Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
de : ichlo
dimanche 28 mai 2006 - 02h15 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

« C’est devenu une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour des présidentielles françaises ! »

Ce titre fera sourire ceux qui n’ont pas pris l’habitude de faire comme si ils n’y comprenaient rien. Alors qu’ils sourient jaune ou rigolent vert parce que pour commencer rien n’écrit dans l’histoire politique française qu’une « gauche » au gouvernement passe irrémédiablement et passera toujours par le couronnement d’un Parti Socialiste arrivé au second tour, sous toutes les contraintes et par tous les efforts, se sacralisant sur le perron de l’Elysée au nez et à la barbe de tous - même le PCF, soi-disant grand ami retrouvé en 1981, a appris à en faire les frais à ses dépends - croyant qu’il arrivait victorieux au résultats grâce à sa seule force politique.

Chemin faisant, ce PS - bien vite nommé à l’abandon de sa structure de base le PSU - se mit par gouverner sous les exigences de ses opposants droitiers alors qu’il aurai dû rester à gauche et l’on se mit à sérieusement à se demander dans nos méninges si ce n’était pas devenu là une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour des présidentielles françaises quand l’occasion se présentait.

Et bien qu’ils se trompent déclare José Bové appelant presque le PS à se scinder en deux, l’une libérale et l’autre attachée à la victoire du « non » au TCE (Traité de constitution européenne) afin de clarifier les positions sur des problèmes de politique concrets et dépoussiérés des habituelles présentations consensuelles et des promesses garantissant qu’élus feront de leur possible pour améliorer (quand on ne pleut plus changer) la situation globale (et surtout majoritaire) qu’on s’était fixée ! ! !

Dans l’absolu des définitions d’un sens politique à donner à des programmes qui sauraient prendre des mesures fermes, on balancerait presque aux oreilles du Parti Socialiste qu’il est devenu inutile et que dans sa structure il a tout appris des rouages internes du fonctionnement des partis de la droite. « Se faire prince sur des politique princières » pourrait être la devise de ce PS si amoindri depuis qu’il a relâché le pays aux mains des droites affichant là un échec gonflé successivement de la perte des municipales puis des présidentielles qui n’a pas pour avantage d’améliorer le mérite des droites dans leurs victoires...

Et bien, socialistes, lorsqu’on perd d’importants scrutins électoraux il faudrait aussi avoir le culot de ne pas redemander le pays une nouvelle fois sous peine de friser le ridicule, sous des faux noms, des « non » du semblant d’une gauche retrouvée qui n’en a jamais été une... Le combat face au capitalisme rugissant ne passe pas par le PS car il l’aménage, il le tamponne, s’appointe de ses exigences, se fait le garant d’une pochette surprise qui ressemble à des farces et attrapes plutôt qu’à de véritables changements pris à l’égard des groupes financiers toujours garants des mêmes exécrables valeurs !

Dans la redistribution des richesses, le PS se sert tout comme les partis droitiers puisque son orientation hiérarchique est similaire à celle des formations issues des milieux de la droite, moins entichée de jusqu’auboutisme, certes, mais pas aussi ambitieuse que celle des partis plus à gauche qui s’attaquent directement à un système économique qui aimeraient bien qu’un jour on leur dise plus (les politiciens alors élus) « ça on ne peut pas faire... on ne peut pas aller plus loin... c’est comme ça... on ne veut pas de cette gauche, elle n’est pas démocratique » et je ne sais quoi encore comme prétexte pour se faire rois sur des théories reines (le marxisme) sans qu’à aucun moment la place politique historique ne revienne jamais aux représentants de l’Internationale telle qu’elle fut créée en ses fondements avec les membres aux tendances idéologiques qui l’animait et ceci même s’ils n’étaient pas majoritaire, ils y tenaient leur pupitre. Refuser le concept de révolution face au capitalisme relève d’une abnégation bourgeoise, d’un civisme au rabais, d’un esprit républicain affadi... Concupiscence droitière alors ? Chez les socialistes probablement ! Depuis la gauche caviar... Mais elle n’existe plus maintenant, dorénavant, à l’avenir, c’est promis qu’ils disent dans les sommités bureaucratiques... Ils s’excuseraient presque maintenant qu’ils s’en sont mis plein les poches. Au niveau intellectuel, ça donne une chaussette qui colle au pied, un genre humain qui n’arrive jamais !

« C’est un scannnddddaaaaallllllllllllleeelllllllelllllllellllllle ! » - Retour aux diatribes enfiévrées qui opposaient Marchais à Mitterrand au premier tour des présidentielles et le veau d’or socialiste semble l’avoir oublié un peu vite. Socialistes, rendez-vous au premier tour avec José, Arlette, Olivier et Marie George pour un vrai tour anti-libéral... Tout le monde s’invite, sauf les socialistes... Cette foutue dérive attractive vers le haut qui voudrait tout ramener aux pôles socialistes alors qu’ils sont aux antipodes des programmes réalistes social-révolutionnaires que s’était fixé le peuple international, avant qu’il ne sombre par les milieux ouvriers dans un nationalisme insignifiant et abscond, définitivement réduit et anéanti à une représentation minoritaire insignifiante ; coup de botte magique en quelque sorte pour se dérober des objectifs communs et s’octroyer un leadership inespéré ?

« C’est devenu une mauvaise habitude de voter socialiste [...] » est un postulat qui s’affirme à mon esprit lorsqu’au cours des débats ne surgissent pas les perspectives politiques à prendre en adéquation avec la plupart des revendications et des orientations, notamment celles portées par les coordinations étudiantes contre la précarité, partiellement défendues par des socialistes peu ambitieux, moins innovants et ne faisant que confirmer le travail de fond pillé, devenu tract publicitaire pour la machinerie socialiste au lieu d’être au devant pour une fois de l’histoire... Et quand vous les mettaient au pied levé, au pilori en quelque sorte, ces mêmes socialistes osent encore vous répondre, toujours en s’excusant, qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain... Si ils prennent les communistes pour des bébés, fuyons !

« C’est devenu une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour des présidentielles françaises » n’est pas une blague et pour preuve cette non représentation au second tour d’un candidat socialiste aux élections de 2002, signe avant coureur de disjonctions irréversibles, dépôt de bilan de la chronique d’une mort annoncée au PS, cessation de commerce pour les socialistes !

C’est certainement l’objectif que pourrait se donner une unitaire candidature ayant pour objectif de concrétiser l’enjeu des débats par l’application de programmes aboutis en matière de lutte contre le capitalisme... Merci José pour l’invit’, tous chez Arlette, avec Krivine et Buffet. Rendez-vous étant sans doute déjà fixé.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
28 mai 2006 - 09h04

mauvaise habitude d’aller encore à voter ces gens,dites de gauche ces dirigents chefs burocrates de ces partis de la gauche libérale ;révolution sociale !lutte de classe,autonomie sociale et democratie radicale !



> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
28 mai 2006 - 10h02 - Posté par

Fin 1978 et début 1979...ça date pas d’hier, pour mon boulot je suivais des cours d’anglais à Paris.

Comme prof j’avais une jeune anglaise très à gauche, qui me disait que finalement, pour les législative de 1979 au royaume uni, entre Callaghan le premier ministre et leader travailliste en place et madame Thatcher candidate conservatrice d’opposition, c’était su pareil au même.

Et elle me confiait que finalement la victoire conservatrice ne serait pas une mauvaise chose car, ça accélèrerait la décomposition du capitalisme.

On a vu...et les travailleurs britanniques aussi.

Nous avons la chance en France d’avoir 2 tours. Le premier où nous pouvons choisir et exprimer notre préference et le deuxième où il faut éliminer.

Ne nous trompons pas...maintenant si pour "accélérer la décomposition du capitalisme" vous préférez Sarko...


> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
28 mai 2006 - 11h19

depuis longtemps j’ai perdu espoir, (1983) c’est depuis la peur qui arrive en tête de toutes mes pensées. Vous me redonnez un peu d’espoir,alors véritablement dites que c’est possible et n’ayez pas peur de parler contre cette fausse gauche que vous dénoncez, continuez soyez claire sans ambiguité ainsi vos élécteurs seront de vrais électeurs et non des " on verra bien". une vraie gauche peut-elle vivre dans l’UE ? rassurez nous que c’est possible de révolutionner et de réussir. TOUT EST -IL ENCORE POSSIBLE ?
Il faut indexer la masse salariale sur la valeur ajouté des entreprises = embauche= diminution des heures de travail. Ca c’est révolutionnaire.
étienne



> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
28 mai 2006 - 22h48 - Posté par

On a bien compris depuis longtemps. Pour un certain nombre, il est préférable d’avoir Sarko plutôt qu’un socialiste, quel qu’il soit... afin de hâter la décomposition du capitalisme.Comptez-y !
Des illusionnistes irresponsables qui veulent offrir au peuple, à l’instar du paradis des religions, une autre chimère.Nous trouvons là, une nouvelle manifestation de la maladie chronique de la conscience humaine qui consiste à sacrifier l’ici à l’ailleurs, le réel à l’idéal, la terre à la Terre Promise " La Grande Illusion...capable par simple croyance d’ériger en suréminente valeur un simple idéal de l’imagination et de justifier la logique pragmatique de son action, et de ses exactions, par la logique prophétique de son espérance (Nicolas Grimaldi). En des termes plus prosaïques, on nous demande de cautionner la politique du pire quitte à accepter l’injustice et le sacrifice (momentané, bien sûr) des plus démunis. Certains crèveront sur le bord de la route, mais qu’importe, ils seront récompensés au centuple dans l’Au-delà des lendemains qui chantent.
Eh bien, justement, n’y comptez pas. C’est hors de question. Il ne s’agit pas de poursuivre des chimères, mais tout simplement de battre la droite. Pour quoi faire ? Une autre politique, même modeste, en attendant mieux, mais plus solide. Tout le reste, c’est du vent.


> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
29 mai 2006 - 10h26 - Posté par

La gauche s’est affaiblie lors des présidentielles précédentes. Les pauvres de gauche sont allés vers le FN par dépit, car l’état aidait plus les immigrés qu’eux.
Alors, pour combattre ce capitalisme devenu cheval fou, c’est pas la carte Sarko qu’il faudra jouer.
Les stratégies, les déductions, les calculs à la poubelle. Le parler vrai s’impose car le capitalisme est en train de nous assassiner. Ca c’est une réalité quotidienne.


> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
29 mai 2006 - 14h17 - Posté par

82***71,"les pauvres de gauche sont allés vers le FN par dépit".Ce n’est pas exact.Les ouvriers,les plus modestes sont allés vers l’abstention,il ne sentent plus concernés.
il faut se mefier des idées toutes faites diffusées par les médias dominants.C’est encore une méthode pour les exclurent encore plus.C’est des lieux communs du genre"la classe ouvriére n’existe plus" qui peu ammener beaucoup de ces gens à ne plus se sentir citoyens.
Jean Claude des Landes


> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
30 mai 2006 - 11h29 - Posté par

Désolée, Jean Claude des Landes, mais j’ai trouvé mieux que dans les médias, autour de moi.
C’est un constat bien triste, j’en conviens.

Je préfère le mot citoyen à ouvrier, trop péjoratif, dépassé, et même humiliant.

"une mauvaise habitude de voter socialiste au 2è tour...", continuons comme aux dernières élections présidentielles, et on va en manger de la droite avec Chirac ou mieux avec Sarko. je vous garantis la "soupe à la grimace", épicée.
Croyez-vous arriver à faire plus de 50 % avec le PC (3 %) et la LCR (4%) ? Non, alors, il faudra bien composer avec toute la gauche, sans faire de chichi. On n’a pas le choix. Faut être réaliste et arrêter de cracher dans la soupe. ON NE VEUT PAS DU SYSTEME ACTUEL, ON VEUT VIVRE ET NE PAS RESSEMBLER à de petites fourmis besogneuses qui servent seulement à nourrir la reine. NOUS AVONS DROIT A UN AUTRE DESTIN QUE CELUI-LA.


> une mauvaise habitude de voter socialiste au second tour...
29 mai 2006 - 10h20

De toutes manières voter à gauche ou à droite qu’est ce que ça change ?
Le déficit augmente toujours et la dilapidation du denier public aussi, on est toujours au moyen age il n’y a rien qui a changé.
La solution rendre responsable de l’argent qu’il gère ces soi disant élus.
Mais c’est illusoir on va vers une augmentation de la délinquance parceque le fossé entre pauvres et riches augmente et ce n’est pas la justice qui y changera quel que chose.
Bonne journée






(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
3 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L’histoire, c’est la passion des fils qui cherchent à comprendre les pères. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite