Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La gauche gagnante aux élections en Italie

de : Rome
lundi 10 avril 2006 - 15h44 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

La coalition de gauche donnée gagnante aux élections en Italie

L’union de la gauche dirigée par Romano Prodi aurait remporté, lundi 10 avril, la majorité dans les deux chambres du parlement italien avec 50% à 54% des voix contre 45% à 49% à la coalition de Silvio Berlusconi, selon les premiers sondages à la sortie des urnes.

L’institut de sondages italien Nexus a fourni, peu après 15 heures, les sondages à la sortie des urnes et les projections des résultats des législatives italiennes pour les deux principaux groupes télévisés italien, la RAI, et le groupe privé Mediaset de Silvio Berlusconi. Ces sondages ont une marge d’erreur de plus ou moins 2%, a précisé un responsable.

Pour fournir une idée la plus juste possible du vote des Italiens, "une petite armée de 3 500 personnes" travaillaient depuis dimanche sur un échantillon de 1 050 bureaux de vote, avait expliqué Serafino Ruperto, porte-parole de Nexus.

"Un second sondage à la sortie des urnes sera publié environ 45 minutes plus tard avec une marge d’erreur encore plus faible, puis nous commencerons, vers 16 h 30, la publication des projections", avait promis M. Ruperto."Les projections, à la différence des sondages à la sortie des urnes qui ne sont qu’une indication de vote, représentent la réalité du vote", a ajouté le porte-parole.

L’Institut Piepoli a également effectué un sondage pour la chaîne de télévision d’information en continue Sky TG24 qui donne à la coalition de M. Prodi 52% des voix contre 47% à la coalition de Silvio Berlusconi.

SONDAGES SECRETS

Avant les premiers résultats des sondages, les rumeurs de victoire étaient présentes, quartier général de Romano Prodi. Au bas de l’immeuble de l’état-major socialistei, sur la Piazza dei Santissimi Apostoli, des techniciens s’affairaient à monter des échafaudages métalliques pour les plateaux de télévision.

A quelques centaines de mètres du QG de Romano Prodi, silence et prudence étaient de rigueur au parti de Silvio Berlusconi. "Le résultat est encore incertain. Attendons les chiffres précis et rappelons-nous de Bush et Kerry", a commenté Claudio Scajola, haut dirigeant de Forza Italia, le parti de M. Berlusconi, et ministre de l’industrie.

Face au siège national de Forza Italia, le parti du Cavaliere, une grande tente couleur crème et une cinquantaine de chaises sont installées devant un petit podium. Mais aucune installation n’a été prévue pour les militants susceptibles de venir fêter une éventuelle victoire. "Ce sera une improvisation heureuse dans la rue, juste devant l’entrée", selon un responsable. Au cours de la campagne, Silvio Berlusconi avait souvent évoqué des sondages secrets le donnant gagnant, en contradiction avec l’ensemble des enquêtes d’opinion publiées en Italie.

Avec AFP

http://www.lemonde.fr/web/article/0...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> La gauche gagnante aux élections en Italie
10 avril 2006 - 17h35

Berlusconi a des "couilles"... contre lui !

A deux reprises au cours des trois derniers jours d’une inénarrable campagne électorale, Silvio Berlusconi, le président du Conseil italien (Premier ministre) -peut-être plus pour longtemps- a eu le raffinement de qualifier publiquement les électeurs de gauche et de centre-gauche de "couilles". Car c’est bien par "couille" ou "connard" que l’on doit traduire le vocable "coglione" qu’il a utilisé et que les journalistes français, sous l’effet de la pudeur ou de la méconnaissance, ont rendu par un bien timide "couillon".







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite