus que le site de tf1 qu’on prétendait interpreter et connaître l’islam en lisant le Coran. Beaucoup de croyant ne le connaissent pas vraiment. C’est comme le pape, les seuls gens que je connaissent qui l’écoutent encore sont les "anti bondieusards" sur ce site.

Nan, vraiment, il est temps de lire des revues un peu sérieuses, de s’informer sur le monde. Ou simplement, d’arrêter de gaver votre public pour vendre, de "répondre à la demande" (une autre religion).

Julien.



> Ceci n’est pas une caricature
19 avril 2006 - 15h30

"l’Islam est une religion de paix".
L’islam est une religion. Pas plus de paix qu’aucune autre.
L’Islam n’est pas une religion.






Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie »
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
5 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae
« oeil pour oeil » : Admettre et valider la guerre des barbaries racistes est irresponsable !
lundi 18 - 23h48
de : Christian DELARUE
Nouvelle-Zélande : les fantasmes et la haine tuent - MRAP
lundi 18 - 23h16
de : Christian DELARUE
Les "marcheurs en folie" Agnès Buzyn souhaite rehausser l’âge de la retraite, les syndicats appellent à une grève généra (video)
lundi 18 - 19h48
de : nazairien
3 commentaires
Un 16 mars et ça repart ! (video)
lundi 18 - 16h02
de : Le Cercle 49
Venezuela : la prochaine guerre ? (video)
lundi 18 - 15h18
LE "Média" , au fil de l’acte 18 à Paris, donnent la parole aux "gilets jaunes" (vidéo)
lundi 18 - 14h38
de : nazairien
2 commentaires
Fin du grand débat, début du grand débarras ! Frédéric LORDON Bourse du Travail Paris 14/03/2019 (video)
lundi 18 - 11h36
1 commentaire
"Fin du grand débat, début du grand débarras !" Priscillia LUDOSKY BT Paris 14/03/19 (video)
lundi 18 - 11h32
1 commentaire
La loi El Khomri censurée par l’Europe
lundi 18 - 10h54
de : Marianne Rey

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite