Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lâché par la France, Battisti jugé digne d’être français


de : Dominique SIMONNOT
lundi 24 avril 2006 - 22h43 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Le gouvernement avait interdit la naturalisation à l’écrivain condamné à perpétuité en Italie et en fuite. Le tribunal administratif lui donne tort.

Par Dominique SIMONNOT

C’est presque impossible à croire. L’écrivain Cesare Battisti, l’Italien en fuite depuis le 17 août 2004, dont le livre Ma Cavale sort en librairie la semaine prochaine (Libération d’hier), pourrait bien devenir Français. C’est un nouveau rebondissement dans cette histoire rocambolesque. Pour comprendre, il faut revenir à juillet 2001.

A l’époque, Cesare Battisti vit en France depuis dix ans, y est marié avec une Française et a deux enfants. Il est connu pour ses polars, mais aussi pour ses condamnations à la perpétuité pour quatre meurtres, dont il se dit innocent, commis lors des années de plomb en Italie par les « prolétaires armés pour le communisme » (PAC), groupe auquel il appartenait. Déjà réclamé par l’Italie à l’époque, il avait, en France, fait l’objet d’une procédure d’extradition. Refusée.

Toujours est-il que, sa carte de séjour en poche ­ la dernière lui fut délivrée le 11 avril 1997 sous le gouvernement d’Alain Juppé et la présidence de Jacques Chirac ­, Battisti demande sa naturalisation le 20 juillet 2001. L’enquête est longue et dure deux ans. A trois reprises, l’écrivain rencontre un représentant de la préfecture de police qui examine son dossier. Le 4 juillet 2003, il reçoit une lettre du ministère des Affaires sociales : une suite favorable est donnée à sa demande.

Promesses. Or, six mois plus tard, le 10 février 2004, Battisti est arrêté chez lui, à Paris, dans l’immeuble où il est concierge. La France a changé d’avis. Dominique Perben, alors garde des Sceaux, l’a bien expliqué l’été 2003. Après des rencontres avec son homologue italien du gouvernement Berlusconi, il fera extrader « quelques » anciens activistes qui vivent en France. Depuis plus de vingt ans pour certains, qui se croient à l’abri, après que Mitterrand leur a promis, en 1985, l’asile en échange d’un abandon définitif de toute lutte armée. Une parole respectée de part et d’autre, en tout cas par neuf gouvernements successifs. De gauche comme de droite. Interrogé sur ce « revirement », Perben avait précisé qu’il visait « les cas les plus graves ». Battisti est de ceux-là. Et tandis que l’auteur de romans policiers est transféré depuis le Palais de justice de Paris à la prison de la Santé, une lettre du ministère des Affaires étrangères arrive chez lui le lendemain pour lui annoncer que son dossier « sera transmis le 18 février 2004 à la sous-direction des naturalisations du ministère des Affaires sociales », pour parution de son décret de naturalisation dans les jours à venir. La situation était cocasse. Trop, sans doute, puisque le 8 juillet 2004, le décret de naturalisation est « retiré » par le gouvernement, peu soucieux de donner la nationalité française à un homme qu’il était en passe d’extrader vers l’Italie.

Tout faux, vient de décider le tribunal administratif de Nantes qui avait été saisi par Me Irène Terrel et Me Jean-Jacques de Felice. L’audience s’est tenue à Nantes (où siège le service des naturalisations) le 17 mars. Le 14 avril, les juges ont estimé ce très politique retrait de nationalité mal fondé et « non motivé ». « Le tribunal administratif a bien vu que le ministère des Affaires sociales [dont dépendent les naturalisations, ndlr] avait donné un avis favorable à la nationalité, après une enquête minutieuse, et malgré les condamnations frappant Battisti qui étaient bien connues de tous », explique Me Irène Terrel. Pour les juges, ni l’arrestation ni la fuite ne changent quoi que ce soit à l’affaire. « Si Cesare Battisti a obtenu la nationalité, c’est justement grâce à sa vie enracinée en France avec sa femme, ses filles et son travail », reprend Me Irène Terrel.

Complexité. Désormais, tout repart de zéro. Ou plutôt du 11 février 2004, quand Battisti a été cérémonieusement averti : « nous avons le plaisir de vous faire savoir... » ­ qu’il allait être français. Cela ne change pas grand-chose à son sort judiciaire : le mandat d’arrêt international court toujours. Mais cela ajoute une touche de plus à un dossier qui, décidément, fait tourner tout le monde en bourrique. Y compris la justice.

Ainsi, la chambre de l’instruction de Paris, la Cour de cassation et le Conseil d’Etat avaient jugé la procédure de contumace à l’italienne conforme à toutes les règles de droit. Même si Battisti, condamné en son absence, n’avait pas droit à un nouveau procès en cas d’extradition. Pourtant, en novembre 2004, la Cour européenne des droits de l’homme donnait tort aux plus hautes instances judiciaires françaises. Estimant au contraire qu’il est inadmissible que les condamnés par contumace ne puissent être rejugés.

A Nantes, c’est au gouvernement français que le tribunal administratif a donné tort. « On ne peut faire avaler n’importe quelle couleuvre aux magistrats, commente encore Irène Terrel. En fait, le tribunal administratif de Nantes stigmatise clairement le comportement de girouette du gouvernement français : on ne peut dire "vous êtes Français", et puis "non, on a changé d’avis". C’est une attitude d’une immoralité honteuse ! » Désormais, en cas d’appel du gouvernement, la procédure risque d’être longue. Dans le cas contraire, le décret déclarant Battisti citoyen français sera bientôt publié au Journal officiel.

http://www.liberation.fr/page.php?A...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Lâché par la France, Battisti jugé digne d’être français
25 avril 2006 - 09h54

Moui... prudence : n’est-ce pas une manigance pour inciter Battisti à revenir en France, à ne plus se cacher afin de l’expulser vers l’Italie ? La France lui a déjà menti une fois.

Bilba.



> Lâché par la France, Battisti jugé digne d’être français
25 avril 2006 - 11h53 - Posté par

Devrait se méfier encore ce gars
hélas
comment avoir confiance dans ces traitres ?
Djo68


> Lâché par la France, Battisti jugé digne d’être français
25 avril 2006 - 15h22 - Posté par

C’est clair. C’est vraiment problématique. Il ne peut pas fuir toute sa vie. C’est atroce ! Ca me tue ce que la France est en train de lui faire vivre. C’est honteux ! Sans nom !

Bilba.





André Comte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
jeudi 29 - 20h57
de : Christian Delarue
1 commentaire
Un confinement allégé comme ligne Maginot d’une 2e vague violente
jeudi 29 - 14h38
4 commentaires
rois d’égout - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 28 - 18h38
de : Hdm
PANORAMA SUR MADAGASCAR Pays d’avenir ou d’infortune
mercredi 28 - 18h21
de : allain graux
BOLIVIE Les élections du 18 octobre 2020
mercredi 28 - 18h17
Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur
mercredi 28 - 13h03
de : nazairien
3 commentaires
C’est tellement vrai que ça finira peut-être par être entendu.
mercredi 28 - 09h32
de : jean1
2 commentaires
NI RACISME, NI INTEGRISME, NI ISLAMISME : Pour une meilleure critique
mercredi 28 - 08h36
de : Christian Delarue
5 commentaires
silence des ouvriers meurent
mardi 27 - 16h32
de : jean1
CHILI:Le peuple démolit la Constitution de Pinochet
mardi 27 - 10h37
de : joclaude
André Compte-Sponville et les valeurs abrahamiques.
lundi 26 - 20h49
de : Christian Delarue
1 commentaire
La réforme de l’assurance chômage reportée mais pas annulée
lundi 26 - 17h41
LA MARTINIQUE : Un des déserts médicaux Français a reçu l’aide de médecins Cubains !
lundi 26 - 16h21
de : joclaude
4 commentaires
La fortune de Bernard Arnault a augmenté de 8 milliards de dollars en une semaine
lundi 26 - 15h17
de : joclaude
Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
5 commentaires
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
1 commentaire
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
2 commentaires
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
5 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite