Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
de : Le Yéti
samedi 1er avril 2006 - 08h32 - Signaler aux modérateurs
21 commentaires
JPEG - 22 ko

de Le Yéti

La récente intervention d’un Président de la République pathétique, sombrant dans le ridicule en promulguant une loi qu’il demande de ne pas appliquer, montre que les signes de défaillance de la mafia libérale commencent à apparaître. Si nous voulons échapper au cycle des ténèbres vers lequel ils nous conduisent, il nous faut renforcer nos actions et préparer attentivement celles de demain.

Les pistes qui s’offrent à nous sont nombreuses, mais étroites. Actuellement, étudiants et lycéens en tracent une avec brio. Il est temps pour nous de redoubler d’efforts et de sang froid si nous ne voulons pas qu’elle se termine en cul-de-sac.

Le cycle des lueurs

Pour parvenir à faire triompher ce cycle des lueurs auquel nous aspirons, il nous faudra réaliser une révolution ambitieuse comme il en existe assez peu dans l’Histoire. Le but est tout simplement de restaurer la primauté du politique sur l’économique avec pour point de vue l’équité sociale. Combat auquel renoncèrent en leur temps les socialistes du premier septennat mitterrandien. Dans une récente et excellente interview, Danielle Mitterrand révèle que son Président de mari s’était résolu à abandonner la tendance gauchisante qu’il avait pris en 1981 parce que, disait-il, "il n’avait pas le pouvoir d’affronter la Banque mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu’il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir". C’est le défi qu’il nous faudra relever.

Le premier épisode de cette révolution s’est parfaitement déroulé lors du référendum du 29 mai 2005, quand une majorité d’électeurs a su se mobiliser pour dire non à l’inéluctabilité néo-libérale à laquelle on voulait les condamner. Cette première victoire est bel et bien acquise, n’en déplaise aux grognons pressés qui proclament que cela n’a rien changé, que Bolkenstein ceci, que plan B cela... Le problème vient de ce que, si le peuple a dit non, les dirigeants sont demeurés les mêmes.

Le second épisode consistera donc à changer ces dirigeants. Occupons-nous, nous Français, des nôtres. Outre le fait que leur manque criant de représentativité nous autoriserait à réclamer immédiatement leurs démissions, nous avons en point de vue les élections présidentielle de 2007. Jamais les chances de l’emporter ne m’ont paru aussi fortes. Pour concrétiser ces chances, il nous faut satisfaire, je crois, à deux conditions.

La première condition consiste à unir les forces anti-libérales. Les petits jeux des j’y-vais-j’y-vais-pas entamés par les différents partis de gauche peuvent donner une impression de pagaille discordante. Ils n’ont pourtant rien que de très normal et je constate qu’aucun "présidentiable" n’a pour l’instant pris le risque d’une rupture définitive. L’annonce d’une "intention de candidature" n’est pas une décision officielle de candidature. Et la démarche du Parti Communiste de Marie-Georges Buffet lors de son dernier congrès est à cet égard remarquable et encourageant. Puisse-t-elle servir d’exemple*.

La seconde condition tient au programme que ce nouveau Front Populaire présentera aux électeurs. C’est souvent là qu’à mon avis le bât blesse. Je suis attentivement les propositions des partis ou des acteurs concernés. Elles me semblent ressortir de la déclaration d’intention et du slogan, plus que d’un véritable projet avec mesures concrètes détaillées. On ne bâtira pas une politique, on ne séduira pas les électeurs hésitants, en se contentant d’annoncer qu’on va défaire les mesures du pouvoir en place. Il me paraît urgent d’aller bien plus loin sur ce sujet, fixer des priorités, sortir du cadre des partis, en appeler aux forces vives des sympathisants : économistes, sociologues, médecins, philosophes...

Innovons, oublions les vieilles lunes qui bureaucratisent les initiatives, enterrons nos soifs de revanche et nos rancunes. Je ne crois pas que le but soit de bouleverser la donne, de changer de jeu, mais de modifier les règles de celui qui est joué en imposant les principes simples qui nous permettront de construire la vie telle que nous la voulons. Ces principes, j’avais pour ma part tenté d’en dresser une esquisse dans un article précédent.

Notre combat se déroule en France. Mais il est clair que si nous le gagnons, il aura des répercussions immédiates sur les pays de la communauté européenne, et sans doute au-delà. Nous isolera-t-il du reste du monde ? Je ne le pense pas. À nous de séduire. Des signes montrent à l’évidence que des réactions fortes commencent à naître pour échapper à l’emprise mafieuse des OMC et autres banques centrales. Elles se sont déjà concrétisées dans certains pays : élections d’Hugo Chavez, d’Evo Morales, etc. À nous d’être à la hauteur de cette lutte qui sera dure, longue, et devra mobiliser toutes les énergies.

Le Yéti

* Je précise que je ne suis ni un adhérent, ni un sous-marin du Parti Communiste.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 10h19

CHER YETI ,

"" Je précise que je ne suis ni un adhérent, ni un sous-marin du Parti Communiste.""

tu n’avais pas besoin de preciser YETI , les sous marins restent en eaux profondes , ne se font jamais remarquer par leurs prises de position , et sont rarement poètes , quant aux adherents en general ils annoncent la couleur .
moi , j’aime bien tes analyses , je suis souvent d’accord avec toi et j’apprecie beaucoup ton sens de la solidarité , j’arrete car tant de compliments vont te rendre suspect .
avec mon amitié ,
claude de toulouse .



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 12h48 - Posté par

Bravo et merci Yéti

Du fait de son importance, le PS est incontournable pour battre la droite. Mais il ne pourra la battre tout seul. Un très large rassemblement sera indispensable pour y parvenir. Les électeurs qui ne veulent pas du néolibéralisme devront conclure un pacte, oublier les querelles de petites chapelles et n’avoir qu’un unique but : gagner la présidentielle et les législatives. Nous ne pouvons pas ré-éditer Avril 2002.

Il est courrament reproché à la gauche de ne pas avoir de programme. Je sais qu’elle y travaille très activement mais aussi qu’elle se souvient du coup de "la fracture sociale" où l’on à vu Chirac escroquer les français en s’appropriant le programme de la gauche.

Chat échaudé... Les engagements de la gauche devront être très ambitieux pour emporter l’adhésion. Il ne pourra s’agir de demi-mesures. A nous tous de l’exiger . L’annonce du programme risque d’être tardif pour éviter le pillage habituel.

Le gouvernement Villepin est très fragilisé. Il blufe pour tenir. Seule la rue peut le faire tomber.

POUSSONS !

Flash 12


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 14h03

bonjour : j’ ai " perdu" l’ interwiev de D. Mitterand - pouvez-vous m’ en donner trace svp

merci a Vous



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 14h33 - Posté par
> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 16h16 - Posté par

Merci beaucoup :-))))))))))


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 15h07

Cher Yéti,il existe le programme en 12 points du PCF et qui est toujours sur son site.Programme qui n’est pas à prendre ou à laisser mais à débattre et aussi celui,plus général,du 33eme congrés.
Pillez le,torturer le,malaxez le,faites en ce que vous souhaitez,changez en ce qui vous déplait et mettez ce qui vous semble plus juste en un mot contruisez votre programme,vos buts,vos solutions,débattez,mais qu’une fois pour toute on en finisse avec ce systéme pourri !
Jean Claude des Landes



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 21h07

Cher Yeti,
je crains que le PS ne soit pas à la hauteur de tes demandes...En fait, les éléphants rêvent seulement de prendre la plce des UMP...
Pendant cinq ans, Jospin aurait pu cahnager le cours des choses, il n’en n’a été rien...
Et aujourd’hui, ils se battent pour savoir qui de Jack, de Ségolène, de Laurent ou de Dominique sera le candidat idéal...
Le pouvoir, rien que le pouvoir, toujours le pouvoir...
Je voterai pour celui qui s’engagera sur ce point : une femme ou un homme, un seul mandat et UNE SEULE FOIS...5 ans pas plus...
Cela devrait fortement changer la donne...Non ???
Sinon, la lutte continue...

Charles...



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 22h34 - Posté par

Cher Charles,
La question n’est pas de savoir si le PS sera à la hauteur de nos demandes. Nos demandes, c’est l’union des forces anti-libérales. Que ceux qui s’y reconnaissent nous rejoignent, que les autres passent leur chemin.
Ne perdons plus de temps en doutes ou suspicions. Le cas échéant, nous saurons bien démasquer les pipeurs.
Pour l’heure, avançons.
Le Yéti


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 11h28 - Posté par

POUSSEZ POUR QU’ILS METTENT LES POUCES !

Moi, je souscris aux propositions du Yéti, mais pas à ce que nous proposent trop naïvement certains d’accorder un demi-salaire, pour les punir, à nos dirigeants actuels et à tous les prédateurs qui vivent autour.

Parce que la moitié de 110000 SMIC pour la dame de l’OREAL, elle ne la vaut pas bien cette moitié ; tandis que les 55000 SMICARDS, eux, ils en voudraient bien un peu de la croissance alors qu’ils vivent depuis trop longtemps la décroissance qui alimente la croissance des dividendes des actionnaires !!!
Je crois que sur ce forum y en a qui pourraient un peu sortir le dimanche et regarder autour d’eux... ou simplement ouvrir la fenêtre. Des fois que la pluie qui tombe leur rince un peu les idées.

Après, ils pourraient faire des manifs à CARROUF (pendant que d’autres y feraient leurs commissions) ; ils pourraient faire la grève de l’eau, de l’électricité, du pain, du savon, de la respiration, etc. si c’est leur choix. Vous savez, tout est dans tout et réciproquement.

Pendant ce temps, nous on marcherait sur terre... sur une terre débarrasée des salauds et des cons, et ce serait bon.
Bon arrête de rêver Nose, y a encore du boulot !

Et le 4 avril, soyons et restons tous ensemble, et pas qu’à cause des gosses ! hein !

NOSE


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 21h35 - Posté par

Ben si, cher Yéti...
Ben si...il ne peut y avoir actuellement de victoire de la gauche que par le PS...
Ou alors rejouer 2002 et les 17 ou 18 candidatures...et le FN au second tour.
Je suis d’accord pour un rassemblement de toutes les forces progressites et anti-libérales. Mais franchement, DSK ne me parait pas engagé dans cette voie, ni Fabuis qui roule sur la victore du non...
Quand je dis une femme, un homme une fois, c’est pour foutre en l’air tous ces cumulards qui font de la politique une rente à VIE...ex Voynet...sénatrice...dans une autre vie, j’en aurais ri, mais là je sombre...
Nous ne pourrons rien faire si il n’émerge de nouvelles personnalités...neuves, ni inféodées aux systeme pourri des partis, ou à l’oligarchie économique.
Donc pour 2007, ça va faire court...
Il reste bien Bové... mais faut pas rever...
Courage, la lutte continue...
Charles.


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
1er avril 2006 - 23h12

Je suis très riche, (voire très très riche), j’ai le pouvoir, la police, les médias. Vous pouvez toujours gueuler, je m’en contrefous. Je suis sur une autre planète, je travaille pour moi, mes proches, ma descendance, et ceux qui me ressemblent et qui pensent comme moi, en vous piquant ce qui vous reste de cerveau et votre pognon. Je ne vous dis pas merci, je vous chie dessus et vous êtes à MON service. Vous n’êtes que des rats...
Et vous continuez de penser que l’on peut discuter avec des gens comme ça ?
C’est bien, ça va encore nous occuper un petit moment...



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 00h07 - Posté par

on prend qui comme ministres ?
moi je propose
S. Latouche en premier ministre
celui qui parle de DECROISSANCE
en finir enfin avec cette idée imbécile de croissance qui va avec profit
des actionnaires
en finir avec :moins cher ceci moins cher cela
un produit moins cher est un produit fait par des ouvriers sous payes
payons le prix fort pour de vrais salaires
le même salaire pour n’ importe quel boulot
plus de hierarchie plus de patrons plus de chefs
plus de spéculation immobilière
plus de propriété privée
tous à l’ ecole un professeur pour 10 élèves
soins et écoles gratuits
plus d’ école privée
moi je ferai pousser des légumes et des fleurs !
etc....etc....
au fait je voterai pas pour le ps jamais !
Djo


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 00h10 - Posté par

et pour nos dirigeants actuels et prédateurs
qui se gardent depuis des générations le fric et le pouvoir
je les mettrai pas en prison puisque y en aura plus !
juste en rééducation et en demi salaire
mais pas de retraite et plus de dorures ni de propriété
je rêve non ?
Djo


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 10h56

Bonjour

cet histoire de Cpe me rapelle quen mitterand a tous fais pour que chirac le succede alors quil etait dans le camps adverse plutot que jospin.
J ai comme une impression que chirac prefere faire passer la gauche plutot que sarkozy.
tous ca c’est de la mafia.

SAM



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 10h58

Bonjour à tous,

à mon sens pour permettre la mise en application d’un programme pour refonder la fraternité nationale, il me parait impératif d’élir non pas un chef de pouvoir mais un chef de projet qui ne soit ni de gauche, ni de droite.
Pour cela le mieux serait de fonder un parti politique dont l’objet serait basé sur une éthique individuelle et collective de ses membres.

Afin que le plus grand nombre s’intéresse à la cause publique, il est important de mettre sur la table le foctionnement de chacune des institutions, que chacun puisse les disséquer, en comprendre les mécanismes et les enjeux pour en extraire des propositions de refondation. Durant la campagne du référundum, nous avons pu constater que l’internet et les collectifs ont permis cela. Il nous reste à l’appliquer dans tous les domaines publiques.

Cordialement,

lola



> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 11h06 - Posté par

et pourquoi ne pas voter pour celui qui se battra pour une vi eme republique avec une constitution faisant la part belle aux citoyens (consulter le site d’etienne chouard, ça avance leur definition d’une nouvelle constitution plus democratique).
ça fait toujours du bien de rever un peu !
marielle


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 12h00 - Posté par

ET POURQOUI VOTER...

Alors que pour le moment c’est de se battre le plus nombreux possible contre le CPE !

Vous êtes donc si pressés d’abandonner vos responsabilités et de déléguer à ceux qui sont prêts à vous mettre grosjean... si y a pas de projet alternatif.
D’abord faisons avancer les bases et la construction de l’alternative et ensuite, quand ce sera le moment (après avoir gagné la chute du CPE) on désignera le/la porte parole du projet alternatif...

Mais ne courrons pas tous les lièvres à la fois et marchons un pas après l’autre où on ne s’y retrouvera pas !

NOSE


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
2 avril 2006 - 12h41 - Posté par

Je constate que je ne suis pas le seul à parler de Décroissance. Entièrement d’accord avec toi, Djo.

Pensons aussi à faire la grève de la consommation. Débarrassons-nous de nos bagnoles, de nos GSM et de nos rêves de voyages exotiques "all inclusive" avec compagnies aériennes à bas coûts !

La sortie du capitalisme est aussi à ce prix. A lire particulièrement, Alain Accardo ("Le petit-bourgeois gentilhomme"), Jean-Paul Besset ("Comment ne plus être progressiste… sans devenir réactionnaire") et Christian Arnsperger ("Critique de l’existence capitaliste").

Hasta la victoria siempre !

Bernard, de Bruxelles


> LA CROISÉE DES CHEMINS (2/2 - Le cycle des lueurs)
3 avril 2006 - 12h25 - Posté par

Au lieu de rêver descend dans la rue, Des papotages sur qui serait le meilleur pour 2007, pour qui voter, qui à gauche est le mieux placé et gnan gna gnan...., décidément vous êtes vraiment trop vieux, les jeunes sont dans la rue , s’y battent, y manifeste, il y a mieux à faire que de tergiverser, sortez de chez vous pour manifester plutot que d’attendre le GRAND SAUVEUR, vraiment le libéralisme vous a tous ramolli, vous êtes devenus des petits propriétaires, consuméristes prêts à faire le coup de poings contre des jeunes radicaux mais incapables d’envisager concrètement la rupture avec ce monde libéral, si vous préférez les réformes adhérez donc en masse au PS et attendez gentiment assis devant votre télé, 2007 et SÉGO ou JOSPiNOU.
VIVRE SA VIE AU LIEU DE LA REVER ;


Une question en (tré)passant
3 avril 2006 - 13h41 - Posté par

Cher "jeune radical",
Est-ce qu’un "trop vieux ramolli" pourrait te poser une modeste question, toi qu’illuminent intelligence tactique et analyse guillotine ?

La question : te voilà dans la rue. Qu’est-ce que tu fais ?

Le Yéti


> Une question en (tré)passant
3 avril 2006 - 19h41 - Posté par

je prends des coups sur la tête, et je ne vais pas pleurer, d’autre part puisqu’il faut donner ses états de service pour donner son avis, j’ai expérimenter le CNE-CPE il y a plus de trente ans en commençant à bosser comme apprenti juste avant l’age de 16 ans en 1972, il est donc hors de question que mes gamins ou d’autres se retrouvent à l’usine ou au boulot à 14 ou 15 ans......
etc...





Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n'est point dessein de bourreau qui ne lui soit suggéré par le regard de la victime. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite