Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

MASSES MOLLES
de : Le Yéti
mardi 2 mai 2006 - 23h49 - Signaler aux modérateurs
33 commentaires
JPEG - 20.7 ko

de Le Yéti

Au comptoir du Fou de Bassan, Ahmed, l’épicier de nuit, était furibard.

- Ah, il avait raison, Pierre Bourdieu, quand il disait que les médias du microcosme faisaient tout pour limiter le champ politique à ce qui leur paraissait acceptable ! Après les émeutes de banlieues, les manifestations anti-CPE, et maintenant cette affaire Clearstream qui fait vaciller le pouvoir de droite, les voilà qui montent en épingle la seule personnalité de "gauche" susceptible de ne pas trop bousculer leurs petits intérêts, cette pitoyable Royal !

- Vous f’rai r’marquer, fit un petit monsieur à moustaches en costume étriqué, qu’ils ont déjà avancé deux autres pions de leur stratégie : "Le Pen, le retour" en guise d’épouvantail ; suivi de l’incontournable "Votez utile", prompt à désamorcer toutes velléités de révolte rebelle.

- Leur restait plus qu’à brandir le thème de l’ "immigration choisie" pour essayer de faire oublier les naufrages en cours, et tout est en place pour le grand show anesthésiant.

- La ficelle est un peu grosse !

- Le problème, soupira du bout de ses lèvres écarlates une dame plutôt replète mais pas mécontente de l’être, le problème, c’est les masses molles !

- Les quoi ? demanda le petit type derrière ses moustaches.

- Les masses molles ! rugit Ahmed. La masse floue et gluante des "indécis", les gogos, ceux qui virevoltent de droite à gauche au gré des vents coulis. Il faut résister à cet engluement. "Résister, c’est créer", disait Gilles Deleuze. Il est temps d’expliquer au peuple...

- Y a rien à expliquer aux masses molles ! tonna Esteban. On les ignore ou leur rentre dedans, avec une petite préférence pour la deuxième solution ! Les masses molles, c’est toute l’incertitude navrante de la démocratie !

- Faudrait z’aussi que nous z’aussi, on soye moins nouille, dit la dame replète en louchant avec une envie perverse sur son ballon de muscadet ("Domaine des Chevrières 2004"). Les Sarko, les Villepin, les Chi-chi, y peuvent pas dire un mot sans qu’on monte au créneau fleur au fusil comme des ados en crise. On s’offusque, on s’étrangle, on s’époumone, on crie à l’indécence, à l’obscène, au racisme, à l’intolérable... Et ce faisant, comme avant pour Le Pen , on les monte en podium, on les met sur le devant de la scène, on les hisse sans le vouloir en haut de l’affiche, on leur tresse des panygériques en creux.

Le silence se fit au Fou de Bassan La dame replète reprit son souffle en lappant quelques gouttes de son breuvage avec des petits claquements de langue rose.

- Enfin quoi, il suffirait juste de faire un petit pas en arrière, de les regarder à mirette reposée, d’apaiser un instant nos sens critiques enflammés. Et l’évidence jaillirait : ILS SONT GRO-TES-QUES !!! Non mais vous les voyez, là, devant vous, le p’tit Sarko atrabilaire à oeil de carpe vitreux, le Villepin et ses envolées de Castafiore, le Chirac chevrotant ses inepties finissantes... Vous les imaginez, vous, sortant frais et roses d’entre les cuisses d’une mère pour devenir les ectoplasmes qu’ils sont devenus ? Ce n’est pas notre indignation qu’ils méritent, c’est notre rire ! Le peuple des masses molles s’endort devant les discours sentencieux, mais il se tape sur le ventre quand Guignol et Gnafron foutent la branlée au gendarme Flageolet. Flageolétisons ces crétins !

Et la grosse dame partit d’un monumental éclat de rire à opulente gorge déployée, une hilarité titanesque, gargantuesque, communicative, qui gagna bientôt l’assistance et franchit la porte du Fou de Bassan en tornade.

de Le Yéti



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 06h05

Très plaisant, comme d’habitude, avec son petit fond de vérité.
Merci le Yeti et à bientôt sur la terrase du "Fou de Bassan".
Laiguillon



> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 08h51 - Posté par

J’entendais les rires et les exclamations sortis du Fou de Bassan, quand je vis en passant les roquets haletants des médias en promenade, tirant sur leurs laisses tenues par leurs maîtres-chien , lunettes sur le front, manches de chemise relevées, négligence et saleté de tenue soigneusement étudiée, gueules au rictus cynique à la July, s’égosillant à la poursuite d’un fou sorti du Puit, ricanant lui aussi comme un hyène. L’odeur de la charogne ne les rebutant pas comme chacun sait, ils suivaient à la trace le corps en décomposition de notre liberté d’être informés avec honnêteté, porté en terre pour le compte des ayants- droit des multinationales et des banques par nos gouvernants et leur opposition constructive.
Un jour de festival dans ma ville, lors d’une manif de soutien aux intermittents du spectacle, une rombière universitaire frustrée qui n’avait certainement pas payé sa place au spectacle perturbé m’avait lancé : "vous la CGT, vous êtes comme le canard qui court encore après qu’on lui ait coupé le cou" : cet exemple serait mieux adapté à la situation actuelles de nos médias et notre presse"libre" qui cherchent à appliquer de bonnes vieilles recettes éculées et obsolètes de diversion, après 3 échecs consécutifs 2002, 2005,2006 ?
Ras-le-bol des fils de Lazareff, populistes, méprisants et méprisables : vieille ou jeune, la merde n’est que de la merde, et ça se sent de plus en plus.


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 08h12

DU CHABLIS AU MUSCADET !

Je comprend qu’il soit toujours au "fou" le YETI , il doit etre negociant en vins ou oenologue , aujourd’hui il nous propose un "domaine de chevrieres 2004 ", la derniere fois il nous avait sorti quelques bouteilles de derriere les fagots , mais je n’ai pas noté l’origine et pourtant il etait bon .
Pour en arriver à l’essentiel du message , nous au fond , on n’a pas entendu grand chose , on a bien vu à un moment qu’Adonis , quoique tournant autour d’une dame un peu trop enrobée à mon gout , avait l’air en petard , mais on n’a pas compris pourquoi , il faut dire que le son et l’image n’etaient pas trop bons au "fou" , je ne comprend pas , des especes d’interferences qui deformaient tout .
c’est vrai aussi que quand Ahmed , il a sorti sa tirade "Ah, il avait raison, Pierre Bourdieu, quand il disait que les médias du microcosme faisaient tout pour limiter le champ politique à ce qui leur paraissait acceptable ! " , là on a décroché totalement , putain , balancer des phrases pareilles à des mecs qui arrivent à peine à jouer au tarot , c’est pas chretien , mais bon ahmed il est pas chretien on peut pas lui en vouloir, mais les autres autour , ils auraient pu traduire !
bon , les amis , il est tard je crois que je dois dormir un peu .
claude de toulouse .



> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 10h00

Mes chèr(e)s ami(e)s,

Vous savez bien qu’au "fou" je suis toujours de bonne humeur et vous pouvez chercher, jamais en pétard.

Attentif aux agréables "formes" féminines, mais pas seulement ; les railleries sympathiques qui proviennent du fond du bar sont autant de perches tendues à des "ripostes" liant la fraternité.

Le Yéti qui se dit "voyageur à domicile", voyage plus qu’il ne le dit hors du domicile et du "fou".

Ainsi cette masse molle envers qui je tempête, j’essaie tous les jours contrairement à ce que l’on croit, modestement certes et difficilement, à la rallier.

Lorsque je m’aperçois que sans cette masse molle qui devrait se "déramollir" nous ne ferons pas un pas de plus, et que j’entend certains trouver le bouc émissaire (la Cgt) aux maux de cet immobilisme, je deviens furieux.

D’accord avec vous, ce n’est pas bon pour la tension, vivant cela sur le terrain, je rétablis la vérité sur la vraie responsable de notre sur-place : CETTE MASSE MOLLE.

Mais je le fais toujours en dehors du "fou de bassan" car les vapeurs alcoolisées aidant (vous connaissez les dégâts), il y a certains consommateurs sans retenue qui pourraient me balancer des chaises sur le teston  ;-D et au fou l’on vient pour se détendre avec les petites "piques".

Les "piques" venant surtout du fond du bar, que j’aime, me confortent dans la famille du "fou".

À notre épicier de nuit Ahmed, à toutes les filles "bien en chair" et les autres, à tous les garçons du "fou" : JE VOUS ADORE

Esteban



> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 12h20

Mais pourquoi j’habite si loin du Fou de Bassan ?!?!?!?!?!?!
JP



> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 17h43 - Posté par

Mon cher JP,

Tu n’habites pas loin du "fou" puisque tu es dedans.

Je vais m’exposer à la fessée de Rose mais...c’est Le Yéti qui nous réunit de temps en temps.

Aie !...Rose çà fait mal...Oui tu remarqueras que lorsque Le Yéti dit : "tous et toutes au fou !" tout le monde rapplique.

Même Rose qui vient de m’en filer une, nous a charrié sur l’esquine un canapé en skaï rouge pour que l’on soit plus à l’aise. Et alors là c’est pas triste !

Tu vas voir, c’est réglé comme tu papier à musique. Dans pas longtemps tu vas voir revenir une furie aux yeux gonflés et violets. C’est le renard du "fou". Son jeu favori c’est les fléchettes qu’il te balance dans le dos, elles partent toujours du fond du bar, dans l’obscurité.

Putaing çà pique mais çà fait pas mal, il les lance doucement.

Comme je te disais, au fond, il y a l’équipe qui surveille (dont le renard) l’entrée, et ceux qui entrent ont le costard taillé sur mesure, par contre quand ce sont les filles qui entrent tu les vois tous s’agiter à faire les paons et leur queue se déploie plus ou moins bien (souvent moins que plus).

Ils ne sont pas raisonnables tout est caution pour lever le verre. Thom le barman qui devrait réguler cela, au contraire il sort des Chablis et autres spiritueux qui les enflamment.

Les filles, elles, sont sculpturales. Je ne sais pas pourquoi, mais elles viennent toutes vers moi ce qui rend furibard les piliers du fond. Tiens si j’appelle Léa, elle vient danser avec moi. Bon au passage elle discute une minute avec un Toulousain pour lui faire plaisir, mais pas plus.

Méfie-toi tout de même de Thom, il peut à tout moment t’envoyer des verres d’eau en pleine poire et se tailler s’enfermer dare dare à la cave. Tu ne peux jamais l’attraper.

Roberto, c’est le videur. Heureusement que lui veille au bon déroulement des soirées. Le premier qui dépasse les bornes, un bon coup de bouteille et vol plané assuré dans la rue.

Je reviens au Yéti. Tu le sais calme et pondéré...Alors je t’avertis, il a toujours un gourdin planqué quelque part, mais il ne le sort jamais au "fou". Il le réserve pour l’extérieur, je l’ai vu.

Je n’en dis pas plus, fait comme moi revient de temps en temps au "fou" et tu verras les autres rappliquer.(avant demain il y a le Toulousain...Pari ?)

Allé JP à tout à l’heure

Esteban


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 12h42

Bonjour,

Il fut un temps cette masse molle avait pour nom "Majorité silencieuse".. !

Cette identification "Majorité silencieuse" , je l’ai toujours trouvé du plus grand ridicule qui soit, car lorsque anonymement un (e) par un (e) ils vous donnent un avis on sent percer un arrière goût de mesquinerie, jalousie, égoisme et les fameux "y a qu’à", "moi je"

Alors vous avez raison ? Yéti, Masse molle leur va beaucoup mieux

Et l’été arrivant, il faudrait trouver un truc pour faire faire du sport de cerveau à tous ces molassons.

Nicole



> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 16h38 - Posté par

Bonjour Nicole ,

je savais bien que le "fou" ouvert , j’avais une chance de te rencontrer , bien que nous soyons dans ce lieu sympathique , je t’epargnerai toutes les plaisanteries qu’un ovaliste digne de ce nom , aurait pu faire sur les masses molles !!
Juste un petit bemol cependant , ne crois tu pas que les masses restent molles , parce que les elements pouvant aider à les endurcir sont eux meme un peu mou de l’action , hors période CNE ou TCE , bien entendu .
avec plein de bisous tonifiants ,

claude de toulouse .


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 17h51 - Posté par

Claude j’ai gagné le pari avec JP, pendant que je pariais avec lui.

Mais je te trouve avec ton ballon un peu mou.

ALLÉ VA RENTRE DANS LA MÉLÉE AHH !!! ON EST AU "FOU". t’es pas "fada" d’être sérieux ?

Esteban


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 19h17 - Posté par

ALORS VIEUX BRIGAND TU PARIES DANS MON DOS !!!

remarques tant que tu paries pas sur moi tu risques pas de perdre du pognon , mais mon plan machiavelique a marché !!!!!!!!!!!!
en repondant à nicole , gentlemen oblige , je devais , sans effort , garder ma classe naturelle , forgée tu le sais depuis des siecles , mais selon la lecture on pouvait aussi lire cela : "ne crois tu pas que les masses restent molles , parce que les elements pouvant aider à les endurcir sont eux meme un peu mou de l’action , " Je pensais que tu en tirerais les leçon , et qu’en vieux briscard que tu es tu saisirais (ose je le dire ) la perche , mais que nenni , bien sur on peut lire une fine allusion sur ceux du fond qui font la roue avec leur queue dés qu’ils voient une fille !
mais je sens que mes blagues machistes d’ovoides cabossés reviennent au galop , rassures toi ami , je ne suis jamais serieux au "fou" .
ton pote aux yeux violets
claude de TOULOUSE .


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 19h43 - Posté par

J’avais bien compris que tu nous disais : Vous êtes vous-même trop mous pour entraîner la masse molle, c’était en partie vrai et me trouvant au bar je n’ai pas osé te répondre sérieusement.

Si tu me dis que tu étais en pleine parade avortée...Ouf je respire, j’ai eu peur !

Ne me le fait plus canaille...

Abrazos

Esteban


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 18h58 - Posté par

Tu sais, Claude, je veux bien te croire mais hélas depuis que je suis en âge de voter, je l’ai toujours connu cette fameuse masse molle
Le truc ce serait peut être les abonner à des produits anti-gélatine cerveau et l’on mettrait l’équipe du "Fou" à la gestion de cette fabrication et répartition

Une enreprise associative , avec des CDI, le pied...

Amicalement

Nicole


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 19h31 - Posté par

oui mais alors sans chef , ni délégué syndical , car si le pere esteban est elu , ça va chauffer la revendication , et comme on pourra pas s’augmenter nous meme , on se retrouverait en greve et alors pour payer les tournées de chablis , de muscadet ou de lait fraise , terminé
bises
claude .


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 19h50 - Posté par

Attend j’appelle mon secrétaire général : " FRANCESCA ! FRANCESCA !" il y a obstruction répond !

Esteban


> MASSES MOLLES
3 mai 2006 - 21h05 - Posté par

Et voilà Esteban dans les coups durs le, la secrétaire générale est aux abonnés absents, la déveine..
Mais dans cette association, pourquoi un syndicat, vous êtes, et j’ai pu le lire des gens sensés et pour qui l’Humain n’est pas un vain mot..
Non un syndicat dans cette association serait loufoque car chaque membre sera conscient de son capital social.

. Amicalement.

Nicole


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 18h29

il y avait autrefois un vieux dinosore coco (triple pléonasme) qui les appelait "masses populaires"... certains les appelait les "prolos"... et beaucoup votaient coco (30% des voix)

aujourd’hui, les 3/4 votent le Pen.... mais que faire pour usiner ou formater leur cerveau ?



> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 19h14 - Posté par

Malgré que nous soyons au fou,

Je ne sais dans quel sens prendre ce message ?

"Vieux dinosore coco (triple pléonasme)", "...usiner ou formater leur cerveau"

 ???

Esteban


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 19h33 - Posté par

tu prends pas ami , tu appelles roberto ou le yeti et son gourdin
claude


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 19h18 - Posté par

Masses molles ???

Vous vous rendez-compte que vous parlez de GENS ???

Sans les masses molles avec nous, camarades de tous poils, nous ne gagnerons pas. Alors un peu de respect, je vous prille.

Heureusement qu’il y a des masses molles, des gens à rallier, des rondeurs généreuses...

Masses molles et matière grise, même combat !

Rose

Message personnel au frère Yéti : masse molle toi-même, à me laisser me coltiner la banquette toute seule !!! Mes reins t’en gardent rancune


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 20h08 - Posté par

"Venez mes petits loups" sur mon canapé rouge que tu nous disais belle Rose.

Es-tu sûre que c’est le transport du meuble où il y a eu les "ébats" qui t’ont éreintée magnifique Rose...

Euh..les "débats"...

Esteban


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 20h37 - Posté par

DE(s) BATONS , DE(s) BATONS ,

crois tu un seul instant que ROSE , aussi fraiche le matin que le soir , les levres ourlées de rosée,
(non pas de rosé , yeti ) puisse te conter ses (d)ebats , non elle n’est que douceur , tendresse et discretion , elle ne se vante pas comme d’autre de dire Léa vient danser , et de grincer des dents quand la belle Léa glisse un mot gentil au toulousain , Rose ne souffre du dos que parce qu’elle a du transporter ce canapé (dont , au passage ) tu aurais pu descendre .
Ou sont elles toutes les belles , absentes ce soir , vous me manquez les filles , le rire de la dame un peu ronde enfle , mais ne couvre pas votre silence , un seul mot de vous et comme jacques je me ferai l’ombre de votre ombre , peut etre pas celle de votre chien , il faut pas pousser non plus !!!!!!!!!

claude ovoide toulousain aux yeux violets a la tronche cabossée , mais qui cache derriere cet aspect viril une tendresse infinie .


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 21h13 - Posté par

Et allé voilà qu’il fait la roue. Pas de chance,

Rose ne se découvre que devant les Apollons.

 ? Verdad linda Rosa ?

El Apolon Esteban


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 21h29 - Posté par

Mon accordéon s’est mis à tousser tellement la salle était enfumée, il a fait une crise d’asthme en jouant la Bella Ciao, du coup, j’ en ai oublié de signer mon message écrit en sortant du Fou, furieux de ne pouvoir participer à l’action du PCF en direction des médias à PARIS, mais consolé de pouvoir le faire prochainement en "région" ; ras le bol de cette presse aux ordres.Amitiés à tous JdesP. Bises à toutes les femmes des noctembules et néanmoins vieux et jeunes frères de la Côte du Fou de Bassan.


> TOUSSENT ENSEMBLE !
3 mai 2006 - 22h37 - Posté par

ET VOUS TOUS ON ALLAIT OUBLIER !

il y a soixante dix ans jour pour jour LE FRONT POPULAIRE remportait les elections

Alors tous ensemble levons nos verres à tous nos anciens , ils ont pas tout réussi , mais ils ont ouvert la voie et sur ce site et au FOU de BASSAN nous sommes tous les petits enfants du front populaire .
poing fermé camarades chantons l’internationale rien que pour ceux de 36 .

claude de Toulouse .


> TOUSSENT ENSEMBLE !
4 mai 2006 - 12h28 - Posté par

Bon d’accord, mais alors je chante tout bas et pour le chablis, ce sera pour plus tard
(je suis au bureau !)
JP


> TOUSSENT ENSEMBLE !
4 mai 2006 - 14h27 - Posté par

Je m’excuse auprès des anciens mais à 22H37 j’étais en tenue...d’Adam abusant de mon corps avec des Nymphes...  :-D

Esteban le modeste

C’est donc avec du retard que je lève mon verre (de jus d’orange) avec JP, au rappel de Claude qui a toujours de l’attention.

AUX ANCIENS

Esteban


> TOUSSENT ENSEMBLE !
4 mai 2006 - 15h10 - Posté par

je dirais plutôt : que faire pour déformater les cerveaux non ???

 ;)

satya


> TOUSSENT ENSEMBLE !
4 mai 2006 - 17h57 - Posté par

En effet Satya, s’agissant de 86***13*** la question se pose.

Esteban


> MASSES MOLLES
8 mai 2006 - 10h31

DETOURNEMENTS...

Il aurait dû s’en douter le Yéti que son article serait détourné par les éléments dissipés du fond du "Fou..." !
Alors de son concept de "masses molles", il ne reste plus grand chose que des plaisanteries limite graveleuses... qui n’ont plus rien à voir avec la philosophie politique.

Moi çà me fait penser au tableau de Dali avec ses "masses molles" : les montres molles qui épousent la forme du clavier du piano à queue...
Oui c’est çà c’est le temps qui mollit...

Bon, ben de temps en temps çà fait du bien, surtout après une période aussi enthousiasmo-fatigante que la lutte contre le CPE. Puis, on repartira de plus belle.
Et si on buvait un peu de fine Champagne faite avec du moût de Champagne !
On le dira pas au docteur...

NOSE DE CHAMPAGNE MOLLE



> MASSES MOLLES
8 mai 2006 - 11h06 - Posté par

ET NOSE !

Depuis quand tu es contre les plaisanteries limite graveleuses qui arrivent du fond du Fou de Bassan ?
Tu sais bien mon camarade , qu’au fond , on trouve les éléments les plus dissipés au niveau de la tchatche , tu sais bien qu’au fond se boivent des mixtures auprés desquelles , la Fine Champagne fait figure de petit lait !
Et puis surtout pour que certains tronent en pleine lumiére , tu sais le "viens danser Léa ", encore faut il que d’autres acceptent l’ombre qui sied à leur modestie .
le fond est trés frequentable , à la seule condition , qu’il ne soit précédé de "bas" .
levons nos verres à notre hote , que certains voudraient bien baillonner à coup d’amendes salées , et non avec les amandes salées ou grillées que nous aimons bien au fond .

claude de toulouse .


> MASSES MOLLES
8 mai 2006 - 18h10 - Posté par

O.K IMMEDIATEMENT !

NOSE


> MASSES MOLLES
8 mai 2006 - 18h29 - Posté par

Eh ! Claude, tu as vu ? NOSE est arrivé en costard cravate pour nous vendre un faux tableau du Yéti !

Il est gonflé le "Ballès".

Il t’a fait un beau tâcle ; toi aussi, si tu ne t’amusais pas toujours aux fléchettes çà n’arriverais pas.

Je bois avec toi à la santé du Yéti et de NOSE.

NOSE met le survêt, on est au fou q ;-D

Esteban


> MASSES MOLLES
8 mai 2006 - 18h49 - Posté par

Et oui j’ai vu Esteban ,

Mais il a mit le costard pour faire croire qu’il allait voir son toubib , alors qu’il venait au " fou " .
Tu comprends , chez lui , bien qu’il ne boive que du vichy / fraise ou du lait / grenadine , ils se mefient , ils pensent qu’il vient pour tes nombreuses et ravissantes amies .
Bon le tableau , il aurait pas pu nous le fourguer , en nous le presentant comme un Dali , moi qui suis un fin connaisseur en matiere de peinture , je sais bien que c’est un Rubens , alors meme le yeti ne se serait pas fait avoir , je te signale quand meme , que j’ai mis des embouts de caoutchouc au bout des flechettes , alors ça doit pas faire trop mal .
Et pour faire plaisir à NOSE , je termine par une trés fine et tres nouvelle :
je bois à nos escaliers , à nos chevaux , à nos femmes , et à tous ceux qui............
non j’ose pas !
salut ami , j’espere que le petit pont à été bon , pour toi et pour tous ceux du " fou " .

claude de Toulouse .





Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
7 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
8 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

le merveilleux de la guerre, c'est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux et invoque Dieu solennellement avant d'aller exterminer son prochain. Voltaire
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite