Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Italie : Une progression de la gauche de la gauche
de : Gaël De Santis
vendredi 14 avril 2006 - 11h28 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 12.6 ko

de Gaël De Santis

Refondation communiste est la liste qui a le plus gagné en sièges au Parlement. La "sinistra radicale" doit maintenant trouver sa place au sein d’une coalition où elle est minoritaire.

Les élections italiennes n’ont pas seulement vu la victoire de la coalition de centre gauche de Romano Prodi. Les formations de la « sinistra radicale » (la gauche radicale) ont progressé. Le parti de la Refondation communiste (PRC) de Fausto Bertinotti "est la liste qui a le plus gagné en sièges au Parlement", notait hier le journal du PRC, Liberazione. Refondation, deuxième liste de gauche à la chambre et troisième parti au Sénat, a obtenu 41 députés et 27 sénateurs (contre 12 et 4 lors de la précédente législature). À la Chambre il passe de 5 % à 5,84 %, au Sénat de 5,1 % à 7,32 %. Le Parti des communistes italiens gagne 200 000 voix à la Chambre. Il double son nombre de députés (de 8 à 16) et gagne 0,5 point, à 2,32 %. La Fédération des Verts continue d’osciller autour de 2 %. Des résultats en progression qui font dire au responsable des affaires internationales et de la Gauche européenne de Refondation, Gennaro Migliore, que c’est "une victoire de la gauche alternative".

Après cinq ans de régime berlusconien, ces partis qui avaient fait de la défaite de la droite une priorité se félicitent de cette victoire, pour laquelle l’unité a été nécessaire puisque l’Union ne doit de gagner à la Chambre que de 25 000 voix. Pour le responsable international du Parti des communistes italiens (PDCI), Iacopo Venier, « l’Italie a repoussé les attaques de Berlusconi contre le système démocratique », c’est pour lui la confirmation de la « ligne politique juste » qu’a suivi son parti depuis sa naissance en 1998 « contre Berlusconi ». Le PDCI a été créé en 1998 par des militants de Refondation quand le PRC a fait tomber le gouvernement de Romano Prodi en quittant la coalition de gauche.

Reste à définir une stratégie

La gauche radicale fait pour l’instant l’analyse qu’elle a été déterminante dans cette victoire, d’autant plus que les modérés n’ont que très peu rogné sur l’électorat de Berlusconi. Pourtant toute la stratégie des deux poids lourds de la coalition, les Démocrates de gauche (DS, socialistes, ex-PCI) et la Marguerite (centristes) a consisté en une course au centre et à la modération. Après les mouvements sociaux d’ampleur qui ont secoué le pays, contre la participation italienne à la guerre en Irak en mars 2003, ou contre la modification de l’article 18 qui facilitait le licenciement en mars 2002, la victoire « n’aurait pu avoir lieu sans la dynamique des mouvements », explique Gennaro Migliore (PRC).

Reste maintenant à la gauche radicale à définir une stratégie pour les années à venir. Communistes italiens et Refondation ont négocié d’arrache-pied un programme qui prévoit le retrait des troupes en Irak, ou des mesures contre la précarité. Ils ne comptent pour autant que pour que pour un cinquième de la coalition, ce qui pourrait freiner le développement des mouvements sociaux. De plus, l’Unione n’ayant que deux sièges d’avance au Sénat, le risque est de voir les franges les plus modérées de la coalition en appeler à la discipline de coalition. L’ancien président du Conseil Massimo D’Alema (DS) réclamait hier dans une interview donnée à la Repubblica ses alliés à « un grand sens de la responsabilité ». Le leader centriste Francesco Rutelli appelait lui à la création d’un Parti démocrate regroupant toutes les forces modérées, pour marginaliser la gauche de la gauche.

Reconfigurer la gauche radicale.

Pour Gennaro Migliore la solution viendra des mouvements sociaux. Il reprend donc le mot d’ordre de la plus grosse fédération syndicale italienne, celle de la métallurgie, la FIOM, selon laquelle « il n’y a pas de gouvernement ami des mouvements » sociaux. Et de rappeler l’expérience de Naples où Refondation, tout en étant dans l’administration municipale de gauche, a mené bataille et obtenu, grâce à la mobilisation citoyenne, la remunicipalisation de l’eau, privatisée par le centre-gauche. Dans tous les cas, cette victoire de l’Unione appelle à une reconfiguration de la gauche radicale. Refondation communiste est engagé dans la création d’un « nouveau sujet politique » qui prendrait la forme d’une section italienne du Parti de la gauche européenne (PGE), qui tiendrait son premier congrès en juin. Certains candidats sur les listes de Refondation, comme Vladimir Luxuria, ou des syndicalistes de la FIOM se sont d’ores et déjà montrés intéressés. Le PDCI voudrait mettre fin à cette dispersion, par la création d’une confédération des forces de gauche.

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
14 avril 2006 - 16h52

une bonne nouvelle pour les partis progressistes !

cependant une question pourquoi le PdCI a quitté le PRC en 1998 ?
n’est il pas un frein pour la constitution d’un nouveau PCI fort ?

nicoals



> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
14 avril 2006 - 18h27 - Posté par

Parce que le "PdCI" in refondazione avant la scission était la taupe du PDS à l’intérieur de rifondazione. Et qu’après 1998, (et l’attitude "sectaire" - en fait "digne"=, le PDS croyait pouvoir liquider rifondazione par ectte scission. (et il y encore beaucoup de "taupes" du PDS dans rifondazione...


> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
14 avril 2006 - 18h58

Et bien , c’est celà, construire un pôle de gauche, inflexible socialement, un pôle qui agglomere les révoltuionnaires, les alternatifs, les communistes, les verts de gauche, avec comme conditions des attitudes concrêtes d’opposition aux logiques ultra-liberales (pas de pactisation, pas de gouvernement avec des liberaux, refus du TCE et du traîté de Nice, solidarité européenne, etc), en faveur de l’extension de la démocratie et donc contre les grandes entreprises capitalistes despotiques, etc.

Et vous n’auriez pas été plombés par l"alliance imposée avec le prodisme que je suis sûr que votre progerssion aurait été plus considérable encore...

Car ce sont les travailleurs qui poussent en Europe et recherchent les voies de la contre-offensive, leur résistance crée un espace renforçant, du moins électoralement, les forces de gauche radicales, partout en Europe depuis plusieurs années.

Bravo Refondation, il faut encore s’ouvrir, pousser les feux de la démocratisation des fonctionnements internes, mener le fer pour la démocratisation la plus large possible des organisations , syndicats, associations, coopératives, municipalités, où vos militants et sympatisants sont....

La presence à vos côtés de gens comme Vladimir Luxuria prouvent que vous êtes dans ce bon chemin.

Puissent LO, la LCR et le PCF, ainsi que des boutiques plus étroites entendre celà...
Pour la gauche du NON , large, sociale, ça fait longtemps que l’affaire est prête.

Copas



> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
15 avril 2006 - 04h53 - Posté par

En tant que humble militant de base de Aubervilliers, hélas non, en France au niveau des organisations communistes (quelles soient du PCF ou du trotskysme, ou de l’"anarcho-syndicalisme" de la CGT (pour eux il n’y en a qu’une : celle de 1905 ! et de la clause de "l’abolition du salariat" dans sa Charte dite "charte d’amiens" (eN hommage, certes au maigre congrès de délégués de l’assemblée amiénoise de 1905 - quand se déclenchait la première révolution des Soviets, à "Pétrograd"" - les amiénois l’apprirent qu’en ...1906. mais surtout en l’honneur du mouvement communaliste du XIIème siècle, en Europe de l’Ouest, et dont Amiens, fût alors une des plus grandes cités.), nous en sommes très loin de la maturité d’une organisation de masse comme "Rifondazione". Nous sommes plus favorisés en France, par le fait que "spontanément" - les masses sont plus révoluitionnaires !!!
C’est le hasard du "climat" d’ici - au sens plus lattitudinal du terme _ qui a sans doute produit cette aberration d’arriération locale du "French people"" quant à la rationalité économique la plus élémentaire "We shall never surrender"


> Italie : Une progression de la gauche de la gauche
15 avril 2006 - 15h18 - Posté par

Refondation est certes une belle organisation mais en parler comme d’une organisation de masse à la difference du PC français , de LO et de la LCR , est peut-être un peu (énormement ...) exagéré....

Entre 5 et 7% des voix aux élections n’est pas l’indice, même indirect, d’une organisation de masse. Il faut être raisonnable là dessus....

Par contre, effectivement il y a plus d’ouverture chez Refondation qu’en France.

En France il y a trois organisations qui, pour des tas de raisons, peuvent encore penser se la jouer solo. Au delà des divergences politiques réelles existantes encore (qui souvent parcourent l’interieur de chacune des organisations d’ailleurs)...

Je demeure persuadé qu’existe, partout en Europe, la place pour un courant puissant organisé, tirant les leçons des dictatures nomenklaturistes et menant la bataille pour l’extension de la démocratie, donc pour la supression du capitalisme, pour la défense des majorités sociales.

Copas





Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faudrait, dans le Code Civil, ajouter partout 'du plus fort' au mot loi. Alfred Jarry
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite