Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Toilette intime


de : Séverine Capeille
mardi 23 mai 2006 - 19h03 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 7.1 ko

de Séverine Capeille

Il y a bien quelques bruits. Lointains. On entend sans doute les ronflements de la vie extérieure, plus ou moins perceptibles, pareils à des battements de cœur. Les sons arrivent déformés, non pas tant par l’épaisseur de la paroi que par la présence du liquide dans lequel on baigne. On est comme un fœtus de quelques semaines.

L’eau, c’est notre entrée en matière...

La tête s’incline légèrement vers l’arrière. Doucement. Un geste qu’on fait, sans y penser, comme pour balancer sa vie sous la buée. Un geste de lassitude et d’abandon. Un peu perdu, au milieu de l’odeur du savon. On ne pense à rien. Il y a ce ralentissement du temps, et on entre dans le mythe. On s’invente une lagune. Diane, Déesse des sources et de la lune. C’est elle qui nous revient. Au creux de soi. Au gant de crin. Elle qui maintenant rayonne. Loin du regard des hommes. Jeune fille éternelle dont la complexité fait le pouvoir de séduction.

Et puis Actéon. On se souvient très bien du nom. Actéon. On fronce les sourcils. Le nom de la transgression. On est Diane, tout à coup, dans sa nudité. On prend une moue de vierge effarouchée. L’image est amusante. Eh puis non. Le mythe nous prend à la gorge, comme un chien se jetant au cou de l’animal sauvage. On se dit que c’est dommage, qu’il n’était pas méchant, Actéon ; qu’il voulait juste dépasser les limites de sa condition. On se dit qu’il avait raison. Et on se jette de l’eau sur le visage.

Les larmes coulent de l’éphémère...

Il suffit parfois de quelques gouttes, et c’est la métamorphose, ou le naufrage. Mais on s’en moque pour le moment. On se laisse emporter, en faisant des associations d’idées. On passe de Diane à Ariane sans trop savoir comment. La Belle du Seigneur remplace la Déesse de la chasteté. Et c’est Solal qu’on attend.

« Dans la baignoire, elle jouait à sortir ses orteils et à les remuer, à se raconter qu’ils étaient ses dix enfants, cinq petits garçons à gauche et cinq petites filles à droite, à les gronder, à leur dire d’aller vite prendre leur bain et se coucher, et elle les rentrait alors dans l’eau chaude. Ensuite c’était de nouveau les récits à elle-même, et que dans une heure il serait là, si grand, avec ses yeux, et elle le regarderait, et il la regarderait, et il lui sourirait. Oh, comme il était intéressant de vivre ! » [1]

On remue les orteils. Une ou deux fois, juste comme ça. A la surface de l’eau. Sans trop y croire. Dans la petite salle de bain aux volets fermés, on plonge dans l’intime, on se raconte des histoires. Solal. Cinq lettres. On compte sur les doigts fripés par l’eau chaude. Et puis on invente une forme de petit train en rejoignant les deux mains, on trace un sillon dans le bain. Ils sont là, dans la cavité, au creux de soi, prêts pour « départ ivre mer soleil ». On respire profondément. Les yeux fermés. Peu importe que la baignoire puisse déborder. Ariane et Solal voguent dans la chaleur de midi, ils ne sont qu’au milieu de leur journée. L’insolence frappe les tempes. Ils flottent à la surface des secrets, et des ombres, et des absolus. Et le corps se soulève, se rapproche de la source de lumière, jusqu’à cette brûlure dans la poitrine. On se laisse retomber. Elle, fatiguée, qui le supplie. Lui, désabusé, meurtri. Les larmes. On ouvre les yeux. L’eau a éclaboussé le sol.

La buée de nos rêves solitaires...

On a ce sourire insensé du désespoir. Cette petite lueur qui fait peur dans le regard. Les extrémités sont couvertes de ridules qu’on ausculte avec une curiosité de médecin légiste. On touche, on palpe, on insiste. Il est déjà tard. Le temps a métamorphosé les matières, rattrapé les fuyards. On cherche la possibilité d’une baignoire. Peut-être parce que, une île, c’est un peu grand. Ou parce que, c’est amusant, d’appeler « baignoire » un objet blanc. On tire la petite chaîne du bouchon videur en caoutchouc, et on fixe le mouvement du typhon. Il fait presque froid. Pas encore. Les mirages des possibles ne sont pas tout à fait partis. Il y a Henri. Et il y a Lucie. Ils tournent en rond. Séquestrés. Désagrégés dans un processus accéléré. Ils glissent hors du monde. Ce n’est plus qu’une question de secondes. Il dit : « À propos, Lucie, je t’aimais. Je te le dis à présent parce que ça n’a plus d’importance. » [2]. La mousse qui flottait encore en surface commence à entrer dans la danse. Une java bleue comme les lèvres. Silence. Lucie se sent sèche. Ses rêves sont pleins de vapeur formée par condensation, mais elle n’a plus de larmes et sait qu’elle touche le fond. Dans les derniers instants, on observe l’accélération des mouvements circulaires, et puis quelques rebonds. La baignoire finit par se vider dans un râle venu de ses tréfonds. D’une sépulture dans le siphon.

Lucie (criant) : « J’aimais vivre, j’aimais vivre ! » [3]

[1] Albert Cohen, Belle du Seigneur, Gallimard, 1968, p.475

[2] Jean-Paul Sartre, Morts sans sépulture, Gallimard, 1947, tableau I, scène I, p. 114

[3] Jean-Paul Sartre, Morts sans sépulture, Gallimard, 1947, tableau IV, scène III, p. 215

http://www.sistoeurs.net/ss/article...



Imprimer cet article





Incroyable mais vrai, Jan Brossat rend hommage à Patrick Devedjian...
dimanche 29 - 15h16
de : Raphael Da Silva
La haine des riches
dimanche 29 - 14h53
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus : hors de la Chine, point de salut ?
dimanche 29 - 12h44
de : Jean-Marc ADOLPHE
1 commentaire
CORONAVIRUS : LE FRIC C’EST CHOC !
dimanche 29 - 12h25
de : Mickael Wamen
La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus
dimanche 29 - 11h54
COVID-19 : la loi organique d’urgence empêche-t-elle les recours devant le Conseil constitutionnel ?
dimanche 29 - 09h57
de : Tam Tran Huy
1 commentaire
Dans les favelas du Brésil, des habitants s’organisent pour freiner la progression du Covid-19
dimanche 29 - 08h46
Difficulté du confinement dans le mal-logement.
dimanche 29 - 00h00
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA 35)
Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : Serge Bilé
1 commentaire
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : Fabien Buzzanca
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
2 commentaires
Les usines non vitales doivent être mises à l’arrêt !
samedi 28 - 11h40
de : La CGT métallurgie Normandie
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
samedi 28 - 11h25
de : Lorène Lavocat
Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée
vendredi 27 - 23h04
de : nazairien
5 commentaires
Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
vendredi 27 - 19h24
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus, Confinement et Répression en Marche !
vendredi 27 - 17h27
de : Claude Janvier
1 commentaire
Des spécialistes russes commenceront à fournir une assistance aux patients atteints de Covid-19 en Italie (tr google vid
vendredi 27 - 16h48
de : nazairien
1 commentaire
Emeutes à Hubei après la quarantaine (Vidéo)
vendredi 27 - 16h46
CAPITALISME HONEYWELL et PRODUCTION de MASQUES en Bretagne
vendredi 27 - 15h35
de : Ch. DELARUE et S. LE QUEAU
1 commentaire
Macron : c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur...
vendredi 27 - 14h58
de : Christophe Prudhomme
1 commentaire
Le discours de la honte
vendredi 27 - 14h16
de : François Cocq
RTT : 32 ou 30 ou 28 heures hebdo à débattre dans chaque syndicat !
vendredi 27 - 11h23
de : Christian DELARUE
Gaza : la solidarité à l’oeuvre (video)
vendredi 27 - 08h26
de : Ziad Medoukh
Quand Donald Trump et Juan Guaido espèrent profiter du Covid-19 pour réaliser le rêve de l’extrême droite au Venezuela
vendredi 27 - 08h20
de : Thierry Deronne
CORONAVIRUS : CROISSANCE OU DÉCROISSANCE....
vendredi 27 - 07h57
de : Mickael Wamen
Coronavirus : les USA appellent les autres pays à refuser l’assistance médicale de Cuba !
vendredi 27 - 07h27
de : Michel Taupin
LE MASSACRE DES ITALIENS - Aigues-Mortes, le 17 août 1893
vendredi 27 - 07h17
de : Ernest London
Coronavirus : j’ai honte pour la France !
vendredi 27 - 07h05
de : Pierre-Marie Mauxion
1 commentaire
Coronavirus : Armani, conversion immédiate de ses usines dans la production de blouses jetables
vendredi 27 - 06h50
de : Rocco Femia
Colère nécrologique....
vendredi 27 - 00h30
de : Dés air/
J’ai la rage
jeudi 26 - 20h40
de : Claude Baniam - Hôpital de Mulhouse
Les effets secondaires du patronavirus - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 26 - 19h11
de : Hdm
Épandage agricoles et propagation des virus
jeudi 26 - 18h49
1 commentaire
INDECOSA - Cahier conso de mars 2020
jeudi 26 - 18h36
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA35)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite